Tous les forums > HEO Clubs > Challenger Bravo
Missing
Tintinseb

Challenger Bravo

Bonjour à tous,

Je suis nouveau et à la recherche de toutes documentations, publicitaire, avis, articles, manuels, techniques sur le voilier Challenger Bravo.

Merci d'avance

dimanche 18 septembre 2016 12:30

Liste des contributions

Missing
patbat42

Bonjour,

J'ai été l'heureux propriétaire d'un Challenger Bravo durant 6 ans
Quel type d'informations cherchez-vous ?

Patrick

dimanche 18 septembre 2016 13:34
Avatar_gilletarom
Gilletarom

@ Tintinseb,

Concernant le moteur, si c'est un yanmar 1GM10, voici un lien avec des documents téléchargeables :
http://shoreline.fr/Moteur_disesel/Moteur_diesel.htm

Sinon, pour avoir été propriétaire d'un cha superbravo, donc avec jupe arrière, j'en garde un excellent souvenir. Agréable à la barre, même dans des conditions difficiles (6/7).

Le mien avait un safran plus long que tous les autres, et je n'avais pas de béquilles. Je ne l'ai donc, jamais posé.

dimanche 18 septembre 2016 13:41
Missing
Tintinseb

Bonjour Patbat42,
Je suis en train de faire l'acquisition d'un bravo et j'ai pas mal de boulot dessus et comme je débute je recherche toute documentations ou plans sur les bravo ou superbravo, voici les principaux travaux que je dois réaliser :
- électricité à revoir complètement
- pompe évier, wc hs, lavabo, robinetterie hs,
- Vaigrage avec moisissures
- contrôle de la quille car suintement au niveau pieds de table

Et je suis intéressée par tout article ou site sur ce bateau.

Bonjour et Merci gilletarom, pour votre lien, mais mon futur bravo est équipé d'un moteur hors-Bord.

dimanche 18 septembre 2016 13:56
Missing
patbat42

Bonjour,

Lorsque j'ai acheté mon Challenger Bravo j'ai collecté des infos sur le fonctionnement de la quille relevable suite à une rupture de son axe.
Envoyez moi votre adresse mail en MP et je vous suivre ce que j'ai

dimanche 18 septembre 2016 14:04
Contest_36_ketch
dimanche 18 septembre 2016 21:23
Avatar_enya_couleur
Yann

Bonjour,
Si ça peut t'aider, un essai paru dans la revue "BATEAUX" n° 324 de Mai 1985

Yann

dimanche 18 septembre 2016 21:50
Missing
Tintinseb

Un grand merci à patbat42 pour ses infos par mail.
Merci à rv56 pour le lien et à Yann pour l'article paru dans "BATEAUX"

Génial

Seb

dimanche 18 septembre 2016 22:10
Missing
Tintinseb

Bonjour à tous,
L'ancien propriétaire de mon Challenger Bravo n'a pas retrouver de doc.
Est ce que quelqu'un aurait :
- La Notice constructeur
- Manuel d'entretien
- Notice cuisine (four, frigo)
- Shémas électriques, réseau d'eau etc...

Merci d'avance

mardi 20 septembre 2016 20:07 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar_gilletarom
Gilletarom

@ Tinitinseb

C'est bien la première fois que j'entends parler d'un four sur un Cha bravo ou superbravo. Je suppose que vous en avez un. Ce n'est sans doute pas d'origine.

Quand à l'installation électrique, par mon expérience, je dis qu'elle est assez simple. Dans la cabine arrière, il faut démonter la plaque ou les plaques qui sont, en entrant, côté gauche, en haut, au dessus de la table à carte, pour accéder à l'ensemble des fils.

Il est assez facile de repérer les fils avec un voltmètre/Ampèremètre/Ohmmètre. Je n'ai pas de photo de cet ensemble de fil.

J'avais sérieusement modifié ça. J'avais fait le nécessaire pour que ces plaques soient plus faciles à ouvrir et ajouter des fusibles, en particulier pour l'électronique de bord. Voir photo jointe.

mercredi 21 septembre 2016 09:17 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Tintinseb

Bonjour Gilletarom,

Merci pour la photo et les infos.
Concernant le four, oui j'ai un four dans mon Bravo, mais je ne sais pas si c'est une option. Quand on fait une recherche sur google "challenger bravo intérieur" on voit souvent un four sur les images.

mercredi 21 septembre 2016 09:34
Missing
dnext

Bonjour

Je suis propriétaire d'un challenger bravo depuis 10 ans il est équipé d'origine d'un four, après option ou pas je ne sais pas. Le mien n'à pas frigo intégré j'en ai vu avec.... je serais heureux de pouvoir parler avec d'autre propriétaires de ce bateau notamment sur la pose d'un guindeau.je serais intéressé aussi par le document sur la quille.
merci á tous
David

mercredi 21 septembre 2016 21:11
P7254709_modif
Coco29900

Bonsoir,

Le mien a le four et le frigo d'origine. La version GL apportait ça avec d'autres finitions.

Il était aussi équipé d'un guindeau manuel Plastimo a axé vertical. Il était monté à l'arrière de la baille a mouillage, à l'axe. J'ai pas de photo.

Pour l'elec pas de plan, j'en ferai un cet hiver car j'ai dû remplacer le cable du feu de poupe et j'ai eu du mal à repérer le cable.

jeudi 22 septembre 2016 21:37
Missing
Nepald

Bonjour à tous,
Je cherche à me documenter en détail sur ce bateau en vue d'un achat éventuel.
C'est à dire connaître le bon et le risqué.
Pourriez-vous m'indiquer comment?
Merci d'avance

samedi 01 octobre 2016 01:24
Avatar_gilletarom
Gilletarom

@ Nepald

Comme pour tout achat de bateau ancien en fibre, regardé si la coque présente des traces d'osmose. Ceci dit, mon Cha de 1986 avait une coque en parfait état. Et je n'ai jamais vu quiconque se plaindre de ça ici. Je suppose que le chantier qui construisait ce bateau avait toujours bien géré l'utilisation des produits qui sont mélangés.

Si vous avez un moteur inboard ancien, ce sera sans doute un yanmar 1GM10. Essayez de savoir combien d'heure il a. Vérifiez bien les factures d'entretien que le vendeur vous montrera. En particulier, regardez l'age du joint de saildrive si le bateau a un sail drive. Si ce joint est trop ancien, il faudra le changer bien que la durée de vie réelle de ce genre de joint dépasse très largement la durée de vie conseillée par Yanmar.

Regardez aussi l'état de la griffe du système de relevage de la dérive. Celle ci comporte 4 vis vissées dans la fonte de la dérive. Le tout bmasqué par la coque en résine et fibre de verre qui entoure la dérive.
Personnellement, je m'étais fait rouler dans la farine. Le vendeur avait refait l'antifooling et bien copieusement repeint cette zone.
En réalité, la griffe n'avait pas de défaut d'implantation dans la fonte mais la coque en résine qui entourait la fonte était "explosée" à cet endroit. J'avais du faire démonter la dérive et refaire la coque de résine localement.

Ceci dit, il se peut aussi que la coque en résine de la dérive soit explosée et que la griffe soit en train de se désolidariser de la dérive. Mais ce peut être difficile à voir à vu d'oeil.
Si la coque de résine qui entoure la fonte est plus ou moins abimée en d'autres endroits de la dérive, c'est facile à remettre en état. On ponce bien, et on refait la coque localement avec de résine et de la fibre de verre ou simplement avec un bon enduit moderne.

samedi 01 octobre 2016 10:34
Missing
Nepald

Merci Gilletarom pour cette réponse qui va droit au but... En effet, la partie "dérive relevable" est importante car c'est une des raisons de mon orientation vers ce bateau. Je crains que l'actuel propriétaire s'en soit jamais servi...La possibilité de le béquiller est importante pour moi. La mise au sec est donc nécessaire pour y jeter un œil. Vrai?
Je suis aussi intéressé par tous plans ou notices d'entretien traitant des autres parties techniques.
La lecture de l'article présenté par Yann devrait aussi être intéressante mais les photos présentées sont à peine lisibles, dommage????
Bonne journée à tous

samedi 01 octobre 2016 11:08
Avatar_gilletarom
Gilletarom

@ Nepald

Mise à sec : De toute façon, impossible d'osculter la coque à la recherche d'osmose sans sortir le bateau de l'eau.

Qu'entendez vous par "Je crains que l'actuel propriétaire s'en soit jamais servi" ?
Voulez vous dire par la que sa dérive est toujours en position haute ou au contraire en position basse ?
En lisant la suite du post, je vois que vous parlez de béquiller.

Sur le cha que j'avais, le safran était plus long que sur la grande majorité des autres cha bravo et superbravo. (Je suppose que la première année, ce bateau avait une vocation "compétition" ce qui expliquerait ce safran long).
De ce fait, mon cha ne pouvait pas être béquillé. A vérifier. En posant le bateau au sec, dérive relevée, le bas du safran doit être dans le droit fil du bas de la dérive. Si ce n'est pas le cas, le safran est plus long que normalement. Dans ce cas, à mon avis, bateau non béquillable sauf à prendre des risques pour la dérive.

samedi 01 octobre 2016 11:47
Missing
Nepald

Bien compris le pb du safran plus long...
En réponse à la question : je crains que la béquille soit resté en position basse. Les occasions de relever la quille sont quasi inexistantes dans le voisinage. (De toute manière il faut déjà en vérifier la manœuvrabilité.)

samedi 01 octobre 2016 11:58
Avatar_gilletarom
Gilletarom

@Nepald

J'ai parlé du joint de sail drive, ne pas confrondre avec la jupe de sail drive. Celle ci est visible sous la coque de l'extérieur. Facile à changer (bien que chère en pièce d'origine)
Le joint de saildrive n'est visible que très partiellement, de l'intérieur du bateau. Impossible, sans démonter le saildrive de savoir dans quel état est ce joint.

Concernant le mécanisme de relavage de la dérive, celui de mon cha a toujours été dur. Donc petit bras s'abstenir. Ceci dit, bien que je ne sois pas un sportif de haut niveau, j'ai toujours pu le manoeuvrer (de mémoire 50 tours de manivelle). Mais ma femme me laissait faire.

samedi 01 octobre 2016 12:11 *** Message modifié par son auteur ***
20140731_100251_resized
rugue13

Pour info la version du moteur Yanmar pour le Challenger bravo avec saildrive sd20 est le 1gm10c

samedi 01 octobre 2016 13:17

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums