Tous les forums > Navigation > Etap 22i. Problème à l'échouage en ce moment.
Missing
benf

Etap 22i. Problème à l'échouage en ce moment.

Bonjour.

Première sortie avec mon bateau et premier problème.
À l'échouage en ce moment et voici le bateau.
Appuyé sur l'arrière. Hélice ensablée. Safran relevé au delà du maximum qui touche le sable. Et surtout bulbe de quille qui n'est pas parallèle à la coque du bateau. Jeu normal de la quille ou catastrophe.

Hélène.

vendredi 11 août 2017 14:15

Liste des contributions

Missing
benf

Photo supplémentaire.

vendredi 11 août 2017 14:18
Missing
christophek

et alors !!!
oui tu es dans le sable !!!!
l echouage n est pas un long fleuve tranquille

vendredi 11 août 2017 14:22
20140110_103120
mouzig

Je pense que la quille doit pouvoir monter un peu plus haut.
Si moteur arbre long, c'est normal.
Peut-être aussi que les béquilles se sont enfoncées dans le sable. Peut-être élargir le patin au sol ?

vendredi 11 août 2017 14:33
Missing
benf

Ok merci.
Oui total débutant à l'échouage. Mon premier.
Je m'attend pas à un long fleuve tranquille. Juste à cause de mon incompétence une crainte.
Ma crainte c'est le bulbe de quille non parallèle à la coque. Autrement dit le bulbe est à l'horizontal mais la coque parallèle à la pente...Peur d'avoir abîmé le système de quille.
Maintenant les béquilles sont très enfoncées. Donc à voir pour élargir les patins et peut être relever davantage la quille (possibilité encore de 10cm). Mais alors au delà des recommandations du fabriquant.

vendredi 11 août 2017 15:33
Img_1135
La Contrie

Je suis un peu embarrassé pour répondre. Sur le mien, le bulbe reste parallèle au fond quelque soit la position de la quille.
Sa hauteur est contrôlée par une vis sans fin verticale.
En revanche, s'il y a bien un jeu de 2 à 3 cm entre le puit de quille et la quille elle-même, je trouve sa position sur la photo préoccupante; le voile de quille à une course parfaitement droite en principe, et ne pivote à aucun moment.
Si c'était le mien, je m'empresserais de le sortir de l'eau sans toucher à la hauteur de la quille pour en vérifier le mécanisme.

samedi 12 août 2017 08:47
Img_1135
La Contrie

Apparemment, c'est à Hoedic.
J'y étais la semaine dernière, amarré à la tonne centrale.
Je ne sais pas de quels systèmes ils disposent pour sortir un bateau de l'eau.
À ma connaissance, il n'y a ni grue ni remorque de mise à l'eau.

samedi 12 août 2017 08:58
20140110_103120
mouzig

Helene. Mea culpa : la quille doit reposer en principal et les béquilles sont là pour tenir en latéral. Jamais de poids sur la coque ou les béquilles. Idem quand le bateau est sur remorque.

Donc ne pas remonter la quille. Par contre, le sable semble bien meuble. Je ne sais pas pour l'orientation de la quille, je ne vois pas bien sur la photo.
Mais il ne devrait y avoir aucun jeu possible vers l'avant ou l'arrière.
Si c'est le cas , à vérifier au plus vite..
Romain

samedi 12 août 2017 11:38
20170420_185202
Demian12

Sur mon kelt 707, j ai dû rehausser un peu le moteur hb via la plaque pr pas qu il soit trop ds le sable, et obligé de virer le safran a chaque fois ( un peu casse bonbon!)

samedi 12 août 2017 13:46
Img_0255
Flaps

Hello
La quille ne me choque pas plus que ça. Elle peut avoir un léger débattement longitudinal lorsqu'elle est remontée et elle doit être droite lorsque descendue (butee de quille à l'arrière). du moins c'est comme ça sur mon Etap 23.

Par contre, pour les béquilles il est important d'avoir des patins très larges, sinon c'est le safran que force dû à l'enfoncement de l'arrière, ce qui ne le semble pas très bon.

Bonne journée

samedi 12 août 2017 15:44
Missing
benf

Merci pour vous commentaires.

De retour d'hoedic à mon port d'attache.
Je viens de prendre connaissance des derniers commentaires. Difficile de savoir si ce jeu est normal ou non. La navigation, quille totalement baissée, s'est effectuée sans soucis. Pas de bruit ni vibration.
Mais est ce suffisant pour ce faire une idée ?
D'ici quelques jours le bateau sera sur remorque.
Comment procéder pour vérifier le système de quille ?

Mes béquilles sont de fabrication artisanale et les patins je pense beaucoup trop petits.
Des béquilles d'etap 22i sont elles trouvables ? Sinon je les modifierai...

samedi 12 août 2017 18:49
Img_1135
La Contrie

Je me réjouis que le retour se soit bien passé.
Pour vérifier le système, il faudra pouvoir l'actionner, et donc mettre le bateau sur bers.

samedi 12 août 2017 20:02
Missing
benf

Le bateau sera sur sa remorque. Je vais voir ce que je peux faire. Peu être le sur élever avec l'aide de la grue pour manipuler entièrement la quille.
Après des recherches je viens de découvrir l'un des anciens propriétaires de mon etap, "Jean Yves".
http://forumetap.free.fr/viewtopic.php?f=5&t=274
Par ses messages de 2010, il est expliqué qu'à "la petite baleine", encore son nom aujourd'hui, lui a été confectionné des béquilles en bois. Celles sur la photo et que je possède aujourd'hui. Aussi que de mai à septembre le bateau était à l'échouage.
Tout ceci peu expliquer un béquillage un peu délicat et un éventuel jeu dans la quille.
J'ai un peu peur que cette série d'échouages ai fragilisé le système de quille.
Votre avis ?
Et si par hasard Jean Yves est sur le forum peut il m'en toucher un mot ?

Merci d'avance.

Ps l'un de mes messages à été signé Hélène. Bizarre erreur de frappe. Je m'appel Benoit..

samedi 12 août 2017 21:48 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
benf

Toujours ce problème à l'échouage.
Je suis à nouveau à Hoedic. Au dernier échouage j'ai mis des cales sous les béquilles. Elles ne s'enfoncent plus et l'hélice ne touche plus le sol. Le bateau est plus parallèle au sol.
Oui mais l'etap prend énormément appui sur les béquilles. Par exemple juste avant le désenchouage, il m'a été impossible de retirer une cale juste posée sous la béquille pour la bricoler.

Que faire ?
Baisser la quille ? Au lieu d'être à 50 cm de tirant d'eau comme préconisé passer à 55, 60...? Dans ce cas moins d'appuis sur les béquilles ou l'inverse ? Je ne sais pas en fait avec davantage de quille si l'arrière du bateau va se rehausser ou basculer encore plus en arrière.

Et ne pas suivre la recommandation des 50 cm de tirant d'eau peu poser problème ?

Help. J'aimerai résoudre ce problème pour échouer et dormir l'esprit tranquille...

vendredi 25 août 2017 20:20 *** Message modifié par son auteur ***
Img_1135
La Contrie

Quand tu es revenu d'Hoedic le 12 août, qu'est-ce que tu as constaté en vérifiant ton système de relevage (si tu as procédé à cette vérification...)?

vendredi 25 août 2017 22:12
Missing
benf

Tout semble en ordre. Mais je compte faire une vérification du système de relevage de quille en septembre. Si coût pas trop élevé...
Je ne pense pas que mon problème vienne de là. Au denier échouage la quille était, il me semble, bien en place.

vendredi 25 août 2017 22:43
20140110_103120
mouzig

Si tu mets des cales sous les bequilles, il faut abaisser d'autant la quille. C est bien la quille qui doit supporter tout le poids. Les béquilles sont là pour tenir le bateau verticalement.

vendredi 25 août 2017 23:46
2013-07-31_18.47.38
earendil

Bonsoir Benoit
a mon avis rien d alarmant dans tout cela , le sable d hoedic a la particularité de ne pas s'agréger , ceci est du à sa granulométrie grossière
si tu as observé d autres deriveurs lestés échoués à Port Argol ( et aussi au vieux port de La Croix ) ils ont aussi le même soucis , les quilles et les bequilles ont tendance à "fouiller"
pour te rassurer sur ta quille il faudrait que tu fasses un échouage dans un endroit ou le sable est bien ferme et l avis de Mouzig est judicieux , les bequilles doivent être légèrement plus courtes que le tirant d eau de la quille , sinon ta liaison coque pont risque de souffrir au moment de l échouage

un bel endroit pour échouer sur du sable bien ferme , le fond de Kerel près du grand phare de Belle Ile , attention je dis bien le fond ( car au niveau du Blockaus cela peut déferler donc dangereux ) à voir aussi d autres endroits suivant ton lieu de départ

Sauzon aussi au pied de la belle villa juste avant le bassin de Pen prat , attention pas sur la rive sauvage car la "chasse" de Pen Prat peut là aussi faire fouiller les béquilles ( mais là c est à cause du courant de chasse )

samedi 26 août 2017 20:32
Missing
benf

Merci.
Un voisin d'échouage a émis l'hypothèse d'un centre de gravité du bateau situé en arrière de la quille. D'où un basculement vers l'arrière quelque soit la hauteur de quille et donc inévitablement un fort appui sur les béquilles.
Cette hypothèse semble se vérifier par l'expérience puisque en tenant compte des conseils précédents j'ai descendu davantage la quille (pour compenser la hauteur des cales) et le bateau s'est retrouvé plus incliné de l'arrière. Hélice au raz du sable. Et les béquilles ne semblaient pas être soulagées.
Qu'en pensez vous ?
Le 22i est conçu pour un échouage avec forte pression sur les béquilles ou problème d'une autre nature ?

dimanche 27 août 2017 19:14 *** Message modifié par son auteur ***
Img_0255
Flaps

Sur le 23, le centre de gravité est sur l'arrière avec le poids du moteur, eau et tous ce qu'il y a dans les coffres. Sincèrement je ne pense pas qu'il y ait de souci avec ton bateau, ce que tu décris ne me semble pas inquiétant et se rapproche de ce que j'ai sur le mien de conception identique (à 50cm près)!

Bonne soirée
Flap

dimanche 27 août 2017 20:49
Missing
benf

Merci Flaps.
Donc tout semble normal. Je suis rassuré.

dimanche 27 août 2017 22:40

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums