Tous les forums > HEO Clubs > Performances : déceptions et questionnements
Missing
Mercator

Performances : déceptions et questionnements

Performances : déceptions et questionnements

Me voici de retour de la première navigation de plusieurs jours avec l'Attalia DL que j'ai acquis au mois de mars 2015.
Départ d'un petit port à côté de La Rochelle et direction St Martin en Ré. Ensuite Les Sables puis St Gilles Croix de vie, l'île d'Yeu et enfin l'Herbaudière à l'île de Noirmoutier. Retour par les mêmes étapes. La météo a été superbe mais on a navigué quasi tout le temps au près avec des vents faibles à modérés (5 > 17 N).
Au terme de ce périple avec mon "nouvel" Attalia, une déception doublée d'une interrogation s’imposent. Les performances à la voile comme au moteur m'ont paru très médiocres, surtout en regard des performances énoncées par les autres propriétaires de ce bateau. Le compteur de vitesse du GPS (tablette + navionics) se trainait entre 2 et 3 N parfois 4 mais je n'ai vu le chiffre 5 que durant qqs secondes!!
Quelqu'un peut-il me donner qqs pistes à explorer pour expliquer cette allure de corbillard?
Le génois n'est pas neuf mais pas usé non plus. Il a cependant une forme un peu trop "ballon" à mon goût. La GV est à enrouleur donc trop plate et plus petite, mais celà ne peut tout expliquer. J'ai essayé tout les réglages possibles sans réel résultat. D'un autre côté, l'absence de vrai loch aux réactions immédiates est un handicap pour évaluer les effets des changements.
Au moteur : pareil. Il y a un fil sur ce sujet que j'ai consulté et certains Attalistes atteignent 6,5 voir 7 nœuds par mer calme. Avec mon volvo de 18 cv, je plafonnais à 4 N à 2200 t/min sur mer calme sans courrant.
La carène n’est pas nickel, mais pas sale non plus, j’ai pu l’observer lors de la sortie de l’eau pour une inspection de la coque lors de l’achat.
Pour ce qui est du moteur, je vérifierai le pas de l'hélice (c’est une bipale) lors de la prochaine sortie de l’eau. Pour les voiles, je remplacerai le génois par celui de mon ancien bateau qui a quasi les mêmes dimensions et est quasi neuf. Je pourrais également remplacer la GV mais il faudra alors modifier le mat pour pouvoir l’installer + un lazzy bag et jack, bref du travail et des sous donc, d’abord le reste.
Voilà, tout est dit. Pourriez-vous orienter ma boussole pour des changements à réaliser que je n’aurais pas envisagé ici?

Un grand merci d’avance.

mercredi 23 septembre 2015 16:24

Liste des contributions

Avatar
ALLEWIND

L'attalia dépasse alègrement les 4 nds dans ces conditions.
J'ai souvenir d'un long bord entre le frioul et sausset où j'ai pas pu gagner sur un attalia avec mon feeling 960 (GRRRR)
Les pistes que tu invoques sont bonnes, carène sale, hélice sale, voiles pas top,...
Le loch est-il calibré? Quel courant dans la zone? vitesse fond/vitesse surface?

J'ai été surpeis cet été en med de constater 2nds d'écart d'un bord sur l'autre entre GPS et loch comme quoi y'a du courant aussi en MED!

mercredi 23 septembre 2015 16:38
20101173930_aar_1_ssz
BlueNote

Oui le vent crée un courant de surface qui est "récupèré" par le speedo.

jeudi 24 septembre 2015 12:11
Missing
2
brufan

Vu que les perfs ne sont pas bonnes non plus au moteur, tu dois avoir le frein serré...

Je veux dire que ta coque n'est peut-être pas très propre/lisse.
Si l'AF est propre, il ressemble peut-être à la face cachée de la lune (cratères, cloques, plaques, ...) tout cela crée un frein important à l'avancement. j'avais patiemment décapé puis poncé la coque de mon ancien Attalia qui avait 8-9 ans d'AF accumulés et j'avais gagné beaucoup en vitesse (je dirai 0,6 - 0,7 noeuds).
Hors courant, l'Attalia est capable de moyenne d'au moins 5 N voire 5,5 N.
Certes le DL présente plus de résistance à l'avancement que le quillard mais à ce régime avec le Volvo 2002, tu dois faire au moins 5,5.
Pour ce qui est de la performance sous voiles, avec un enrouleur de GV (pas d'origine, c'est sûr ; donc peut-être enlevable pour retrouver le mat classique) + l'apendice du DL + une hélice fixe, il est certain que tu n'arriveras pas aux perfs d'un quillard à GV classique mais les chiffres que tu avances sont vraiment faiblards.
Bref, dans les mesures à prendre :
- rendre la carène présentable et lisse
- virer au plus vite cette hérésie de GV enrouleur montée après livraison. Déjà que l'Attalia à une GV standard un peu petite mais alors si on lui colle une GV enrouleur, plate, sans latte, ... ça ne peut pas bien aller)
- Changer le génois (en sachant que le génois 135 % prévu est quand même trop grand, difficile à régler et qu'il tape dans les barre de flèche - une 125 % est déjà très bien)
- moins urgent, mettre une bonne hélice repliable

mercredi 23 septembre 2015 16:48
Img_0503
Sarkis

Avec mon Attalia et son Yanmar 15 cv, hélice triplace, par vent nul c'était 7 noeuds à fond, 5,8 noeuds à 2000 tours. Coque et hélice sale, c'était respectivement 5,2 noeuds et 4,5 noeuds.
Sous voiles, gv semi lattée bon état et génois correct, 5,5 noeuds à 6 noeuds dans 12/15 noeuds de vent (sans trop pointer).
Le près serré ne plaît pas à ce bateau.

mercredi 23 septembre 2015 16:59
Avatar
KOALA-5

Je ne peux pas réponde en ce qui concerne l'Attalia sous voile, mais un peu au moteur.
Sur mon Gib Sea 106, à l'époque du Volvo 2002, à 2200 tours la vitesse était de l'ordre de 6 nœuds. En croisière je tournais à 2000 tours, pour 5/5.5 nœuds.

Voir aussi si ton hélice n'est pas trop courte dimensions. J'avais une 17x12 (trop grande) et suppose qu'une 15x12 eu été plus adaptée.

Indépendamment de ça, voir comme dit plus haut l'étalonnage de ton loch, ou était-ce des vitesses avec GPS ?

mercredi 23 septembre 2015 17:17
Drapeau-de-la-marine-bretonne
Breizh Nautilus

les deux paramètres voiles/propreté carene jouent enormement, néanmoins l Atalia n est pas un foudre de guerre

mercredi 23 septembre 2015 18:09
Avatar
ALLEWIND

?? "néanmoins l Atalia n est pas un foudre de guerre"
Bof ... pas d'accord!
Bateau équilibré et perfs honnètes.
tout est discutable mais ne sappons pas plus le moral de Mercator. la mauvaise perf ne vient pas de caractéristiques intrinsèque de l'ATTALIA.

mercredi 23 septembre 2015 19:42
Missing
matelot@17523

Après un quillard, on sera forcément déçu par un DL.
Sur mon Feeling 920 DL, j'ai commencé par changer les voiles:
Génois triradial laminé à rattrapage de creux= 10 degrés de gagnés en cap au louvoyage + GV full batten= 5 nds de vents de plus avant de réduire.
Ensuite ce fut la tripale fixe qui laissa la place à une bipale orientable= 10% de vitesse en plus à toutes les allures!!!
Reprise des appendices, affinage des bords de fuite= pas vraiment mesurable mais dans la tête c'est mieux.
Depuis le changement de speedo pour un vrai, il devient davantage possible d'affiner les réglages et de gratter 2 dixièmes.
Au moteur à 2500trs (couple maxi) je suis entre 5 et 5.5 noeuds, les plus de 6 ne sont atteints qu'à fond donc peu rentables.(2GM20)

mercredi 23 septembre 2015 20:32
Avatar2
forcepas

le passage du first 30 Mk1 au SO 33i DL m'a apporté les mêmes désillusions.
Il faut réapprendre pour trouver la bonne carburation. Les DL ont une trainée plus importante avec des remous dans le puits.
D'où vient la puissance : de la GV ou du foc ?
Une fois compris cela, c'est la voile puissante qui devra être au petit poil.
Des dessous nickels sont aussi le secret d'une bonne vitesse, mais ça tu le verras le printemps prochain.
Mais surtout continues à chercher, j'ai mis 4 ans à trouver les bons réglages....

mercredi 23 septembre 2015 22:43
Missing
outremer

Hors de toutes autres considérations il faudrait déjà savoir les conditions de courants lors de vos mesures car un GPS donne une vitesse vraie par rapport au fond. Cette vitesse est pour un bateau la composition de sa vitesse surface et du courant. Par exemple Vitesse surface 5Knt contre 5Knt courant de face = vitesse fond (GPS) 0.
Et un DL n'est pas fait pour la course mais pour naviguer si nécessaire avec peu de fonds.

jeudi 24 septembre 2015 00:23
Logo-hisse-et-oh3
5
Le bricoleur du dimanche

"mais on a navigué quasi tout le temps au près avec des vents faibles à modérés"
Les dériveurs lestés ne font pas des miracles au près serré par petit temps.
Peut être avez vous constamment un peu trop remonter au vent alors qu'en abattant juste ce qu'il faut, on peut gagner au moins un noeud pour une perte de cap qui peut s'avérer tout à fait acceptable.

jeudi 24 septembre 2015 01:34
Jem
bil56

"quasi tout le temps au près avec des vents faibles à modérés (5 > 17 N)"
17nds de vent, c'est déjà plus une brise de demoiselle, ça devrait avancer !!

jeudi 24 septembre 2015 13:30
Img_1702-2
1
sortilege

Carene et helice propres et lisses
Des belles voiles ( si tu veux avancer dans les petits airs, vires ta gv sur enrouleur)
Un bateau peu chargé
Tu gagnes 1,5 noeuds, promis....

jeudi 24 septembre 2015 13:44
Num_riser_small_
eoliance

Question con: Tu mesures ta vitesse avec quoi? GPS ou loch? Vérifie l’étalonnement de ton loch avec un GPS. La contre performance supposée vient peut-être d'un mauvais réglage...

jeudi 24 septembre 2015 14:04
Avatar
KOALA-5

C'est aussi la question que j'avais posée, avant de relire le post initial, sur lequel il précise que c'est avec un GPS.

jeudi 24 septembre 2015 15:12
Num_riser_small_
eoliance

AlorMais si on se base sur la vitesse s y a un problème, vérifie quand même avec un autre GPS, par exemple celui de ton smartphone. IL y arrive qu'il y ait des écarts entre GPS selon leur vitesse d'acquisition?

jeudi 24 septembre 2015 15:19
Vache-au-pelage-caille-bringe-oreilles-au-vent.
GRIBOU25

En effet il y a de quoi se questionner. Les chiffres qu'il annonce sont ceux que je relève avec mon bateau dans les mêmes conditions et qui n'est pas un foudre de guerre non plus avec les balances de courant par vent faible je navigue à 3 nds de moyenne. et je suis sûr que l'attalia me largue sans problème. des fois qu'il aurait eu un courant dans le nez la majorité du temps il n'y a pas loin.
JJ

jeudi 24 septembre 2015 15:34
Missing
outremer

Dans le coin il m'est arrivé par ex. de ne pas pouvoir remonter l'ile de Ré étant parti trop tard par rapport aux courants.

jeudi 24 septembre 2015 17:22
P8224828
hoolof

Bonjour,
c'est sûr que sans loch, tu ne peux pas évaluer le courant, ni en force ni en direction. M'enfin sur un parcours aller-retour, faudrait être bien marabouté pour avoir tout le temps le courant dans le nez. Expérience perso, je fais à peu près jeu égal avec les Attalia quand on navigue bord à bord. Un peu plus rapide par petit temps, mais en gros, ça se tient. Dès que le vent passe les 7', travers / bon plein, je suis à 5, 5'1/2, et à 17' de vent, j'ai un ris, deux tours dans le gênois et 6'1/2 à 7' au GPS sans courant. Au moteur, je suis à 6' à 2400 tours, si je remonte la dérive, j'ai le même résultat à 2200 tours. En même temps, avec un DL, faut pas chercher à faire trop de cap, il vaut mieux choquer un peu les écoutes même s'il faut tirer un bord de plus, la vitesse compense. Penser à remonter la dérive au portant sous spi, c'est 1/2' de plus et pas de croche-pattes si départ au lof. Les problèmes de vitesse sont causés au moteur exclusivement par la saleté de l'hélice. L'état de la carène importe peu. ( enfin quand même, faut pas traîner un élevage de moules sous la coque, bien sûr ) En revanche, sous voile, tout compte: la propreté de la carène, l'état des voiles, leur réglage, le réglage du gréement, la répartition des poids, le cap, la manière de barrer, etc... etc... Alors essayer d'analyser les causes de ce comportement et corriger peu à peu. Et puis un nouveau bateau, ça s'apprend, ça s'apprivoise, et on n'arrive à en tirer la quintessence qu'après un peu de temps... il faut un peu de patience.

jeudi 24 septembre 2015 17:45 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Mercator

Merci à Chacun pour ses eclairements auxquels je vais réfléchir durant cet automne. J'ai bien aimé l'expression "maraboute" pour le courant. Une sortie de l'eau est prévue pour contrôle, nettoyage, ponçage et antifooling...et le reste. A l'année prochaine pour de nouvelles aventures

dimanche 27 septembre 2015 18:50
Dscn3118
flipou

Ma petite contribution : as tu bien vérifié que ton GPS est bien réglé en miles marins et non pas en miles anglais? Je sais c'est très con mais ça m'est arrivé!

dimanche 27 septembre 2015 20:33
Missing
(balise29)

ce serait encore + etonnant ...

dimanche 27 septembre 2015 20:45
E_5
pitalugue

Bonjour, le mile anglais étant plus court que le mile marin , si c'était le cas , il verrait affichés,davantage de miles donc une vitesse supérieure.......c'est l'inverse,qui se produit, si j'ai bien compris....

dimanche 27 septembre 2015 20:51
Dscn3118
flipou

Oui c'est vrai vous avez raison c'est ce qui m'est arrivé, vitesse affichée supérieure à la vitesse réelle, désolé!

lundi 28 septembre 2015 20:32
Avatar
KOALA-5

Pas gênant en bateau, mais un peu plus en avion si on atterrit dans un appareil où le badin est miles anglais alors qu'on a l'habitude de badin en nœuds.

lundi 28 septembre 2015 20:36
Img_1035
ftiti

Dans ce registre d unité, il est peut être en m par seconde , à ce moment la il faut multiplier quasiment par deux pour la vitesse en knts. C est le cas pour mon anémomètre, ça peut être le cas pour son gps.

dimanche 27 septembre 2015 21:43
Missing
Magalio

Bon à toutes les allures, même s'il a un peu tendance à taper dans le clapot du fait de ses formes généreuses,
C'est un extrait de sa fiche technique...

lundi 28 septembre 2015 20:57
P1100344
pir2lune

l'Attalia à 7.90m de longueur à la flottaison et la vitesse critique est comprise entre 6.5 et 7 noeuds sauf à surfer....

Raisonnablement, à la voile on doit pouvoir atteindre les 5.5 noeuds avec une carène propre, de bonnes voiles et un bon réglage.

La petite grand-voile et le génois à 135% sont des éléments importants pour la bonne marche du bateau .

Il fut une époque où les voiliers avaient des plans de voilure avec un triangle avant important nécessaire pour l'équilibre sous voile et à la propulsion le génois (comme toutes les voiles) pousse et aspire,
-un génois à 120% est 30% moins performant qu'un génois à 135%

(ces bateaux à fort recouvrement ne doivent pas giter excessivement, d'autant plus quand ils sont dériveur).

http://anciensbateaux.jeanneau.fr/doc/proprietaire/manuelproprietaire_1_20080306_Manuel.pdf

lundi 28 septembre 2015 21:38
Missing
matelot@17523

La longueur de flottaison citée est statique, donc pas grand chose à voir avec la réalité sur ce type de carène.

lundi 28 septembre 2015 23:09
Missing
Magalio

7.90 de lg a la fllt, c'est pas beaucoup.

lundi 28 septembre 2015 22:29

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums