Tous les forums > La Taverne > L'IMOCA, une aberration architecturale ?
Missing
(Gradlon)

L'IMOCA, une aberration architecturale ?

Imaginons : vous êtes architecte naval moulinant durant des nuits entières sur votre logiciel de CAO le meilleur profil de portance pour un foil. Les foils en question (vous en avez mis un de chaque côté de la coque) doivent diminuer la surface mouillée de la carène en l'aidant à sortir de l'eau. Quatre mètres plus bas, un plomb de trois tonnes résiste comme il peut à cet effort d'arrachement de la coque à son milieu liquide. Si nous ne régations que dans le bassin du Luxembourg, passe encore ! Mais non, il faut que cet assemblage hétéroclite de double safrans, demi-dérives, quille pendulaire à vérins, foils à carbone rétractables, tienne le coup dans des vagues pyramidales déferlantes et croisées de 8m de haut par un vent à décorner le Horn.
Et si à force, d'optimiser, d'un côté la quille, de l'autre le foil puis de nouveau le mat qui s'inclinerait sans tomber ni casser vous n'étiez pas en train d'accoucher d'un monstre. Une de ces créatures qui au bout de son évolution finirait par disparaître ?

« Ou es-tu Imo, Imoca
Bateau fantôme toi qui rêvas
Des îles et qui jamais n'arriva
Là-bas »

jeudi 12 janvier 2017 11:28

Liste des contributions

148
SILLAGE

Bof, comme en bagnoles, les courses nous ont apporté les freins à disque, les turbo, la céramique etc et les autos d'aujourd'hui sont surtout vendues pour le confort... mais avec une méchante calandre et des pneus taille basse super compet.

jeudi 05 janvier 2017 22:39
Coquedenoix
1
Mickey Mousse

Moitessier, Fougeron, revenez! Ils sont devenus fous !

jeudi 05 janvier 2017 22:41
Dsc02152
1
Catana 40

leurs bateaux aujourd hui donne pas envie ...;

vendredi 06 janvier 2017 10:22
Missing
(alpacharlie)

Tout dépend pourquoi pour le sport si
C'est comme les catas surcharge au centre ce n'est pas bon seuls les catas de sports sont fiables pas de poids au centre . les meubles dans un château oui dans un bateau moins il y a mieux c'est.

mardi 17 janvier 2017 07:50
Missing
1
(alpacharlie)

Une chose est sure si le foil gauche n'avait pas casser ce ne serait pas ce classement car 33 mmn. Avant le virement et après voilure réduite pour Alex car plus de plan de dérivé. Je veux courrier contre quelqu'un qui a un handicap comme ça c'est plus facile le discours du vainqueur je ne l'ai pas écoute un instant je m'en fous il est le plus fort il le dit en boucle !!??

vendredi 20 janvier 2017 05:42
Missing
1
moana29s

alpacharlie... tu as déjà dit la même chose il y a quelques jours..."une chose est sure, Thomson va gagner"!..... et ben non il a pas gagné! Il va falloir révoir ton logiciel

vendredi 20 janvier 2017 11:42
Avatar
3
hi

De toute façon , quel que soit le plan, un voilier est une aberration architecturale depuis bientôt 2 siècles...

jeudi 05 janvier 2017 22:53
Missing
(alpacharlie)

En matière d'aberration sur ce forum il y a le choix pas que dans l'architecture . F1 a pédale c'est le mieux on est sur pas d'excès de vitesse le bateau avec un lest a ,60% ça est la solution on a le temps comme les gochos demain on rase gratuit ect , adieu .

vendredi 20 janvier 2017 05:57
Missing
moana29s

adieu.... enfin une bonne nouvelle!

vendredi 20 janvier 2017 11:43
05_(6)
1
shazzan

Oui, mais c'est ça maintenant le sport, les coureurs on des pompes à 5000 euros en matériaux type top, une combinaison aérodynamique pour les nageurs, du carbone des disques à la pédale de frein bourrées d’électronique pour les formules1 et pour toutes les compétitions c'est comme ça, ça s'appelle le progrès, même les montres d'ailleurs...
Pascal

jeudi 05 janvier 2017 23:26
Sans_titre
8
Nemo le grisé

Une différence cependant : une F1 mettra moins de temps pour aller d'un point à un autre qu'une ouature de tourisme alors qu'une montre tout carbone cadran cristal mécanisme nucléaire mettra exactement le même temps qu'une montre chinoise à 2€ pour passer de 3h45 à 17h30.

Moralité, évaluer la performance d'une amélioration technique est plus facile en F1 qu'en horlogerie.

vendredi 06 janvier 2017 07:31
Avatar_heo
Seemann

pas sûr...
pour faire 2000km, tu risqueras plus facilement une casse moteur sur une F1 que sur une Twingo.

vendredi 06 janvier 2017 10:00
Duduche_akbar
Duduche Braz

Une F1 ne ferait pas le trajet pour venir chez moi...
Et je ne vois pas un IMOCA venir à mon mouillage non plus...

vendredi 06 janvier 2017 10:05
Sans_titre
Nemo le grisé

Et pour te donner l'heure, il y a aussi des restrictions?

vendredi 06 janvier 2017 10:13
Sans_titre
Nemo le grisé

Certes.

vendredi 06 janvier 2017 10:13
Missing
escampo

celle la
j'adore

vendredi 06 janvier 2017 21:16
Avatar
spi33

fait gaffe avec ta F1 qu'il n'y ait pas de bosses de ralentisseur 30 un wature passera mais l'autre ??

dimanche 08 janvier 2017 19:06
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
2
Le-relou

Je ne vois pas ce qu'on leur reproche à ces Imocas... Ok c'est pas pour Régis et sa mémère mais ces foils sont quand même bigrement intéressants et je les trouve architecturalement joli ces bateaux, pour le moment difficile d'imaginer (je ne suis pas architecte) une adaptation simple et fonctionnel pour nos bateaux de croisière mais je ne doute pas qu'un jour ça le soit...
Je ne suis personnellement pas fan des luges qui tape à la moindre vague même si naviguer à 30noeuds (ou plus) sous voile doit être grisant (jamais eu de bateau qui pouvait atteindre ces vitesses) mais c'est la mode et ça semble bien se vendre.
Après reste à savoir si on accepte de naviguer sur un bateau bourré de technique avec vérin de quille, puît de dérives ou foils, etc qui peuvent être sujet à panne ou casse... (mais qu'est qu'il ne l'est pas aujourd'hui à bord ? )
Donc voué à disparaitre je ne pense pas, adapté/modifié/simplifié certainement

vendredi 06 janvier 2017 08:33
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

non non damsterdam detrompe toi ici à Loient une boite s'est lancé dans la confection de foil pour mr tout le monde ou presque !!! vu dans la presse lors du salon nautique

vendredi 06 janvier 2017 09:41
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
Le-relou

comme quoi... ça va encore plus vite que je ne le pensais...
Quid de leurs installations ? il faut créer deux puits j'imagine ou ils ont trouvés un système de fixation le long de la coque peut être... si tu as un lien je suis preneur

vendredi 06 janvier 2017 09:48
Avatar_heo
Seemann

Il en est où le Figaro à foils?

vendredi 06 janvier 2017 10:01
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
Le-relou

Prévu pour 2019 il me semble

vendredi 06 janvier 2017 10:02
20150628_135718_1_
beito

Bonsoir,
qu"il est beau ce bateau...!!! Plus joli que le Pogo 30...
Je l'ai rêvé...ils l'ont fait !

lundi 09 janvier 2017 19:37
Avatar
2
pieroots

Et bin mon bon Gradlon,
Il est temps qu'il se termine se foutu Vendée Globe!

Tu doit être couvert d'urticaire à force de parler d'un sujet qui ne t'intéresse pas
Bonnes navs à tous

vendredi 06 janvier 2017 10:08
Missing
(Gradlon)

Mon brave Pieroots. Rassures toi, Ça m'intéresse. J'ai vu un Imoca cassé, un des plus gros budgets, s'arrêter à mi-chemin. Un des trois dans le même cas aurait pu être sur le podium. On tend vers la statistique habituelle, la moitié des bateaux ne finiront peut être pas. La question est juste de savoir à partir de quel niveau on décide d'arrêter.

vendredi 06 janvier 2017 10:43 *** Message modifié par son auteur ***
Img_1135
2
La Contrie

Je crois que ce n'est pas nouveau, l'abandon pour casse. Il y en avait avant même qu'on organise des courses, et même avec des conceptions traditionnelles.
Contrairement à certains commentaires que je lis ici, je trouve ces Imoca nouvelle génération plutôt fiables; j'avais pourtant de gros doutes avant le début de la course.
D'autre part, ça ne me dérange pas que l'architecture navale de course ne s'applique pas à la plaisance. J'aime les voir s'élancer à plus de vingt nœuds, même si je suis obligé d'admettre que la trainée qu'ils laissent derrière leur bateau ne ressemble pas du tout à la mienne; l'ivresse de la vitesse arrive chez moi bien bien bien avant ...

vendredi 06 janvier 2017 11:14
Avatar_heo
Seemann

ou pour reprendre le parallèle avec la course auto, je suis aussi content de ne pas payer des freins carbone-céramique et avoir un pack aéro + des pneus qui durent à peine 100km sur ma voiture.

Ce sujet n'a ni queue foil ni tête dérive...

vendredi 06 janvier 2017 13:15
F1010036
Zérauqat

@ gradlon
certes ces bateaux sont extrèmes,trés pointus,trés ....trés...
mais sauf erreur pas mal d'abandons ou de casses font suite à des chocs avec OFNIS .....

vendredi 06 janvier 2017 17:46
H%c3%a9naff
2
Tribal [Pursuit]

" on décide d arrêter" ? Tu ne décides rien, fort heureusement

vendredi 06 janvier 2017 22:53
Attachment_1417428551375_img_3250_bis
2
tangnard

Je suis d'accord avec Gradlon, c'est une aberration ces bateaux avec d'un coté du volume pour qu'ils flottent, de l'insubmersibilité pour ne pas qu'il coule et d'un autre côté du plomb pour ne pas qu'ils se retournent.

Vives les multicoques !!!

vendredi 06 janvier 2017 10:50
05_(6)
shazzan

Mais c'est valable pour tous les sports Alexandre, en Formule1, un bon moteur est un moteur qui donne tout, le temps d'une course ou de deux selon la règle, et celle-ci est valable pour tous les sports extrêmes, c'est qui en fait le charme....
Sinon, t'as raison, vive le multicoque
Pascal

vendredi 06 janvier 2017 11:14 *** Message modifié par son auteur ***
Duduche_akbar
6
Duduche Braz

Mais un multicoque sur le toit, c'est un multicoque sur le toit... Un mono (et en particulier un mono de course, Imoca ou Class40) doit se redresser, c'est dans le cahier des charges...

vendredi 06 janvier 2017 11:32
Missing
(alpacharlie)

En rêve c'est comme la justice il faut y croire et on est heureux . mais c'est du blabla .

dimanche 08 janvier 2017 13:15
Missing
OL

Ces bateaux sont juste la réponse la plus rapide à une jauge.

J'aimerais bien une jauge qui se contente de donner un poids maximal et le nombre de coques.

vendredi 06 janvier 2017 11:53
Missing
fanchsf

Ce n'est que le reflet de notre société.
On empile des couches de réglementations, mais il y a toujours un malin qui trouve le moyen de la contourner.
Les foils ...
Sans changement de jauge l'IMOCA 2020 ressemblera à ça http://www.vaton-design.com/voile_fr/proto_ch_heidseick_4.htm
(sans flotteur)

vendredi 06 janvier 2017 14:02 *** Message modifié par son auteur ***
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
Le-relou

Ben quoi il est très beau cet hydravion...

vendredi 06 janvier 2017 14:13
Yintho_et_yangtho_2
yantho

Faux!
La jauge Imoca exige une capacité de redressement entre autres contraintes.

vendredi 06 janvier 2017 15:08
Missing
fanchsf

Pourquoi Faux ?
J'ai écris sans flotteur.
sans flotteur c'est bien parce que la quille devra rester.

Il n'empêche que sur le fond tant qu'a jouer la carte foil et outriger, autant faire une grande poutre avec les haubans et les foils dessus.
La puissance venant pour grande partie du foil, la arène n'a plus de raison d'être si large - ça va s'affiner.
La quille ne sera la que pour répondre au besoin de stab. défini par la jauge.

vendredi 06 janvier 2017 16:16 *** Message modifié par son auteur ***
Yintho_et_yangtho_2
yantho

Mis à l'envers à l'aide d'une grue ce "Charles H équipé de ses bras creux et étanches " ne peut probablement pas se redresser seul, en jouant sur sa quille inclinable. Mais peut être qu'un archi, un chantier et un sponsor vont nous prouver le contraire, évidemment dans le cadre de la jauge actuelle car personne ne connaît la jauge future.

vendredi 06 janvier 2017 16:34
Missing
fanchsf

Le bras pourrait être caréné (pour l'aéro), mais non étanche pour le test a 180° - rien d'insurmontable la dedans.

vendredi 06 janvier 2017 18:43
Sans_titre
Nemo le grisé

On pourrait imaginer des flotteurs munis de clapets à bulle (comme les tubas) sous la flottaison, disposés pour empêcher l'eau de pénétrer dans le flotteur lorsque le flotteur est en position normale mais permettant à l'air de s'échapper lorsque le bateau est retourné.

Une ch'tite pompinette pour vider le flotteur de son eau après la remise à l'endroit et roule ma poule.

On lance un vendéglobethon, avec les sous on réalise la bricole, il suffira juste de convaincre les jaugeurs que c'est un monocoque avec des dispositifs d'aide à la stabilité...un détail.

vendredi 06 janvier 2017 18:58
Missing
2
fanchsf

"il suffira juste de convaincre les jaugeurs que c'est un monocoque avec des dispositifs d'aide à la stabilité"

Justement !!
c'est ce que j'essaye de soulever a travers mon exemple.
Ces bateaux (Imoca a foil) tendent vers le concept architecturale du multicoque. (décaler énormément le CC/CG pour avoir un RM important pour un déplacement limité.
Je trouve cela ridicule.
A un moment on prend ses cou.... on vire la quille et ont dit multi
ou alors on dit Mono.
Ces espèces d'hybrides, sont à ce jour la meilleur réponse à la jauge Imoca, mais ne me semble pas une bonne voie pour l'architecture navale au sens large.

vendredi 06 janvier 2017 19:08
Sans_titre
2
Nemo le grisé

Le problème est , peut être, de découvrir qu'il n'existe pas une voie pour l'architecture navale mais une multitude de voies divergentes chacune optimisant le paramètre recherché.

C'est pour cela que les partisans des multi sont dithyrambiques sur leurs engins, qu'il existe encore une majorité de monos, que les caravanes à trois étages sur deux coques sont légions, etc.

C'est cette variété qui est remarquable, ce serait dommage de brider les imaginations.

vendredi 06 janvier 2017 19:19
Missing
fanchsf

Mais est ce un monocoque ?
Quelle est la limite.

Sur Charles Heidsick il y a plus de 30 ans,
les flotteurs n'étaient la que pour assurer la stabilité à l'arrêt - en dynamique les flotteurs sont hors d'eau la portance est généré par les foils.
.
Tu fais le même bateau, supprime les flotteurs, et assure la stabilité à l'arrêt par une quille.
Je trouve un peu facile de dire que ça devient un monocoque.
.
Pour étendre, à mon sens cet échange doit rester au niveau de la course.
Car pour Mr Tout le monde, les contraintes d'encombrement intérieur et extérieur rendent les foils impossible a généraliser.
Et leur efficacité sur des bateaux lourds, je demande a voir ...
.
Ne pas oublier que les foils ce n'est pas nouveaux contrairement à ce que l'on veut nous faire croire.
https://www.youtube.com/watch?v=3Gy1SIWiQpc
Hors les développement grand public sont peau de chagrins.
.
Et dans le domaine de la course les bateaux doivent rentrer dans des cases (cette put.... de jauge).
ET quand sur une course de monocoque, tu as des multi déguisés qui arrivent ...
Mrs les organisateur tombez les masques et passez en multi, ou bridez votre jauge.

vendredi 06 janvier 2017 19:44 *** Message modifié par son auteur ***
Sans_titre
1
Nemo le grisé

C'est le signe que ce n'est pas la créativité qui est le problème mais la volonté de tout ranger dans des cases.

vendredi 06 janvier 2017 19:40
Missing
2
fanchsf

Je rappel que c'est une course, ouverte a des bateaux de jauge.
La volonté de ranger dans des cases démarre là.
La jauge Imoca dit que les bateaux doivent être des monocoques.
Hors pour moi un bateau prenant appuis sur l'eau à l'extérieur de sa carène n'est plus vraiment un monocoque.

samedi 07 janvier 2017 13:24 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
1
hi

Ce n'est pas non plus un multi, parce que les multis prennent appui sur l'eau "à l'intérieur de leurs carènes".

samedi 07 janvier 2017 15:09
Missing
(alpacharlie)

Les cases en France on aime ça ce qui freine tout dans tout .
Les foils font un débat pitoyable toutes les anneries que l'on peut lire j'ai honte d'être français
Sur les papiers . si il y avait que pour la voile ça ne serait pas grave . les gens préfèrent regarder que de faire ou créer

mercredi 11 janvier 2017 13:18
H%c3%a9naff
1
Tribal [Pursuit]

Concernant le taux d âneries que l on lit, tu peux contribuer à le faire baisser, tres facilement.

mercredi 11 janvier 2017 21:47
Duduche_akbar
Duduche Braz

N'est-ce pas Lemonchois qui a passé quelque jours sur son tri retourné... ils ont pu le remettre à l'endroit en noyant un des flotteurs, mais aussi avec l'aide d'un bon bateau à côté.

samedi 07 janvier 2017 11:32
Missing
(alpacharlie)

Retournement avec les bâches ils restent toujours plus stables a l'envers car toutes les réglementations sont les mêmes débiles . ou tu y vas ou pas .
C'est comme en Espagne a une époque. Un brave gaucho ecolo Conneau voulait limiter la vitesse des chevaux de courses plus con tu meurs il était ministre evidement.

dimanche 08 janvier 2017 08:16
Duduche_akbar
Duduche Braz

Et pourquoi pas un 60 pieds, à foils, mais avec une carène David Raison...

vendredi 06 janvier 2017 14:23
Yintho_et_yangtho_2
yantho

Pour le moment interdit, la jauge à été modifiée en ce sens (me semble-t-il, pareil pour la classe 40).

vendredi 06 janvier 2017 15:10
Missing
fanchsf

L'étrave raison a des inconvénients :
Du poids, du fardage et de la trainée en plus.
Un avantage :
plus de puissance - flottaison plus désaxé
Sur un 650 le bilan inconvénient / avantage est favorable.
Sur un bateau a foil
Le surcroit de puissance vient du foil.
donc tu n'aurais que les inconvénients avec l'étrave Raison.

vendredi 06 janvier 2017 18:51 *** Message modifié par son auteur ***
Img_2792
Loupeis

Le mini transat ARKEMA posséde cette étrave et deux jolis foils .
On le voit carrément hors de l'eau sur certaine photo. Et je ne vois pas pourquoi dés lors que le modéle est validé, extensible, on ne devrait pas s'y pencher .
Les luges Vplp n'ont pas encore de contrat d'exclu avec la jauge Imoca ,à moins que .

samedi 07 janvier 2017 18:20
Yintho_et_yangtho_2
yantho

Darwin à déjà répondu à cette question si récurrente y compris récemment, voir l'histoire des ORMA

vendredi 06 janvier 2017 15:11
Yintho_et_yangtho_2
1
yantho

La classe mini est beaucoup plus ouverte aux expérimentations que la classe Imoca et personne ne semble s'offusquer que ces bateaux soient bientôt plus larges que long.

vendredi 06 janvier 2017 16:38
Missing
1
LIHOU2

Pas sur...
Moitessier, Fougeron auraient 30 ans aujourd'hui, pas sur qu'ils ne lorgneraient pas ces canotes, il me semble d'ailleur avoir vu un film il y a deux ou trois ans avec Loic Fougeron sur le bateau de Roland Jourdain.
PS/ peut être quatre ans.

vendredi 06 janvier 2017 17:26
Missing
(Gradlon)

Si j'ai bien compris, c'est la nécessité du redressement imposée par la jauge Imoca qui conduit à conserver une quille profonde et lourdement lestée. Cet appendice qui handicape la vitesse et fait subir des contraintes énormes au bateau va à rebours de l'amélioration de la sécurité qui est son unique justification. Un vrai paradoxe. Sur quoi vaut-il mieux survivre quand on est coureur ? Sur un Imoca dématé et proche de couler après un tour complet ou sur un multi posé à l'envers avec une trappe d'accès à une zone de survie ? Un multicoque plus rapide pour éviter le gros temps est autrement plus sûr qu'Imoca dont le concept architectural s'est définitivement éloigné du bon sens. Toutes les jauges sont mortelles l'histoire de la course au large n'a pas fini de nous le démontrer.

vendredi 06 janvier 2017 20:30
Missing
1
Arapède

@Gradlon : non, ce n'est pas pour redresser les Imoca que la quille est là, c'est pour qu'ils aient plus de puissance, et en plus ils la basculent du bon côté...

Pour revenir à l'avantage pré-supposé des multis, on a vu plein d'images de départ au tas, d'empannages non désirés (se souvenir de celui de Stamm précédemment !) et bien, ces bateaux ont pu continuer après (tant qu'ils ne démataient pas...) ! Il est certain qu'un empannage mal maitrisé dans une grosse mer, et un vent fort amène la fin de l'aventure pour tout multi bien toilé... Je pense que tout le monde a en mémoire des catas ou tris démantelés par rupture des bras de liaison... Il faudra attendre 2019 donc pour voir si le taux d'abandon de 50% sera dépassé ou pas pour les ultimes ! J'ai bien envie de parier que oui...

vendredi 06 janvier 2017 21:56
Missing
(Gradlon)

Grosso modo à chaque nouvelle édition de cette course, il y a une nouvelle génération de bateaux. Les deux précédentes générations sont néanmoins présentes sur la ligne de départ. Cela donne dans les faits, trois sous-compétions dans la compétition. On peut en faire l'observation dans le classement actuel. A cela s'ajoute les aléas de la course qui élimine la moitié des concurrents. Au final, on se demande s'il s'agit vraiment d'une compétition. Au mieux peut être une série de duels et pour celui de tête actuellement à armes inégales.
Personnellement je pense qu'à terme on ira vers un circuit tour du monde, mobilisant des multicoques évoluant à 30 nd en moyenne et qui éviteront les dépressions les plus creuses. Cette compétition sera internationale car la France à elle seule n'a pas les moyens d'aligner un nombre suffisant de bateaux.
Le risque de collision à 30nd imposera une veille permanente et donc la nécessité d'avoir au minimum deux hommes d'équipage. C'est aussi la condition pour que la course devienne réellement internationale.
Dans sa forme actuelle le VG n'est pas une course mais une collection d'exploits, le bateau n'est pas un bateau mais une collection hétéroclite d'innovations technologiques. Pour le coureur les conditions de vie à bord sont inhumaines pendant au moins le tiers du parcours. Aucun employeur n'en infligeait de semblables à ses employés. Pour toutes ces raisons je pense que cette "course" est condamnée sauf à en remettre en cause le concept.
Ceci est évidemment une opinion toute personnelle que je m'efforce d'exprimer avec modestie.

samedi 07 janvier 2017 03:19 *** Message modifié par son auteur ***
Yintho_et_yangtho_2
yantho

"Dans sa forme actuelle le VG n'est pas une course mais une collection d'exploits"
C'est l'origine probable de son immense popularité y compris ailleurs .
Quant à son avenir , les maîtres de la jauge sont certainement conscients qu'il ne doivent pas s'endormir malgré le succès, Riou, qui est l'un d'eux, à dit qu'il fallait monter le niveau du ticket d'entrée (et donc éliminer ceux qui ne sont là que pour l'aventure).

samedi 07 janvier 2017 09:21
H%c3%a9naff
4
Tribal [Pursuit]

Je pense que tu omets une notion, dans ce dossier à charge. Il s agit bien de sport. La terminologie employeur/employé t arrange bien pour ta démonstration mais je doute qu elle corresponde au ressenti des intéressés.

samedi 07 janvier 2017 09:37
Missing
2
(Gradlon)

Les conditions de vie en mer sur ces bateaux en particulier sont particulièrement éprouvantes. Elles affectent gravement le moral. L'épuisement, le stress affaiblissent les capacités d'analyse et peuvent conduire à des décisions d'abandon alors que le bateau n'est pas en danger, par perte de discernement tout simplement.
Ce facteur, abandon pour chute de moral, est un sujet tabou et pourtant il existe. Mais il est impossible à cerner précisément. Cette épreuve pour avoir du succès auprès du grand public doit "héroïser' les hommes (et les femmes) qui la subisse. C'est pour moi l'un de ses aspects les plus critiquables.

samedi 07 janvier 2017 22:21
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

M enfin! Il est un peu lointain le temps des Donald crowhurst. Les marins sont désormais en contact permanent avec la terre, le staff, les proches. Si on parle stress, que penser alors de l épreuve traversée par coville sur sa machine infernale?
Bon, je vais ouvrir en douce un post sur les places de port pour que tu switches sur ton deuxième sujet préféré

dimanche 08 janvier 2017 11:52
Missing
(Gradlon)

On peut rester là pour en parler. Les Imocas sont totalement inadaptés aux ports de plaisance. A Freemantle Gitana 16 s'est fait renvoyer de la marina qui ne pouvait pas l'accueillir à cause des Outriggers. C'est pourtant la plus importante de l'ouest australien. Il s'est retrouvé tout au fond du port de commerce.

dimanche 08 janvier 2017 13:28
H%c3%a9naff
1
Tribal [Pursuit]

les foils rétractables, pour rentrer dans les ports
https://www.facebook.com/windzonerz/videos/1109606269148520/

lundi 09 janvier 2017 17:09
2016-02-15_1134
4
Yves (.)

Rétractables ?

Ils ont inventé la cage aux foils ?

jeudi 19 janvier 2017 15:06
Missing
1
fanchsf

Je viens de lire la jauge Imoca.
le paradoxe que je cite auparavant (décalage du CC par les foils - est ce encore un monocoque) tient a une seule chose.
La largeur maximum est limitée à 5,85 m mais concerne la coque.
Les appendices (foils) ou outrigger ne compte pas.
.
C'est la porte ouverte a toute les dérives (sans jeu de mots).
Et notamment la possibilité de créer de l'appuis par un ou des foils à l'extérieur du "gabarit de jauge" (5,85 x 18,28).
.
A mon sens c'est un contournement de l'esprit de la règle.
.
Cette génération de bateau à foils est une solution bancale répondant a une jauge, en partant d'une feuille blanche (sans contrainte de jauge) l'approche serait différente.

samedi 07 janvier 2017 11:00 *** Message modifié par son auteur ***
Image
berdem94

Plus haut , on a parlé d'ofni, est ce que ça permet de masquer des défaillances du matériel, et non de vraies collisions, par ex vis à vis d'une assurance ???
Je trouve qu'il y en a vraiment beaucoup.
Encore mon mauvais esprit.

samedi 07 janvier 2017 22:47
Missing
Trimaran

C'est bien les foils, comme les quilles pendulaire (a l'origine sur un voilier classique), les mâts aile, les tangons/barre de flèche, ballast, les voiles a corne, etc...

dimanche 08 janvier 2017 00:04
Missing
1
(alpacharlie)

Ce sont autant de technologie géniale qui ne servira que peu pour le navigateur ordinaire car il sera vite a la rue car la des 10 nds de vent il va se faire peur
C'est comme les multis qui ne touchent plus l'eau même dans les passages de bouées ou virement de. Bord tout ça c'est uniquement la course . les imocas si on revient a l'époque de Titouan ils sont mal car ils font surtout du bureau sauf maintenant la ça se complique ils sont un peu plis a la manoeuvre mais la descente
Et surtout le grand sud il ne se passe pas grand chose ça déroule .
Après moi les trucs articulés compliqués ça ne va pas longtemps juste une course et pas toujours . il faut savoir ou on est c'est tout Imoca c'est un métier . surtout au parti de Port La Foret sanctuaire des ayants droit . j'espère que le Gallois va Gagner
Ce n'est pas un disciple du gouroux Dejoyeau . ça va changer et je pense que le bon Le Cam peut nous faire une surprise . que le meilleur gagne . c'est ce qu'ils disent .
Hélas ce n'est pas toujours vrai car si Mac Arthur n'avait pas cogner un objet Dejoyeau pas premier c'est sur .

dimanche 08 janvier 2017 08:06
Img_2792
Loupeis

Armel le Cleach n'est le disciple de personne .

dimanche 08 janvier 2017 11:49
Missing
(alpacharlie)

Peut être . mais il n'a pas encore gagne . car si il n'y a pas de casse Hugo Boss est plus rapide c'est certain . après le retour a se tordre dans tous les sens le matériel on sait que?
Que le meilleur gagne . Jean Le Cam va peut être surprendre .

dimanche 08 janvier 2017 12:27
Avatar
1
hi

"si il n'y a pas de casse Hugo Boss est plus rapide c'est certain"

Les 3/4 de cette course démontrent clairement l'inverse, mais bon... Peut être que le vrai gourou est Hugo Boss

dimanche 08 janvier 2017 12:34
Missing
(alpacharlie)

C'est clair que vous n'y voyait rien il peut lui prendre trois a quatre nds dans des conditions identiques il lui a repris 866 mn comme une fleur avec un oiseau blesse un seul foil le retour en principe c'est tribord donc ça va en plus ses foils sont plus larges dommage qu'un soir casse Populo cela peut hélas lui arrive . et la rien n'est fait ils sont a égalités

dimanche 08 janvier 2017 15:49
Avatar
hi

Sur une telle course, la rapidité, ce n'est pas les milles engrangés sur une période donnée, mais l'écart à l'arrivée. Si la ligne d'arrivée était là où se trouve Le Cleach maintenant, la conclusion serait très nettement que Banque Pop est le plus rapide des deux. En tout étagt de cause, jusqu'à aujourd'hui, Banque pop a été le plus rapide sur la plus longue période, même si Hugo Boss n'est pas à la ramasse.

dimanche 08 janvier 2017 15:59
Missing
(alpacharlie)

Vision simpliste de la chose on verra bien . je ne suis pas inquiet vu la capacité qu'il a a se refaire les mers australes il s'est repose et ce n'est pas la que ce joue la course c'est maintenant quand on connaît un peu . en plus les bateaux sont fatigues et le retour au pré va faire la différence . et boss est le meilleur c'est sur .

dimanche 08 janvier 2017 18:19
Missing
1
moana29s

Que de convictions et certitudes Alpachose, tu ne laisses guère de place à la glorieuse incertitude du sport!... Je souhaite une victoire d'Armel juste pour voir quelles seront tes explications à ce tragique et injuste coup du sort

dimanche 08 janvier 2017 18:37
Missing
1
(alpacharlie)

Alpha Charlie c'est le nom de mon pur sang j'ai deux casquettes je n'ai pas de certitude mais un Gallois c'est une bonne souche celte et très doué qui n'a pas eu de chance avec les precedents donc je pense qu'il peut Armel aussi
Le défaut c'est le drapeau . et les banques ça me met la gerbe pas la mer . et j'aimerai que ce soit un Gallois qui gagne la course a Desjoyeaux du port la Foret racing bande . j'étais patriote mais on m'en a trop fait .
En résume Alex n'est pas le premier venu un viking pas look tennisman.

dimanche 08 janvier 2017 20:53
H%c3%a9naff
2
Tribal [Pursuit]

La banque ça te met la gerbe? Alors ne parlons pas de l historique de la maison Hugo boss

dimanche 08 janvier 2017 21:54
Missing
(alpacharlie)

Armel peut gagner sérieux mais ce sera Alex . Ogmios me l'a dit et a Avalon c'est la rumeur .

dimanche 08 janvier 2017 20:55
Missing
(alpacharlie)

Le pot en question est une chose mais après ce n'est pas simple non plus regardez la météo a venir sur passage weather vous comprendrez,peut être d'ailleurs demain si ça veut rire il est devant et même Beyou sera peut être deuxième
Et Le Cam troisième pas,impossible . sur tribord Hugo sera imparable plus vite c'est la,conception qui veut ça on connait les gars qui ont fait le truc pas moi direct mais un ami qui est très ferry d'architecture qui a navigue dans ces coins avec son 40 pieds . même si vous avez raison j'en fait pas une histoire mais je pense que vous serez déçu !!!!
Courage peut être que !

dimanche 08 janvier 2017 18:31
Missing
(alpacharlie)

Hi hi hi vous étés un savant vous comme le reste je m'y suis remis pour me poiler .

dimanche 08 janvier 2017 18:37
Altair_200803-1
7
Altair2

Je remarque que la France est le seul pays a avoir invente en parallele les mini, les figaros, les imocas et les ultimes et tout cela pour un budget global bien inferieur a une seule coupe de l'America.
Il n'y a pas une autre nation qui a autant cogite pour revolutionner la facon de naviguer au large et en equipage reduit. Certains vont y voir une marque de notre indefectible individualisme. Ils auront en partie raison. J'y rajouterais une double facade maritime exceptionelle, des marins tetus qui ont survecus a toutes les vicissitudes de l'histoire, un gout pour les defis techniques et bien d'autres qualites encore. Quand je vois tout ce que ces fous ont apporte de positif a mon 40', encore merci. Bravo a nos merveilleux fous volants et ne boudons pas notre plaisir.

dimanche 08 janvier 2017 11:32
Yintho_et_yangtho_2
1
yantho

Pour la mini c'est plutôt Bob Salmon légèrement anglo-saxon ! Il est vrai que les français l'ont récupérée.
Tout à fait d'accord avec ton deuxième paragraphe.

dimanche 08 janvier 2017 12:13 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(Gradlon)

Pour les transats en solitaire, c'est les anglais qui ont commencé. Ils les ont abandonnées car elles n'étaient pas conformes aux règles internationales sur la sécurité en mer.

mardi 10 janvier 2017 19:45
Altair_200803-1
Altair2

Yantho merci pour la precision. Il est vrai que la mini est franco-francaise depuis si longtemps...

dimanche 08 janvier 2017 12:57
Yintho_et_yangtho_2
yantho

En fait dès que Bob Salmon s'est retiré (question d'âge ?) et que ses compatriotes ont montré un désintérêt certain, un groupe de français a décidé de poursuivre, il suffit d'aller voir à Tréboul/Douarn sur le quai du musée pour comprendre que cela correspond à un besoin/envie/rêve /phantasme (au choix du client!).
Et c'est tout sauf franco/français, combien de femmes et d'hommes venus de l'autre côté du monde ont participé?

mardi 10 janvier 2017 16:09
Missing
gorlann29

Heu,
Bob Salmon a jeté l' éponge après la mini 1983, en voyant la course à l' armement, qui n' était plus du tout dans l' esprit initial de cette course.
Gorlann

mardi 10 janvier 2017 19:26
Yintho_et_yangtho_2
yantho

Donc ce ne fut pas son âge mais sa philo, ce qui ne change pas la suite de mon texte.

mardi 10 janvier 2017 19:49
Missing
1
(alpacharlie)

Ça c'est le plus beau joue mais ces bateaux si on ajoute juste une femme ils marchent moins vite et on termine sourd n'importe comment avec ou sans branlette .c'est le problème . La F1. Le circuit n'est pas le même pour le bateau F1 ou pas c'est le même .

dimanche 08 janvier 2017 13:11
Missing
(alpacharlie)

Ça c'est beau et ça casse pas

dimanche 08 janvier 2017 17:29
Missing
(alpacharlie)

Un demi s'il vous plait pour demain soir quand boss va passer .

dimanche 08 janvier 2017 18:38
Img_2792
Loupeis

ici c'est Imoca ,mais il existe un fil super intéréssant sur la course des Imoca . Au cas ou .

dimanche 08 janvier 2017 18:45
Missing
(alpacharlie)

Ça. C'est trop fort pour moi mais je ne m'inquiète pas ils savent ce qu'ils font
Par contre les foils qui vont partir d'en haut comme les nouveaux la on va rire je pense .

dimanche 08 janvier 2017 18:52
Logo-hisse-et-oh3
Le bricoleur du dimanche

Ah là là, l'immémorial et éternel conflit entre les anciens et les modernes.

mardi 10 janvier 2017 12:01
Yintho_et_yangtho_2
yantho

Jusqu'à preuve du contraire les modernes ont fait les bons choix (il n'y a que dans les livres et films "après apocalypse " que les survivants vivent dans les cavernes et chassent pour survivre ! !!

mardi 10 janvier 2017 15:04
Missing
pierol

toute jauge conduit tôt ou tard à des résultat aberrants puisqu' a un moment il y aura intérêt à profiter des trous de la jauge. tout parcours déterminé aussi, puisqu'on va avoir un bateau très spécialisé, donc aberrant sur un parcours croisière classique. mais d'un point de vue de la course, ce n'est pas aberrant, ni du point de vue du parcours, les performances sont exceptionnelles, à quel prix ? c'est une autre histoire, les imocas des 90-2000 pouvaient faire rêver monsieur tout le monde, aujourd'hui ce sont skiffs de compét au large inaccessibles à tout niveau pour tout un chacun, je suis admiratif mais pas envieux !
mais il suffirait d'inverser le parcours en conservant la même jauge pour avoir des bateaux très différents, comme quoi tout est relatif au but choisi.
il n'y a pas de bateau parfait !

mardi 10 janvier 2017 19:33
Missing
1
gorlann29

Bonsoir,
çà serait marrant çà, un "Vendée Globe" tournant dans l' autre sens, une idée à creuser!
Gorlann

mardi 10 janvier 2017 20:00
Born_to_sail
Sailortoun

C'est un BT Global challenge en solo

mardi 10 janvier 2017 20:26
Missing
(Gradlon)

"toute jauge conduit tôt ou tard à des résultat aberrants"

CQFD

mardi 10 janvier 2017 20:59
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Toi, je pense que tu as mal compris ou plutot entendu ce que tu voulais entendre : toute jauge. Et pas l immoca seulement. Donc tu vas pas ouvrir un fil Irc, osiris, ac45 , hein? Promets !

mardi 10 janvier 2017 21:38
Missing
(alpacharlie)

On a jamais vu plus fort que Ior sur le sujet IMOCA c'est plus proche de la logique sauf que ils devraient être vraiment tous pareils et c'est impossible donc pas de jauge au plus dingue ce serait mieux juste la longueur après le reste libre et la ce serait comique .

jeudi 12 janvier 2017 08:09
Missing
(Gradlon)

Je promets. Il est difficile d'atteindre le niveau de bêtise des Imocas actuels. A propos des foils qui tentent de soulever les 3t de lest par quoi j'ai commencé, je note que le nouveau Figaro beneteau dit à foils ne prétend, avec ses foils rentrants qui ne sont en fait que des dérives, pas soulever le bateau. C'est écrit sur la notice.

mercredi 11 janvier 2017 05:55
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Il me semble avoir lu la même chose à propos des imocas, on ne vole pas, on soulage. J aime bien le double sens. Une paire de foils ca soulage en effet la bourse

mercredi 11 janvier 2017 11:23
Missing
(alpacharlie)

Les foils servent même au près comme dérivé car si il n'y avaient pas eux et les safrans longs la quille est a la surface presque horizontale et bien il part en travers comme un savon c'est simple . puisque plus de derive ? Et ça soulève a d'autres allure le bateau c'est sur .

dimanche 15 janvier 2017 15:20
Missing
(alpacharlie)

Lui il n'a pas besoin de foil pour avancer le jaune il a les pattes et le coeur

jeudi 12 janvier 2017 08:13
Missing
(alpacharlie)

il faut laisser faire c'est comme ca que on avance
ceci dit Moitessier a fait 7 nds de moyenne sur un tour du monde avec des poteaux électriques pour mats ? c'est beau
son JOSHUA je l'ai vu a Arcachon avec des mats et voiles neuves il marche très honnête mais les fous du volants peut importe c'est le spectacle .

jeudi 12 janvier 2017 09:28
Dsc00073
SV UHAMBO

Bonjour,
Je crois que la moyenne sur Cap Horn a la voile etait de 4,7nds environ et celle de la Longue route de 5,2nds environ.

samedi 14 janvier 2017 11:45
Missing
(Gradlon)

Il est peu probable que Armel en vue des Sables fasse demi tour et déclare comme l'a fait l'ami Bernard sur Joshua que c'est pour sauver son âme !
.

dimanche 15 janvier 2017 11:31
Missing
(alpacharlie)

Même. Si il a un désir de ce genre le bateau n'ira plus très loin comme tous les autres Kleenex de sport c'est normal c'est la course et ils faut pour tous qu'ils ne tombent pas le crayon au raz de l'arrivée . enfin bravo au spectacle et aux vidéos de la marine nationale que j'ai vu difficile de voir ces bateaux pour monsieur tout le monde .

dimanche 15 janvier 2017 14:33
Altair_200803-1
Altair2

Curieusement les foils se sont reveles fiables sur ce Vendee Globe. Plus que les quilles ou les mats qui lachent encore et encore.
Thomas Coville et Sodebo n'auraient pas explose le record du tour du monde sans les foils sous les flotteurs.
Le probleme est plus le decrochage des foils. Pour un Vendee Globle c'est juste un plouf et ca repart, pour un trimaran c'est un plante. Coville en a vecu trois qui ont atteint la premiere poutre, 11m en arriere des etraves, avec safrans hors d'eau et un risque majeur de galipette.

jeudi 12 janvier 2017 12:55
Img_1702-2
11
sortilege

L ete 1979, je travaillais comme moniteur de voile à lorient et je decouvre dans l anse de port louis, le paul ricard de tabarly, le choc.....
ça ne ressemblait à rien de connu et encore moins à un bateau
en 2000, lors de the race, bruno peyron expliquait qu avec un peu de chance,
ils boucleraient en moins de 80 jours en mullicoque et en equipage
14 ans plus tard, le pere françois nous l a fait en 78 jours en imoca et en solitaire
et dans quelques jours, un nouveau record sera
Ça fait 4000 ans qu on dessine de bateaux
ils n ont jamais ete si rapides et faciles depuis tres peu de temps
et n importe quel pogo fait naviguer un pere de famille à 15 knts ds les vagues en toute securite
alors moi, je dis merci les architectes, merci structures, jpk, maree haute et consorts pour tous ces beaux jouets si funs
bonne peche à la traine à tous les grincheux et bonne nav à ceux qui font marcher leur bateau

jeudi 12 janvier 2017 23:48
Dsc02152
Catana 40

@sortilege , une étoile , tu as bien raison , ça donne envie de faire de la voile maintenant , pas les tankers a voile d avant ....

samedi 14 janvier 2017 09:50
Missing
(alpacharlie)

Très bonne analyse un ami a croise un brave type a Captown avec un plan Karpoff
En fer avec une chaine pour tenir le gouvernail au cas ou tellement rapide que la famille le croyait perdu demi tour a la réception 80 jours Antilles Captown . il y a des nostalgiques visiblement? Après les pogos et autres il ne faut pas que les conditions soient trop méchantes . ce ne sont pas des exemples de fiabilite tout de même . le développement du Paul Ricard Jean Jacques Grandchamp sélection olympique y a participe et je l'ai bien connu c'est ce qui a ouvert la route après on connait la suite . bravo a votre commentaire .

vendredi 13 janvier 2017 06:59
Missing
ppierre

alpachralie : """ Après les pogos et autres il ne faut pas que les conditions soient trop méchantes. Ce ne sont pas des exemples de fiabilite tout de même """
http://www.intothewind.fr
Juste pour donner un (contre ?)exemple.
Ceci dit un IMOCA doit parcourir en 2 mois bien plus de distance que d'autres bateaux en toutes leurs vies.

mardi 17 janvier 2017 13:13
Missing
(alpacharlie)

Certains aiment prendre en phioto chaque vague pour les montrer au retour pour cela il ne faut pas aller vite . et puis la course reste la course on impose rien aux gens ceux qui aiment bien les autres regardent ailleurs en silence et ne dégoûtent pas les autres . en plus ils sont tous démocrates et pas secrètes ? C'est ce qui est rigolo comme les clowns en politique . il faut savoir que l'anarchie c'est l'ordre sans le pouvoir . donc vive la liberté ici on en est très loin .

vendredi 13 janvier 2017 08:16
Missing
(alpacharlie)

Tout est n'est pas perdu HB marche et pas d'accordéon pour l'heure et si ça ralenti
Ils ne seront pas loin l'un de l'autre et le premier a redemater ? Ça jusqu'à la fin il n'y aura pas dix heures a mon avis dans un sens comme dans l'autre je n'ai pas de préfère a part Alex , plaisanterie car c'est du grand art les deux il faut le dire car mêmes avec les moyens tous le monde sait l'incertitude domine en météo . surtout la

dimanche 15 janvier 2017 15:25
Img_1702-2
sortilege

...c'est pas facile à suivre....

lundi 16 janvier 2017 18:26
Img_1702-2
sortilege

à propos d'aberration architecturale, 65.45 knts tout de meme
pour la peche à la traine, faut oublier
https://www.youtube.com/watch?v=G-Qx2zP-luE

mardi 17 janvier 2017 17:41
Photo_2-3
mercredi 18 janvier 2017 15:52
Altair_200803-1
4
Altair2

L'aberration est en train de battre un nouveau record. Bravo aux artistes, ce qu'ils ont fait est proprement stupefiant et quel final !

jeudi 19 janvier 2017 11:23
Missing
(Gradlon)

Dans une course/exhibition on ne s’intéresse qu'au vainqueur. Celui qui s'annonce a beaucoup de valeur mais il n'est pas le meilleur. Le second arrivera avec un bateau handicapé par les avaries comme beaucoup d'autres bateaux de la course skippés par des talents au moins égaux aux deux premiers. La fragilité du concept des Imocas dénature l'esprit de la compétition en introduisant un trop grand nombre d'aléas. Ceci dit laissons passer la victoire. Le temps de la réflexion viendra après. Du moins je l'espère.

jeudi 19 janvier 2017 13:31
Yintho_et_yangtho_2
yantho

Nous ne doutons pas que dans le Golden Globe à venir aucun n'abandonnera à cause d'aberration architecturale car ils seront tous des bateaux anglais des années 60.
D'ailleurs pourquoi des bateaux ultra-modernes des années 196x? Pourquoi pas des galéasses des années 14xy?

jeudi 19 janvier 2017 15:44
Missing
1
pierol

sur une course comme celle-ci, le meilleur est un tout, la préparation, l'équipe entourant le coureur, tout cela compte aussi et fait partie intégrante des qualité du coureur, de ses choix. la chance certes également. mais 3 fois de suite dans les 2 premiers, et 2 fois de suite en situation de l'emporter.... ce n'est pas un hasard. je ne sais s'il est le meilleur ou non, mais sauf pour Vincent Riou battu par une malchance répétitive, et qui n'aurait peut être pas gagné même s'il n'avait pas cassé, les foilers ayant démontré leur capacité, on ne peut que reconnaitre la pertinence des choix de Le Cleach tant en préparation que durant la course et la qualité global de sa course. je ne sais si Thomson est meilleur, plus fantasque certainement, accrocheur aussi. encore une fois sur l'eau, en course ou même en croisière la réussite se battit également à terre dans la préparation.

jeudi 19 janvier 2017 20:02
Missing
moana29s

Vos propos sont tristes et pétris de frustrations! Le second avait le meilleur bateau et des conditions idéales dans la remontée de l'Atlantique Sud et Nord. mais il fera second! D'autre part vous n'êtes pas habilité ni qualifié pour décider que celui qui arrive en vainqueur n'est pas le meilleur! Nous savons tous ici que vous n'aimez pas ce genre de compétition, il eut été plus honnête de l'annoncer en préambule! ... Triste sire

jeudi 19 janvier 2017 21:26
Missing
(alpacharlie)

Vous parlez dans le vide si il avait pu continuer tribord sans problème qu'il s'était 1
Après quand on a pas de plan derive pour faire du cap impossible donc 16 h derrière
Il faut arrêter de parler ce que l'on ne connait pas bien vos commentaires sont amusants ne me vexe pas ,puerils !!!!!! Adieu . je m'en retourne au cheval pour l'instant avant de partir dans le sud après Brésil

vendredi 20 janvier 2017 13:35
05_(6)
1
shazzan

Ouui, mais ton discours, on aura pu le lire à chaque innovation et depuis des décennies et pourtant jamais rien n'arrête le changement...

jeudi 19 janvier 2017 13:42
Altair_200803-1
Altair2

En sports mecaniques la chance a sa part, ce qui n'enleve rien au merite du vainqueur. Alex a ete bluffant dans sa volonte d'en decoudre, il est dommage que ses ennuis de girouette le prive d'une bagarre au couteau jusqu'a la ligne d'arrivee. Il reste un magnifique competiteur.
Quand au chacal il etait un peu dans la situation d'Alex la derniere fois, aujourd'hui c'est son tour. Bravo.
Je suis sur que nos voiliers (rapides) vont se retrouver avec des foils soit dans la droites lignes des Figaros pour les plus extremes, soit avec des ailerons horizontaux et retractables sous la flottaison pour les croiseurs rapides. A suivre.

jeudi 19 janvier 2017 14:00
Missing
1
cezembres

La démocratisation des foils ça reste a voir.
Ce qui marche sur des bêtes en carbone ultralight et ultra rapide (déja sans foils) n'est pas forcément transposable sur une caravane surchargé.

Pour que le foil ai un intérêt il faut que le gain apporté par la portance > perte engendrée par la trainé supplémentaire.

Avec de modeste bateaux de croisière bien lourd (un 60 pied de croisière c'est 3 à 6 fois plus lourd qu'un IMOCA) marchant rarement a plus de 6/8 knts de moyenne, je doute fortement de l'efficacité.
Plus le bateau est lourd et/ou lent, plus le foil devra être gros pour le sustenter de la même valeur (en% de déplacement), et paradoxalement plus il freinera.

jeudi 19 janvier 2017 14:39 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(Gradlon)

C'est la coupe de l'America qui en révisant radicalement sa doctrine de jauge a révolutionné les compétitions sur les bateaux à voile. Elle est passée non sans difficultés et résistance au changement du monocoque au multi. C'est dans ce contexte que l'introduction de foils sur un bateau léger à stabilité de forme a pu se justifier. Tenter de soulager un bateau à stabilité de poids par des foils peut améliorer modérément ses performances car ils diminuent la surface mouillée, mais la combinaison lest+foils n'en manque pas moins de cohérence.

jeudi 19 janvier 2017 15:29
Avatar
hi

Plutôt que combinaison incohérente, le terme adapté serait "compromis sécuritaire", puisque depuis les foils le rôle de la quille est plus dévolu à la stabilité de forme qu'à la stabilité de route (sans que je sache dans quelles proportions). Si on recherche la vitesse pure à sécurité moindre (régate autour de 3 bouées), alors la combinaison multi+foils est cohérente. Si on augmente significativement la composante sécuritaire (pour un TDM en course), alors c'est la combinaison mono+foil qui s'impose.

jeudi 19 janvier 2017 15:43
Altair_200803-1
Altair2

C'est pour cela que je parle de voiliers rapides, typiquement ceux qui naviguent sous ballast aujourd'hui qui sans etre des voiliers grand public sont a la portee de l'amateur motive.
Mais meme dans ce cas l'objectif est plus d'apporter une raideur dynamique qu'une vraie sustentation qui existe neanmoins.
Cette raideur permet de vider les ballasts ou/et de garder la toile haute plus longtemps et in fine d'aller plus vite. A 8 knts l'effet est deja significatif.

jeudi 19 janvier 2017 15:35
Received_10153601303321821
2
Dr Feelgood

Le dernier grand monocoque de records construit, COMANCHE, est en fait un IMOCA de 100 pieds.

Le proprio n'est pas vraiment idiot et n'était pas contraint par la jauge, c'est pourtant le dessin qu'il a choisit.

Au vu des résultats de la bête il n'a pas l'air de s'être trop trompé, donc parler d'aberration est un petit peu excessif...

jeudi 19 janvier 2017 19:32
Avatar_heo
Seemann

Bof, il se fait régulièrement dépasser par plus petit que lui...

jeudi 19 janvier 2017 21:17
Missing
(Gradlon)

Comanche n'échappe pas à la fragilité des Imocas. Il a abandonné pour cause d'avaries au départ de la dernière Sidney Hobart. De plus les architectes (VPLP) n'ont pas encore imaginé soulever ses 31 T avec des foils !

jeudi 19 janvier 2017 22:53
Missing
(Gradlon)

Pardon, je me suis trompé, Comanche, une sorte d'Imocas de 100 pieds, a déclaré forfait quelques jours avant le départ. C'est Wild Oaks son challenger qui a abandonné après une avarie quelques heures après le départ.

vendredi 20 janvier 2017 06:06
Avatar_heo
Seemann

Ce qui me frappe en voyant l'arrivée d'Hugo Boss, c'est le mât très reculé, tout l'inverse des voiliers de plaisance, même rapide. Aussi, il est confirmé par les commentaires que Hugo Boss doit naviguer plus gité que les autres du fait de son bau plus réduit afin de mieux faire plonger le foil.

vendredi 20 janvier 2017 09:25
Missing
cezembres

L'architecte dit le contraire
"Voilesetvoiliers.com : Hugo Boss dispose d’une version différente de foils…
V. L-P & Q. L. : C’est le dernier-né. Il a été conçu dès l’origine avec des foils : il n’y avait pas la problématique de changer de fusil d’épaule en remettant des dérives droites. C’est la première génération d’un type de foils différent. Il peut les utiliser plus tôt mais il doit les rétracter plus tôt aussi. Et il doit les utiliser avec moins de gîte."

Pour les mâts reculés c'est la tendance actuelle.
Après avoir réduit le recouvrement des voiles d'avant, ce qui emmenait a des voiles d'avant un peu petite.
Maintenant les mâts sont reculés, les GV plus modernes (avec les cornes éventuellement) restent très propulsive, les voiles d'avant restent a très faible recouvrement (voir sans) mais s'agrandissent par augmentation du J.
Tendance qui se retrouve aussi en multi (voir Macif par exemple) , mais également en IRC un JPK 10,80 a un J de 4,3 m ou des bateaux anciens de même taille (sprint 108, Selection) avaient 3,7 m

vendredi 20 janvier 2017 10:38 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar_heo
Seemann

Ah ben comme quoi... faut jamais faire confiance aux «experts».
Merci pour la contre-information.

vendredi 20 janvier 2017 10:40
Missing
Francois 260

Si ca continue, on va trouver que les vieux catamarans Prout (snowgoose, etc..) étaient des précurseurs...

dimanche 22 janvier 2017 09:21
Missing
(alpacharlie)

Vous aussi la voile reste un mystère ?! Les plans de dérivé si y a pas ça fait pas .

vendredi 20 janvier 2017 13:36
Duduche_akbar
1
Duduche Braz

En tous cas, il y a deux "aberrations" qui viennent de boucler le Vendée globe d'une manière époustouflante...

vendredi 20 janvier 2017 14:10
Missing
(Gradlon)

Ce qui m'époustoufle le plus c'est qu'à peine le quart des bateaux le termineront en état de reprendre la mer dès la ligne franchie... La moitié ne la franchiront même jamais.

vendredi 20 janvier 2017 14:35 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
1
hi

C'est un résultat bien meilleur que celui de la toute première édition de 1968, puisqu'à cette époque plus de 90 % des participants ne sont jamais arrivés

vendredi 20 janvier 2017 15:32
Missing
(Gradlon)

C'est bien, on a progressé, continuons. On est plus qu'à 75% de bateaux éliminés ou déclassés pour des raisons indépendantes de leurs skippers. Vive la course, Vive le Venfée Globe, Vive la France...

dimanche 22 janvier 2017 01:06
Dsc02152
Catana 40

je comprend pas tes 75 % , peux tu expliquer ?

dimanche 22 janvier 2017 01:21
Img_2792
Loupeis

Gradlon il savonne grave aussi ,tu devrais te brancher avec le pote sur, un autre post ça te remettrai les idées en place .

dimanche 22 janvier 2017 01:34
Missing
(Gradlon)

Le chiffre de 75% est à affiner après le dernier bateau arrivé. Il se calcule de la manière suivante : Nombre de bateaux ayant abandonnés. Pour chaque édition de cette course depuis sa création cela tourne autour de 50%. A ce pourcentage on ajoute le nombre de bateaux handicapés dans leurs performances pour cause d'avaries et qui de fait ont été déclassés. C'est le cas d'Hugo Boss dans cette édition qui était le bateau le plus rapide. J'estime ce chiffre à un sur deux des restants en course. Dis autrement, 25% des bateaux terminent la course avec un potentiel de vitesse handicapé par une avarie. J'approuve la remarque qui dit que tous les sports mécaniques sont soumis à ce genre d'aléas et qu'il existe et existera toujours un facteur chance. Ma réserve pour le Vendée Globe est la suivante : le support "Imoca" avec un taux d'aléas de 75% est-il adapté à une compétition sportive digne de ce nom. Ma réponse est non. Le Vendée Globe est-il une exhibition mettant sur la même ligne des pilotes d'essais naviguant sur des prototypes. Ma réponse est Oui. Tout cela n'est finalement qu'une question de définition.

dimanche 22 janvier 2017 03:12
Dsc02152
2
Catana 40

Tu es bon pour manipuler les chiffres , tu devrais bosser pour le gouvernement et faire pareil pour les chiffres du chomages ...

dimanche 22 janvier 2017 06:26
2016-02-15_1134
Yves (.)

Les chiffres ne remplacent pas le sens.

dimanche 22 janvier 2017 18:03
Missing
(Gradlon)

Ici, ils ne sont utilisés que pour retrouver du bon sens. Restons modestes.

dimanche 22 janvier 2017 18:13
Missing
moana29s

C'est pas Gradlon qu'on devrait t'appeler, Caliméro serait plus approprié!
As-tu envisagé une solution radicale?

dimanche 22 janvier 2017 08:55
Missing
(Gradlon)

Oui. Passer au monotype et courrir le Vendée Globe sur des Imoana29S. C'est pas des bateaux très affutés mais c'est solide

dimanche 22 janvier 2017 18:03 *** Message modifié par son auteur ***
05_(6)
1
shazzan

Et bin dis moi, tu lâches pas le morceau Gradlon !

vendredi 20 janvier 2017 17:23
Missing
1
(Gradlon)

J'essaie de faire aussi bien qu'Alex. Merci pour le compliment.

dimanche 22 janvier 2017 03:20
Missing
moana29s

Gradlon, tu es un très bon 2ème..... mais tu resteras toujours un second!

dimanche 22 janvier 2017 19:50
Missing
(Gradlon)

Alex, c'est un peu Poulidor qui aurait poursuivi Anquetil avec une roue crevée.

mardi 24 janvier 2017 05:21
Missing
moana29s

Gradlon.... décidément! Pendant toute la remontée de l'Atlantique, sud puis nord Alex T était en appui sur son "bon foil" en étant tribord amure! Et pourtant il n'a jamais dépassé Armel!... Une explication? un argument?

mardi 24 janvier 2017 09:24
Yintho_et_yangtho_2
2
yantho

Une petite liste de croiseurs capables de faire 20000 milles sans escale et avec seulement les réparations par les moyens du bord et aptent à repartir le lendemain serait intéressante.

vendredi 20 janvier 2017 15:36
Avatar
1
hi

@Gradlon : tu regarde cette compétition du seul point de vue de la performance physique des skippers. Mais il y a aussi des performances techniques et architecturales qui font avancer les compétences des designers et des ingénieurs, ainsi que celles des constructeurs qui, sans que cela ne se retrouve dans des solutions visibles par M. tout-le-monde, bénéficient à différents niveaux de la filière plaisance, et peut-être aussi au-delà. Par exemple, la résistance des matériaux, ou la création de processus de construction. La monotypie, c'est bien, mais surtout pour des types de bateaux éprouvés. Une jauge ouverte, c'est bon pour l'innovation.

dimanche 22 janvier 2017 18:53
Img_2792
Loupeis

C'est le principe même , entre IM et CA , il y a O .
L'aberration est de pouvoir imaginer que tous les archis ,main dans la main avec les coureurs se soient planté dans leur travail depuis si longtemps ,avec les compétences qu'ils ont .
Pour les juger il faut avoir le niveau pour le faire.., il ont fait des erreurs mais ça avionne sec, en sécurité, trés peu de casse, contrat rempli .

dimanche 22 janvier 2017 19:02
Missing
(Gradlon)

@hi . Je porte un regard critique sur cette compétition probablement parce que personne ne le fait dans notre communauté et probablement aussi au plus mauvais moment. Il me semble utile en l’absence de drame et de manière préventive d'en comprendre les ressorts. Ses seuls points positifs, en mobilisant massivement le public, sont de donner de l'élan à une recherche technologique qui profitera à nos bateaux et de créer de l'activité économique. Mais les points négatifs demeurent nombreux et doivent être (selon moi) sérieusement travaillés. C'est pour cette raison que je remets en cause le support (ou la plate forme, c'est comme ça qu'ils l'appellent, on ne parle plus de bateau ) et les principes de cette course.
Pour que ce type d'épreuve soit cohérente dans ses principes, dans le type de bateau (architecture) et avec l'idée qu'il s'agit d'abord d'une épreuve humaine et pas d'un banc d'essai, il faudrait :
- qu'elle se coure en équipage pour satisfaire à l'obligation de veille pourtant inscrite dans son règlement et pour qu'elle devienne un jour vraiment internationale
- que le bateau choisit soit le plus rapide possible pour l'attractivité sur le public et le plus sûr pour la sécurité des coureurs. C'est donc un multi. A l'envers on survit sur un trimaran. On ne doit pas se dire comme pour Kito de Pavan : coup de chance que le Marion Dufresne ait été dans le coin.
- De plus un multi équipé de foils est un bateau cohérent. Un mono équipé de foils est un bateau aberrant.
La Volvo Ocean Race est une course de mono au concept homogène. Il manque l'équivalent aux multis. Ce pourrait être une évolution du Vendée Globe.

Nota : Je ne suis pas pour la monotypie. C'est en plaisantant que j'ai répondu à Moana29s

lundi 23 janvier 2017 00:29 *** Message modifié par son auteur ***
Altair_200803-1
1
Altair2

Beaucoup de points a debattre dans ce post.
paragraph 1: le point positif que je retiens est la reconnaissance de la "recherche technologique qui profiteras a nos bateaux et de creer de l'activite economique" Je suis completement d'accord, une industrie sans competition meurt de son manque d'emulation ou dans le monde actuel se delocalise sous d'autres cieux.
paragraph 2a: les courses nautiques sont des hommes ET du materiel. Car le materiel c'est l'industrie et les hommes sont la pour piloter le materiel. Il n'y a que les jeux olympiques qui tentent d'eliminer le poids du materiel.
Paragraph 2b: la France s'est faite une specialite dans le developement de bateaux les plus faciles possibles et geres par un seul homme. Les anglo-saxons adorent souffrir en equipe sur des bateaux les plus guerriers possibles. Les VOR en sont un bon exemple. Un VOR dessine par des francais serait plus leger, plus planants, plus respectueux de l'equipage et in fine plus rapide.
Paragraph 3: un bateau stable a l'envers ne peut pas etre considere comme sur. Les IMOCA (et d'autres) ont connu des problemes de quille qui les ont mis sur le toit. On peut discuter de l'engenierie des quilles mais pas du fait qu'un monocoque leste est moins sur qu'un multi.
Paragraph 4: un tri ou cata sur foils est certe une magnifique machine de vitesse mais est soumis a des plantes redoutables en cas de decrochage des foils dans la houle. Thomas Coville a reconnu que les foils lui ont permis de gagner son tour du monde mais au prix de trois plantes jusqu'a la poutre avant, safrans en l'air et etraves a 11m sous l'eau. Un foil d'IMOCA qui decroche c'est juste un beau plouf sans danger pour la stabilite du voilier. La force des IMOCA est d'avoir demontre que les foils sont aussi efficaces en monocoque. Bravo a eux, il n'y a rien d'aberrant a cela, au contraire.
Paragraph 5: les VOR mettre en oeuvre un concept de regate completement different plutot dans le style d'un Dakar ou chaque etape rebat les cartes. C'est une regate longue, complexe et suivis finalement par peu de personnes. Le concept du Vendee a le merite de la simplicite, sa duree courte permet a l'interet du public de rester actif, un seul homme permet au public de s'y associer et il ont reussi une communication tres humaine grace a la simplicite des gens de mer. La derniere edition a fait un pas decisif dans la communication, ce n''est pas pour rien que les televisions l'ont relayee. En fait les deux concepts ont leur place. J'aimerais juste que les VOR soient un peu moins des battleships et soient un peu plus des IMOCA.
Comme d'habitude, cette opinion n'engage que moi-meme.

lundi 23 janvier 2017 11:58
Missing
vicenza

Josse s'est retiré parce que son foil a crée une fissure dans la structure après s'être planté dans un surf.
Les foils sont dangereux et n'ont pas besoin de container pour s'exploser.

mardi 24 janvier 2017 07:50
Dsc02152
1
Catana 40

c est le début des foils sur mono , attendons qu il améliore et tout le monde aura ça en course

mardi 24 janvier 2017 08:01
Missing
Hériona-team

Bonjour a tous, pourquoi une aberration ? les architectes d aujourd’hui n ont rien inventer car des bateau a foils sont belle et bien présent depuis la fin des année 60 ce qui n est pas une révolution ( si peut être de les avoirs adapté sur un voilier et encore ) , les étraves inversé sont pas non plus une révolutions les cuirasser des années 1800 était construit comme ca , pour voire les future évolutions faut retournée dans le passé , je voie bien des bateaux en bois moulé époxy dans les prochaine années revenir en flèches mes ceci n est que mon avis de même pour les les bouchains vif , on est tellement dans un monde de consommation qu’ il Save plus ou allé chercher leurs idées . Bien cordialement

mardi 24 janvier 2017 10:10
Missing
(Gradlon)

L'aberration c'est juste de vouloir faire voler un bateau lesté alors que ceux qui ne le sont pas le font plus facilement. Mettre des foils sur un voilier n'est pas une aberration.

mardi 24 janvier 2017 10:57

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums