Tous les forums > Navigation > location pour réduire les frais annuels (et un peu de régate) : vos avis
S1090005
Callinago

location pour réduire les frais annuels (et un peu de régate) : vos avis

Bonjour,

Je réfléchis à mon prochain bateau qui serait orienté régate (Sun Fast 3200 ou 3600 d'occasion et de 4/5 ans par exemple). Je souhaiterais réduire les frais annuels et pour cela le louer quelques semaines par an (soit direct particulier soit via agence). J'ai l'impression que l'on est nombreux sur ce marché (trop ?). Est ce que cela fonctionne ? vous avez testé ? vos avis ?
Connaissez vous les sites type "click & boat" ?

D'avance, merci de vos lumières avisées

mardi 18 avril 2017 11:12

Liste des contributions

Logo_baleinoid
MOBY

Bonjour,
Location d'un bateau pour régates...Il ne faudrait pas que cela te coûte plus que le rapport...gréement à bastaques etc il faut être confiant avec les personnes qui vont te louer le boat!

mardi 18 avril 2017 11:53
S1090005
Callinago

la location ne serait pas forcément pour des régates (et si c'est pour régates, le prix serait adapté)

mardi 18 avril 2017 11:57
Missing
Django la flibuste [troll]

a mon avis nid à emmerdes, je préfère un 32" et la paix que 36" et devoir louer. Un peu comme les copropriétés....

Louer c'est un métier, avec ses déconvenues comme tous les métiers.

Un petit chez soi mieux vaut qu'un grand chez les autres, comme on dit.

mardi 18 avril 2017 12:02 *** Message modifié par son auteur ***
5653
Polmar

Une autre possibilité/
Vu sur le bon coin une annonce d'un propriétaire qui cherchait un locataire pour un 32 pieds, ceci pour diminuer les frais.
Trouvant l'idée intéressante, je lui ai envoyé deux courriels via LBC puis un appel téléphonique (sur messagerie).
Aucun retour.

Je trouve:
1 - l'idée pertinente pour naviguer à moindre frais pour le propriétaire et le locataire.
2 - très désagréable de ne pas répondre aux gens qui essaient de donner une suite à une annonce.

mardi 18 avril 2017 12:11
Desert
jerom-826

Je ne vais pas polémiquer.Chacun son opinion.Pour ma part je loue régulièrement depuis un peu plus d' 1 an et ça marche bien.
Je te conseille le référencement sur les nouveaux sites (celui que tu cites mais il y en a d'autres),ils t'offrent une visibilité bien plus grande,meme si
une annonce sur LBC et notre site préféré sont obligatoires!
Concernant la location, il faut etre pret à le faire=ne pas stresser à chaque fois que ton bateau est parti,sinon tu ne vas pas aimer.
Le risque est inhérent à la location.
L'idéal étant évidemment de trouver un locataire unique qui soit compétent,sérieux,,soigneux,sympatique....

mardi 18 avril 2017 12:55
S1090005
Callinago

oui, en phase, d'ailleurs c'est pour cela que je ne loue pas mon bateau actuel, il est trop "personnel" et j'ai passé trop d'heures à le préparer "grand voyage"
par contre, si comme prévu le prochain est moins équipé, plus simple et plus orienté régate, moins "chouchouté", moins "personnalisé", j'aimerais réduire les coûts tout en ayant un bateau qui me plait et performant => louer et/ou acheter à 2 ou 3, d'où ces questions.

Ce que j'aimerais, c'est surtout savoir si les propriétaires qui mettent leur bateau à louer les louent effectivement et combien de semaines par an, par exemple

mardi 18 avril 2017 14:05
S1090005
Callinago

alors, personne qui loue son canot ... ?

mardi 18 avril 2017 22:10
5653
Polmar


Tu ne travailles pas au fisc, par hasard?

mercredi 19 avril 2017 07:47
S1090005
Callinago

Ah, je comprends, c'est ça le problème ??
bon, alors, je précise ma question : je suis intéressé par les avis des loueurs qui déclarent leurs locations ou qui passent pas des sites de locations entre particuliers (sachant que ces derniers donnent leurs fichiers au fisc de toute façon => pas besoin d'Hisse et Ho))
Après, ceux qui ne louent pas ou ceux qui louent sans déclarer peuvent toujours donner une opinion (sans leur expérience de location pour la dernière catégorie)

mercredi 19 avril 2017 21:54
Img_1702-2
2
sortilege

je loue ton bateau, ne suis responsable qu'à hauteur d'une caution opposable pour des dégats constatés visibles.
je dois le reconnaitre par signature et meme avec un contrat bien ficelé, lorsque nous serons devant un tribunal, c'est loin d'etre gagné pour toi, la loi protège fortement le locataire plutot que le loueur

je vais en corse et comme je suis un gougnafier, je le fais aller et retour au moteur à donf parce que ça va plus vite, 48 h dans les dents moteur à fond, one point
comme je ne suis pas un expert en réglage des voiles, limite bourrin, tes belles voiles neuves, je leur tire dessus comme un sauvage pour montrer à maman comme j'ai des gros muscles lorsque j'étarque et je borde, voiles défoncées avant meme d'avoir servies, two points
au passage, des petits talonages pas mechants mais j'ai pas fait attention,
je te passe les petes dans les meubles, le sable qui ruine les plancher, quelques traces de vins et autres melons qui ont bien sécher sur le pont.

à la sortie, tu ne verras rien, je ferai le canard...

seras tu vraiment gagnant ?, je te laisse juge....

tu remarqueras que j'ai eu le bon gout de te ramener le bateau, ce qui n'était pas gagné par avance, ne l'oublies pas

dans une autre vie, j'ai bossé pendant 10 ans pour une chaine de location de véhicules à particulier, on peut en écrire des romans
comme disait notre amis, c'est un métier
en france, tu as un gros 18 % de gens foncièrement honnêtes, 2 % de gens qui sont là pour te la mettre et les 80 % restant, s'ils peuvent passer à travers, le feront dans ces circonstances, c'est ainsi...

vu de mon hublot, tu limites considérablement le risque si tu restes à bord et au vu de l'ubérisation des mœurs et le développement des plateformes communautaires dédiées ou non, l'usage se propage, les excès foisonnent et la bonne mesure semble limitée à 25 euros jours/personne
les autorités suivent le sens du vent, à commencer par les assureurs, le fisc, les skippers pro gueulent et la profession semble convenir que c'est un bon marche pied pour se mettre au bateau avant d'entrer dans une école de voile.
les affaires maritimes et le législateur sont restés muets jusqu'à présent.
j'ignore si qq s'est fait clouer sur la porte suite à un pète dans ce cadre là

on en est là

reste pour passer de 32 à 36 pieds à faire du promène couillon à la journée ou il fait beau sur les sites communautaires à 25 euros/personne (tu seras le héros de ces dames et sollicité....)
ou proposer des embarquements pour les we's sur les plates formes dédiés à 400 euros/we et partager tes nav's avec des gens sympas ou pas, tant que tu n'auras fait le tri, j'imagine....

jeudi 20 avril 2017 03:00
5653
Polmar

@ Sortilège.
Dans le locatif immobilier, il y a une exception à la limitation du risque au niveau de la caution:
Quand le locataire dégrade le bien loué au delà de "l'usage en bon père de famille", exemple dégradations volontaires car le locataire n'apprécie pas de devoir partir, ou j'm'enfoutisme. Dans ce cas, sa responsabilité peut être appelé pour la réparation intégrale. Décision de justice bien sûr obligatoire.

Je ne serais pas surpris que, bien plaidé, un traitement similaire puisse être appliqué pour un bien mobilier loué.

jeudi 20 avril 2017 07:53
Img_5928
1
matelot@37857

bonjour polmar, même plaidé et gagné le procès si ton locataire n'a pas un radis en fin de compte c'est le proprio le dindon de la farce , je te parle en connaissance de cause en banlieue parisienne il y a quelques années j'ai perdu plus de 30000euros pour un locataire qui n'a pas payé son loyer et pourtant il a été condamné a payer , mais insolvable, on ne tond pas un oeuf amha cordialement.

jeudi 20 avril 2017 11:31
S1090005
Callinago

perso, je pense aussi qu'il y a une majorité de gens qui, sans être experts, font un peu attention au bateau loué
après, oui, il y a des risques, c'est calculé dans le prix normalement (et si les loueurs ne s'y retrouvaient pas quelque part, il n'y aurait pas de loueurs in fine...)
pour les voiles, mon idée était d'avoir un jeu de voile convoyage/location et un second jeu de voile plus régate et pour moi
pour le moteur : bah, tirer dessus ça le fera respirer un peu et vu l'insonorisation des voiliers, bon courage à lui pour faire la Corse A/R à fond
pour les talonnages : en phase, il faut plonger à chaque fois à mon sens....

jeudi 20 avril 2017 10:33
Photo6
pieterv06

mon grain de sel : Je tente de mettre mon bateau, qui me coûte beaucoup trop cher, en location pour éviter de le vendre. Comme il est très technique au dessus et en dessous du pont, très fragile, (tout en carbone, peinture métal vernie, etc) ce sera obligatoirement avec skipper pro. J'imagine que le niveau de casse dépendra plus du skipper et de sa capacité à faire respecter mes instructions (ne pas fumer à bord, chaussures de pont spécifiques, ne pas tirer sur les voiles ou sur le moteur, attention aux manoeuvres de port, etc), que du locataire. Bateau impossible à louer de particulier à particulier et sans skipper... A ce stade, je n'ai que des questions : coût et soucis des réparations/casse/usure liées à l'activité loc par rapport à ce que ça va me rapporter notamment. Après en avoir parlé à un loueur de bateaux plus "normaux", Beneteau Jeanneau Hanse, Dufour, etc, les proprio parviennent à couvrir leurs frais, et même à financer partiellement le bateau. Concrètement il dégageait au proprio plus de 30000 €/an de revenus pour un bateau d'une 40aine de pieds. La condition pour bien louer : bateau très récent, typé "caravane" tout en plastique, facile à manier, facile à nettoyer, peu fragile, avec grosse capacité d'hébergement. Là où ça devient délicat : bateaux techniques, ou anciens, fragiles, avec des boiseries partout, délicats à manoeuvrer = risques de dommages et clientèle plus limitée. Bref, je donnerai un avis autorisé dans quelques mois, mais ne concernant qu'un bateau "exotique" et non représentatif de la majorité de ce qui navigue.

jeudi 20 avril 2017 11:58
Img_1433
Solent

Je pense que le locataire désinvolte n'est pas si fréquent qu'on le dit, mais il faut choisir son profil, plutôt couple ou famille, éviter absolument les étudiants en goguette ou bande de potes.
Il faut être très pro sur les Check in/out, plonger à chaque retour, hisser les voiles... c'est du boulot, tant que je peux éviter j'évite.


J'ai beaucoup loué et je faisais très attention, par principe et je n'ai jamais pris le rachat de franchise.
Côté moteur, je déteste le bruit du diesel au dessus de 2000 trs et si on loue un voilier c'est pour le plaisir de la voile.
Il ne m'est jamais rien arrivé et je n'ai jamais eu de soucis de retard ou d'avarie à cause du locataire précédent.

Ceci dit maintenant que j'ai MON bateau, je serais très réticent à l'idée de le louer.

Édit @ Pietr
Vu le type de ton bateau, tu as raison, il faut trouver un skipper pro attitré pour le bateau. Je pense qu'il y a une demande pour ces bateaux performants.
Il y a un pogo 10,50 qui se loue à Porquerolles, il y a un marin sur place qui s'occupe de la mise ne main ou un skipper suivant le cas.
Peut-être qu'il pourrait te tuyauter.

jeudi 20 avril 2017 12:21 *** Message modifié par son auteur ***
Photo6
pieterv06

Merci Solent. j'ai trouvé un loueur sur Cannes qui ne fait que de "l'incentive", "événementiel", et à qui le bateau ne fait pas peur, contrairement aux autres que j'avais contactés. Je croise les doigts, clairement je ne loue que sous la contrainte financière. Mon bateau est un espace intime ou je n'invite que les gens dont j'apprécie la compagnie. N'étant pas à bord lors des loc, je suppose que je vais tenter d'occulter cette "double vie" de mon bateau. Pas facile, surtout lorsque je découvrirai les inévitables dégâts divers et variés... mieux vaudrait un bateau moins onéreux et qui m'éviterai la loc, je suis bien d'accord ! À suivre...

jeudi 20 avril 2017 13:16
Img_1702-2
1
sortilege

J oubliais l inversseur.....
en fait, tout depend de la relation que tu as avec ton bateau
passionnelle, tu embarques....
perso, je refuse que des inconnus dorment à bord,
C est trop intime pour moi
maintenant si ton bateau est un objet juste plus couteux que ta bagnole
why not ...
dernier conseil, coté cv nautique, divises par 2 pour une vision objective des capacités de tes clients quand le vent monte, il suffit d aller dans un port, le 15 aoutavec le vent qui se leve pour le constater

Enfin, pour ton plaisir de naviguer, tu serai plus facile en 3200 qu en 3600 pour lui tirer dessus en equipage reduit
sauf à naviguer en equipage complet et entrainé le plus souvent

jeudi 20 avril 2017 12:29
S1090005
Callinago

oui, cette notion de relation "personnelle" avec le bateau est hyper importante : j'aurais du mal à louer le mien actuellement : trop d'heures de travail, de personnalisation, d'équipements et surtout "pas acheté dans cette optique"
C'est pour ça que j'y pense pour le prochain qui sera dans l'optique "morceau de plastique standard optimisé pour la régate (donc simple et vide), à coût de revient raisonnable (car loué) et qui servira un peu pour certaines vacances"

jeudi 20 avril 2017 16:39
Desert
jerom-826

Sortilège,
Pas d'accord.
Je loue mon bateau perso et moi aussi,tout comme toi ,je le préfère à ma bagnole car justement je ne le considère pas comme un objet utilitaire ,ce qu'est une voiture.
On peut tenir à son bateau et le louer à des inconnus,comme tu dis !

Mais je le concède,j'aurais moi aussi un peu plus de mal à le louer s'il était neuf.

jeudi 20 avril 2017 21:07
Missing
Bri

Difficile de louer son voilier effectivement. On y consacre beaucoup de temps et d'argent, on crée un lien affectif.
Par contre, nous avons à bord un objet qui vaut cher et auquel on accorde peu d'intérêt : notre radeau de survie ! Il peut être loué facilement, si le locataire fait une rayure sur le conteneur, c'est moins grave qu'un éclat de gelcoat ou de vernis.
Les revenus sont moindres évidemment, mais ils permettent de réduire le budget entretient du bateau...
Sur www.rado2loc.com on peut louer sa survie, ses gilets automatiques, VHF, PLB, etc.

vendredi 21 avril 2017 07:40
Run_manu
Erendil

J'ai loué Erendil pendant une 10aine d'années, à ses débuts.

La première règle, c'est effectivement de ne rien laisser à bord (pas d'outil, pas de pièce de rechange, pas d'objet perso) et d'avoir un bateau extrêmement simple. Tout ce qui reste doit marcher parfaitement, et si ca ne marche pas parfaitement, doit être démonté. C'est une constante des bateaux de loc, j'en ai eu comme locataire depuis, et toujours pareil, rien à bord.

La deuxième, c'est que vu les prix pratiqués, il faut être total disponible pour intervenir lors des locs. Au moindre souci, le locataire va téléphoner et demander une intervention immédiate. Il faut pouvoir répondre et avoir le matos pour. J'ai passé 10 ans avec le coffre de ma voiture plein de vaisselle, d'outils, de matériel et d'accastillage.

Le troisième, c'est qu'il faut un bateau robuste qui s'entretient facilement. Pas un bateau où il faut des chaussons à bord pour ne pas rayer la marqueterie.

Les locataires n'étaient ni plus ni moins bourrins que les autres. Il y avait un peu de tout, des étudiants qui revenaient années après années comme des gars qui louaient une fois. J'en ai eu avec qui on devenait presque amis et d'autre qui me causaient tous les problèmes du monde. Mais généralement, les gens sont très "consommateurs".

Généralement, je savais dès la prise de contact à qui j'avais à faire, en posant une seule question "sur quoi avez vous déjà navigué". Et lors de l'inventaire, en présentant les équipements, je voyais très bien si le gars savait comment s'en servir ou pas. Je n'ai jamais bloqué un départ, mais j'ai eu deux fois des clients qui ont préféré renoncer d'eux même. J'ai quelques fois proposé aux clients qui louaient une longue durée sans être trop sur d'eux de passer avant un we ensemble pour les former un peu.

Dans vos cas, Callinago et pieterv06, la location sans skipper semble improbable, la location avec skipper compliquée. Je pense plus à une solution avec une agence d'incentive comme vous en parlez. C'est des sorties brèves, bien facturées, avec un skip à bord et surtout des passagers simple touristes.

Un de mes pires problèmes était le bricoleur qui refait le monde sans savoir. C'est pour cela que j'avais vite retirer tout ce qui pouvait servir d'outil à bord.

Au final, c'est avec les locs qu'on a pu garder et entretenir Erendil dans une période où je n'aurais pas eu les moyens de le faire autrement. Mais évidement, dès que j'ai pu arrêter, j'ai arrêter les locs.

vendredi 21 avril 2017 11:10
Desert
jerom-826

Complètement d'accord avec Erendil sauf 1 point:
une caisse à outils doit etre à bord selon moi;indispensable.
Des outils (qualité basique) peuvent servir et ce n'est pas ce que cela coute...

vendredi 21 avril 2017 13:10 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Julian86

Un exemple parmi beaucoup d'autres de manque de soin par des locataires... (cliquer sur l'image pour voir l'animation)

mercredi 23 août 2017 12:32 *** Message modifié par son auteur ***
Img_2980
Dulcinea

La location est un mauvais plan si tu tiens au bateau et aux objets qui s'y trouvent. On le voit bien sur la Côte d'Azur. Je dirais que 90% des locataires ne savent pas ce qu'ils font.

mercredi 23 août 2017 15:34

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums