Tous les forums > La Taverne > Stage de voile
Missing
Mimile

Stage de voile

Bonjour,
Quelle est votre expérience récente avec la qualité des stages de croisières à la voile proposés par la MACIF ?
J'ai bien vu un témoignages, mais qui date de 2013
Merci à tous
Mimile

lundi 20 mars 2017 16:03

Liste des contributions

0086
1
trebor.n

J'ai un retour de 2014, c'est moi même qui l'avait posté sur un forum.
(je pensais y retourner mais j'ai bifurqué sur autre chose )

"Pour en revenir à la Macif, j'ai fait un stage chez eux que j'ai trouvé très bien mais bien sur le hasard a fait aussi qu'on s'est retrouvé avec un bon équipage..
Ce qui est intéressant :
- plus de thématique de stage notamment des stages à dominantes solo pas ex
- un choix de bateau plus grand, c'est intéressant pas uniquement pour le confort mais pour sentir l'inertie que cela entraîne
- le suivi et l'évaluation des stagiaires est bien fait et cohérent en se basant sur le livret voile de la FFV, on a quand même un avis validé par un pro
- le moniteur connaît parfaitement son bateau cela peut avoir aussi des avantages pour les réglages fins
- le choix de rester à six stagiaires sur une grosse unité permet de ne pas se gêner dans les manœuvres
- les moniteurs pros sont intéressants car ils ont (forcément) la compétence et les qualités relationnelles (sinon il n'y aurait plus de stagiaires) , mais il n'y a pas la diversité des bénévoles civils
- des bassins de nav sont bien choisis
Les moins :
Le choix de voiliers de croisière m'a semblé moins pertinent, des caravanes un peu lourde, un voilier de 40" type First aurait été plus judicieux pour la sensation..
Pas de formation type Yachtmaster, cela reste dommage car les Anglais ont mis au point un bon système pour les Skippers de loisir et c'est bien dommage de ne pas pouvoir en profiter en France."

mardi 21 mars 2017 14:48
P1100344
pir2lune

j'ai du largué mon mouillage à MIKONOS à cause d'un bateau MACIF qui a voulu appareiller avec un peu de Meltem et qui s'y était pris la quille et le safran. (Programmes au départ d'Athènes vers les Cyclades et la Crète)

J'attends encore un petit mot de remerciement pour les avoir sorti, à mes frais , de la situation difficile dans laquelle ce bateau s'était mis...

Rassurez vous, le mouillage largé a été récupéré par mes soins...

L'inexpérience n'est pas un défaut... il est toujours possible d'apprendre sur tous les tableaux, celui du bon sens marin (savoir d'ou vient le vent et ce que fera le bateau largé et sans vitesse)celui de la solidarité , mais si on manque d'éducation c'est un autre problème...

J'ai enseigné la croisière pendant de nombreuses années et participé à la formation de nombreux chefs de bord de véritables écoles de croisière, bien avant que les croisières-charter ne se développent sous l'appellation"stage"

mardi 21 mars 2017 15:20
Gipsy
1
Camilleb0461

pir2lune

Pour toi la macif n'est pas une veritable école de voile?

mardi 21 mars 2017 17:02
P1100344
mardi 21 mars 2017 20:16 *** Message modifié par son auteur ***
0086
trebor.n

J'en ai pratiqué des stages dans plusieurs structures et je peux dire que la Macif tient très facilement la comparaison !! Mimile, tu as bien raison de te renseigner via les forums, il y a d'autres Heossiens qui on testé cette école..

mardi 21 mars 2017 19:43
Missing
Mimile

Merci pour ces réponses interessantes. Quelles seraient les alternatives à la Macif ? Pour etre clair, j'ai 56 ans et souhaite me remettre a la voile par la croisiere. J'ai beaucoup pratiqué la voile sur petits dériveurs il y a qq temps deja. Je viens de passer le permis cotier, compte faire le hauturier, et je me demande comment acquérir de l'experience sérieusement avant d'acquéreur un voilier (10 m?). Merci par avance pour suggestions de l'organismes specialisés y compris a l'etranger.
Mimile

mardi 21 mars 2017 20:02
0086
trebor.n

Ben les alternatives qui reviennent souvent sur les forums sont, yakapartir, France voile Loisir, plus toutes les "petites" structures locales, et s'ajoute aussi la solution du skipper/ coach en prestation avec une location de bateau (les agences de locations connaissent des skippers bons formateurs).
Et maintenant tu as le cursus Anglais qui est possible, même en Françe, il y a des centres habilités RYA en Bretagne et en med, c'est de l'enseignement solide mais en anglais ce qui ne gène pas certains stagiaires à niveau d'anglais très faible, so why not ?

mardi 21 mars 2017 22:49
Img_0046
tiktak

et avec un copain ayant un bateau?

mardi 21 mars 2017 23:03
Canard-enchainepaint
1
iff

Bonjour
Pendant longtemps, tous les moniteurs étaient des pros. Comment ça se passe maintenant ?

mercredi 22 mars 2017 06:53
0086
trebor.n

Ca se passe pas super bien hélas...
(trop entendu des feed backs négatifs et moi-même j'ai constaté des faits non admissibles, alors que cela devrait être très rare...)

mercredi 22 mars 2017 08:36 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
1
clarivoile

Je vois MACIF sortir très régulièrement. Leurs bateaux sont sur le ponton en face du mien.
Je les croise aussi.

L'impression sur les bateaux comme sur l'instruction, vu de l'extérieur, est bonne. Comme toujours, ça dépend certainement beaucoup du moniteur, et un peu du groupe.

Les voir pratiquer les manoeuvres au moteur autour de mon bateau est la seule chose que j'apprécie moyennement. Voir ces trucs de 10 T, barrer par des stagiaires pointer l'étrave du coté de mon truc en papier......

mercredi 22 mars 2017 08:41
P1100344
pir2lune

si ton bateau a plus de trente ans, tu ne risques pas de faire marcher ton assurance( Macif) si par hasard leur bateau rencontrait malheureusement le tien!
Je ne sais pas si MACIF assure les trimarans...

MACIF refuse d'assurer les "Vieux" comme l'Ucpa refuse de prendre en stages les plus de 39 ans!

mercredi 22 mars 2017 10:33
Avatar
clarivoile

Il est de 2005 mais pas à la MACIF

Quand il aura 30 ans, je commencerai à sentir le chaudron!

mercredi 22 mars 2017 11:39 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Arapède

Faux... Désolé de te contredire mais tu ne sais peut-être pas que le secteur voile est m'exception en ce qui concerne cette limite d'âge. Il faut les appeler et tu as accès aux stages voile !

mercredi 22 mars 2017 11:48
0086
2
trebor.n

Macif Centre de Voile n'est pas assuré par Macif assurance (interdit par le code des assurances)

mercredi 22 mars 2017 11:59
Missing
matelot@17523

Faux!!! Mon bateau de 1983 ( donc de 34 ans) est assuré dommages à la MACIF.

mercredi 22 mars 2017 22:47
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

Qu'est-ce que c'est qui est faux ?
Relis bien ce qui est écrit...

mercredi 22 mars 2017 22:55
Missing
matelot@17523

@Phi: Il faut regarder l'arborescence!
Faux: "si ton bateau a plus de trente ans, tu ne risques pas de faire marcher ton assurance( Macif)", et "MACIF refuse d'assurer les "Vieux" "

5 jours
Missing
5
Myril

Bonjour,
Pour ma part, ma femme et moi continuons avec les Glénans. Nous avons commencé en 2014 et avons réservé pour cette année nos 5ème et 6ème stages.
Nous avons varié les embarcations (5.7, Surprise, Dufour 310, Salona 37) et les bassins de navigation (Golfe du Morbihan, Baie de Quiberon, Croatie et bientôt La Rochelle et Concarneau...).
Nous n'avons jamais été déçus. Après c'est sûr qu'il faut composer avec les groupes... le fait de partit hors saison limite un peu le côté colonie de vacances.
Nous n'avons jamais eu de sentiment d'insécurité, malgré des conditions parfois un peu musclées. Les rares fois ou le temps n'autorisait pas de sorties, nous avons fait des topos théoriques sur la météo, les marées ...
C'est un moyen que nous avons trouvé pour apprendre les bases, n'ayant aucun ami piqué comme nous par le virus de la voile.

mercredi 22 mars 2017 10:33
Avatar
janyc

@Myril
Bravo c'est un bon début avant de prendre son propre bateau.

mercredi 22 mars 2017 12:57
Missing
Mimile

Merci pour toutes ves répondes constructives
Mimile

mercredi 22 mars 2017 14:20
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

J'ai croisé plusieurs fois des gens qui avaient fait des stages à la Macif, tous très contents...
J'ai aussi croisé "Yakapartir" aux Açores, très sympa : http://www.yakapartir.com/
.
et j'ai appris aux Glénuches, il y a longtemps, sur plusieurs années...

je me dis quand même qu'en fonction des "écoles" de voile, dans certaines on sera un "client" susceptible de revenir, on fera donc tout pour que tu reviennes, et dans d'autres juste un "stagiaire" avec un traitement sans compromission...

mercredi 22 mars 2017 17:44
Duduche_akbar
Duduche Braz

Il y a aussi la possibilité de naviguer dans un cadre associatif.
On apprend en pratiquant.
voir : http://cabesta.asso.fr
par exemple.

mercredi 22 mars 2017 18:32
Missing
Arapède

Tout à fait "Duduche" !!!

Sur LR : http://www.vogue-et-reve.org

mercredi 22 mars 2017 18:51
Missing
1
phileas44

J'ai pratiqué le Macif de La Rochelle. Top. Et skipper pro, pas un ancien stagiaire. En 2014.
L'ambiance du groupe peut jouer, je suis bien tombé, le bateau d'à côté nettement moins...

mercredi 22 mars 2017 19:56
Avatar
1
Jeune Lumax

J'ai fait 3 stage MACIF :2013 , 2014 et 2015 . C'était des stages semi-hauturiers de 15 jours ( 2 trans Gascogne et 1 Marseille > Athène ) . J'en garde un excellent souvenir , cela m' a été tres profitable avant d'acheter mon propre bateau . Evidement il y a toujours le risque d'un fouteur de merde à bord que le skiper n'arrive pas à maitriser mais c'est le risque dans n'importe quel organisme .

mercredi 22 mars 2017 20:47
P1100344
pir2lune

le propre d'un chef de bord en école de croisière est de permettre la cohésion d'un équipage disparâtre en permettant à chacun de développer ses savoirs et de combler ses "carences"

6 jours
0086
trebor.n

Oui, le paramètre entourage humain (équipage) est inhérent a toute activité collective, donc le "petit risque" de ce coté là existe et il faut l'accepter dès le départ quand on s'engage dans un stage collectif.
Je pense qu'il faut être plus vigilant et sensible à la qualité globale de l'enseignement dans son ensemble, c'est à dire :
- les connaissances théoriques propres du formateur ( aie aie aie la physique...!)
- les compétences pédagogiques (re aie !)
- la qualité de la préparation du stage (matos et topos)
- la sociabilité, la personnalité , la maturité du formateur (un minimum de bonne humeur et d'humour ne sont pas superflus)
- et un dernier point important, c'est la volonté d'enseigner à tous et pas que à X ou Y pour des raisons inavouables..
Quand on mesure les stages sur ces critères, on constate des différences et donc il devient possible de sélectionner ou d'écarter des prestataires.
C'est aussi l’intérêt de varier les structures, même si on est content d'une école, il reste possible d'en trouver une différente mais tout autant enrichissante.

mercredi 22 mars 2017 22:10
P1100344
2
pir2lune

le problème n'est pas éventuellement l'organisme prestataire et l'état d'esprit qui y est développé mais le responsable du bord et son attitude envers son équipage, son sens pédagogique, son charisme, son sens de l'opportunité des situations rencontrées pour faire découvrir, etc...

6 jours
0086
trebor.n

Pierre, ton propos est à nuancer, car en même temps ce qui me gène c'est qu'il y a aussi une responsabilité de l'organisme s'il admet des "mauvais" formateurs dans ces stages et qu'il vend la prestation. Le risque est que tel ou tel organisme décide de chercher ses formateurs selon des critères favorisant l'activité de l'association et non la qualité de la prestation. Bien sur les deux sont liés, si les prestas sont mauvaises, l'activité devrait logiquement baisser, Mais il y a encore faudrait-il que les nouveaux stagiaires soient informés des retours des anciens stagiaires etc...
Bref les forums type HEO sont une bon support pour aborder ces aspects,..

4 jours *** Message modifié par son auteur ***

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums