Tous les forums > HEO Clubs > peinture pont
Missing
joelle 12

peinture pont

Bonjour,
Je compte refaire la peinture du pont de mon voilier. J'ai vu pas mal de conseils, tellement que je n'arrive pas à en faire un résumé. Alors je cherche à avoir un conseil complet sur les étapes de ce travail (préparation, application de la peinture etc...). Et si quelqu'un pouvait me préciser quels produits utiliser. Pour info : le bateau présente quelques "faïençages" que je voudrais corriger.
Merci à tous pour vos réponses.
Joëlle

dimanche 19 mars 2017 12:31

Liste des contributions

Avatar
nossi

Bonjour. Pas facile de répondre à une telle question quand on ne sait pas de quel bateau il s'agit(fiche!!!). Cependant, sur le mien, c'est acrylique, une couche tout les deux ans et çà tiens sur les doigts, les vernis et autres parties du pont , à essuyer immédiatement..
Nettoyage à l'eau. Deuxième photo, c'est la bonne.

dimanche 19 mars 2017 14:30
Maita_medium
Mlm35

Bonjour Joelle,

Le secret d'une belle peinture tres durable: la préparation du support, quelqu'il soit, et quelque soit la peinture en question.
Tu parles de faiençage, donc je suppose que c'est un pont en polyester.
Premiere etape incontournable: nettoyé et surtout dégraisser, dégraisser, et encore dégraisser. Un nettoyant alcalin (attention les mains) est mieux qu'un detergent qui peut etre agressif pour ton polyesther.
Un petit coup de fongicide egalement si tu as eu de la verdure à se former. tu la laisses agir au moins pendant 2 jours avant de le recouvrir.
Ensuite, boucher tes faiençages avec un mastic epoxy bi composant.
Ensuite, rayer le tout, c'est à dire, ponçer légerement toute la surfaçe avec un grain de 220/280. Il faut juste donner au support un peu de ruguosité pour que ta peinture accroche.
Tu peux eventuellement te passer de cette étape si ton support est vieux et poreux. par exemple, s'il est farineux, c'est un indice. Tu peux faire un test d'absorption avec un peu de diluant de la peinture que tu va utiliser. tu deposes quelques gouttes, petites, et tu regardes comment s'est "aspiré" par le support. si c'est immédiat pas de soucis, si plus de 5mn, alors, ponçage.
Enfin, peinture.
Je ne te donne aucune marque, elles ont toutes au moins un bon produit. Privilégie les polyurethane en bicomposant, ou les alkydes urethane en mono. C'est souple pour supporter les déformations du support, et resistent bien aux uv.
par exemple, si tu peint également tes oeuvres mortes avec une laque PU bicomposant, dis toi que c'est également une tres bonne peinture de pont (s'il t'en reste par exemple,mais attention à la duree de vie en pot)
toujours deux couches de finition minimum.
Si tu souhaites mettre de l'antiderapant, mets la silice dans la premiere couche, et seconde couche sans, pour que cette silice soit completement noyée dans la résine.
Bon travail

Micka

dimanche 19 mars 2017 15:20 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
joelle 12

Merci pour ces précieux conseils. Pour répondre à Nossi, le voilier est un Challenger Europe de 8,30 (1979) en plastique.
Je souhaite mettre de l'antidérapant. Il y en a déjà eu mais je ne sais pas de quand il date. En revanche, ce que je sais, c'est que le pont glisse énormément et surtout quand il est mouillé. La silice dans la peinture est facile à travailler ? Quelle quantité faut-il ? et où ça s'achète ?

dimanche 19 mars 2017 19:24
Maita_medium
Mlm35

La silice se trouve dans tous les magasins de peinture pro, generalement en boites d'un litre.
Tu peux compter sur une conso d'une boite d'un kilo pour une boite de 5l de peinture.
Rassures toi, ça ne coute pas tres cher. Ce n'est que du sable micronisé.
Attention, tu auras plusieures tailles au choix. Demandes au vendeur s'il peut te montrer des echantillons, te permettant de juger la bonne granulometrie. Trop faible, ça derape, trop gros, c'est agressif pour les pieds et les vetements. Egalement, plus c'est gros, et plus cela s'encrasse.
Quand tu as m?langé ta peinture pour ta premier couche, tu y ajoutes la silice, et remélange.
Attention, la silice etant plus dense que la peinture (sauf microbilles), elle sedimente tres vite, elle se trouve au fond du pot. Donc, assez regulierement, tu remelange, pour la faire remonter. Sinon, tu n'en mettras pas beacoup au debut, et par contre en auras trop quand tu seras rendu au fond du pot.
Certains appliquent la peinture, puis soupoudre la silice dessus avec un tamis. C'est beaucoup moins pratique, et moins homogene. Je te conseille de la melanger dans le pot.

dimanche 19 mars 2017 19:40 *** Message modifié par son auteur ***
Maita_medium
Mlm35

Par contre joelle, donc ton pont est deja peint. Alors, avant tout, tu dois juger de la bonne accroche de l'ancienne peinture. Si tu consideres qu'elle ne se decolle pas, tu peux repeindre dessus (degraissage, nettoyage, poncage), mais sinon, il te faudra l'enlever.

dimanche 19 mars 2017 19:42
M.f.stagegl%c3%a9nanscroisi%c3%a8re.2015_(88_sur_90)
babouch

Il faut prendre en compte qu'il ne faut pas recouvrir une ancienne peinture monocomposant par une bicomposant.
Les bicomposant sont plus dures donc plus durables, mais plus chères et plus techniques à mettre en oeuvre.
Tu as plusieurs solutions : si tu mets de la monocomposant, pas de pb tu peux y aller.
Si tu mets un e bi, tu peux soit demander à celui qui a fait la peinture ce qu'il a mis.
Ou tout enlever à la ponceuse
Ou faire un essai localisé pour voir comment ça tient, après quelques jours tu grattes et tu vois si la sous-couche est bonne ou si elle s'est dissoute.

Sinon il existe peut-être des produits tampons que tu peux passer en sous-couche, la je connais pas.

dimanche 19 mars 2017 20:09
Maita_medium
Mlm35

Non, pour tester, il y a plus simple et plus efficace. tu prends un peu de diluant prévu pour la peinture bicomposant que tu penses utiliser, et tu tamponnes dans un petit endroit discret ta peinture actuelle. Si ça détrempe de suite, pas bon, il faut mettre une mono. Si cela ne detrempe pas de suite, il faut insister quelques minutes, car, certaines alkydes, quand elles sont vieilles peuvent etre tres dures et resister assez bien aux solvants. Mais elles finissent toujours pas détremper un peu.
quand je dis détremper, c'est que, soit ton ancienne couche ramolli, soit sa couleur se transfere sur le chiffon. elle peut aussi devenir collante.

dimanche 19 mars 2017 20:46 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
nossi

79, c'est la même année que mon Macwester. Cela fera 11 ans que je l'ai et le pont déjà peint avec de l'acrylique. Une couche me dure deux ans. Au temps ou j'avais mon Loctudy, je mettais déjà ce type de peinture que le patron du Chantier m'avait fait cadeau. En ce qui concerne la silice, j'ai souvent "récolté" du sable de dune très fin(une cuillère à soupe pour un pot et encore, c'était un peu trop) et procédé comme Mlm35 en mélangeant souvent. J'ai depuis stoppé cette façon de faire la jugeant trop agressive et depuis, que de la peinture et pas n'importe laquelle, qualité intérieur/extérieur satinée et moins de 10 euros(entre 5 et 10)..

Sur ce, chacun fait ce qu'il veut, je n'ai fait que donner mon avis..
Pour l'anecdote, on me demande comment je fais pour avoir un pont si beau toute l'année !. Voir la photo, c'est tout. Non! ce n'est pas tout, je n'ai pas de pointes de diamant.

dimanche 19 mars 2017 21:16 *** Message modifié par son auteur ***
M.f.stagegl%c3%a9nanscroisi%c3%a8re.2015_(88_sur_90)
babouch

les problèmes venant potentiellement d'une réaction entre des isocyanates libérés lors de la polymérisation d'une peinture PU, et la souscouche, je ne suis pas sur que le test que tu proposes soit toujours fiable ?

dimanche 19 mars 2017 20:56
Maita_medium
1
Mlm35

Absolument toujours. Il n'y a pas que des isocyanates, mais aussi des alcools, des amines,...
Si ta couche resiste aux solvants de cette peinture, alors elle resistera à la peinture elle meme.

dimanche 19 mars 2017 21:24
20150626_111646
Primipile

J'avais utiliser du toplac de chez international. Et l'antiderapant 'interdeck' j'en suis très satisfait de sa couleur éclatant et sa durabilité.
Pour mon centurion 32 je n'ai consommé qu un demi litre! Sa pouvoir couvrant est exceptionnel.
Suivre bien les conseils de préparation décapage, Ponçage fine, dégraissage etc. Pas de vent, pas trop chaud et pas trop tôt le matin à cause du condensation matinale. Puis sous couche et couche de finition. Légère ponçage entre les deux.
N'oublie pas le pack de bière....

lundi 20 mars 2017 13:42
No_l_2009_179
Tournesol

Je suis surpris que personne n'en parle mais...

À l'étape de la préparation vous ne vérifiez pas si le pont est gorgé d'eau par endroit?

L'eau a pu s'infiltrer par chacune des petites fissures, chaque trou de vis, boulon...
Là où il y a de l'eau l'âme est probablement en mauvais état, si l'eau à gelée le pont est probablement délaminé. Avant de repeindre, c'est le temps de réparer.

lundi 20 mars 2017 15:55
Maita_medium
Mlm35

Si professeur, tu as tout à fait raison d'en parler.
Une peinture, quelqu'elle soit, se pose TOUJOURS sur un support sain (bonne cohesion), solide, sec, propre, degraissé, dépoussiéré. C'est le BAba de la peinture.

lundi 20 mars 2017 20:12
Cimg0658
SAROYAN

Et entre deux couches vous renseignez votre profil, que l'on sache à qui on parle. MM

lundi 20 mars 2017 16:04
Photo2
Vijk

Bonjour à toutes et tous, je m'incruste sur le ponton car je suis également en train de reprendre le pont contreplaqué de mon serpentaire.

J'ai déjà démonter l'accastillage, meuler les parties qui commençaient à s'abîmer pour revenir au bois saint (pas de mauvaise surprise, 5mm maximum de bois pouri, je m'attendais à pire), poncer (impressionnant la consommation de papier de verre sur l'antiderapant, 1 disque pour un demi mètre carré), je me pause donc la question du reboucha gel des parties abimées et de la peinture.

Ne connaissant pas la peinture utilisée précédemment, je m'interroge sur les produits à utiliser comme primaire, pour reboucher et pour peindre...
Je me demande si il n'y a pas un primaire qui neutralise ce qu'il y a en dessous (ca accroche bien) pour repartir sur un cycle rebouchage/peinture..

Un peu perdu à vrai dire,

Je passe au bateau bientôt pour faire des photos de la bébête.

Pour info, le fil de mon serpentaire : https://www.hisse-et-oh.com/forums/forums-techniques/messages/1773729-premier-achat-serpentaire-6-50

lundi 20 mars 2017 18:04
Missing
joelle 12

Merci à tous pour vos réponses et vos débats ! Je reviens sur le message de Tournesol. Vous parlez d'eau qui peut avoir pénétré le bois par les fissures. J'ai un gros doute de ce type car à un endroit du roof, quand j'appuie je trouve que c'est un peu mou. Est-ce que ça signifie que l'eau s'est infiltrée ? Donc je suis très embêtée avec ça et je demande à Vijk : comment vous êtes vous rendu compte de la partie abimée ?

lundi 20 mars 2017 18:21
No_l_2009_179
1
Tournesol

L'âme est en bois? Le bois est fort probablement pourri.

Si vous n'êtes pas certain vous pouvez percer un petit trou (1/4 de pouces) pour voir.

Ouvrir, remplacez l'âme relaminez, poncez puis... repeindre.

Chez vous, s'il n'y a pas de gel, c'est moins pire qu'ici. Quoiqu'il en soit, avant de vous taper le travail de repeindre il vaut mieux réparer.

lundi 20 mars 2017 18:28
Photo2
Vijk

la peinture commencais a se fissurer par endroit. Si tu veux il doit y avoir des photo sur le fil cité ci dessus.

mardi 21 mars 2017 12:26

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums