Tous les forums > La Taverne > Rapport du GIEC 2018 - 1,5 degrés c'est déjà trop
10979487_378319662338149_723652496_n
Eärendil

Rapport du GIEC 2018 - 1,5 degrés c'est déjà trop

Salut à tous,

Légère revue de presse de ce matin après que la nouvelle étude du GIEC a paru.

N'oubliez pas que le GIEC est un organisme intergouvernemental et qu'il est, en quelque sorte, à la fois politique et scientifique… ce qui ressort de ses rapports est ainsi intéressant à plusieurs niveaux.

http://leclimatchange.fr/

https://www.lemonde.fr/climat/live/2018/10/08/est-il-encore-possible-de-limiter-le-rechauffement-climatique-posez-vos-questions_5366253_1652612.html

https://www.liberation.fr/planete/2018/10/07/le-rapport-glacant-du-giec_1683840

https://www.nouvelobs.com/planete/20181005.OBS3511/a-quoi-ressemblera-un-monde-avec-1-5-c-de-plus-le-giec-nous-re-met-en-garde.html

Quels seront, selon vous, les conséquences directes (et d'ores-et-déjà prévisibles) du réchauffement climatique sur la plaisance ?

(Edit : 1,5 degré* m'enfin, le "s" n'est pas loin...)

lundi 08 octobre 2018 12:56

Liste des contributions

  • Minable jdmuys mardi 09 octobre 2018 14:54
  • # vibrisse 5 jours
Missing
3
tatihou

Le GIEC c est cette organisme politique qui justifie l augmentation de nos impôts
le niveau des mers monte de 10 cm par siecle depuis une quinzaine de siecles donc rien a voir avec l activité humaine
depuis des millénaires notre bonne vieille terre a connu des périodes glaciaires et des périodes plus chaudes
arrêtons de dire des conne...

lundi 08 octobre 2018 13:51
10979487_378319662338149_723652496_n
2
Eärendil

Cher Tatihou, le réchauffement naturel est une chose, l'aggraver en est une autre, comme le fait de multiplier par dix la vitesse de la montée des eaux.

Et je ne voudrais pas faire de ce fil un débat sur le GIEC, avec lequel il faut effectivement faire preuve de prudence (et de critique).

lundi 08 octobre 2018 14:09
Flo_049
1
cochise42

Earendill? tu sorts d’où toi, sur un post tout récent tu prétendais être nouveau sur hisse et ho.. et te voilà en train de te lancer dans des débats de vieux briscard, qui es tu au juste???

4 jours
Missing
1
outremer

Vu que la lithosphère est un grand radeau qui flotte sur le magma il faut aussi tenir compte de la répartition variable de ses différents poids locaux et de la compression latérale liée au mouvement des plaques, etc.……………. On peut douter qu'un organisme plutôt politique se soucie des très nombreux détails (il y a quelques années après ne pas en avoir tenu compte, les données astrophysiques avaient été sur un an brutalement intégrées pour 20% dans le modèle miracle, chiffre sans doute pifométrique qu'aucun média n'a semble t'il critiqué, alors qu'on manipule les foules pour une variation possible du CO2 de 0,01%).

lundi 08 octobre 2018 14:32
Avatar
2
hi

Eärendil, tu ne sais pas encore dans quoi tu t'embarques... Tatihou a bien raison de dire qu'on devrait arrêter de dire des conneries, et on devrait tous faire pareil. Y compris les milliers d'études qui toutes aboutissent au même constat

lundi 08 octobre 2018 14:42
10979487_378319662338149_723652496_n
3
Eärendil

J'aurais dû faire plus simple, ne pas parler du GIEC qui ne me sert en fait que d'accroche ou d'intro, et lancer directement et seulement sur les conséquences sur la plaisance des changements climatiques (cyclones tropicaux plus fréquents, réchauffement du bassin méditerranéen, montée des eaux, etc.).

Pardon

lundi 08 octobre 2018 14:46
Missing
Gradlon

Passage du NW puis du NE.

lundi 08 octobre 2018 16:09
Duduche_akbar
Duduche Braz

Si le niveau de la mer monte, le temps d'échouage de mon bateau (pour une marée donnée) diminuera... sauf si le niveau de la vase monte aussi.

lundi 08 octobre 2018 14:54
Missing
1
Gorle Greiz

Les conséquences sur la plaisance, on en a strictement rien à foutre.
Ce réchauffement accéléré, s'il a effectivement lieu, aura des conséquences autrement plus importantes que celles occasionnées à la plaisance.

lundi 08 octobre 2018 15:01
10979487_378319662338149_723652496_n
Eärendil

Nous pouvons parler ailleurs de ces conséquences, effectivement beaucoup plus graves et importantes que celles que devra subir la plaisance.

Ici, j'ai posé cette question pour la plaisance, non pour le reste, merci de respecter mon interrogation… Elle ne signifie pas que je considère la plaisance plus importante que le reste du monde, ni que je ne m'intéresse pas aux conséquences plus graves (ni, surtout, au moyens que je peux trouver de les limiter, à mon humble échelle).

mardi 09 octobre 2018 19:50
Wp_20180302_09_34_05_pro
2
skipperTramex

Allègre, revient, Tatihou t'aime.

lundi 08 octobre 2018 15:08
Missing
2
jdmuys

En effet. La planète, elle, elle s'en fout pour plusieurs milliards d'années encore.

Les écosystèmes dont notre vie dépend, ce n'est pas la même chose.

Je me fous de comment le GIEC est constitué. Ce qui compte c'est que les travaux de tous les climatologues concordent, et on va sérieusement à la catastrophe.

Dire que le climat a toujours changé est ignorant (ce qui n'est pas grave) et irresponsable (ce qui l'est davantage). Il n'a jamais changé aussi vite.

Beaucoup de sources existent (et beaucoup de bêtises aussi), mais peut-être une seule référence, xkcd:

https://xkcd.com/1732/

lundi 08 octobre 2018 15:19
Missing
8
Gorle Greiz

C’est marrant quand même ce refus qu’ont certains de voir la réalité en face et d’envisager une remise en question de nos modes de vie, de consommation,et de comportement.

A la limite le problème n’est même pas de savoir si les prévisions du GIEC sont sujettes à caution, mais d’admettre que nos modes de vie et de consommation, associés à la surpopulation sont néfastes pour l’environnement, et qu’à plus ou moins court terme, selon que les prévisions sont exagérément pessimistes, exagérément optimistes, ou précises, nous paierons très cher notre imprévoyance et notre comportement irresponsable, et j’ajoute que le réchauffement climatique n’est qu’un aspect, hélas, de la dégradation de notre environnement.

Mais ce qui me sidère, c’est la question qui tue : "quelles seront les conséquences sur la plaisance?"...

lundi 08 octobre 2018 15:40 *** Message modifié par son auteur ***
10979487_378319662338149_723652496_n
Eärendil

Je répète ici ce que je dis plus haut. La gravité des autres conséquences, et des phénomènes autres que le réchauffement climatique qui menacent et détruisent les écosystèmes, faune, flore et activités humaines, la "santé de la planète telle que nous la connaissons" pour faire court, et la qualité de la vie humaine, cette gravité empêche-t-elle de se poser la question des conséquences sur la plaisance ?

mardi 09 octobre 2018 19:55 *** Message modifié par son auteur ***
Avatarh_o-2
2
Now

Les conséquences des changements climatiques sont déjà visibles par tout le monde sans être scientifique.

Le régime des vents change petit à petit, les saisons aussi, entre autre, et je ne parle pas de details mais de tendances.

Il est évident que l'humain y est pour quelque chose, au moins dans l'accélération des phénomènes.

Le fait que certains quidams le nie n'est pas si grave, mais le fait que certains dirigeants influants le nie est bien plus embêtant, et même ceux qui en conviennent ne font pas grand chose, c'est ça qui est agaçant...

lundi 08 octobre 2018 15:54
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Concrètement, rien est fait.

lundi 08 octobre 2018 16:22
Duduche_akbar
Duduche Braz

Et concrètement, rien n'est défait non plus...

lundi 08 octobre 2018 16:31
Nb
2
nascia

Nicolas Hulot déclarait en quittant le gouvernement " L'homme est une arme de destruction massive pour la planète". Je pense qu'il a raison. Je vois vraiment mal comment on peut changer le système à ce stade, à moins de changer radicalement de paradigme. On abusera de la terre jusqu'au bout parce qu'on est comme ça.

lundi 08 octobre 2018 16:36
Missing
5
Chapakan

Le Nicolas confond la planète et l'environnement nécessaire à la vie de l'homme.
La planète elle en a connu des cataclysmes, et bien pire qu'une simple élévation de temperature, et à chaque fois, la nature, parceque c'est bien d'elle dont on parle, a trouvé le moyen de recréer la vie. A l'échelle des temps géologiques l'homme, malgré sa prétention, ne pèse pas lourd.....

lundi 08 octobre 2018 17:20
224285_6219222449_6732_n
grandleon

Que nicolas hulot rerourne sur son gros semi rigide remorqué par son pick up et les choses seront dans l ordre, les gens a leur place...

mercredi 10 octobre 2018 14:27
Nb
nascia

Et plutôt qu(interroger les conséquences sur la plaisance, est-ce que la question ne serait pas que pourrait faire le monde de la plaisance pour limiter les dégâts?

lundi 08 octobre 2018 16:40
Avatar
Numawan

Heu ... disparaître?

lundi 08 octobre 2018 16:59
10979487_378319662338149_723652496_n
Eärendil

Je sous-entend évidemment ce problème en posant la première question… touchés, oui, mais responsables avant tout.

mardi 09 octobre 2018 19:56
Wild_bill
1
cowboy bebop

De Godewaersvelde avait écrit à ce sujet mais personne ne l'avait pris au sérieux....

lundi 08 octobre 2018 16:45
Missing
captainwat

il avait bien raison raoul! des fois j'allais le voir au gris nez une" legende"

lundi 08 octobre 2018 16:50
Mon_bureau...
Persil pas fané

Tu connais le roi du Tango ???

lundi 08 octobre 2018 17:04
Missing
2
captainwat

le vrai probleme c'est que l'on est de plus en plus nombreux et que tout le monde veut sa part du gateau, mais ça ce n'est pas politiquement correct de le dire! qu'est ce qu'il en a a faire celui qui essaie de survivre, du rechauffement de la planete et de 1,5 degrè de plus à la fin du siecle! son probleme c'est qu'on l'a mis sur terre sans lui demander son avis et qu'il aimerait bien bouffer ce soir

lundi 08 octobre 2018 16:58
Missing
1
Gradlon

Quant au monde de la plaisance, nous sommes plutôt bien loti. Il suffit de monter de quelques degrés en latitude à mesure que la température s'élève pour garder la tête froide. Et si la mer monte nous nous élevons avec et serons les premiers à atteindre le paradis.

lundi 08 octobre 2018 17:06
Missing
1
Fvb

Une bonne guerre, mais sous une nouvelle forme :

"Mais qui va payer ? Sur les excès de dettes, les politiques climatiques, le vieillissement des populations, cette question reste sans réponse. Alors pourquoi pas une guerre mondiale ? Il existe un bon combat : sauver notre espèce.
Mais qui va payer ? La question ne se pose pas seulement au restaurant après un bon repas, dans une copropriété suite à une fuite d'eau, ou pour l'industrie des médias face au défi numérique. Elle se pose partout sur la planète. Sans trouver pour l'instant de réponse.

C'est évident sur la question du climat. Au-delà des aléas, la température de la planète monte. Cette montée aura des effets désastreux si elle se poursuit. Et l'homme semble avoir une responsabilité majeure dans cette montée, avec les gaz à effet de serre résultant de son activité économique. Il faut agir - c'est l'enjeu de la conférence internationale qui se réunira à Paris en décembre.

Par une belle matinée de juin, on alla donc écouter des autorités débattre de cette question, dans le bel auditorium du ministère de l'Ecologie. Tout le monde était d'accord : il faut faire payer les pollueurs. L'économiste Christian de Perthuis, qui pilote la chaire « Economie du climat " à l'université Paris Dauphine, proposa un système de bonus-malus. Les pays qui émettent plus de CO2 que la moyenne mondiale paient, les autres reçoivent. Son collègue Jean Tirole, qui préside la Toulouse School of Economics et distingué par le prix Nobel d'économie l'an dernier, souligna l'importance d'avoir un prix unique du carbone dans le monde entier. Il suggère un système de « cap and trade » (on plafonne les émissions de dioxyde de carbone dans chaque pays, puis on échange des droits à émettre d'un pays à l'autre). Des pénalités commerciales seraient appliquées aux importations venant des pays qui ne participent pas, pour les inciter à entrer dans le système.

Gérard Mestrallet, le PDG d'Engie, et son collègue de Veolia, Antoine Frérot, réclamèrent chacun à leur manière une tarification du carbone, le premier soulignant non sans malice qu'il était « original » que les entreprises réclament de payer. La ministre Ségolène Royal souligna la « prise de conscience ». Six majors pétrolières viennent de réclamer elles aussi une tarification du carbone. Larry Fink, le patron de la première société mondial d'investissement Blackrock, insiste sur la nécessité des entreprises de voir à plus long terme. Une agence de notation, Beyond Ratings, a été créée pour intégrer les risques climatiques dans l'évaluation des obligations publiques. L'agence Standard & Poor's travaille sur la question. Et le fonds souverain norvégien a annoncé qu'il allait vendre les actions d'entreprises travaillant dans le charbon, dont la combustion dégage beaucoup de CO2. Mais au bout du compte, il faudra payer. Jean Tirole : « Le sujet difficile, c'est qui va payer. Le reste, on sait faire. »

L'après-midi de la même journée de juin, on alla écouter d'autres économistes, à l'autre bout de Paris, dans la Maison de la Tunisie, sur un débat a priori différent : les dettes souveraines en Europe. Pierre Moscovici, le commissaire européen aux Affaires économiques et financières, dénonça le « compteur impitoyable » de la dette, mais préfère la « voie de la raison » (croissance nominale élevée et politique budgétaire adaptée) à la restructuration. Xavier Ragot, le président de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), répondit avec pratiquement les mêmes mots que Tirole quelques heures plus tôt : « La dette n'est pas un problème économique, mais politique. Qui doit payer ? » Les Grecs aujourd'hui ? Demain ? Les Européens ? Et de distinguer l'Allemagne « qui veut éduquer les emprunteurs » du FMI « qui veut éduquer les prêteurs ".

La même question reviendra fatalement à propos des retraites, que le système soit public ou privé, par répartition ou par capitalisation. En France, le régime de retraite par répartition des cadres sera à sec dans trois ans. Aux Etats-Unis, nombre de régimes de retraite par capitalisation entendent servir leurs clients avec un rendement du capital de 6 ou 8%, totalement irréaliste. Et la question devient encore plus aiguë quand on ajoute le financement de la santé. Climat, vieillissement, dettes... Partout, la question est éminemment politique. Mais les politiques ont le plus grand mal à s'en saisir. A convaincre les électeurs de payer.

C'est ici qu'il faudrait une bonne guerre. Car pour financer un conflit, il faut toujours s'évader des règles ordinaires, faire des choix difficiles, transcender les oppositions. Les Etats-Unis sont par exemple réellement sortis de la grande Dépression des années 1930 par l'effort de guerre. Il est alors possible d'accumuler les déficits publics, de faire des emprunts patriotiques ou forcés, de matraquer le contribuable (Franklin Roosevelt monte le taux marginal supérieur de l'impôt sur le revenu à... 91% en 1941). Et de tondre l'épargnant, car ceux qui ont encore de l'argent en poche sont alors mal placés pour se défendre.

Mais il serait évidemment stupide de se battre les armes à la main. La France l'a fait pendant des siècles sans grand succès. Les Etats-Unis n'ont pas été très heureux de se battre contre eux-mêmes. Et les boucheries du XXe siècle ont laissé un exécrable souvenir. Au siècle du capital humain, il faudra donc trouver une autre forme de guerre. Aussi nécessaire soit-elle, la lutte contre le terrorisme fait petit bras. Aussi juste soit-elle, la croisade contre la pauvreté ne mobilise pas assez les pays riches. Seule une guerre pour notre survie sera assez puissante pour nous faire payer, pour balayer les habitudes, les orthodoxies et les pouvoirs établis. Cette guerre, c'est logiquement le combat pour la planète, pour préserver l'existence de notre espèce, contre les dérèglements climatiques. Il ne reste plus qu'à espérer la tempête parfaite, celle qui déclenchera cette guerre sans faire (trop) de victimes."

article dans "Les echos" en 2015 déjà ...

lundi 08 octobre 2018 17:38 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
2
tatihou

Je comprends que les ecolos pensent que nous sommes trop nombreux
Sur quelle partie de la population de notre terre veulent ils pratiquer un génocide? sur quels critères tuer les plus grands , ?les plus gros? Un critère sur la latitude ....
Ils n aiment pas les OGM c est vrai que c est plus facile quand on a le ventre bien plein quand on voit ses enfants mourir de faim on doit etre moins regardant
J aimetai qu un ecolo propose ses solutions

lundi 08 octobre 2018 19:56
Missing
2
outremer

Malheureux déviant, vous osez poser ces questions ?
De nos jours continuer à penser va devenir difficile.

lundi 08 octobre 2018 21:23
Missing
outremer

Hier soir il y avait encore visible sur les news bien pensantes une représentation statistique réputée NON malthusienne des différents facteurs pouvant influencer favorablement le climat:
Le plus efficace à plus de 60% était indiqué la réduction des naissances battant de très loin toutes les autres actions possibles envisagées.
Ce graphique a déclenché naturellement de vives protestations.
Est ce un coup d'essai pour orienter une nouvelle manipulation des foules?

mardi 09 octobre 2018 11:12
Images
1
penjo luno

Je trouve affligeant de traiter une certaine partie de la population d' "ecolos" ne serait-ce pas le problème de "tout le monde" , pourquoi ne verrions nous pas le problème de la même façon nous sommes tous impliqués et il faut reconnaître que nous scions la branche sur laquelle nous sommes assis mais il est difficile à notre niveau de changer quoi que ce soit la seule solution serait une prise de conscience mondiale (qui malheureusement ne se fera que dans l'adversité )afin de faire pression sur tous les dirigeants du monde entier et surtout sur les grands groupes industriels puisque c'est eux qui en fait dirigent afin de changer les choses mais bon ça c'est un rêve que j'ai dû faire cette nuit ou hier peut-être je ne m'en souviens plus très bien...

mardi 09 octobre 2018 13:34
Arzach_avatar
2
misurarca

"Ils" n'aiment pas les OGM car cela ruine les paysans pauvres en quelques années, et par conséquent la production agricole.
Cela a été mis en évidence dans de nombreux pays

La solution c'est de produire des denrées agricoles consommées localement, et non de produire par exemple de l'huile de palme et du soja pour l'export.

mercredi 10 octobre 2018 13:02
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Vous inquiétez pas.
il y a eu le business de la pollution(les trente glorieuse/ le charbon/ les usines / le diesel).
On arrive au business du vert(bio/ carburant"éco", panneaux solaires).
On arrivera au business du refroidissement de la planète(faire du froid, etc).

lundi 08 octobre 2018 20:42
Images_(large)_(2)
pierre 2 the minimalist

Sauver l'espece humaine ? Que je sache elle est loins d'etre en voie de disparition

lundi 08 octobre 2018 21:04
20150629_161711
1
Rigil

Oui, vivement le virus exterminateur ou le météore tueur qui délivrera la planète de ce cancer...

mardi 09 octobre 2018 10:06
Missing
1
xabia

Les chinois ont su réguler leurs naissances semble t'il ...à l'afrique de faire pareil !

lundi 08 octobre 2018 21:14
Wp_20180302_09_34_05_pro
1
skipperTramex

Non, il y a un gros problème, a privilégié un garçon, il manque cruellement de.... fille, qui en grandissant ...
Et du coup, tu peux faire disparaître une population en une/deux générations!!!

lundi 08 octobre 2018 22:25
Missing
1
marge

les écolos son de petits dictateur qui veulent imposer leurs pensés unique
comme autrefois la terre était plate !
et dieu créa la terre

lundi 08 octobre 2018 21:25
Missing
4
Gorle Greiz

J'admire la profondeur de ta réflexion!

lundi 08 octobre 2018 21:33 *** Message modifié par son auteur ***
Jem
1
bil56

arrête la boutanche ...

lundi 08 octobre 2018 23:43
Images
penjo luno

Bon ok et toi concretement qu'est-ce que tu proposes en tant que non écolo pour lutter contre ce business du réchauffement...

mardi 09 octobre 2018 13:39
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Les écolos, des petits dictateurs avec leurs petits tracteurs.
Alors que le Marge, avec ses gros biscotos, il nous fait une terre au carré, voir au cordeau!!!

lundi 08 octobre 2018 22:28
Image
3
Tan ´ Oz

Ce qui pourrait faire la plaisance pour le réchauffement climatique???
Commencer par arrêter d’aller à la pêche avec 3 x 300 CV au cul.
Je ne suis pas contre les bateaux à moteur, mais cette débauche de puissance (et de pollution) m’exaspèrent.
Quand on sait qu’un 300CV monté sur un semi-rigide consomme 130 litres/ heure à 50 noeuds, cela laisse rêveur de la connerie humaine.

lundi 08 octobre 2018 22:50
Missing
cezembres

Je suis pour interdire les 300 Cv

Sans gros semi rigide avec 3 x 300 Cv au cul
pas d'herbe
pas d'herbe pas de joint
pas de joint pas d'écolo
pas d'écolo plus de problème.

Comment ça c'est cliché l'écolo fumeur de joint

mardi 09 octobre 2018 08:44
Missing
Chapakan

D'accord, mais qu'on touche pas à mon SUV avec clim dès qu'il fait plus de 25° ou à mes bouteilles d'eau minérale préférées. .....

lundi 08 octobre 2018 23:03
Avatar
hi

En tous cas, là où je rejoins quand même un peu Outremer, c'est qu'à la lecture de ce fil on se rend bien compte que beaucoup de gens ont du mal à penser...

mardi 09 octobre 2018 09:12
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

A panser leur mal ou à penser mal !!

mardi 09 octobre 2018 09:21
Missing
outremer

En corollaire de cette réflexion: En milieu chirurgical il est de tradition qu'une infirmière panseuse n'est pas la pour penser mais éventuellement pour panser (perso j'ai naturellement vérifié avant mariage que mon épouse panseuse savait aussi penser car il faut être très prudent dans ce domaine)

mardi 09 octobre 2018 11:26
P8010019
PHIL [WINNIE II]

« Je pense donc je suis »... complété pour les infirmières par:
«  Je panse donc j’essuie »

PHIL

5 jours
Img_1433
Solent

Les conséquences du réchauffement sur la plaisance ?
Aucune.

Mais les conséquences de la plaisance, sur le réchauffement, sûrement pas négligeables.

mardi 09 octobre 2018 09:27
Missing
1
jdmuys

Les conséquences du réchauffement sur la plaisance ?

Détrompe toi, ce n'est pas aucune. Le problème n'est pas de sauver la planète, qui n'est pas concernée, ni même la vie sur icelle, qui se poursuivra un petit moment.

Le problème n'est même pas les extinctions (massives ou pas), telle celle du corail qui semble difficile à enrayer. A près tout, 99% des espèces ayant vécu sur terre sont éteintes.

Le problème n'est même pas la disparition de l'espèce humaine. En tous cas pas avant longtemps.

Le problème le plus immédiat est la disruption des sociétés humaines. Plusieurs facteurs peuvent y contribuer. Par exemple le déplacement des zones agricoles qui imposera des problèmes géopolitiques majeurs, avec une réduction très probable de la production agricole globale, conduisant à des famines. Autre exemple: la reconfiguration des réseaux hydrographiques conduisant à des manques d'eau potable à certains endroits et des inondations à d'autres.

Conséquences? des migrations humaines des zones les plus touchées vers les zones privilégiées, qui seront bien sûr contrées par davantage de fermetures de frontières, de contrôles, de lois. Des luttes parfois (souvent?) violentes pour les ressources là où elles deviennent restreintes (on voit ce que peut cela peut être, en très gentil, avec les conflits sur le Nil ou le Jourdain). Et bien sûr, multiplication des guerres.

Conséquences sur la plaisance:

- augmentation de la piraterie

- restrictions de liberté sur la navigation, qui pourraient aller jusqu'à restreindre le droit de naviguer (et même l'interdire) dans certains zones comme la Méditerranée.

- multiplications de masses migratoires de réfugiés y compris dans nos pays riches. Ceci peut conduire à des conflits entre communautés, violence, émergence de mouvement politiques liberticides. La plaisance, qui évidemment est suspecte, serait parmi les premières victimes.

- augmentation des coûts sociétaux des conséquences décrites, conduisant à une paupérisation de la société. Donc réduction des industries vues comme relevant du superflu. comme la plaisance. D'où raréfaction des points de service, des ports. Réduction voire suppression des budgets d'entretien. Disparition d'acteurs économiques. Et bien sûr tous les prix qui flambent.

- et bien sûr augmentation de la fréquence et de la force des tempêtes tropicales, rendant certaines zones de navigation plus dangereuses plus longtemps.

Bien sûr, rien de tout cela n'est certain. A nous tous de convaincre nos élus de commencer enfin à agir, même si c'est inévitablement douloureux pour notre confort et nos petites habitudes.

mardi 09 octobre 2018 10:32
Missing
milimetrik

Il n'y a rien a attendre des 'élus' de tout niveau, qui sont, comme tout le monde, axés sur leur nombril et arque boutés sur leurs intérêts. On attend d'eux quelque chose qu'ils sont incapables de fournir.

mardi 09 octobre 2018 14:02
Missing
jdmuys

Effectivement, il y a peu à attendre des élus dont l'horizon de temps va rarement au delà de la prochaine élection... sous la pression des électeurs dont l'horizon de temps est souvent encore plus court (pourquoi l'essence a augmenté de 3 centimes par litre?).

C'est à chacun, à commencer par moi, de nous prendre par la main et de faire (un peu) pression sur nos élus.

- écrire (ou téléphoner) à votre député.Coordonnées sur le site de l'Assemblée Nationale. Idem pour les sénateurs je suppose
- écrire à la présidence de la république
- adhérer à une association. Il y en a suffisamment pour que chacun puisse en choisir une qui soit peu ou prou en accord avec ses idées.
- voter bien sûr

Ca c'est le facile. Après on peut amplifier son activisme à volonté.

mardi 09 octobre 2018 14:53
Missing
Gradlon

Tu as oublié: les épidémies planétaires, les conflits nucléaires, la rencontre brutale mais pas définitive avec un astéroïde géant, le soulèvement puis la disparition de la côte ouest des US par une plaque tectonique (il ne resterait plus que la côte est), une déflagration solaire qui détruirait les réseaux sociaux et nos comptes bancaires, l'infarctus subséquent de ma belle-mère... Tout ceci pour rappeler à nos insouciantes consciences que si nous ne changeons pas nos comportements dès tout de suite, la punition divine s'abattra sur nous.

mardi 09 octobre 2018 13:59
Missing
jdmuys

Minable

mardi 09 octobre 2018 14:54
Missing
outremer

MAIS POURQUOI ETRE SYSTEMATIQUEMENT PESSISMISTE ????????????????????????????
Ce déluge d'autoflagellation mondiale est absurde.
La Terre continuera de tourner
Tous ceux qui craignent ou espèrent à ce point l'autopunition divine devraient aller se suicider tout de suite, c'est tellement simple d'arrêter une vie.

mardi 09 octobre 2018 14:45
Missing
3
jdmuys

Oui la terre continuera de tourner. Avec moins de vie, plus de désordres humain (guerres comprises), et nos enfant et petits enfants qui verront le niveau de vie et leur espérance de vie décroitre. Par notre faute.

Il n'y *rien* de divin là dedans. Rien du tout. Tout ne tient qu'à nous.

mardi 09 octobre 2018 14:55
Missing
Gradlon

Tenter par ce type d'incantations de culpabiliser les humains est contre productif. Nous n'évoluons pas sous la menace. "Tout ne tient qu'à nous" est gentil, naïf et gnan gnan.

mardi 09 octobre 2018 17:53
Missing
jdmuys

Peut-être est-ce contre-productif. Je ne sais pas. Ca peut se tenter peut-être, avec le reste.

Mais "Tout ne tient qu'à nous" est simplement, objectivement, la réalité. "Nous" c'est l'ensemble des société humaines bien sûr. Mais j'en fais partie et vous aussi.

Qualifier cela de naif ou de gnan-gnan est risible.

mercredi 10 octobre 2018 01:19
Avatar
hi

Remplaçons le mot "culpabilité " par " responsabilité", et reconnaissons que nous sommes tous responsables de notre passé, de notre présent et de notre futur. Ca épargnera l'ego de ceux qui se pensent au-dessus de tout et de tous, et cerise sur le gâteau : ça sera plus proche de la réalité...

mercredi 10 octobre 2018 09:12
Duduche_akbar
Duduche Braz

Si je suis d'humeur optimiste, je me dis que les humains vont faire évoluer leurs manières de vie en société et que, collectivement et individuellement, ils arriveront à garder des espaces vivables sur cette planète.
Si je suis d'humeur pessimiste, je me dis que les humains sont trop cupides et égoïstes, qu'ils vont arriver à foutre en l'air leur biotope, et que foutu pour foutu autant en profiter pour gaspiller ce qu'il reste et vivant grassement (en terme de bilan carbone individuel)

C'est tellement simple d'arrêter une vie, et même des milliers de vies ou des millions (cf la shoa, Hiroshima... etc.)

mercredi 10 octobre 2018 10:29
Missing
5
Chapakan

Et si au lieu d'attendre des autres des solutions et de chouiner, si on payait un peu de nos personnes, par exemple en :
Essayant de regrouper les déplacements auto quand c’est possible, en évitant d’utiliser la clim, à la maison comme en voiture, en n'achetant pas de fruits qui viennent du bout du monde, en minimisant les sacs plastiques au rayon fruits et légumes, en délaissant le gel douche pour le savon, en buvant l’eau du robinet, en essayant de dépanner ou faire dépanner les appareils avant de changer à neuf, en faisant la guerre aux emballages plastiques, et sûrement beaucoup d'autres choses.
Mais ça coûte un peu c'est vrai.....

mardi 09 octobre 2018 14:45
Missing
pinch

T'as raison outremer, ne faisons rien...
C'est évident que la planète n'a pas besoin de l'homme et nous exterminera au besoin... mais si on peut l'éviter...

mardi 09 octobre 2018 14:51
Missing
outremer

Je suis né en plein bombardements de la libération !!!!!
Etre optimiste n'a jamais voulu dire ne rien faire.
Bien au contraire. Cela apporte une aide formidable dans l'adversité où il faut aussi du courage et de la volonté.
Mais c'est tellement facile et quasi voluptueux de se laisser sombrer!
Le pessimisme, l'angoisse systématique, plus que jamais en pleine gloire, ne mènent à rien de bon. C'est extrêmement négatif et très pénalisant. Et en plus c'est contagieux, souvent pervers, décourage profondément les autres, tout en les manipulant efficacement.
Malheureusement cette façon de faire a de tout temps servi à enfoncer les autres, d'autant qu'elle se vend en plus très bien. Tous les médias d'information l'utilisent depuis longtemps.
Dans un célèbre film des années trente, Fernandel provincial naïf hérite d'un grand journal et décide de propager les bonnes nouvelles et naturellement le journal ne se vend plus.
Et la plupart des intellectuels se gargarisent du malheur.
Il est en effet plus facile et plus accrocheur de faire pleurer dans les chaumières que de montrer que la vie peut être belle.

mardi 09 octobre 2018 16:56
Avatar
hi

Mais quand tu dénigres et dévalorise la mise en oeuvre de productions d'énergie alternatives à ceux qui empoisonnent l'humanité depuis 100 ans, tu ne fais rien d'autre que décourager ceux qui pensent qu'il existe un avenir meilleur...

mercredi 10 octobre 2018 09:49 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
Numawan

L’eau sera plus chaude pour se baigner.

mardi 09 octobre 2018 17:28
Missing
outremer

Bravo ! C'est un bon début.
A noter que le vivant a de formidables moyens d'adaptation et avec une très grande rapidité à l'inverse de ce qui était doctement enseigné il y a encore quelques années en tirant des conclusions hâtives et fausses du décryptage de l'ADN.
La vie c'est une des expressions dynamiques de l'Energie !

mardi 09 octobre 2018 18:29
Missing
marge

j'ai vue une émission a la télé , les l'armée US pendant la guerre froide a perdu plusieurs bombes 40 fois plus puissante que celle envoyée sur le Japon qui n'on toujours pas explosées perdu en Alaska et dans des champs au hasard !
une question me taraude les guerres pollue ?
les ventes de véhicules électrique dit propre pollue ?
les milliers de litres de produit ménager déversé aujourd'hui en France pollue ?
le pet des vaches pollue t'il vraiment ...

mardi 09 octobre 2018 18:35
Missing
Chapakan

Je dirais même plus, l'énergie est la nourriture de la vie

mardi 09 octobre 2018 18:42
Missing
1
Gorle Greiz

@"MAIS POURQUOI ETRE SYSTEMATIQUEMENT PESSISMISTE" ????????????????????????????

Comment avoir des raisons d’être optimiste quand on voit l’état de notre environnement.

N’est-il pas choquant de constater qu’on ne peut plus se baigner dans la plupart des grands fleuves, et depuis longtemps. Le plus désespérant c’est qu’on s’est habitué à cette situation, on trouve ça normal, ça ne nous révolte même pas. Mais par contre dès qu’il est question de restrictions de circulation dans certaines zones, alors là ça fait tousser !

N’est-il pas choquant de voir se répandre dans certaines grandes villes le port du masque respiratoire, mais même ça on finira par s’habituer.

N’avez-vous pas remarqué qu’on ne voyait presque plus de papillons ? Dans mon enfance ils faisaient partie de mon environnement, tout comme les hannetons, ben c’est fini, y en plus, ou si peu, et bientôt ce sera les oiseaux, sans parler des abeilles.

N’est-il pas révoltant de voir ces monceaux de plastiques qui jonchent les rivages de certains pays ?

Et bien sûr le réchauffement climatique, qui n’est qu’un désastre parmi pleins d’autres.

On pourrait aussi évoquer la déforestation à outrance.

Et cette liste de nos méfaits est bien loin d’être exhaustive.

Ce qui nous manque c’est une capacité de révolte, qui pourtant existe dès qu’il s’agit de pognon, ou d’atteinte à des intérêts corporatifs. Mais l’environnement, bof…

D’ailleurs il n’est que voir certaines réactions vis-à-vis des écolos traités de petits dictateurs et d’adeptes de la pensée unique.

Alors moi je voudrais bien être optimiste…

mardi 09 octobre 2018 19:08
Maido_2
1
Domde

Paris au 19 ème siecle était bien plus pollué que maintenant et de même il y a 30 ans, (le laboratoire de Montsouris disposait dès la fin du 19ème des premières analyses rudimentaires de la pollution) à cause de la quasi absence de contrôle des émissions de fumées dues à la combustion du charbon pour l'industrie et le chauffage, au crottin des chevaux en grands nombre dans Paris, aux tanneries de bord de seine qui utilisaient des produits dégageant des gaz nocifs. Il y avait des épidémies de choléra de typhus et autres. La population était très mal nourrie, la nourriture parfois avariée (pas de chaîne du froid), pas de système de santé, pas de médicaments efficace. Une mortalité infantile importante et une espérance de vie bien inférieur à la notre. Des conditions de travail effrayantes...
CMA ? Quand je regarde les conditions d'existence de cette époque je me dis que j'ai bien de la chance de vivre au 21 siècle et je veux bien être optimiste.

mardi 09 octobre 2018 19:37
Missing
Gorle Greiz

D’où l'art de tout mélanger.
Tu évoque les épidémies d'antan, la mortalité infantile, l'espérance de vie et les conditions de travail; je suis pleinement d'accord avec toi pour dire que sur ces points c'est mieux maintenant, c'est évident, mais il s'agit là d'un autre débat qui n'est pas l'objet de ce fil qui traite spécifiquement des atteintes à l'environnement, et sur ce point ce n'est certainement pas mieux maintenant, et toujours de ce point de vue il n'y a malheureusement pas de quoi être optimiste.

mardi 09 octobre 2018 20:43
Maido_2
3
Domde

Je ne le crois pas tous ces aspects socio-économiques sont indissolublement liés et interdépendants. Quelques souvenirs : le DDT abondamment utilisé de 1930 à 1980 dans certains pays a permis d’éradiquer la malaria en Europe notoirement cancérigène il est encore utilisé en Afrique. Une mobylette avec son 2 temps polluait autant dans les années 50 qu’un SUV familial d’aujourd’hui.
En Afrique certaines populations sont empoisonnées par l’utilisation de combustibles comme la bouse de vache ou la tourbe. Les problématiques de l’écologie sont un luxe de pays riches que je déplore certes plus destiné à se donner une bonne conscience qu’à trouver des solutions efficace. Rien ne sera fait car la majorité des populations pauvres revendiquent leur droit a consommer comme nous qui pillons la planète depuis des lustres. Il faut donc s’adapter au réchauffement climatique inévitable

mardi 09 octobre 2018 21:25 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
1
hi

@domde : la Chine fait bien plus d'efforts et de progrès en matière de production d'energies propre que l'Europe depuis 50 ans. Il y a moins de 20 ans la Chine polluait probablement plus que l'Europe.

mercredi 10 octobre 2018 09:48
Missing
2
Fregoli

La Chine ouvre une centrale au charbon par semaine...
Les promesses (baisse après 2030) n'engagent que ceux qui les croient....

mercredi 10 octobre 2018 11:13
Duduche_akbar
Duduche Braz

Les promesses () n'engagent que ceux qui les croient, mais ne pas y croire ne dégage pas non plus des responsabilités...

mercredi 10 octobre 2018 11:54
Missing
outremer

La Chine a déjà aussi un imposant parc de centrales nucléaires (autant qu'en France) avec sans doute doublement en 2030. A noter que beaucoup d'ingénieurs nucléaires chinois ont fait des séjours d'étude en France, les relations franco chinoises étant importantes sur ce sujet. Par ailleurs sa politique énergétique est aussi axée au niveau mondial sur son approvisionnement massif en pétrole et gaz.
La Chine est aussi le premier détenteur des terres rares pour fabriquer les cellules solaires et les aimants permanents.
Enfin elle développe beaucoup sa puissance militaire et particulièrement navale.

mercredi 10 octobre 2018 12:20
Duduche_akbar
Duduche Braz

et rapporté au nombre d'habitants...

mercredi 10 octobre 2018 12:26
Missing
Chapakan

Et la Chine a réussi, elle, a démarrer ses 2 EPR. Les grognons émetront sûrement des réserves, mais le fait est là

mercredi 10 octobre 2018 13:07
Avatar
Numawan

Mmm, vraiment? La Chine émet trois fois plus de CO2 que l’UE à présent.

mercredi 10 octobre 2018 12:14
Avatar
hi

Je n'ai pas dit que la Chine ne polluait pas, mais qu'elle avance très vite en matière d'énergies renouvelables.

mercredi 10 octobre 2018 12:17
Maido_2
1
Domde

à hi : C'est pas par conviction idéologique comme en Europe bien souvent mais de fait c'est devenu une nécessité absolue pour la survie des populations urbaines à Pékin et à Shanghai ou le taux de pollution atteint de records mondiaux.
Malgré tout la Chine continue à utiliser le charbon, un des pires polluants pour la santé humaine, pour la condition de travail des mineurs dont un paquet d'entre eux meurent dans les mines a cause des accidents et sinon de la silicose et enfin pour le réchauffement climatique. On pourrait prendre aussi l'exemple de l'Inde qui est en train de détruire son environnement, il suffit de se rester quelques mois à New Delhi ou Bangalore (la ville de l'informatique et du nouveau monde). Effrayant.

De notre côté on fait joujou avec des réglementations de plus en plus contraignantes pour diminuer nos émissions polluantes et de carbone avec l'idée que si on fait tout bien on saura éviter le réchauffement.
Je pense que les jeux sont faits et que cela ne servira à rien même si je suis d'accord l'idée de moins polluer.

En plus les développements technologiques sont aux mains de la Chine ou de l'inde, voire la mise en service des deux EPR alors que nous avons perdu notre savoir faire dans ce domaine et le monopole de la fabrication à bas coût des panneaux solaires. Si comme on peut le prédire les véhicules sales sont interdits dans les grandes villes (uniquement les véhicules électriques autorisés) ca va tanguer dans les chaumières en Allemagne et en France au vu du poids de l'industrie automobile dans l'économie européenne. Faudra aussi relancer le nucléaire pour produire plus d'électricité "propre" drôle de dilemme.

Mais je reste optimiste du fait que nos aïeux ont vécu des situations parfois bien pires et qu'il faut espérer que les populations prendront conscience et finiront par faire suffisamment pression sur les gouvernements mais je pense qu'il faudra attendre les effets visible du réchauffement pour que les choses changent vraiment.

mercredi 10 octobre 2018 18:12 *** Message modifié par son auteur ***
Capture_du_2017-10-08_14-45-14
Che

mais les effets visibles du réchauffement sont déjà là non ?
violence et fréquence accrue des phénomènes météorologiques "non habituels" (tempêtes et ouragans, sécheresses), montée des eaux en asie du sud est menaçant des millions de personnes, insectes véhiculant des maladies comme la dengue ou le chikungunya présents maintenant dans les pays tempérés, désertification progressive de l'afrique subéquatoriale, accroissement alarmant des pollens provoquant une multiplication par trois des allergies par rapport à quelques décennies précédentes, et j'en oublie.
et quand je lis ici que certains tapent sur les "écolos" ou s'obstinent à nier la part de l'activité humaine dans ce phénomène d'une part, et que d'autre part l'économie mondiale étant basée sur le profit immédiat ceux qui gouvernent réellement (et je ne parle pas des politiques) ne sont pas prêts à lâcher leur bifteck, je crains que, comme pour une réaction chimique catalytique ou une réaction nucléaire en chaîne, il soit un peu tard quand la prise de conscience du danger pour l'humanité aura lieu.
je pense qu'il y a du souci à se faire pour nos enfants et nos petits enfants.

mercredi 10 octobre 2018 18:36
Maido_2
2
Domde

A che ils commencent à apparaitre pour ceux qui y croient par principe, idéologie ou par connaissance scientifique. Mais pour les autres ?

Petit rappel sur un sondage paru en début d'année :

55% des Français approuvent l'idée que "le ministère de la Santé est de mèche avec l'industrie pharmaceutique pour cacher au grand public la réalité sur la nocivité des vaccins".

54% sont d'accord avec l'affirmation que "la CIA est impliquée dans l'assassinat du président John F. Kennedy à Dallas".

32% pensent que "le virus du sida a été créé en laboratoire et testé sur la population africaine avant de se répandre à travers le monde"

31% sont d'accord avec l'affirmation que "les groupes terroristes djihadistes comme Al-Qaïda ou Daech sont en réalité manipulés par les services secrets occidentaux"

19% des Français considèrent qu'à propos des attentats contre Charlie Hebdo et le magasin Hyper Cacher en janvier 2015, "des zones d'ombres subsistent" et qu'il n'est pas certain qu'ils aient été "planifiés et réalisés uniquement par des terroristes islamistes", dont 27% des moins de 35 ans, et 30 % des 18-24 ans.

16% des Français pensent que les Américains n'ont jamais été sur la lune.

9% croient "possible que la Terre soit plate et non pas ronde comme on nous le dit depuis l'école".

Alors pour croire que le climat se modifie du fait des activités humaines ç'est plus confortable de croire qu'il s'agit d' une fake news comme le pense Trump. Et que c'est un truc bidon des politiques pour justifier l'augmentation du prix du GO et de l'énergie en général entre autres.

mercredi 10 octobre 2018 19:16
Capture_du_2017-10-08_14-45-14
Che

totalement d'accord avec toi !

mercredi 10 octobre 2018 19:48
Missing
primos

Je lisais dernièrement une information scientifique qui remettait en cause le darwinisme. Contrairement à la pensée générale les évolutions seraient rares et la plupart des espèces actuelles seraient nées comme l'homme il y a 100 ou 200 000 ans.
Ne pensez pas que les créationnistes ont raison ou que ceci confirme les théories imputant à un dieu quelconque la création du monde, mais il s'agirait plus vraisemblablement d'évolutions brutales après la disparition d'espèces causée par des catastrophes de grandes envergures.

https://aphadolie.com/2018/06/11/une-etude-genetique-revele-que-90-des-especes-animales-sont-apparues-en-meme-temps/

Du coup j'ai tout de suite été rasséréné quant à l'avenir de notre planète...

mardi 09 octobre 2018 19:59
Arzach_avatar
misurarca

Se baser sur des croyance plutôt que sur des faits...

Typique de ceux qui ne veulent rien changer à leurs vieilles habitude pulluantes et gourmandes en énergies !
Ce sont là même qui critiquent à tout va tous ceux qui veulent que le virage vers une civilisation plus écologique se réalise vraiment plutôt qu'un flot de discours inutiles.

Là si en plus beaucoup suivent trump et quelques autres illuminés créationnistes, on est pas sortis de l'auberge !

mercredi 10 octobre 2018 13:14
Missing
1
outremer

Petite remarque philosophico physico micro biologique:
Au début de la vie il y avait des microorganismes anaérobies vivant modestement, vu que l'O2 n'existait pas encore. Grace à la photosynthèse, l'O2 (aujourd'hui à 21% dans l'air) a permis de développer des organismes dont nous sommes la lointaine évolution, en multipliant par dix notre production énergétique, mais au prix d'une vie nécessairement raccourcie par l'oxydation, malgré des mécanismes internes de réparation.
Ainsi chaque respiration nous rapproche plus vite de notre mort et vivre ainsi nous condamne inéluctablement.
Et pour vivre il faut consommer énormément car les rendements énergétiques des transformations successives sont nécessairement très médiocres.
Et à l'inverse l'immobilisme, le froid absolu, l'infini solitude,
une sorte de vie éternelle, qui semble être le destin de notre univers, n'est qu'une autre expression de la mort.
Vivre est une dynamique qui consomme obligatoirement de l'énergie.

mercredi 10 octobre 2018 14:11
Avatars-000025894065-euy155-t200x200
Jackteur

https://ilestencoretemps.fr

C'est fou le nombre d'adeptes des statistiques molles...

- 50% des espèces sauvage en 40ans
-40% du phytoplancton dans la même periode...

En les chiffres datent de 2010 ...
https://mobile.lemonde.fr/planete/article/2014/09/30/la-terre-a-perdu-la-moitie-de-ses-populations-d-especes-sauvages-en-quarante-ans_4496200_3244.html

C'est sur elle tournera encore. .. y aura moins de metropole c'est sur...

Pour la plaisance, je dirais la fin.... y aura des gens sur des bateaux autonomes. Mais c'est plus un mode de vie que de la plaisance. ..

Ça on va bien se marrer. ..

5 jours
Avatars-000025894065-euy155-t200x200
1
Jackteur

Sinon rassurez vous, les grands perdants de l'histoire, c'est encore les pauvres....

5 jours
30287_karibario
2
viking35

LE G.I.E.C PRECONISE LE DOUBLEMENT DES CENTRALES NUCLEAIRES

Réchauffement de l'atmosphère, montée et acidification des océans… L'un après l'autre, les rapports du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) dressent un tableau sombre de l'évolution de notre climat.
Ce groupe, qui compile près de 20 000 études de plus de 800 chercheurs, a publié dimanche 2 novembre son cinquième rapport .

Curieusement, nos médias ne rapportent pas qu'il préconise aussi LE DOUBLEMENT DES CENTRALES NUCLEAIRES.

Source : Jérome Béglé, journaliste du Point.

5 jours
Avatar
hi

Autre source :

"QUELLES SOURCES D’ÉNERGIE SONT DISPONIBLES ?
Depuis le 4ème rapport du GIEC (daté de 2007), les énergies renouvelables ont connu de nombreuses améliorations en termes de performances, et une forte réduction de leurs coûts. Un nombre croissant de ces technologies est parvenu à maturité, autorisant leur déploiement à grande échelle.

Le nucléaire, pour sa part, a vu sa part dans la production d’électricité mondiale décliner. Pour le GIEC, s’il s’agit d’un mode de production d’électricité à faible carbone, le nucléaire est confronté à de nombreux obstacles, notamment les risques concernant la sécurité opérationnelle, les risques liés aux mines d’uranium, les risques financiers et de régulation, les problèmes de traitement des déchets, les problèmes de prolifération des armes nucléaires, et l’opinion publique contraire.

Les émissions de gaz à effet de serre de la production d’énergie peuvent être fortement réduites en remplaçant les centrales à charbon par des centrales à cycle combiné au gaz, ou par des installations de cogénération, à condition de baisser les émissions liées à l’extraction et au transport du gaz.

Dans les scénarios qui atteignent l’objectif de 2°C, le gaz est utilisé comme une technologie de transition. "

Source : http://leclimatchange.fr/attenuations-des-changements/
ce site présente une synthèse du 5eme rapport du GIEC, synthèse dont est extrait le texte ci-dessus.

Accessoirement, le site en question porte le logo de l'ADEME, entre autres.

5 jours
Fioriture1
1
sailman

arreter de vous casser la tete, le plus efficace pour lutter contre l'effet de serre est dans le schéma ci dessous

plutot que de s'exciter a mettre des leds partout...suffit d'un noeud au kiki pour sauver la planete

5 jours
Fioriture1
sailman

donc effets sur la plaisance ; bateaux plus petits puisque pas de tripotée de gosses a mettre dedans ;)

5 jours
Missing
pinch

Oui Sailman, la régulation de la population mondiale devra avoir lieu, c'est évident mais elle doit s'accompagner des mesures pour retrouver un équilibre quand à notre mode de consommation.

Pour le reste, je suis de plus en plus ébahi par les gens qui critiquent l'écologie et préfèrent attendre la fin.
Oui la planète survivra et s'adaptera comme elle l'a toujours fait, mais sans nous et sans de nombreuses espèces si nous ne faisons rien.

5 jours
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
2
Calypso2

le GIEC me fait pensé au "club de Rome" dans les années 70/72 qui réunissait les grands pontes de l'époque et qui d'apres eux si l'on poursuivait dans le m^me chemin la société aurait du mal à voir le XXI siecle et l'effrondrement était programmé pour 2030 .

Et petit à petit au fil du temps et de nouveau rapport la date était repoussée et qu'est devenu ce fameux club ?,,

il en va de m^me aujourd'hui , il y a surement probleme mais ça va s'arranger et on trouvera bien autre chose pour effrayer les braves gents

Que devient le fameux trou de l'ozone qui devait nous fait tous cramer à courte échéance dans les années 80?

5 jours
Avatar
Numawan

Je ne partage pas votre opinion. Une bonne partie des analyses du Club de Rome étaient mal étayées, en particulier en ce qui concerne l’épuisement des matières premières. Pas étonnant qu’on en parle plus beaucoup. Quant au fameux trou d’ozone, il s’est partiellement résorbé parce qu’on a pris des mesures pour ce faire.
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Destruction_de_la_couche_d%27ozone

Je ne fais pas partie des écolos fanatiques, mais il me semble que le réchauffement climatique est assez bien établi par les faits et qu’il est pour une bonne part d’origine humaine. Là où je suis déjà plus sceptique, c’est au niveau des conséquences. Je ne suis pas convaincu que ce sera entièrement négatif, comme on peut le lire quasiment partout.

5 jours *** Message modifié par son auteur ***
Missing
outremer

Félicitation pour votre courage !!!!. Mais vous êtes un déviant voué aux gémonies écologicopoliticomédiatiques en osant penser qu'un réchauffement climatique pourrait très éventuellement comporter aussi de minuscules côtés positifs.
Avec des gens comme vous et moi on pourrait envisager de fonder la Secte des Optimistes contre vents et marées.
Ah! si Pierre Dac et des gens comme lui revivaient la France, actuellement si triste, réapprendrait peut être à rire et à regarder ce monde avec plus de lucidité..

5 jours
2016-02-15_1134
1
Yves (.)

Et voilà ....

Pierre Dac, maintenant !

En terme de références, jusqu'à maintenant on se contentait de remonter jusqu'à Audiard ou Coluche sur ce forum.
Ca allait encore mais on commençait à toucher le fond !
Mais jusqu'à Pierre Dac, non, merci :)

Il faut sauver le soldat climatosceptique Outremer ...... :))

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
Missing
outremer

Que Pierre Dac ne vous dise pas grand chose est dommage pour vous. C'est pourtant un humoriste polémiste maniant la dérision avec plein de subtilité, parmi les plus grands, infiniment supérieur en esprit, à Coluche, par exemple.
Son compère de l'après guerre, Francis Blanche esprit très brillant, disait lui-même, qu'il ne le tutoyait jamais, par respect.
Naturellement Michel Audiard, homme de grande culture, ne pouvait pas ne pas connaitre Pierre Dac, comme tous les gens de cette époque. Une partie de ses écrits ont été réédités en 2012.
C'est naturellement un de ceux qui a soutenu le moral des Français et combattu de façon efficace la propagande des nazis, au plus noir de l'Histoire de la France !!!!!
C'est pour cette remarquable approche humoristique à faire face à une pensée dominante du moment, que j'avais cité Pierre Dac.

4 jours
2016-02-15_1134
Yves (.)

C’est toujours la même tactique chez les climatosceptiques.
Déclencher une nouvelle polémique avant d’avoir pu répondre à la précédente.

« Infiniment supérieur en esprit à Coluche »

Mais tu veux faire exploser le forum ??? :))

4 jours
Missing
outremer

Ce forum de navigation traite de la navigation et évolue parfois vers des échanges de points de vue plus généraux, d'habitude cordiaux et corrects. Et personnellement je ne tutoie jamais.
Vous m'attaquez directement. Y trouvez vous du plaisir?

Coluche avait de grandes qualités d'amuseur publique mais a utilisé trop longtemps, à mon gout, la tactique de traiter ouvertement son auditoire de C... Curieusement cela faisait rire et applaudir ceux qui étaient insultés. et augmentait son succès. Tous les gouts sont dans la nature. Il y a esprit et esprit et il faut de tout pour faire un Monde.

4 jours
Arzach_avatar
misurarca

effectivement, il y aurait des points positifs !
plus de vrglas en hiver, et tu pourrais mettre ton bateau au mouillage au pied des volcans d'auvergne, cool !

Cela nous procurera de nouvelles destinations, tant pis pour les iles englouties !
(Penser à mettre a jour sa cartographie prochainement)

2 jours
2016-02-15_1134
2
Yves (.)

La gestion de l'ozone est précisément l'exemple qu'il faudrait suivre quant aux mesures drastiques qui ont été prises dans le monde à l'encontre de l'usage industriel des chlorofluorocarbures.

https://planeteviable.org/gouvernance-trou-couche-ozone/

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
1
Numawan

Résoudre le problème du trou d’ozone était infiniment plus facile que celui du CO2. Il n’y avait que quelques gaz concernés, utilisés dans quelques applications où il y avait des substituts abordables.

4 jours
Missing
marge

Comme les fous de n importe quel dieu les ecolo qui son peu nombreux voir les dernière élections , son persuadés du réchauffement planétaire , rien n arrête leur vision a cour terme , oui comme le trou d ozone , mais tout le monde ale droit d écrire n,importe quoi : voir les livres sur les religions ( la bible ) avec le héros qui marche sur l eau MDR

5 jours
Missing
pinch

Tout le monde a le droit d'écrire n'importe quoi! La preuve Marge, c'est ce que vous faites...
Croire que le réchauffement climatique n'existe pas... Ce ne sont plus des oeilleres que vous avez...

4 jours
Fioriture1
sailman

avant la penurie de petrole vous allez le payer bien plus cher, et bientot le cout de transport maritime sera realiste...et au revoir les produits chinois ;)

5 jours
Missing
1
outremer

Les réserves de pétrole avaient été revues à la hausse.
La Grande Politique actuelle Chinoise vise la réactivation en court très avancée de la Route Terrestre de la Soie, et plus généralement, qu'on le veuille ou non, l'extension mondiale de ses routes commerciales. Les changements politiques mondiaux en cours réactivent une intense guerre commerciale et nous n'en sommes qu'au début.

5 jours
Arzach_avatar
misurarca

"Les changements politiques mondiaux en cours réactivent une intense guerre commerciale et nous n'en sommes qu'au début."
Ben non...

Les "guerres commerciales" (d'autres appellent cela "les échanges") existent depuis toujours...

Les marchandises voyagent depuis bien avant l'antiquité vers des destinations lointaines, et en ce faisant créent de la concurrence, appelée aujourd'hui par certains "guerre commerciale"

2 jours
Missing
5 jours *** Message modifié par son auteur ***
Fioriture1
sailman

Sinon sur les oracles, la science c'est toujours mieux dépatouillée que les gourous de tout poil (d'ailleurs on n'entend plus l'ex ministre chasseur de mammouth)

les gens confondent le fait réchauffement (acté par quasi tout le monde y/c le chasseur), les causes (anthropique ou non, discussion quasi tranchée) et les conséquences encore en débat (adaptation, échappement à la Venus? etc)

5 jours
30287_karibario
4
viking35

UN AUTRE POINT DE VUE : Celui du Suisse Werner Munter, spécialiste reconnu des avalanches :"Quand des scientifiques comme ceux du GIEC disent qu’ils veulent sauver la planète, je dis qu’ils ne sont pas crédibles.
Ils mentent pour préserver des intérêts économiques dont les leurs. Car il y a tout un business derrière la lutte contre le réchauffement.

Précisons tout d’abord que je ne conteste pas le réchauffement lui-même.

Ce que je remets en cause, ce sont les causes de ce réchauffement. Elles n’ont rien à voir avec l’homme ou avec le CO2 comme on nous le serine.

Il y a une volonté de faire peur aux gens par exemple en dramatisant la montée des océans, alors que ceux-ci ne s’élèvent que de 2 à 3?mm par an !

C’est aussi une manipulation intellectuelle de parler de CO2 en tonnes plutôt qu’en proportion. Des tonnes, ça impressionne, mais rappelons que l’atmosphère pèse 5 000 000 000 000 000 tonnes ! "
"

4 jours
2016-02-15_1134
3
Yves (.)

Je ne savais pas que tu étais abonné à Médiapart.
Félicitations ! :)

Le papier d'où tu as extrait ces 2 ou 3 idées très générales.
Précisons qu'il s'agit d'une interview.
Il n'y a donc pas opposition d'idées.
On laisse le guru s'exprimer.

https://blogs.mediapart.fr/marc-beaulaton/blog/130315/le-business-de-la-nouvelle-inquisition-ecologique-par-werner-munter


Enfin, sur les intérêts du GIEC et son budget :
Entre 5 et 10 millions d'€ pour un cycle d'évaluations soit 5 à 7 ans.
Budget ouvert à l'ensemble de ses états membres.

La France y participe à hauteur de 200 000€ via le Ministère de la Transition écologique et solidaire, le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

A comparer avec le quasi milliard de $ que récupèrent les climatosceptiques (on y retrouve bien sûr la Fondation ExxonMobil, les industries minières, ...)

https://www.lemonde.fr/planete/article/2013/12/31/les-climatosceptiques-qui-valaient-des-milliards_4341572_3244.html

A noter cette petite phrase assassine en guise de conclusion :
"Les trois quarts environ des sommes perçues par la galaxie climatosceptique américaine sont désormais intraçables.".

4 jours
2016-02-15_1134
Yves (.)

"Précisons tout d’abord que je ne conteste pas le réchauffement lui-même."

Ouf !!!
On a eu ..... chaud ! :)

4 jours
Missing
primos

On pourrait aussi prétendre que l'idéologie "verte" est une construction liée aux intérêts de groupes industriels ou agricoles internationaux, ayant des moyens de lobbying monstrueux et qui se servent du net et de la presse en vue d'influencer les peuples pour leur plus grands profits. Faut bien trouver de nouvelles sources de profits et l’eco-blanchiment est à la mode.

3 jours
Avatar
hi

Absolument. On peut aussi dire que ce sont les martiens. Ben oui : les petits hommes verts... verts, comme les écologistes ! Et hop, la boucle est bouclée...

3 jours
2016-02-15_1134
Yves (.)

Et ce sont souvent des verts à moitié pleins !

3 jours
Yintho_et_yangtho_2
yantho

Verts comme les pastèques ?

3 jours
Missing
SENETOSA

Tu devrais nous dire quels sont à tes yeux les journalistes à lire, a écouter, ça sera plus simple!

4 jours
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
1
Calypso2

comme si les journalistes étaient crédibles !!!
pour en revenir au trou de l'ozone ,à l'époque on avait droit a de multiples emission dites speciale sur le sujet ,tous les matins on y avait droit … puis les choses se sont arrangé ..avez vous vu une seule emission ou un papier qui annonce la bonne nouvelle ? c'est plutôt la grande disgression ! pourquoi :les journalistes n'évoquent que le sensationnel rarement le reel

4 jours
Avatar
hi

Ca confirme que quand les journalistes s'expriment, c'est que ca va réellement mal

4 jours
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

certains préfèrent que l'on site les trains qui arrivent en retard ,d'autre les 95% qui arrivent à l'heure !! question de realité

4 jours
Missing
2
pinch

Merci Yves de remettre les phrases sortis par Viking.

Bizarrement les climatosceptiques sont majoritairement des plus de 50 ans... dois t on y voir un lien de causalité?

Aux climatosceptiques, je reste ébahi par vos oeilleres. Croire encore que le réchauffement climatique est une lubie... soit vous êtes completement à côté de la plaque, soit vous avez des intérêts personnels dans les entreprises qui détruisent notre éco-système.

Car oui au delà du réchauffement, l'homme est responsable de l'extinction en masse d'especes vivantes... mais certains vont peut être nous expliqué que c'est faux??

Le seul point où l'on se rejoint, c'est que la planète survivra sans l'homme.

4 jours
Maido_2
Domde

Cf mon post plus haut 9% des français pensent que la terre est plate et autres balivernes.. Mort à ceux qui croient que la terre est ronde?

L'ignorance et la crédulité sont les deux mamelles de la crétinerie et de l’imbécillité.
Croire que le réchauffement climatique n'est pas dû aux activités humaines est en contradiction avec la connaissance scientifique basée sur l'expérience qui permet de valider ou infirmer une théorie. C'est ce qui a permis de fabriquer des avions plus lourd que l'air qui volent alors que le pékin moyen étaient persuadé que c'était pas possible.
Je pense que les croyances idéologiques ou religieuses lorsqu'elle devient déterminantes de toute pensée et de toute réflexion, il n'y a plus de place pour une discussion objective ou pour toute connaissance scientifique fut-elle incontestable.
goodbye:

4 jours
Avatar
2
hi

Un bon baromètre pour y voir un peu plus clair quand les choses sont compliquées, c'est d'observer où va l'investissement. En ce moment, les majors pétrolières investissent massivement dans le GNL, parce qu'elles ont bien compris que l'avenir du pétrole était de plus en plus limité. Oui, il reste des réserves importantes, mais à des coûts et des risques environnementaux tels que l'exploitation à grande échelle du GNL, même dans des conditions difficiles, devient rentable. Et actuellement, c'est l'Asie qui tire le marché du GNL...

Ca reste une énergie fossile, donc limitée, mais c'est l'énergie de transition qui permettra de passer, en douceur, de l'ère de l'énergie carbonée à celle du 100% renouvelable.

4 jours
Missing
2
SENETOSA

"Celle qui me tient particulièrement à cœur est le traitement des déchets radioactifs avec nos techniques lasers. Je m’explique : prenez un noyau atomique : il est composé de protons et de neutrons, si on met un neutron en plus ou si on enlève un, ça change absolument tout. Ce n’est plus le même atome, ses propriétés vont alors totalement changer. La durée de vie de ces déchets est changée fondamentalement : on peut la réduire d’un million d’années à 30 minutes"
Ce n'est évidemment pas moi qui le dit mais Gérard Mourou, prix Nobel de physique, pour ses travaux sur les lasers. Avez vous l'impression que la presse accréditée nous abreuve de cette incroyable information ?
Pourquoi?

4 jours
Avatar
1
hi

Donc c'est bien la presse qui est responsable du réchauffement climatique...

Bon, ça me rassure. Quand on ne sais plus à qui imputer une responsabilité, on se tourne toujours vers les journalistes, les fonctionnaires et les notaires. Suffit d'en pendre quelques uns, et hop, tout est réglé.

Je sais plus qui disais "pôvres de nous"...

4 jours
Missing
SENETOSA

la « presse tataire de service » fait aussi comme tous les prestataires de service le service qui va correspondre au mieux à sa clientèle.
Ta réponse, qui à priori ne tient pas compte de ma question, en fait y répond assez bien.
Tu te moques de l’information que je retransmets pour servir ta posture. Tu as choisi ton camp, les meilleures solution à notre problème environnemental, et tout ce qui ne va pas dans ce sens, tu le combat, sottement !!
quand on a un problème, le meilleur moyen de le régler n’est il pas de tout envisager, de ne rien négliger ? Voila le seul sens de mes propos, propos difficiles à tenir tellement certains nous forcent à être binaire...
j'espère que tu auras, cette fois ci, compris que je ne tire pas plus sur la presse que sur nous autres, alors oui "pauvres de nous"

4 jours
2016-02-15_1134
Yves (.)

Incomplet !

Tu as oublié les bien-pensants !!!

4 jours
2016-02-15_1134
Yves (.)

Yapluka trouver la pince à épiler capable de récupérer ce foutu neutron qui nous pourrit le forum et l’espoir d’une vie insouciante.

4 jours
2016-02-15_1134
Yves (.)

Pour une toute autre affaire, dans les années 80, mon ami Rousso avait inventé le mot «négationnisme».

J’ai bien peur que ce vocable s’enrichisse de sens nouveaux.

4 jours
Missing
2
SENETOSA

l’antisémitisme!!! tu as bien raison, il ne vous manquait plus que cet argument. tu l'as utilisé, la messe est dite!
messieurs je m'incline

4 jours
30287_karibario
1
viking35

JE N'AI personnellement AUCUNE OPINION.

Mais COMMENT AVOIR CONFIANCE dans la pensée commune des médias français quand on constate quotidiennement la désinformation bien visible sur des sujets franco-français.


Et quand un journaliste plutôt sérieux, Jérome Béglé, journaliste du Point indique que LE DOUBLEMENT DES CENTRALES NUCLEAIRES, vous contestez sa remarque sans avoir lu vous même ( comme moi) lu le fameux rapport...

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
hi

@viking : puisque tu l'as lu, ce rapport du GIEC, pourquoi te sent-tu obligé d'en passer par un journaliste pour affirmer ce postulat (postulat par ailleurs démenti par une synthèse dudit rapport) ? Pourquoi tu ne nous donne pas directement le texte du GIEC tel qu'il figure dans le rapport - que tu as lu ?

4 jours
30287_karibario
1
viking35

"sans avoir lu vous même ( comme moi)" Dans mon esprit, il était clair que je précisais ne pas l'avoir lu.

4 jours
Avatar
hi

@viking : Alors lis au moins la synthèse dudit rapport, qu'on trouve en français sur internet en 3 mn, et qui affirme le contraire de ce qu'élucubre cette engeance de journaliste

4 jours
2016-02-15_1134
1
Yves (.)

Tu n’arretes pas de baver sur la presse en général mais quand ça t’arrange tu cites ... la presse !

J’ai failli étouffer de rire ce matin en buvant mon café après avoir constaté que tu avais puisé tes infos dans ... Mediapart !
En oubliant bien sûr de citer cette source.
Pourquoi ?
Tu avais honte !!! :))))

Alors, au lieu de critiquer l’ensemble de la profession, contente toi de faire la peau de ceux qui ne sont pas de ton avis.


D’une manière générale, le mépris de la presse en France remonte à la première guerre mondiale.
Quand elle s’etait fait le porte parole d’un pouvoir qui lui demandait de raconter que tout se passait bien au front et encourager ainsi les hommes à aller au casse-pipe en chantant, ignorant qu’ils allaient au massacre.

Ça fait .... 100 ans !

4 jours
30287_karibario
viking35

Je n'ai pas lu ce qui a été écrit sur Médiapart. Je n'ai fait qu'entendre J.Béglé, comme je l'ai précisé plus haut.

4 jours
Fioriture1
1
sailman

A lire certains posts , je crois que nous rattrapons les USA à grande vitesse :
la terre est plate
le soleil tourne autour de la terre
le monde à 6600 ans etc

la démarche scientifique est un concept qui est à des années lumiere de certains.

Quand à dissocier science et exploitation médiatique de la chose encore plus difficile.

La science vous montre que la terre se réchauffe

Les scientifiques élaborent des théories pour expliquer la cause (lié à l'homme? au soleil? etc) et cherchent à les vérifier - avec difficulté de la méthode expérimentale vu les échelles de temps

les scientifiques élaborent des scénarios évolutifs (avec l'extreme difficulté des modèles non linéaires hypercomplexes)

Les politiques ont eux à jours avec les paramètres maitrisables pour contrecarrer ce qui est possible. Balance bénéfice risque classique : vaut il mieux se gaver de suite et laisser crever nos arrières petits enfants, trump à répondu. et on peut se poser la question, nous qui ne sommes que de simples mortels.

Pour ma part, je ne me pose plus de questions sur le réchauffement, et l'avenir à long terme ne m'intéresse que conceptuellement.
La notion de biodiversité me gave (la dernière grande extinction d'espèces a bien permis l'explosion de la biodiversité et l'apparition des mammifères non?)
Seule vraie question dans cette histoire : une évolution irréversible à la Venus (450° à la surface).

Et de toute manière dans 4 milliards d'années y aura plus rien alors...

4 jours
Missing
2
outremer

C'est logique. Dans une pensée dogmatique, par définition aucune pensée en dehors du dogme n'est admissible et donc il n'est pas utile ou nécessaire de lire un quelconque document contraire au Dogme. Les observations révolutionnaires de Galilée étaient parfaitement comprises et même encouragées par le Pape du moment, mais en aucun cas ne devaient être diffusées, car contraires au Dogme.
L'homme se complait dans un enfermement intellectuel qui interdit l'esprit critique ou la simple curiosité.
Et toute discussion intelligente est formellement prohibée d'autant qu'il y a aussi une très forte pression du groupe sur l'individu.
Rien n'a changé et ne peut changer sauf peut-être évolution de notre ADN. C'est lié à sa structure mentale et son animalité grégaire.

4 jours
Avatar
hi

Outremer, tu crois pas que tu abuses un peu de la dialectique, là ? On serait pas en train de discuter, dans ce fil ? Tu n'es pas en train de critiquer les arguments opposés aux tiens pendant que ces derniers critiquent tes propres arguments ? Ca s'appelle bien un débat, une discussion, non, ce genre de chose ?

Pourquoi, dans ce genre de débat, l'argument ultime est de se draper dans sa dignité de censuré galiléen, alors que le débat se déroule normalement ?

Non, en fait, ne répond pas. Je sais bien pourquoi on en viens à ce genre d'argument. C'est bien plus désespérant que le futur climatique.

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
Missing
outremer

Votre remarque finale est incompréhensible:
"Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement etc.…….." Boileau

4 jours
Avatar
hi

Tant que tu as bien compris mes autres remarques, tout va bien.

3 jours
2016-02-15_1134
1
Yves (.)

Bon, après la pensée unique v’là le dogme.
Sauf qu’aujourd’hui il n’y aurait pas un dogme mais deux, bien opposés.

Celui qui dit qu’il faut continuer comme on a toujours fait.
Produire, produire, produire : US, Russie, quelques états européens, Brésil, Inde, Afrique sous l’emprise des chinois et quelques autres.
La Chine n’a pas les idées très tranchées sur la question : d’accord pour l’accord de Paris mais ....

Et puis le dogme qui dit qu’il faut revoir les équations.

Finalement, si y a 2 dogmes opposés, parler de dogme ne veut plus rien dire.
Il y a deux opinions qui s’affrontent et c’est tout.

Mais au niveau de la planète je ne vois pas un dogme dominant a moins d’avoir été marabouté par les complotistes et d’en être devenu une malheureuse petite victime. :))

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
2
Calypso2

il n'y a rien de plus dangereux que les certitudes

: or l'histoire nous demontre que régulièrement les certitudes des scientifiques sont mises à mal (et des experts) .. et on nous dit ensuite mais on n'avait pas toute les info et les connaissances ont evolué etc .. ok donc les certitudes n'étaient pas forcement aussi certaine que cela …

et on notera que les certitudes varient avec le temps …au fur et a mesure que l'on se rapproche de la date fatidique …

mais bon il se passe peut etre quelque chose ..

dans tous les cas en Bretagne nous allons avoir un hiver précoce et froid ( parole de cheval)


4 jours
2016-02-15_1134
Yves (.)

D’ailleurs, au niveau de la planète, je serais curieux de savoir quelle est l’idee dominante.

J’aurais plutôt tendance à penser que les climatosceptiques sont la majorité.
Outremer sous l’emprise du dogme climatosceptique ???

4 jours
Missing
outremer

Décidément je ne vous suis pas indifférent …..
Les mots ne sont pas seulement des sons modulés que l'on peut éventuellement associer pour le plaisir. Ils ont aussi un sens, que l'on peut vérifier dans le Dictionnaire:
Un sceptique ne peut être par définition dogmatique.
mais il peut partager ses opinions avec autrui.
Il est donc par essence ouvert aux autres et aux idées nouvelles.
Un sceptique doute par principe. Le doute (cartésien) est un moteur fondamental de l'évolution humaine de la Société et du progrès des sciences. A certaines époques il fallait être très courageux pour afficher ouvertement son scepticisme.
Un dogmatique vit avec des certitudes qu'il refuse de mettre en doute. Douter l'exclurait de son groupe de pensée et à certaines époques pouvait le conduire à sa perte.
Un dogme est un moyen de stabiliser et de dominer une société, par emprise totale sur la pensée intime de tous ses constituants.
Ce système ne peut être ouvert au progrès de la pensée.

Il est particulièrement navrant de constater que les analyses légitimes sur l'évolution du climat et qui vont dans le sens du progrès de l'humanité soient complètement détournées pour en faire un puissant outil dogmatique.
A noter que par exemple vendre des droits à polluer au niveau mondial est tout à fait du même niveau que vendre des Indulgences (procédé qui a conduit aux terribles guerres de religions).

4 jours
30287_karibario
1
viking35

Au niveau de la planète, je n'en ai aucune idée.
Ce que je sais c'est, sur d'autres sujets, en France, la presse, à plus de 75 % rabache ce que ne pense que 25 % des français.

D'ou ma grande méfiance.

4 jours
2016-02-15_1134
Yves (.)

C’est un peu le même raisonnement que le tous pourris.
Tu mérites mieux que ça !

4 jours
Tarz_mor_2014
2
Jean-Marie First 310

je ne suis pas climatoceptique, je constate le réchauffement climatique, mais je constate aussi que pour faire marcher des voitures électriques, il faut des centrales nucléaires ( 17 réacteurs de plus pour 30% du parc de véhicule en électrique ) J'ai vu aussi que pour remplacer un EPR il faut 78000 éoliennes.
Chers amis écologistes, arrèter de faire des constats, proposez des solutions et vous serez plus crédibles

4 jours
Capture_du_2017-10-08_14-45-14
2
Che

J'ai vu aussi que pour remplacer un EPR il faut 78000 éoliennes
Si tu veux parler de celui de Flamanville, pour l'instant une air marine de 400W suffit amplement pour faire mieux !

4 jours
Avatar
hi

Pour l'instant en soufflant sur mon ventilateur je produis plus d'énergie que l'EPR de Flamanvile

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

les solutions sont simples tres simples m^me : il suffit de refuser de faire un boulot qui engendre de la pollution … le routier refuse de monter dans son camion , le pompiste de distribuer du carburant,l'agriculteur n'utilise plus de pesticides, etc

en un mot arreter de travailler !!! car c'est bien au boulot que l'on produit la pollution pas ailleurs !!

4 jours
Avatar
1
Numawan

78000 éolienne pour remplacer un EPR? Encore un de ces chiffres farfelus lancé à la volée.

EPR: capacité 1600 MW, taux d’utilisation 90%
Éolienne onshore: capacité 5 MW, taux d’utilisation 20%
Éolienne offshore: capacité 9MW, taux d’utilisation 40%

En terme de production électrique, il faut donc 1440 éoliennes onshore pour remplacer un EPR (= (1600 x 90%) / (5 x 20%) ) et 400 éoliennes offshore (= (1600 x 90%) / (9 x 40%) )

Il y a aussi une question d’intermittence à gérer (plus pour les éoliennes mais également pour un EPR), mais ca ne se gère pas en augmentant le nombre d’éoliennes.

4 jours
Avatar
3
hi

Mais des solutions, il y en a des dizaines, toutes ou presque exploitables à grande échelle dans un avenir proche. L'éolien, le solaire, l'hydraulique, la biomasse, les marées, le GNL... C'est juste une autre façon de produire, moins centralisée, plus intermittente, mais moins émettrice de CO2, et avec pour seule contrainte - apparemment insurmontable quand on lit certaines interventions - un changement profond des comportements de consommation.

Personne ne demande à ce que ce changement soit immédiat. Tout le monde sait - et le GIEC le dit sans la moindre ambiguité - que ça prendra des années à se mettre en place, et que les moyens de productions actuels fonctionneront encore un bon moment. Ca s'appelle une transition (= Fait de passer graduellement d'un état à un autre).

4 jours
Images_(large)_(2)
pierre 2 the minimalist

On pourrait recharger les voitures avec des panneaux solaires sur notre toit !

2 jours
Missing
Gradlon

Aerogen vient de sortir sa petite éolienne individuelle. Elle est plantée sur un casque façon prussien recouvert de cellules photovoltaïques. Ce casque éminement durable recharge une batterie lithium ion dernière génération planquée dans son sac à dos. Dans des bornes dédiées, EDF récupère le jus ainsi produit pour alimenter les nouvelles Zoé. Ainsi plus on marche au soleil et dans le vent et plus on mérite de pouvoir rouler.
Signé: Un ami écologiste qui propose enfin une solution réaliste.

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
Flo_049
cochise42

ouais ouais ouais, tout cela est bien beau, très écolo et touti quanti, il faut que nos chers (très chers) politiques arrêtent de nous prendre pour des lapins (lapins?? non pas ici) de 3 semaines et qu'on justifie systématiquement des augmentations sur les carburants et autres énergies fossiles ou pas, électriques??? rechargées comment? éolien, solaire? pouhhhh balivernes que tout ça.

Si ce n'est pas bon pour la planète et bien c'est pas bon, il faut prendre de taureau par le couil......, pas par les cornes et qu'on arrête. je pense que c'est le seul moyen pour arriver à consommer moins d'énergie!!!!!

et vous? vous en pensez quoi de la masturb....... des chameaux dans le désert par temps de pluie????

4 jours
Missing
pinch

@JeanMarie: Tu veux des solutions?
En voila juste une super simple à mettre en place: il existe aujourd'hui des panneaux solaires très performants et recyclables! (si si ça existe...)
1 journée d'ensoleillement terrestre = le besoin énergétique de la planète...
Je continue?
Il existe des villes complètement indépendantes en énergie... Et des villes européennes! sans forcément changer son mode de vie...

Donc oui c'est possible, faut juste une réelle volonté politique ET des citoyens.

La réelle problématique sera l'eau si la population mondiale continue à exploser comme cela.

4 jours
Missing
vibrisse

Une ville independante en energie ………tu nous en donnes une ( une seule )

4 jours
Missing
2
Gradlon

Je connais une île des Canaries, autonome en énergie: El Hierro. Elle est très belle et très peu connue. Elle est devenue autonome par la volonté et l'opiniatreté d'un homme.

4 jours
Avatar
1
Numawan

C’est assez idiot de croire que ce qui marche pour une île de quelques milliers d’habitants, située dans les alizés, bénéficiant d’un ensoleillement très fort, ayant en plus un cratère de volcan parfait pour une centrale hydro de stockage, et ne possédant quasiment pas d’industrie lourde, vaut partout ailleurs.

Selon Wikipedia, ils ont installé 5 (cinq) éoliennes d’une capacité totale de 11.5 MW (onze et demi), plus une centrale de stockage hydro. Ça correspond à la consommation d’un gros village en France.
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/El_Hierro

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
1
hi

C'est certain qu'une ville composée de maisons anciennes en maçonnerie non isolée aura du mal à être autonome. Par contre, si la majorité des bâtiments sont à énergie neutre ou positive, là y a de nouveaux horizons qui s'ouvrent.

4 jours
Missing
Gradlon

@ numawan : C'est complétement crétin de penser que cet exemple a été donné parce qu'il est généralisable à l'humanité entière.

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
Missing
vibrisse

El hierro 50% de l electricite est fabriquee par une centrale au fuel……...
El hierro est connue pour etre « ponctuellement «  autonome …pour l instant ça fait zero .

3 jours
Missing
pinch

@Vibrisse:
Allez juste une seule, une des toutes premières en 1999 qui s'est lancé: Wildpoldsried

Tu sais, tu peux aussi simplement recherché par toi même et tu en trouveras un paquet... d'ailleurs la Chine a lancé un programme sur plusieurs villes.

4 jours
Missing
vibrisse

Un paquet ….. wildpoldsried est un village …et surtout une vitrine qui n ‘a pas fait d ‘emules car bien situee pour l hydro.( c ‘est comme si Dinard etait autonome grace au barrage sur la rance)
La on cherche une ville , une ile , allez 10 000 habitants …

3 jours
Missing
pinch

La mauvaise foi à l'état pur... tu m'en demandes juste une seule, je t'en donne une seule (une des pionnières...) et ça ne te va pas encore...
Je t'invite à chercher par toi même la ville de la taille que tu souhaites vu que ça ne te conviendra pas non plus.

Tiens pour rentrer dans ton jeu... wildpoldsried est une ville car selon l'INSEE un village c'est en dessous de 2000 habitants et wildpoldsried avait au dernier recensement 2 553 habitants... donc je t'ai bien donné une ville...!

3 jours
Avatar
hi

Tiens, en passant : petite illustration de la fiabilité de l'énergie nucléaire : https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/engie-au-coeur-de-la-crise-nucleaire-belge-1543295.html

Ok, c'est un petit pays. Mais c'est quand même à l'échelle d'un pays, qui se trouve en plus être le coeur de l'Europe...

4 jours
Avatar
Numawan

Cela illustre surtout que les centrales nucléaires, comme toutes installations techniques, n’ont pas une durée de vie infinie et que, comme toutes les installations techniques, elles deviennent de moins en moins fiables au fur et à mesure qu’elles vieillissent.

Cela illustre aussi l’hyprocrisie des autorités belges (que j’observe dans plusieurs autres pays) qui se comportent comme si Engie avait une responsabilité particulière pour l’ensemble du système électrique belge, alors qu’Engie a perdu son monopole depuis bien longtemps. Les autorités peuvent imposer une responsabilité pour l’ensemble du système à un opérateur monopolistique, mais certainement pas à un opérateur parmi d’autres opérant dans un marché libéralisé.

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Gradlon

On lit dans l'article : Si les températures restent douces, cela se passera bien, explique un cadre d’Engie."
Super on peut réactiver les centrales à charbon pour accélérer le réchauffement climatique et adoucir les températures

4 jours
Avatar
hi

Leur remplacement à court terme par des centrales à gaz est un des enjeux de la transition énergétique à mettre en oeuvre sans délais.

3 jours
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

le gaz comme transition :c'est pas mal !!! moi qui est remplacé ma chaudiere à gaz par une pompe à chaleur je ne suis donc planté !!

3 jours
Missing
outremer

La pompe a chaleur est par principe un très bon truc thermodynamique, comme naturellement vous le savez.
Le rendement physique est effectivement bon.
Je l'utilise depuis 10ans sous la forme géothermique, 500m2 de tuyaux enfouis à 1m dans mon cas. Les problèmes liés sont technico économiques, car l'investissement de départ à amortir est lourd et les pannes répétées sur l'environnement du compresseur et deséccoutent ,

3 jours
Missing
outremer

suite: les pannes répétées de l'environnement du compresseur coutent assez cher et diminuent le rendement financier.
A noter que les panneaux solaires n'ont pas que des qualités.
Après 8 ans, période d'amortissement j'ai du changer le convertisseur (1an de production) et deux plafonds ont été sérieusement atteints par infiltration d'eau lors de pluies (sans parler des risques d'incendie avec le 400V continu).
Les installations solaires en vogue avec batteries à amortir me laissent encore plus perplexe. Sur le bateau le mix solaire-éolien ne marche pas trop mal. J'ai réussi à faire durer mon parc batterie de 500AH 8 ans.

3 jours
Missing
outremer

Quand on brule du charbon (carbone à l'état solide), du pétrole (carbone à l'état liquide), du gaz (carbone à l'état) gazeux, on oxyde toujours les mêmes atomes de carbone avec dégagement du même CO2, par atome. Américains et Russes sont lancés dans une guerre économique à qui vendra le plus de son gaz (la guerre en Syrie a sans doute pour origine un trajet de gazoduc).

3 jours
Tarz_mor_2014
Jean-Marie First 310

Pour L'EPR qui remplace 78000 éoliennes, je ne parle pas de celui de Flamanville, mais de l'EPR qui a été mis en service en Chine cet été, cette précision s'adresse à Che

3 jours
2016-02-15_1134
3
Yves (.)

Je ne vais pas me mêler de ton différent avec Che, mais 1600 MW (pour un réacteur EPR), qu'ils soient chinois ou normands c'est toujours 1600MW.

En attendant, je voudrais bien que tu nous dises où tu as récupéré cette info en terme d'équivalence avec 78000 éoliennes.

3 jours
Fioriture1
1
sailman

le gros raté c'est le non développement des centrales au thorium. peu de risque, de la matière première à foison plus faciles à gérer et non polluantes.

3 jours
2016-02-15_1134
3
Yves (.)

Je suis plié de rire.
Merci les gars, la journée va être géniale !!!!!

Alors, j'ai fait une recherche sur les fameuses 78000 éoliennes :
https://www.google.fr/search?newwindow=1&ei=M_7CW7GcM47yatTFgJgO&q=%2278000+%C3%A9oliennes%22&oq=%2278000+%C3%A9oliennes%22&gs_l=psy-ab.3..35i302i39.6237.6237..9207...0.0..0.61.61.1......0....1..gws-wiz.Wabw3ixRXUQ

OH miracle !
On y retrouve un post de Gradlon, suivi de celui de Jean-Marie First310 en seconde occurence. (H&O est très bien référencé, même pour les conneries qui s'y nichent !).

En fouillant encore, on trouve un site de gens qui se disent mathématiciens et qui se lance dans un modeste calcul algébrique (photos) mais qui ne concernerait pas un EPR mais l'ensemble du parc nucléaire français.
Et attention les yeux : le mec qui a fait le calcul est référencé sur le site comme "génie".
Pour autant que le calcul soit juste, ça change tout mais ça a complètement échappé (hélas :) à nos deux compagnons héonautes en mal de sensationnel.
Ils se sont sans doute laissés abuser par le "génie".
Comme je les comprends ! :))))


Puis on trouve un commentaire sur un article d'AgoraVox, ce fameux site d'informations citoyennes rédigé "par des citoyens lambda".

Je comprends mieux maintenant : si vous lisez la presse comme vous consultez internet, en lisant n'importe quoi, en cherchant le spectaculaire, en mélangeant un peu tout, en soignant l'amalgame ...

Je comprends que vous soyez déçus par la presse !
Mais la presse serait très déçue aussi de vous avoir comme lecteurs :)))

Merci encore les gars pour ce grand moment convivial.
Vous êtes des champions !!!!

3 jours *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
Numawan

La troisième photo dit qu’une éolienne produit 5 GWh. Ce chiffre me paraît plutôt bas.

Éolienne offshore 9.5 MW: 9.5 x 40% x 365 x 24 / 1000 = 33.3 GWh
Éolienne onshore 5 MW: 5 x 20% x 365 x 24 / 1000 = 8.8 GWh

3 jours
2016-02-15_1134
3
Yves (.)

Oui, j'avais vu.
Mais peu importe.
Ce qui est vraiment accablant, c'est de constater que n'importe quelle connerie glanée sur le net peut ainsi devenir une vérité, une référence, pourvu qu'elle aille dans le sens espéré ou qu'elle alimente une certaine forme d'animosité.

Ca m'a fait rire sur le moment mais finalement je trouve ça plutôt triste, désespérant.

Et dangereux.

3 jours
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
1
Calypso2

on trouve aussi de bonne chose sur le net concernant le journalisme

"au stade ou elles sont arrivées, les chaines infos peuvent tenir 48h sur un remaniement sur lequel elles n'ont pourtant pas la moindre information,commentant le rien,puis commentant les commentaires sur le rien, et ainsi de suite"

ça m'a fait bien rire devant mon p't lege

3 jours
2016-02-15_1134
Yves (.)

Toi aussi tu lis de travers, José.

On ne parle pas ici de journalisme en général mais tout particulièrement des chaines d'info en continu (BFM, LCI, ...) dont on sait qu'elles posent un problème dans le mode de traitement de l'actualité axé essentiellement sur le sensationnel et la répétition jusqu'à l'obsession.

3 jours *** Message modifié par son auteur ***
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

et sans parlé du sensationnel mais du journaliste de terrain ,du quotidien … cette semaine j'ai assisté au conseil municipal de ma petite commune … il y a eu debat entre la majorité
et l'opposition ,debat courtois mais ferme

le lendemain dans la presse aucun mot sur le debat ,aucun commentaire sur les désaccords … rien seulement la description du bordereau du conseil et explication du maire …

et tu me dira ce n'est pas un journaliste mais un correspondant de presse

3 jours
2016-02-15_1134
Yves (.)

José, tu me fais mal ! :)))

3 jours
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

il y a disons une vingtaine d'années l'argument masu était de dire "c'est dans le journal" sous entendu cela ne pouvait qu'etre vrai ..aujourd'hui cet argument fait sourire tout le monde

pourquoi?

3 jours
2016-02-15_1134
Yves (.)

Bah oui, mais c'est pas comme ça qu'on cherche l'info ou qu'on s'y intéresse.
tu ne savais pas ?
Je n'ai pas attendu aujourd'hui pour sourire de ce dicton populaire.

Mais si ton centre d'intérêt c'est le bon ou mauvais déroulement de ton conseil municipal ou l'accident de bagnole au coin de ta rue, alors on ne parle pas de la même chose.

Le problème d'aujourd'hui c'est que cette phrase s'est transposée au net.
"Si c'est sur le net, alors c'est vrai."

3 jours *** Message modifié par son auteur ***
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

oui la vie de mon village m'interesse AUSSI ,c'est tout petit surement mais c'est a mon échelle !!! bon d'accord on n'a pas une grande journaliste mais tout de m^me elle peut faire un papier complet et fidele ..

3 jours
2016-02-15_1134
Yves (.)

José, tu me déçois profondément aujourd'hui !
Je pensais que tu étais un homme de bon sens.
Et bah non !
Et tout s'écroule autour de moi. :)

Je ne sais pas de quelle commune tu parles, peut-être de Lorient, peut-être d'une autre.
Je ne sais pas non plus de quel journal tu parles, peut-être de Ouest-France, peut-être du Télégramme, les deux couvrant la Bretagne.

Il y a en Bretagne, au pif, environ 1 500 communes.
Sachant, qu'en général mais ça peut-être plus, chaque commune réunit son conseil municipal une fois par trimestre, il y a donc en Bretagne 6 000 conseils municipaux à couvrir chaque année.

A une moyenne de 20 conseillers par commune, ça fait quand même 30 000 conseillers à connaitre et surtout à suivre dans le temps pour comprendre les réactions positives ou négatives de chacun à chaque séance !!!

Tu le paies combien ton canard ?
1.50€ ou 15€ ???

Tu imagines ?
6 000 conseils multiplié par 5 heures en moyenne, il faudrait assurer 30 000 heures de présence par an dans ces conseils qui sont en général des moments de chicaille complètement incompréhensibles pour qui n'est pas de la commune !!!!

Tu imagines le nombre de mecs qu'il faudrait payer pour assurer ça ?
Une année de travail, c'est 1800 heures pour faire simple.
Fais le calcul.
Il en faudrait combien des mecs sur place ?
Et tu le paierais combien ton journal du coup ?

Sans compter le temps de déplacement, les frais de déplacement, sans compter le temps de rédaction :))
Tu rêves, José !
Je comprends : tu veux absolument qu'on parle de ta commune dans le journal.
Pour toi, c'est la commune la plus importante du monde !
Et les autres ?

Tout le monde veut être dans le journal et voir son petit sujet à soi traité comme il faut alors que tout le monde dit que la presse c'est de la merde.
Faudrait savoir, les gars !
Boycottez-là une fois pour toutes et arrêtez de nous seriner avec ça.
Ca frise le ridicule de répétition sur la durée. :)

Pour en revenir à ton conseil municipal si important ....
En général, les maires envoient ou font envoyer par leur service de presse, quand ils en ont un (les grandes villes), un compte-rendu que la presse publie in extenso sans rentrer dans le détail.
Exceptions faites pour les grandes villes (Brest, Rennes, Nantes, ...) quand il y a des sujets très sensibles qui sont évoqués et qui peuvent avoir une importance ou une incidence sur le département ou la région.





3 jours *** Message modifié par son auteur ***
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

non Yves :la correspondante de presse de ma commune était assise à coté de moi!!! et elle n'a pas grand chose a faire dans le coin…il n'était pas bien difficile en peu de mots de relater l'intervention de l'opposition c'est ce que l'on appelle une information .

tout simplement pour dire que lorsque l'on vie une info et qu'ensuite on la lit dans le journal il y a tres souvent de sacrés decalage ,des pas de coté .et cela je l'ai verifié des dizaines de fois et bien plus …

c'est dommage

3 jours
2016-02-15_1134
Yves (.)

Manifestement, tu fais partie de l'opposition.
Sans savoir de quoi il s'agit, je peux comprendre que pour toi le moindre coup de menton d'un opposant soit essentiel et mérite qu'on s'y arrête.

Soit, en toute objectivité, elle n'a pas considéré que c'était si important que ça,
soit elle est plus proche de la majorité que de l'opposition et dans ce cas, forcément ...

Si elle était plus proche de l'opposition elle ne serait pas là.
Le maire se serait arrangé pour en avoir un(e) autre.
Et ça, c'est le jeu de la politique.

Tu sais, quand on est dans l'opposition on se sent toujours floué ou victime d'une injustice.

Regarde, moi par exemple, dans ce fil, je suis en opposition avec la pensée dominante qu'est la pensée climatosceptique.
Eh bah je me sens très malheureux, malaimé, éprouvé, misérable et seul au monde !

3 jours *** Message modifié par son auteur ***
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

j'attendais cette remarque …

la correspondante est employé municipale donc comme pas mal de journalistes elle est partisane . Cela veut dire que lorsque l'on s'interesse a une info il faut avant tout connaitre la tendance du media … le Figaro et l'Huma ont chacun leurs verité sur un evenement qui pourra etre relaté de manière totalement differente .

et pour etre floué par le journalisme on l'ai tout autant que l'on soit dans l'opposition ou dans la majorité ..c'est pareil , le "papier" est bien souvent dévier .Combien de fois ne l'ai-je pas vécu ,m^me à travers un communiqué . une fois m^me le journaliste avait "omis" les négations, extraordinaire!

Il faut etre "acteur" de l'info pour ce rendre compte des décalages des articles …c'est assez curieux

Donc pour moi l'info est a prendre avec une grande prudence

2 jours
Missing
outremer

Il faut se méfier BEAUCOUP de certains journalistes.
Grace à sa dénonciation calomnieuse publiée dans un grand journal national, l'une d'elle, à son décès citée en exemple comme modèle à suivre par ses confères nationaux, pour une homonymie non vérifiée par elle, trop pressée de publier le scoop, je me suis retrouvé sans rien comprendre en moins de 12h accusé dans plusieurs grands journaux nationaux, harcelé par des journalistes, sommé de m'expliquer par le Président du Conseil National des Médecins et convoqué immédiatement au commissariat (un mois d'enquête pour rien).
Les journalistes disposent d'un très fort pouvoir de nuisance.
MEFIEZ VOUS EN ENORMEMENT !.
A ma demande de rectification de ses propos elle m'a simplement répondu: "Et en plus il faudrait que je vous fasse de la publicité !"
(L'inspecteur de police voulait que je la traine en Justice.
A l'époque j'était encore jeune et encore trop c... pour tirer parti d'une femme méprisable).

2 jours
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

soit direct Yves dit nous dans quel journal tu ecrit pour que l'on puisse lire de la bonne presse !!!

3 jours
Avatar
Numawan

C’est un des principes de base de la désinformation.

3 jours
Flo_049
cochise42

Bonjour à tous,

et si la vrai solution était là ???

voir la vidéo jusqu'au bout. en plus s,est très drôle.

https://www.dailymotion.com/video/x265610

3 jours
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

la solution est dans la rue pas ailleurs :voir les mobilisations actuelles est un bon signe , on y arrivera !!! seul le peuple fait avancé les choses dans un sens ou dans un autre d'ailleurs ...les politiques eux suivent ,toujours

3 jours
Flo_049
cochise42

Calypso tu as certainement raison:la solution est dans la rue, sauf que je ne vois pas grand monde dans la rue, si ce n'est pour aller acheter ceci cela, bref consommer.

https://www.youtube.com/watch?v=Krk3lgpuC7w

désolé encore une vidéo

3 jours
Missing
1
vibrisse

C ‘est vrai que les grandes avancees ont eu lieu dans la rue ….. bravo Calypso , la peine de mort ce n’est pas la rue , mais Hitler c ‘est bien la rue .
A fond de cale .

3 jours
Avatar
hi

Ben voilà, on a fini par y arriver ! H&O est nettement moins bon qu'avant, question Godwin

3 jours
Missing
outremer

Suite au Traité de Versailles, l'Allemagne étant plongée dans la misère, l'Autrichien Hitler, fraichement naturalisé allemand est arrivé légalement au pouvoir, nommé finalement Chancelier d'Allemagne de la République de Weimar, par le Président Hindenburg, qui n'avait que mépris pour Hitler, nomination suivie d'élections législatives.

En France, les caisses du Royaume étant vides (financement de la Guerre d'Indépendance des USA) et la population affamée, la Révolution Française, dont nous sommes tous les héritiers, a commencé dans la rue un certain 14 Juillet 1789. ¨

3 jours
Avatar
hi

Mais qu'en est-il du vase de Soisson ?

3 jours
Yintho_et_yangtho_2
yantho

L'histoire (les historiens ) ont ils gardé le nom de celui qui voulait le garder en bon état ? Il me semble qu'ils n'ont propagé que le nom de celui qui a choisi de le casser..

3 jours
Yintho_et_yangtho_2
yantho

Quand on raconte une histoire aux enfants il faut raconter l'histoire du début et n'occulter aucun épisode. .
PS HEO = histoire d'Education Orientée ? ?
Il est temps de jeter une ancre. .

3 jours
Avatar
hi

Alors reprenons : au commencement était le verbe. Mais déjà les passéistes veillaient, puisqu'ils affirmèrent que l'accent circonflexe avait été banni du paradis terrestre. Le fait est que ni sur homme, ni sur femme, ni sur pomme, ni sur serpent ne voletait aucune circonflexure...

3 jours
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

la peine de mort était dans les urnes ,c'est encore mieux

et Hitler c'était dans la rue en apparence

3 jours
Missing
outremer

Autrefois enseignée dès la petite école, l'Histoire du Vase de Soissons est une illustration efficace de la notion éternelle de Chef d'un groupe humain.

3 jours
Avatar
hi

Quand l'allumage est bon, ca tourne comme une horloge !

3 jours
Missing
Gradlon

Concernant les équivalences éoliennes/ réacteurs/nucléaires évoquées plus haut voici des chiffres plus précis que ceux repris à la volée dans mon précédent post.
J'espère calmer les esprits dont les incommensurables boursouflures surplombent ce forum.
Mes chiffres sont la réalité de la production d'électricité en 2015 en France. Sources: EDF, RTE et SER-FEE
Le niveau du calcul qui suit est celui de l'ex-certificat d'études primaires
- Production réelle énergie nucléaire 2015 : 416800 GWH
- Production réelle énergie éolienne 2015 : 21249 GWH
- Nombre d'éoliennes raccordées au réseau en 2015 : 9695
De cela il résulte qu'une éolienne a produit en moyenne annuelle en 2015 : 2,19 GWH *
Pour produire autant d'électricité que le nucléaire avec des parcs éoliens, il aurait donc fallu installer : 416800/2,19 = 143.724 éoliennes

Les réacteurs EPR : (ici ,il ne s'agit que de prévisions car aucun EPR n'a fonctionné sur une année complète). La France a en projet 6 réacteurs EPR.
Production sur une année d'un réacteur EPR : 13000 GWH
Equivalence en nombre d'éoliennes d'un réacteur : 4483.
Le chiffre de 78.000 a été repris sans connaître le parc de réacteurs EPR qui pourrait être (ou ne pas être installé). La décision est politique. Gardons à l'esprit qu'il faudrait de l'ordre de 150.000 éoliennes pour remplacer le parc nucléaire français sur la base d'une production constatée en 2015.
Sachant que chaque éolienne doit se situer à au minimum 500 m d'une autre et que les parcs ne peuvent être installés sous les couloirs aériens, calculez le morceau de France ainsi occupé.

*La production moyenne éolien en 2016 a baissé par rapport à 2015 car les conditions météo étaient moins favorables

3 jours *** Message modifié par son auteur ***
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

et lorsqu'il n'y aura pas de vent on fera comment pour s'éclairer?

3 jours
2016-02-15_1134
Yves (.)

La lumière divine, José !

3 jours
Avatar
hi

En France quand y a pas de vent y a du soleil, et sinon y a le gaz. Et dans le pire des cas on s'éclaire un peu moins et on redécouvre la Voie lactée.

3 jours
Missing
1
outremer

Effectivement dès qu'on accepte de fuir les grandes métropoles on peut facilement observer le magnifique ciel nocturne avec les belles constellations et la voie lactée. Sur ce fond on peut aussi voir très bien les feux de navigation des nombreux avions de ligne à la consommation astronomique en Kérosène, qui sillonnent le ciel, chargés de touristes, d'hommes d'affaires, de décideurs mondiaux, des journalistes, des congressistes habitués des grandes messes médiatiques.
A priori tous ceux qui se réunissent pour faire la chasse au CO2 ne viennent pas à ces réunions en vélo ou en pédalo.

3 jours
30287_karibario
1
viking35

José : Par un bel anticyclone,il faudra faire fonctionner des dizaines de nouvelles centrales à charbon qui restent à construire.

C'est d'ailleurs à cause des centrales thermiques allemandes que nous bénéficions de pollution par vent de nord est.

3 jours
Avatar
hi

Viking : tu gagnes le titre de désinformateur en chef. Félicitations. J'ai rarement vu une telle concentration de contre-vérités assénées alors que la réalité est sous tes yeux. Trop fort.

3 jours
2016-02-15_1134
Yves (.)

Va au bout du raisonnement, Daniel !

Donc si ça pollue en France par vent NE c'est à cause des écolos allemands qui ont fait fermer les centrales nucléaires en Allemagne au profit des centrales à charbon.

Et donc, merci les écolos !

Quel forum ! Mais quel forum !
On se croirait dans un salon de coiffure.

3 jours
30287_karibario
viking35

Expliquez moi donc d'où proviennent les particules fines qui viennent jusqu'au dessus de la Bretagne lors des périodes anti-cycloniques hivernales?

Je ne fais que rapporter les propos que l'on entend chaque hiver.

2 jours
Avatar
hi

Et encore un pro de la dialectique. Tu sais très bien que tadesinformation porte sur "Par un bel anticyclone,il faudra faire fonctionner des dizaines de nouvelles centrales à charbon qui restent à construire."

2 jours
Missing
1
outremer

Le réseau électrique doit en permanence être équilibré.
Il y a quelques années on en a eu une superbe démonstration européenne provoquée par nos cousins germains qui, parait-il, lavent plus blanc, tellement qu'ils ne voulaient pas récupérer les déchets nucléaires qu'ils nous adressaient pour retraitement. .

2 jours
Avatar
hi

C'est pas la question. D'où vient l'info selon laquelle il resterait à construire des dizaines de centrales à charbon ?

2 jours
30287_karibario
viking35

hi: J'ai donné mes sources plus haut. Il s'git d'un journaliste connu et mesuré. Lire plus haut.

2 jours
2016-02-15_1134
Yves (.)

Des propos qu'on entend ....
Qu'on entend ?
De qui ?

Des particules fines ou moins fines on en retrouve jusque sur la banquise.
Hélas, il n'y a pas le nom de l'expéditeur.
C'est un tout.

A Granville, avec des vents de NE, vous êtes sous le vent de la zone industrielle du Havre, sous le vent de la zone industrielle de DK, sous le vent des zones industrielles du nord de la France, des belges, des Pays-Bas, du nord de l'Allemagne.
Toute cette région c'est la plus forte activité industrielle d'Europe et une des plus fortes au monde.

Vous êtes aussi sous le vent du trafic de l'autoroute A1, la plus fréquentée d'Europe : 180 000 véhicules/jour dont 65 000 camions !
Chaque camion c'est 500cv minimum.
Et ça crache !

Il ya deux semaines, j'étais à Rotterdam.
Je suis allé voir un de mes fils qui bosse sur le Rhin, sur les bateaux.

Me souviens plus exactement mais disons 450km aller et autant retour.
J'ai fait les 900km sur la file de gauche. Les camions sont tête à cul sur toute la longueur.
C'est un flot ininterrompu de Paris à Rotterdam.
Tu as même du mal à trouver un espace entre 2 camions pour laisser passer des bagnoles plus rapides.

A Granville, vous êtes sous le vent du hub maritime européen.
Le ou un des plus denses au monde.

Dunkerque, Anvers, Zeebrugge, Rotterdam (le premier port ou le deuxième port au monde par son trafic), .... un trafic maritime également ininterrompu dans ces ports avec des cargos qui font vibrer des moteurs de 10, 15, 20 000 cv pour les plus petits, jusqu'à 100 voire 130 000cv pour les plus gros porte-conteneurs.
Et on connaît tous les panaches de fumées qu'ils libèrent quand ils mettent les gaz.

Le trafic fluvial dans le nord de la France, en Belgique et aux Pays-Bas avec des péniches dont les plus petites (bateaux de 1000 tonnes) ont maintenant des moteurs de 1500cv mais si tu voyais aujourd'hui le nombre de bateaux qui ont des capacités de 3 ou 3500 tonnes avec des moteurs qui dépassent pour bon nombre les 3000cv.
Trafic ininterrompu là aussi sur l'Escaut, sur le Rhin et dans ces ports maritimes..

Ca, c'est pour le transport.

Ajoute à ça les raffineries, l'industrie pétrolière (matières plastiques), l'industrie métallurgique (la plus importante au monde), l'industrie chimique, l'industrie automobile ....

Si tu cumules la puissance de transport et la puissance industrielle, quelle puissance globale ça représente tout ça ????
Aucune idée.
Combien de centrales thermiques ça représente ?
Aucune idée.

Mais dans cette zone qui, d'un point de vue industriel, est une des plus denses au monde, pointer du doigt une activité n'a absolument aucun sens.

Ou alors tu as un compte à régler avec celle-là ! :))


2 jours
2016-02-15_1134
Yves (.)

Ah !
J'oubliais ....

A Granville, vous êtes aussi sous le vent du chantier de Flamanville !

Elles viennent peut-être de là les particules ...
... par un bel anticyclone et un vent du nord !

Humour off.

Sérieusement : va faire un tour à Dielette et tu verras la palanquée de camions qui tournent autour de la petite merveille toute la journée.

2 jours *** Message modifié par son auteur ***
30287_karibario
viking35

Yves: Tu as raison mais comment se fait il que les proportions de particules fines sont BEAUCOUP plus importantes en période de grands froids. Tu sais, celles ou tu ne peux te rendre à Paris qu'un jour sur deux.

Si tu regardais la télévision, TOUTES les chaines te proposent de belles cartes ou la proportion de rouge sur le nord de la France, le sud de l'Angleterre depuis l'Allemagne et la Hollande est trés importante.

Alors, si l'information est fausse, explique moi pourquoi ?

2 jours
2016-02-15_1134
Yves (.)

Mais je n'en sais rien, Daniel !

Ce que je sais c'est que les particules dites fines ne viennent pas que des centrales thermiques.
On sait aussi, par exemple, que les nouvelles générations de moteurs diesel sont un véritable fléau à ce sujet.
Et il y a certainement aussi des pans de l'industrie européenne qui en produisent.

On vit dans une zone industrielle hyper concentrée (carte), sud de l'Angleterre, France, Belgique, Pays-Bas, Allemagne pour le nord de la France mais aussi région lyonnaise et nord de l'Italie pour le sud du pays, chaque industrie émet son lot de particules qu'elles soient très fines, fines, moins fines, épaisses ....
Va savoir !

Après, les phénomènes météo font que ça va se concentrer ici ou là et ça me dépasse complètement.

Ce que je ne comprends de ta part c'est de vouloir absolument que ça ne provienne que d'une partie minime de cet ensemble industriel.

Les centrales thermiques allemandes à l'origine de tous nos malheurs !
Tu ne trouves pas ça comique ?


La production d'électricité issue des centrales thermiques ne doit représenter qu'une petite partie de cet ensemble industriel monstrueux.


On vit dans un monde global, fermé.
Va savoir si on ne récupère pas aussi les particules chinoises, indiennes, zimbabwéennes ... au gré de courants d'altitude ?
Tu sais ? Moi, non.

Au Groenland, la neige noire, ce sont aussi les centrales allemandes qui en sont uniquement responsables ?

Je ne comprends pas du tout ta façon d'appréhender tout ça.
Cette obsession à désigner l'ennemi du doigt. :)

(la carte a été établie en janvier 2017)


2 jours *** Message modifié par son auteur ***
30287_karibario
viking35

Bien entendu, que "les particules dites fines ne viennent pas que des centrales thermiques." mais elles y contribuent.

Et ce n'est évidemment pas moi qui le constate.

2 jours
2016-02-15_1134
Yves (.)

Bah évidemment elles y contribuent.
Mais ce n'est qu'un maillon de la chaîne industrielle globale responsable.
Pourquoi la pointer du doigt en particulier avec cette obsession alors qu'il y a d'autres maillons de cette chaine à combattre comme le transport qui a sûrement une incidence autrement plus importante dans ce domaine que ces centrales ?

Alors, je comprends un peu l'histoire.
Tu es favorable à la production d'électricité d'origine nucléaire.
Ca a le mérite d'être clair.

Partant de là, pour toi, tout ce qui peut produire de l'électricité autre que le nucléaire, c'est de la daube qu'il faut combattre : solaire, éolien, thermique, cyclistes du tour de France ....
A croire que l'énergie nucléaire serait ton combat !
On avait compris.

Mais tu vois ça avec ton nombril franco-français.
Si tu regardes au niveau mondial, l'électricité d'origine nucléaire c'est 10% seulement.
Autrement dit, si demain on arrêtait toutes les centrales nucléaires, personne ne s'en apercevrait ..... à part la France !

Tu n'as pas fini de lutter pour cette énergie .... "propre". :)


Et si tu ne veux plus de ces particules fines faut fermer toutes les usines de toutes les industries et mettre des barrages sur toutes les routes du continent.

T'es bien avancé avec ça.

J'arrête là, j'en peux plus de ce fil ! :))

2 jours *** Message modifié par son auteur ***
30287_karibario
viking35

"Pourquoi la pointer du doigt" .

Parce que lorsque Airparif a des pourcentages de pollution catastrophique, c'est toujours en période de grand froid.

Que je sache, l'industrie fonctionne toute l'année.

Au fait, pour l'origine de cette information relative à la cause de pollution hivernale par les centrales thermiques, je me souviens que M.Chevalet l'avait clairement dénoncé.

2 jours
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

en periode de grand froid il doit y avoir le chauffage aussi qui intervient le fioul ,le gaz, le bois

2 jours
Capture_du_2017-10-08_14-45-14
Che

il y a aussi l'inversion des masses d'air qui constitue un couvercle, la pollution atmosphérique ne peut s'échapper !

2 jours
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

salon de coiffure mais il me semble que tu es present dans ce salon ,non !!!

2 jours
2016-02-15_1134
Yves (.)

Super !
En une journée on est donc passé de 78 000 à 143 000 éoliennes.

Vivement demain qu'on passe à 300 000 !

3 jours
Flo_049
cochise42

Avec toutes les salles de sports qui ouvrent, pourquoi ne pas coupler les machines à souffrir à un générateur?

Sachant que la moyenne de fréquentation des salles de sport est 1h30 et que chaque individu peut développer une 100 de Watts sans se griller, calculer la puissance pouvant étre produite.

allez on y va.

3 jours
2016-02-15_1134
1
Yves (.)

Je m'étais dit ça pour le Tour de France.

Au lieu de les lâcher dans le nature comme des poulets bio,
qu'on les enferme et qu'on les fasse pédaler attelés à des alternateurs.

3 jours
Arzach_avatar
misurarca

Trop fort !

2 jours
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

voilà une idée lumineuse!

2 jours
Flo_049
cochise42

J'ai oublié, au vu des bienfaits du sport dans tous les domaines, tress, obésité, déprime et j'en passe........

l'abonnement devrait être remboursé par la sécusos.
Mais qu'en penseraient les professionnels de la santé et les labos?

Alors? qui veut répondre?

3 jours
Flo_049
cochise42

Pour le coup, je suis pas sur qu'ils soient si bio que ça, en tous cas pas tous, mais bon ils sont plus productifs, là on atteint des puissances moyennes de l'ordre de 300w x 210 63kw.

les étapes durent en moyenne 5heures: 315kw.

la on est bien.

3 jours
Missing
outremer

Pour la traversée de la Manche en avion planeur à pédales, son célèbre concepteur Mac Cready, avait tablé sur 250W en continu pour propulser cette superbe machine. Le vol s'était déroulé sans problème
Le pilote assez jeune, sportif cycliste amateur s'était entrainé 6 mois.

3 jours
Flo_049
cochise42

oui, ça confirme ce que je dis, pour un pro survitaminé, 300 W pendant 5 h ou plus est possible.
Et si au lieu de perdre notre temps sur ce forum, on commençait à mettre en application ce que l'on dit?

3 jours
Missing
4
Francois 260

Si on regarde l'évolution des prix et des performances, le solaire à plus d'avenir que l'éolien: moins cher, décentralisé. Et ne pas oublier le solaire thermique, couplé à une isolation performante, ça règle le chauffage. Le problème c'est surtout comment isoler le parc existant à un coût abordable.

3 jours
Avatar
hi

Malheureux ! Tu es fou d'avoir un discours réaliste dans ce forum

2 jours
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
1
Calypso2

l'isolation est tellement evidante …

mon veçu , j'avais isolé dans les normes qu'il y a 20 ans ..j'ai tout repris et ajouté 50cm oui 0.5m de ouate dans les combles :resultat je pense un jour demonté 4 radiateurs à l'etage ils ne sont plus jamais en fonction

2 jours
Missing
outremer

Si mes souvenirs sont exacts, le Pr Giscard d'Estaing, qui en matière de Finances et d'énergies, savait à l'époque de quoi il parlait (cf choix du nucléaire en France) avait fait remarquer il y a quelques années que l'on pourrait théoriquement grâce aux centrales solaire thermiques installées aux latitudes du Sahara couvrir l'essentiel des besoins du niveau européens.

Faire l'isolation des bâtiments qui en on besoin est du bon sens élémentaire et donnerait énormément de travail en France, pays du chômage de masse et serait facilement amorti sur la durée.
Mais le lobby éoliens est très influent. Une éolienne se voit de très loin et rapporte en local. Une bonne isolation est parfaitement invisible et ne rapporte rien en local.

2 jours
2016-02-15_1134
1
Yves (.)

C'est vrai qu'en matière d'énergie le Pr Giscard d'Estaing savait de quoi il parlait.

On lui doit d'ailleurs l'invention des avions renifleurs de pétrole ! :))

Un grand moment d'expertise en la matière.

2 jours
Missing
outremer

Tout homme a ses faiblesses (pour VGE et FM les femmes, et parfois croire au Père Noel (FM consultait aussi parait il Carmen Tessier)).
Mais quand vous êtes ou avez été à la tête de l'état vous avez accès à des informations et rapports pas forcement à grande diffusion. Et je suppose donc, peut être à tord selon vous, que les propos cités de VGE étaient appuyés sur des infos valables. A l'époque personne n'a critiqué ses propos.
D'ailleurs pourquoi être contre le solaire direct thermique, exploré depuis longtemps (France en tête), alors que l'éolien est du solaire indirect ?
Le solaire électrique direct pollue (extraction des terres rares) et fait la part belle aux Chinois.

2 jours
30287_karibario
viking35

Dans le document fort intéressant de Senetosa : "

En tant qu’européens, nous serions autant dépendants de la Chine pour l’accès aux terres rares que nous le sommes envers les pays du Golfe pour l’importation de pétrole ?

« La Chine à elle seule produit 95% des terres rares mondiales.
Oui, voire bien plus."

Histoire de conforter ma place de désinformateur en chef...

2 jours
Avatar
hi

La question des terres rares est un problème, mais personne ne dit que la transition énergétique se ferait sans problèmes. C'est un nouveau marché énergétique qui doit se mettre en place, et qui sera lui aussi soumis à des questions géopolitiques. Mais au moins il y aura moins de CO2, et moins de risque à grande échelle.

2 jours
Flo_049
cochise42

non non viking35 c'est bien la chine qui détient le plus de matières rares, voilà pourquoi le réchauffement climatique n'est pas un problème, tous les pays se battent pour poser un drapeau dans l'arctique, parait qu'il y en a, des terres rares.

1 jour
Missing
1
SENETOSA

Et c'est aussi la chine et l'Australie qui sont en bonne position pour obtenir les contrats d'extraction au Groenland qui possède dans ses sols d'importants gisements de terre rare. D'énorme travaux d'agrandissement sont en cours à Nuuk, capitale du Groenland. Aéroport etc...tout se met en place pour accueillir nos projets visant a faire, chez nous autre, de l'energie propre. L'inuit qui ne peut plus vivre de sa peche, reglementation europeenne oblige, va se former a l'excavatrice pour taper dans ses roches et nous en sortir les fameuses terre rare.
On peut effectivement continuer à consommer. pour de l'argent, les chinois et les groenlandais s'occupent de notre santé et notre environnement au dépend des leurs.
Je laisse hi et Yves vous expliquer pourquoi tout ça n'est que mensonges et théorie du complot. ...

1 jour
Missing
outremer

Anecdote: Un cousin canadien, géologue spécialiste des métaux et terres rares a été sollicité par le gouvernement chinois pour aller prospecter au fin fond de la Chine profonde. Il a été surtout étonné de la rapidité avec laquelle toute une logistique lourde était mise en place sur son parcours et curieusement de pouvoir disposer des autorisations et d'explosifs en particulier, plus facilement qu'au Canada. Les Chinois savent vraiment ce qu'ils veulent et ils ont maintenant tous les moyens de leur Politique. Ils ont la Force (y compris nucléaire), le nombre, un territoire immense, une mer en bonne voie d'être verrouillée.

1 jour
Missing
1
SENETOSA

On n'aura bientôt d'autres choix que de les contrer, de se désengager du monopole qu''ils ont sur ces terres rares. On convoite les fonds sous marin du Pacifique pour l'extraction, Quid du traitement?.
La Corée du Nord possède, extraie et traite les terres rares.
C'est à n'en pas douter, pour l'instant, les vrais enjeux du développement des énergies renouvelables, mais pas que. N'en pas parler est étrange et nous expose peut être à de biens mauvaises surprises.

1 jour
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

tout de m^me Yves G E n'a pas INVENTE les avions renifleurs il s'est fait piegé par des margoulins

2 jours
30287_karibario
viking35

Une superbe arnaque, en effet, et j'ai eu le "privilège" de monter dans le Catalina en cours de transformation!

2 jours
Avatar
hi

@outremer : encore et toujours de la desinformatuon insidieuse. Où as-tu vu qu'il fallait choisir entre isolation et énergie renouvelable ? En fait, l'argumentaire des gens tels que toi, c'est de tirer à boulets rouges sur un aspect (effectivement le plus visible) de la transition énergétique, en passant soigneusement sous silence le fait que cette transition énergétique est un tout, dont l'un des aspects essentiels est l'isolation des bâtiments , mais pas seulement.

2 jours
Missing
3
outremer

Vous êtes sans doute une lumière, mais vous pourriez être moins arrogant voire insultant dans vos réparties et porter à mon crédit, quoique vous puissiez en penser, ce dont je me moque complètement d'ailleurs, que je ne suis pas forcement un idiot complet et encore moins, que je suis capable de discernement et d'ouverture aux autres et à leurs idées. Ce que je combat avec ardeur c'est la pensée unique imposée et indiscutable qui vise à faire marcher sans discussion possible, les humains au nom du bien universel dans la direction choisie par quelques uns. Abolir le sens critique c'est vraiment nier l'Homme.
L'implantation d'éolienne (les grandes poussent comme des champignons autour de mon village, déjà 9 juste à côté ) rapporte naturellement entre autre aux communes concernées. L'isolation à grande échelle nécessaire des bâtiments ne produit rien en termes financiers et coute beaucoup à court terme à la collectivité.
(Pour info mon habitation fortement isolée est classée en A énergétique, ce qui est rare, chauffée complètement en géothermie, a 20m2 de panneaux solaires (limitation uniquement du aux règlements administratifs stupides et antisolaires appliqués aux particuliers sinon j'aurais pu en couvrir 100 m2 de).

2 jours
Avatar
hi


Ce fil en tous cas révèle clairement que les arguments utilisés pour s'opposer à un changement radical des moyens de production d'énergie sont volontairement tronqués. Curieuse facon de combattre la pensée unique.

2 jours
30287_karibario
viking35

"SI NOUS REMPLAÇONS CE NUCLEAIRE UNIQUEMENT PAR DE L’EOLIEN A TERRE, qui possède un facteur de charge de 15% à 25% selon la localisation et l’année, la puissance à INSTALLER POUR OBTENIR LA MEME PRODUCTION ANNUELLE BRUTE serait 3 à 5 fois plus importante. Si nous prenons 20% de facteur de charge moyen (en Allemagne, ce facteur va de 15% à 20% selon les années selon les statistiques de BP), cela fait 236 GW (pour la suite on arrondira à 240).
Si nous avions juste des PANNEAUX SOLAIRES, dont le facteur de charge est d’environ 10% en Allemagne, et de 14% en France (en 2016), c’est environ 340 GW de puissance qu’il faudrait installer pour une même production brute annuelle."JMJ

Ce qui est important sont LES FACTEURS DE CHARGE, c’est à dire la proportion du temps où la production est à pleine puissance dans l’année

2 jours
Avatar
Numawan

Non, les facteurs de charges ne sont pas spécialement important. Dans le monde, le coût de l’électricité produite par l'éolien onshore se situe entre 20 €/MWh (Texas et Brésil par exemple) et 90 €/MWh. C’est moins cher qu’un EPR qui se situe dans les 100 €/MWh. Pourtant, le taux de charge de l’EPR est dans les 90%, tandis que celui de l'éolien onshore est entre 10% et 40% (20% en moyenne).
https://goo.gl/images/qkfG7M

Si on tient compte uniquement du coût de l’énergie, l’éolien onshore est clairement supérieur au nucléaire, même s’il faut installer 4 ou 5 fois plus de capacité pour obtenir la même quantité d’énergie.

Par contre, ces calculs ne tiennent pas compte du coût de gestion de l’intermittence, qui est plus élevé pour l'éolien que pour le nucléaire.

2 jours *** Message modifié par son auteur ***
30287_karibario
viking35

Numawan: Nous écrivons LA MEME CHOSE ou presque:
"le taux de charge de l’EPR est dans les 90%, tandis que celui de l'éolien onshore est entre 10% et 40% (20% en moyenne). "

Par contre, tu semble oublier que pour s’approcher de la pleine puissance en éolien ou solaire, il faut renforcer le réseau. Ce qui consomme bien plus de câbles et de travaux publics que pour la même puissance en centralisé : pour poser 1000 câbles de 1 MW, on consomme bien plus de matériaux et de bulldozers que pour 1 câble de 1 GW ! Ca coute donc plus cher.

Par ailleurs, avec une puissance de pointe multipliée par 2 à 3 côté production, il faut aussi renforcer le réseau de transport.

"En Allemagne, et avec 30% de pénétration de sources intermittentes et fatales, il faut carrément DOUBLER LE PRIX DE PRODUCTION.

Avec 100% de production issue de ces moyens, il semble donc raisonnable de considérer que pour 1 euro investi dans une éolienne ou un panneau solaire, il faudra compter environ un euro supplémentaire pour les investissements." JMJ

2 jours
Avatar
Numawan

Heu, non nous ne disons pas la même chose. Vous dîtes que le facteur de charge est important, alors que je dis que ce n’est pas important.

Mais soit ...

En ce qui concerne le renforcement du réseau, c’est loin d’etre une question simple.

Dès que vous installez une grosse unité de production électrique, quelque soit la technologie (nucléaire, hydro, charbon, éolien, etc), à un endroit où il n’y en avait pas auparavant, vous devez adapter le réseau. Donc, le réseau a été systématiquement adapté dans le passé pour accueillir les centrales nucléaires par exemple. Et il faudra très probablement faire de même pour l’eolien. So what? Il faut en faire tout un plat quand on le fait pour les énergies renouvelables alors qu’on ne l’a jamais fait pour les technologies traditionnelles?

Par ailleurs, le solaire PV a le potentiel de réduire les besoins du réseau, puisque c’est une technologie qui peut être fortement distribuée géographiquement. À la limite même, on peut s’imaginer que, dans 20-30 ans, une partie de la population (en particulier ceux qui vivent dans une maison individuelle) n’aura plus besoin d’être connectée au réseau.

Par ailleurs, en Allemagne par exemple, le coût des réseaux (transmission + distribution) est de 75 €/MWh. À la grosse louche, le coût du réseau de transmission doit être dans les 10-15 €/MWh. Si le renforcement des réseaux devait s’avérer nécessaire, c’est principalement au niveau de la transmission que ça se joue. L’idée que le renforcement des réseaux pourrait “carrément doubler le prix de production“ me paraît complètement farfelue.

2 jours
30287_karibario
viking35

Si, ce facteur de charge est important puisqu'il influe fortement sur le cout de production réel.

"En Allemagne, et avec 30% de pénétration de sources intermittentes et fatales, il faut carrément DOUBLER LE PRIX DE PRODUCTION"

2 jours
Avatar
Numawan

Tous les coûts de production que j’ai donné plus haut tiennent DÉJÀ compte des facteurs de charge spécifiques à l’éolien. Si vous ajustez ces coûts pour tenir compte du facteur de charge, vous faites un double comptage.

2 jours
Tarz_mor_2014
Jean-Marie First 310

Et pan sur le bec comme dirait le Canard, je me suis planté d'un zéro, c'est 7800 éoliennes que j'aurais du écrire.
L'EPR de Taishan en Chine à 2 réacteurs de 1600 MW ( même si elle est programmée pour 6 )
J'aurais du laisser le clavier à Numawan et aller couper mon bois de chauffage.
Que celui qui n'a jamais dit de conneries me lance la première pierre.

2 jours
Flo_049
cochise42

c'est une buche

1 jour

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums