Tous les forums > Vie à bord > Antinaupathique (mal de mer) enfants/bébé
20150814_174731
ia orana

Antinaupathique (mal de mer) enfants/bébé

Bonjour,
Je cherche des conseils de voyageurs pour limiter le mal de mer des enfants, notamment d'un bébé.
Médicaments, homéopathie, autres astuces...

En particulier, quand le temps rend la présence des enfants dans le cockpit dangereuse, qu'il faut vraiment les garder l'intérieur, comment est-ce que vous gérez? qu'ils vomissent à l'intérieur et tant pis? ou bien vous les mettez dehors, harnachés, en dépit du froid, des vagues et du danger?
Merci!

dimanche 27 novembre 2016 17:56

Liste des contributions

P1050910
Hubert, de Cherbourg

quand mes enfants étaient petits, on traitait le mal de mer par quelques gouttes de Primpéran (médicament donné aux femmes enceintes contre les vomissements) sur conseil du toubib.
La dose était très faible et l'aspect placebo devait jouer aussi mais cela marchait !

mais avec un tout petit un mal de mer sévère peut tourner à l'urgence médicale pour cause de déshydratation.
Mais je n'ai jamais eu à y faire face.

dimanche 27 novembre 2016 18:45
Quart_de_lune
2
Manillon

Le Primpéran n'est pas un antiémétique mais un neuroleptique dont l'usage a été détourné par certains médecins notamment médecins dits "de famille" généralistes. Je ne comprends pas comment il se fait que cela ait encore cours, à plus forte raison sans ordonnance.

lundi 28 novembre 2016 00:54
P1050910
Hubert, de Cherbourg

c'était il y a 35 ans ...
c'était sur ordonnance
je faisais confiance à mon médecin ...
mais pas fana des medocs on se contentait de deux gouttes symboliques en comptant plus sur l'effet placebo.

lundi 28 novembre 2016 10:12
P1000163_2
Flora :)

Tu as raison, à l'époque on le prescrivait aussi pour les enfants "turbulents"...

lundi 28 novembre 2016 10:14
Quart_de_lune
1
Manillon

L'important est que ça n'a pas fait plus de mal que de bien après tout....

jeudi 01 décembre 2016 18:03
Missing
outremer

Le Primpéran a été l'objet de polémiques plus ou moins orientées
ou très peu objectives, allant jusqu'à le décrire inutile, inefficace ou toxique. Il fallait naturellement par principe rester dans ses indications et comme pour tout médicament tenir compte de l'âge et du poids du sujet.
Nous utilisions sans problème à l'Hôpital de façon courante, chez l'adulte, le Primpéran en injectable. De cette façon, en radiologie nous pouvions voir facilement son action immédiate sur la motricité digestive.
Tout médicament a des avantages et des inconvénients y compris un placébo (dans un essai double aveugle rigoureusement contrôlé avec médicament et placebo, un accident majeur immédiat a été déclenché lors de l'ingestion d'un placebo chez un sujet jeune et sain). A noter que pour certains médicaments, de très petites doses peuvent donner un résultat inverse de celui visé.

samedi 03 décembre 2016 14:42
P1000163_2
5
Flora :)

Les bébés n'ont pas le mal de mer...
Les enfants un peu plus grands, ça dépend ! en particulier de l'attitude des parents. La meilleure prévention, c'est le calme.
Prendre le temps de s'amariner avant d'entreprendre une navigation un peu longue.
Passer la première nuit au mouillage, par exemple, permet de s'habituer aux mouvements du bateau en douceur quand on est allongé. C'est très efficace, pour tout le monde.
Prendre la météo aussi...
C'est une drôle d'idée de penser qu'ils seraient mieux dehors quand il fait mauvais temps !

dimanche 27 novembre 2016 18:54 *** Message modifié par son auteur ***
P1050910
Hubert, de Cherbourg

"les bébés n'ont pas le mal de mer"

sur mes quatre, la dernière a eu des épisodes très nauséeux (sans vomir) à l'âge de 10 mois.

MAis c'est vrai qu'ils sont un peu plus touchés quand ils sont un peu plus grands, pour nous, heureusement, jamais de façon ni importante ni durable.

dimanche 27 novembre 2016 19:36
P1050910
1
Hubert, de Cherbourg

peut-être les bébés sont-ils encore amarinés d'avoir été secoués dans le ventre de leur mère !

lundi 28 novembre 2016 10:13
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
dam-de-chine

Le peuple de pêcheur vivant sur l'eau les bajaus prétendaient connaitre le remède ultime et naturel : une ou deux gorgée d'eau de mer.
Ca avait fonctionner sur Marianne James

dimanche 27 novembre 2016 18:52
Missing
Trimaran

Les enfants, le mal de mer, ça va ça vient, pas de médicament, c'est mieux?

dimanche 27 novembre 2016 19:18
Missing
oceanis321

Quand mes filles étaient bébés tout ce passait bien sans mal de mer. Les mouillage dont parle Flora y ont probablement été pour quelque chose. Depuis l'ainé est sensible à ce problème. La coculine est un excellent placebo. Mais le problème majeur est son comportement. Comment faire comprendre à une ado qu'il ne faut pas lire la tête en bas dans sa cabine quand on est au près

dimanche 27 novembre 2016 19:28
P1000163_2
Flora :)

Au cours de mes voyages, dans la littérature nautique et maintenant sur les blogs, j'ai toujours constaté que les bébés, en gros jusqu'à un an, ne sont pas affectés par le mal de mer !
Un toubib pourrait peut-être en donner une raison objective ?
J'ai embarqué mon fils unique à l'âge de 2 ans, par chance et peut-être par mimétisme... il n'a jamais eu le mal de mer, pas plus que son père ni moi.

dimanche 27 novembre 2016 20:42
Je_suis_charlie-2
bruno L

Le mal de mer est une question d'équilibre.
Tant que le bébé n'en a pas... pas de mal de mer.
C'est à dire jusqu'à ce qu'il tienne sa tête/se tienne assis, donc entre 3 et 6 mois max.
C'est ce que j'ai expliqué un jour à ma femme en allant à l'ile d'yeu dans le bateau à passagers... jusqu'à ce que le gamin de 5 mois lui gerbe dessus.
Oups... Mon fils est précoce

lundi 28 novembre 2016 08:19
P1000163_2
Flora :)


Moi qui ne suis pas sujette au mal de mer sur un voilier, je me sens très mal, pas loin de gerber parfois sur un ferry ou en avion même !

lundi 28 novembre 2016 10:18
Images
penjo luno

Je ne vois qu'une raison c'est parceque ce n'est pas toi qui est aux commandes

mardi 07 mars 2017 09:09
P1000163_2
Flora :)


Je suis beaucoup plus souvent équipière qu'aux commandes !

mardi 07 mars 2017 11:15
Missing
1
outremer

Plus généralement, nous sommes êtres surtout visuels.
La vision participe donc au contrôle général de l'équilibre surtout quand les infos du système oreilles internes/capteurs cutanés, et musculo tendineux/cervelet ne sont plus en cohérence ou perturbées.
A titre de consolation une mission à bord de la station spatiale a dû être couteusement très raccourcie l'un des astronautes, hypersélectionné, hyperentrainé, etc... pris brutalement de nausées, etc...totalement incontrôlables.

samedi 03 décembre 2016 14:55
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

"Comment faire comprendre à une ado qu'il ne faut pas lire la tête en bas dans sa cabine quand on est au près"
l'âge de "raison" c'est vers 7 ans, non ? donc à partir de cet âge là on devrait être capable de "raisonner"... le reste s'appelle "éducation" venant en principe des adultes.
Mais peut-être devrait-on bercer les enfants plus longtemps, car pour calmer un bébé qui pleure, que fait-on...?
Et un voilier qui vogue n'est-il pas le meilleurs des berceaux ?

dimanche 27 novembre 2016 21:14
Fritz_ze_cat
2
fritz the cat

faire sucer un sucre trempé dans du gas oil ,
au moins on sait pourquoi on gerbe
alain

dimanche 27 novembre 2016 22:00
20150814_174731
ia orana

FRITZ THE CAT merci pour la réponse la plus utile et fun de la soirée :0)
Je précise que si j'en parle, c'est que je suis confrontée au problème. DOnc OUI les bébés peuvent avoir le mal de mer, et sévère... je ne pensais pas non plus, mais voilà.
Ils sont 4 enfants à bord 2 à 10 ans, nous sommes en mer depuis le mois de septembre, pour l'instant sans médicament, et cela ne passe pas, sauf sur la grande (10 ans) qui lit effectivement maintenant la tête à l'envers :)
Je cherche donc avis et conseils de voyageurs qui ont vécu l'expérience.

Le primperan, oui pas mauvaise idée en effet.
Coculine placebo?
Et quid d'1/4 de sturgeron en-dessous de 10 ans...?
Et à 2 ans on donne quoi? On fait comment?

lundi 28 novembre 2016 02:28
P1000163_2
Flora :)

Bonjour,
Pardon d'insister, mais un enfant de 2 ans n'est pas un bébé à mon sens !
Vous êtes en mer depuis le mois de septembre ? sans escales ?

lundi 28 novembre 2016 08:11
P1050910
Hubert, de Cherbourg

le sturgeron est diablement efficace, pas en vent en France et je n'en donnerais certainement à un petit enfant.

lundi 28 novembre 2016 10:15
S1090005
Callinago

à partir de 4 ans d'après la notice je crois

jeudi 01 décembre 2016 21:27
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

J'ai connu une enfant qui avait une malformation cardiaque qui engendrait une insuffisance respiratoire, interdiction de monter à plus de 1000 mètres d'altitude... les parents ne sont jamais allés en vacances à la montagne !...
il est probable d'avoir aussi une "malformation" de l'oreille interne qui fait que... certaines personnes n'arrivent jamais à se soigner du mal de mer, j'en ai connu un, après une descente de la Méd malade comme un chien, il a voulu absolument faire l'Atlantique... il a perdu 30 Kg, ce qui ne lui a pas fait de mal car il était en "surpoids" au départ.

@
le sturgeron n'est pas efficace sur tout le monde

lundi 28 novembre 2016 10:25 *** Message modifié par son auteur ***
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

un mort une fois entre san Francisco et hawai, pendant une course mal de mer inguérissable, attention avec les enfants

lundi 28 novembre 2016 10:39
Cimg0658
SAROYAN

Du calva sur un sucre. Un toutes les heures... ! ! !

lundi 28 novembre 2016 10:58
Quart_de_lune
Manillon

De l'eau de mélisse des Carmes, une seule goutte sur un sucre avec toutes les précautions possible vu que le liquide titre à 90° !

jeudi 01 décembre 2016 18:05
Quart_de_lune
Manillon

J'ai bien écrit UNE goutte, l'effet tient davantage de l'aromathérapie que de la biture.......

jeudi 01 décembre 2016 18:07
20140809_075739
1
penn sardin des abers

Pour mes enfants, et surtout ma fille (6 ans) le bracelet avec un point d'accupuncture marche bien........même en voiture !

lundi 28 novembre 2016 11:40
Avatar
ilforde

Salut,

Pour nos 2 enfants dès qu'on juge que ça va "bouger" nous leur donnons de la Nautamine. C'est un petit médicament au goût infamme. Dans une cuillère de nutella ça passe mieux. Dès 2 ans les enfants peuvent en prendre.
Nous laissons nos enfants dans une cabine arrière (ensemble) avec un sceau en cas de vomissement. Je préfère qu'ils soient à l'intérieur couché au chaud plutôt que dans le cockpit.
Des moments difficile à passer mais on les oublis vite, dailleur ma femme a aussi le mal de mer et ça nous a pas empêché de partir 1 an.

jeudi 01 décembre 2016 19:25
Essai_s8000_no_2_002
1
oceanix

j 'ai un pote , équipier régulier depuis des années . Nous sortons souvent et pas seulement par beau temps . L 'an dernier il a fait le canal de beagle et les malouines . Dernièrement il a fait la traversée retour des caraïbes
Il me fait marrer quand je le vois enfiler deux bracelets d'acupuncture usés jusqu'à la corde . J 'ai beau lui dire , que c'est un placebo , vu son entrainement , il soutiens mordicus que non et qu'il est malade s'il ne les mets pas .

jeudi 01 décembre 2016 21:01
Cimg0658
SAROYAN

Placebo ou pas, on s'en fout. Pour le mal de mer SEUL LE RÉSULTAT COMPTE... ! ! ! Ma femme a ses bracelets depuis des années... et ça marche.

vendredi 02 décembre 2016 12:09
Missing
bisounours

bonjour,
lors de notre precedent voyage, nos enfants n'ont pas eu le mal de mer avant environ 2 ans; parait il a cause (grace) à leur oreille interne "en developpement". mais l'été dernier, nos 2 jumeaux de 10 mois vomissaient en navigation. pas tres grave en fait quand on ne navigue pas plus de quelques heures. on prefere laisser vomir que de donner des medocs. à part le vomi, ils ne semblaient pas souffrir (pas de pleurs, etc).

vendredi 02 décembre 2016 12:24
05_(6)
shazzan

Quand j'avais 20 printemps, j'étais sujet au mal de mer dés que ça secouait.
Un jour un pécheur m'a donné un remède qui a marché sur moi. Lorsqu'il apparait, il suffit de s'assoir sur le sol le plus au centre du bateau si possible, bloquer son dos contre une paroi ou autre et avoir les jambes allongés formant en gros le corps à l'équerre et ça passe tout doucement pour finir de disparaitre.
Moi, ça a marché et c'est grâce à ça que j'ai continué à faire du bateau.
Par-contre pour être franc, quand j'abuse avant de partir que ça piaule ça m'arrive d'être encore nauséeux, mais c'est rare...
Pascal

vendredi 02 décembre 2016 17:45
Missing
KiwiKaki

Pour les enfants nous avons utilisé le "Touristil" une variante plus légère du Stugeron dont le dosage ne convient qu'aux adultes.

Ils en ont surtout pris au début du voyage (2ans) puis finalement qu'en cas de mer très formée. Les enfants s'accoutument comme nous, aujourd'hui plus personne n'a le mal de mer en bateau.

Nous avions trouvé le "Touristil" en Belgique (par mon beau-frère qui habite à Liille). Il contient la cinnarizine comme le Stugeron très efficace contre le mal de mer et qui n'endort pas contrairement aux produits vendus en France avec lesquels tu ne peux plus rien faire (à part un gros dodo complètement ko)

Je confirme, mon petit a eu le mal de mer vers 2-3 ans même sur des petites navs. Avant, rien, depuis notre voyage, rien non plus et pourtant ça joue toujours dedans quelles que soient les conditions.

samedi 03 décembre 2016 13:05
P1000163_2
Flora :)

Pour adulte : la Marzine en suppos est très efficace et ne provoque pas de somnolence. Seulement sur ordonnance et vérifier les contre indications.
J'en avais toujours à bord... pour les invités ! Un seul suppo suffit généralement. Bien plus efficace qu'un comprimé par la bouche... quand on vomit.

samedi 03 décembre 2016 13:46
Missing
tailana

ils vendent du stugeron en sirop en Espagne. tu peux doser en fonction du poids des enfants.

samedi 03 décembre 2016 21:14
Missing
tailana

ma fille était malade très occasionnellement mais mon garçon y avait droit chaque trois premiers de chaque nouvelle navigation durant notre voyage....il suivait l'exemple de sa mère.

samedi 03 décembre 2016 21:15
20150814_174731
ia orana

Merci à tous pour vos messages.
J'ai effectivement essayé le Stugeron en gouttes, j'ai aussi essayé la Biodramina en sirop (trouvée aux Canaries) après les bracelets, la coculine etc... mais rien n'y fait... Sur notre dernière traversée, le "bébé" en question a été si malade pendant 48h non stop qu'il est tombé en déshydratation et que les médecins du CCMM ont activé une procédure d'évacuation d'urgence. Tout s'est bien fini à l'hôpital de Boa Vista (Cap Vert) avec une perfusion de glucose.
...
Voici la procédure de réhydratation en mer qui m'a été donnée par le CCMM (à défaut de perf ou de solution pharma) : donner toutes les 20mn 2 cuillérées d'eau sucrée avec une pincée de sel - et surtout ne pas en donner entre les 20mn! - puis si la personne n'a pas vomi pendant 3h, on commence à augmenter le volume mais on ne change pas les 20mn de délai. Puis on recommence l'alimentation au bout de 8h sans avoir vomi, en commençant par de la bouillie ou compote.
Si jamais ça peut vous servir... mais je ne vous le souhaite pas!

lundi 06 mars 2017 13:53
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

Sans déconner... et vous continuez ?...
C'est vous qui devriez consulter, et sérieusement !

lundi 06 mars 2017 14:08
Missing
1
KiwiKaki

Merci pour ce témoignage, cela confirme effectivement que certaines personnes souffrent de mal de mer de manière chronique et que malheureusement rien n'y fait...

Cela n'a pas du être facile pour vous de voir votre bébé dans cet état et je compatis vraiment car les enfants en mer c'est l'une des plus grande source de stress quand cela commence à ne pas aller.

Comment envisagez-vous la suite de votre voyage ? La transat avec le bébé semble compromise non ??

lundi 06 mars 2017 14:08
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

C'est surtout pour le bébé que ça n'a pas été facile...
Etre aller si loin dans ces conditions est proche de la tentative d'homicide volontaire !
auprès de qui peut-on porter plainte ?

lundi 06 mars 2017 14:17
Missing
(zeltron029)

un "collier" fait de persil frais sur la poitrine avez était très efficace sur mes enfants

lundi 06 mars 2017 14:22
Missing
KiwiKaki

"... Etre aller si loin dans ces conditions est proche de la tentative d'homicide volontaire !
auprès de qui peut-on porter plainte ?"

Il faut pas exagérer... c'est facile de dire ça d'ici dans sa vie bien installée, au chaud pendant la tempête, mais quand on part ou qu'on est parti, on sait jamais comment ça peut évoluer.

C'est pas toujours facile pour les parents de faire porter la responsabilités de nos voyages à nos enfants. C'est la plupart du temps un chance pour eux mais il arrive aussi qu'il puisse y avoir des accidents ou des incidents...

Mais je suis persuadée que les parents font tout pour que cela se passe au mieux (la preuve ce post où nous avons contribué à chercher des solutions...).
C'est surement pas facile pour eux, c'est vraiment pas la peine de les accabler!!!

lundi 06 mars 2017 14:25 *** Message modifié par son auteur ***
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

Beaucoup plus haut dans le fil je cite cet exemple d'une gamine qui avait une malformation cardiaque... pas de montagne au dessus de 1000 mètres !
Donc, si malade en bateau, pas de bateau !

"C'est pas toujours facile pour les parents de faire porter la responsabilités de nos voyages à nos enfants. "
et puis quoi encore... ce sera peut-être aux enfants de faire porter la responsabilité à leurs parents !

lundi 06 mars 2017 14:29 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
KiwiKaki

Mais ce bébé est en bonne santé !!
Tu fais quoi avec tes enfants ? Pas de vélo de peur qu'ils soient écrasés ? Pas de course de peur qu'ils aient une crise cardiaque ? Pas de piscine si jamais ils se noient ??

Mes enfants ont eu le mal de mer mais ça s'est arrangé, c'est la plupart des cas et j'en connais un paquet.
On tombe ici dans une situation "exceptionnelle" et c'est surement pas la faute des parents qui ont voulu donner à leurs enfants une chance de voyager !
Après je suis d'accord avec toi, au vu des circonstances, je pense qu'il ne vaut mieux pas envisager de faire faire une transat à ce bébé.

lundi 06 mars 2017 14:43 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(tupperware )

C'est comme pour le hoquet.
Il faut retenir sa respiration..... 10 minutes, c'est imparable.

lundi 06 mars 2017 14:45
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

Un bébé en bonne santé mais que ses parents rendent malade pour :
"qu'il est tombé en déshydratation et que les médecins du CCMM ont activé une procédure d'évacuation d'urgence."
Ne peut-on pas appeler cela de la "maltraitance" ?
Tiens, je vais essayer avec mes arrières petits enfants en bas âge le saut à l'élastique !
et côté voyage On a aussi le Camel Trophy...

lundi 06 mars 2017 14:52
Sea_shep
Matsyl©

Bonjour, nous il était très sensible au différents moyens de transport.
Donc la solution de l'époque était le prinperant, qui était efficace pour "le mal de mer"

lundi 06 mars 2017 14:59
20150814_174731
2
ia orana

J'adore... mais de quoi les gens se mêlent?!!
Je ne viens pas étaler nos états d'âme sur internet suite à notre incident, ce que l'on va faire ne regarde personne.
Je suis simplement venue apporter un conseil reçu qui peut servir un jour à quelqu'un.
Et merci pour les messages d'encouragement/non accablant ou encore mieux, ceux qui nous donnent des solutions.

lundi 06 mars 2017 17:00
Soiree-peace-and-love-xl
1
M@telot Phi

On se mêle d'une conversation que tu as lancée...
.
A défaut d'étaler quelque chose garde le pour toi si cela ne regarde personne.
.
C'est quoi le conseil que tu apportes...? Que l'on peut aller jusqu'au Cap Vert avec un bébé qui ne supporte pas le bateau, au point d'être évacuer d'urgence ?
Pas de danger, arrivé là bas il y a un hosto, sous réserve d'y être assez vite.
.
Bref, le jour où ma voisine a commencé à trop gueuler quand son mari lui tapait dessus j'ai appelé les flics et SOS femme battue, certains appelleront ça de la délation...

mardi 07 mars 2017 10:18
Missing
1
KiwiKaki

Si ce que tu veux faire ne regarde que toi... je ne comprends pas bien ce que tu viens faire ici...
Ton conseil c'est le b-a-ba de la première gastro...
Si tu crois encore aux solutions miracles, je me pose quand même de sérieuses questions...

mardi 07 mars 2017 10:25
Dsc_0609
Jame

Exactly !
Il y en a qui sont franchement extrêmes dans leurs réactions, sans avoir jamais été à bord par rapport à la situation vécue, comme d'habitude...
Doivent avoir de grosses frustrations chez eux pour qu'ils s'emportent de la sorte, ou un foie bien chargé, ou un apero déjà démarré ?
Laissons les s'exciter tous seuls...
Pour en revenir au sujet, les points d'acupuncture -autres que les classiques du poignet -sont efficaces aussi,désolé je n'ai pas sous la main le bouquin...
Évidemment un départ en douceur si on peut se caler ainsi aide à s'amarriner peu à peu... Mais des fois on n'a pas le choix...
Éviter aussi simplement les aliments difficiles à digérer, les laitages auxquels sont sensibles de plus en plus d'enfants, et si on peut gérer un peu de calme pendant et après le repas, la digestion se fait bien mieux
Petit à petit la situation va s'améliorer, on espère...!

mardi 07 mars 2017 09:05 *** Message modifié par son auteur ***
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

Pour moi, l’extrême est dans l'évacuation d'urgence... juste après c'est trop tard !

mardi 07 mars 2017 10:20
S_s
Faï Tira

Je m'envoie une petite rasade de rhum ou whisky en prévention jusqu'à ce que mon oreille interne perde l'equilibre.
Pour un gamin je pense que la banane écrasée c'est mieux...

mardi 07 mars 2017 09:35
S1090005
Callinago

oui, il y en a qui s'emportent un peu vite ... les certitudes, c'est pratique, ça évite d'avoir à réfléchir
merci, ia orana pour ton expérience
je pense que je vais essayer de stugeron en sirop (pour adulte, j'utilise ou fais utiliser régulièrement, ça marche très bien)

mardi 07 mars 2017 10:21
S1090005
1
Callinago

pour finir de répondre à la question initiale, mon expérience (plusieurs enfants de 6 mois à 9 ans)
- pas de lait, trop dur à digérer, plutôt yaourt (le biberon post sieste est ressorti 2 ou 3 fois, on a arrêté) + gâteaux faciles à digérer
- pas d'écran et dehors assez tôt en regardant au loin (éviter l'intérieur, comme pour les adultes) ou sieste
- très bien couverts et hydratés (les fameux 4F)

Après, le truc vraiment important, c'est d'éviter les conditions difficiles => étude météo vraiment importante. Si tu sors à 30 nœuds avec des adultes, tu limites à 15/20 nœuds avec des petits ;
la meilleure approche de la nav et du mal de mer est la prévention : éviter au maximum les conditions difficiles pour qu'ils prennent du plaisir ; pour nous c'est la clef

mardi 07 mars 2017 10:28 *** Message modifié par son auteur ***
P1000163_2
1
Flora :)

Mais de l'écran total, oui !

mardi 07 mars 2017 11:11
P1010007
mayko

merde alors j'ai eu tout faux , c'est pour ca , maintenant il est pas normal

lundi 20 mars 2017 14:31
20150417_183432
bliss

Homéopathie, c'est tout.
Plein de granules a essayer avec des bons résultats.

lundi 20 mars 2017 12:28
20150417_183432
bliss

... avant de larguer les amarres (apres, c'est trop tard)
COCCULUS INDICUS 5ch, 3 granules a laisser fondre sous la langue, pour les enfants - de 6 ans, dissoudre dans un peu d'eau.
je n'ai plus entendu parler du mal de mer a bord ...

mardi 21 mars 2017 05:52 *** Message modifié par son auteur ***
P1010007
mayko

top homeopathie, ca fera pas (plus ) de mal
si vous essayez de soigner le mal de mer adultes ou enfants avec des medoc , vous serez toujours deçus, le mal de mer c'est surtout psy, la preuve je l'ai eu pendant trois jour la semainer derniere ici a terre rien qu'a penser a une nav prevue pour ...2018!!
mais en mer je ne l'ai plus

lundi 20 mars 2017 14:35
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

"le mal de mer c'est surtout psy, "
surtout chez un bébé...

mardi 21 mars 2017 09:27
Quart_de_lune
Manillon

Si c'est psy alors l'homéo a des chances de fonctionner......

samedi 01 avril 2017 19:47
P1010007
1
mayko

le psy c'est aussi une pathologie de groupe , de meute..
et en plus chez les tres jeune justement c'est predominent..je me pose la question de savoir si l'initiateur du fil a eu a faire faire a du mal de mer chez un jeune enfant ou si c'est seulement une crainte. sans doute ces parents sont ils malades, et ca c'est nefaste pour l'enfant qui "imite "l'adulte
.
pour notre part notre fils a navigué entre 3.5 ans et 8 ans entre 15n et 55S sur de smer pas toujours sympa et on ne s'est jamais posée la question.
.
par contre a partir de 16 ans environ pour des nav estivales, dans des circonstances tres differentes oui
.
et il est sur qu'il ne faut pas garder les jeunes enfants dans le cockpit si les condition ne sont pas favorables.
.
ceux qui pensent que l'on est mieux a l'ext pour lutter contre le mal de mer se trompent..ce n'est pas le fait d'etre a l'exterieur c'est jsute la perception differente que l'on propose a notre organisme et a notre inconscient..si on rajoute l'inconfort et le froid, le fait d'etre dehors devient tres discutable.
Le mieux est d'etre couché dans une couchette pres du centre de gravité( donc assez bas) temperature confortable , pas humide, ne penser a rien , surtout ne pas se preocuper de ce qui se passe dehors, ne pas avoir ni faim ni soif, ni envie de pissser ou de chier, avoir son sceau a portée de main sans rsiqué d'en foutre partout
le tres jeune ne sait rien de tout ca, si'l n'y a pas d'atmosphere nefaste du fait des adultes ( peur , crainte tension) il y a peu de chance qu'ils y soient sujet...mais bien sur il ya forcement des exceptions.
.
un jour entre le tonga et la NZ on avait un jap a bord malade, le soir je lui ai fait une theorie sur le mal de mer , genre un mauvais esprit qui guete l'individu en etat de faiblesse pour l'envahir, ca convenait tres bien a un asiatique , le matin fini le mal de mer

mardi 21 mars 2017 11:06
Quart_de_lune
Manillon

Il y a Asiatique et Asiatique, le Japonais est à plus de 90% animiste (il croit aux esprits qu'il appelle kami) tandis qu'un Coréen sera chrétien dans 60% des cas, chamaniste dans 30% mais toujours influencé par les siècles du Confucianisme le plus strict qui l'ont précédé. Je ne sais pas si la spiritualité a encore des chances de parler à un Chinois dont les parents ont survécu à la Révolution Culturelle.

Sinon, en ce qui concerne le psycho, le livre que je lis en ce moment confirme que c'est primordial en mer et je crois qu'on peut faire confiance à son auteur........

dimanche 02 avril 2017 11:42 *** Message modifié par son auteur ***
5653
Polmar

A toute fin utile.
Ce soir, 03/04/2017, au journal d'information de FR 3 Bretagne (canal 308 de la Freebox), la présentation du nouveau service ouvert à l'hôpital des armées de Brest spécialisé dans le traitement du mal de mer, avec immersion en imagerie virtuelle et autres outils.

Rappel: les hôpitaux de armees sont parties intégrantes des parcours de santé, et donc ouvertsà tous.

lundi 03 avril 2017 19:48

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums