Tous les forums > HEO Clubs > Challenger Horizon dématage en mer
Missing
Cap'tain Pete

Challenger Horizon dématage en mer

Bonjour

Il y avait déja un fil sur ce sujet mais hélas introuvable.

Proprio enchanté d'un Challenger Horizon de 85 qui nous a emmené aussi bien dans les îles (Corse - Sardaigne - Baléares) qu'en lac (du Bourget... pour les connaisseurs!) pendant des années, j'ai subi une fortune de mer juillet dernier qui devrait inciter tous ce qui ont un Horizon de ces années là, à la prévention des risques.

On trouve sur le web de plus en plus d'incidents de ce type. Souvent le même scénario. On remonte au près par vent force 4 à 5 avec un fort "clapot" (en Méditerranée c'est comme ça qu'on appelle les vagues). Même pas de tempête. L'Horizon se régale de ces conditions, fait preuve de sa stabilité, pour peu que la voilure soit réduite, et prend à peine quelques embruns sur le pont.

Et CRAQUE... le mat tombe à l'eau sans prévenir. Dans mon cas c'était juste à coté de mon fils cadet qui était sur le banc de cockpit sous le vent. L’aîné lui était avec moi au vent. Il aurait pu avoir un drame. Mais on eu de la chance.

Dans le poste que j'ai lu mais ne retrouve pas, le gars était sur l'étang de Berre ou qq part par là.

Nous, on étaient au large d'Ibiza faisant route au nord pour contourner l'île. C'était un peu plus compliqué... et pendant que j'y pense, ne mettez pas votre antenne VHF en TETE DE MAT ! C'est con, hein ?

Heureusement le smartphone de mon fils (Bouyges... étonnant) captait du réseau !

Enfin, après des heures et des heures avec l'aide d'un îlien venu de la cote avec un gros zodiac (on avait tiré nos fusées parachute) qui nous a gentiment remorqué jusqu'au port le plus proche, on étaient épuisés mais sains et saufs à quai avec un bordel infâme sur le pont.

Diagnostique : Galhauban bâbord arraché de son sertissage dans le ridoir. Pourtant inspecté à chaque mise à l'eau. Le bateau dort au fond de la cour quand il navigue pas.

Il y avait néanmoins des alertes. Depuis quelques jours, au près par vent soutenu, on entendait un CRAQUE sourd dont aucun de nous 3 pouvait localiser l'origine. J'ai même fait des tours d'inspection (en mer...) mais, pas de signes visibles. Il aurait fallu poursuivre au mouillage, et quasiment à la loupe... sauf qu'on était à Formentera, il y avait bien d'autres distractions. non, mais je parle de la coupe du monde...

Rien ou presque n'était récupérable ni réparable. Mat cassé juste en-dessous des barres de flèche. Enrouleur de génois cassé, plié avec le génois déchiré autour. Bôme enrouleur cassé au niveau du vit de mulet. Grand'voile déchirée au niveau des barres de fleche.
Feux de mat, girouette, VHF... bye bye ! Plus jamais vu.
Prises électriques de pont arrachées.
Chandeliers tordus.
Coque rayée par le mat qui tapait contre.
Etc...

Mais - pas de blessés ! Juste des vacances foutues, on était aux débuts de la croisière d'un mois..

AVIS à tous possesseurs de Challenger Horizon : sauf si vous avez un des très rares bateaux récents, CHANGER VOTRE GREEMENT DORMANT. Je n'hésiterais pas à passer sur un diamètre supérieur pour les galhaubans ; ce sont eux qui lâchent le premier. A voir avec le gréeur.

Le coût ne sera rien à voir avec une fortune de mer.... et on peut le faire tranquillement en hiver.

Deuxième avis, SURVEILLER L'ETAT DU MAT ET LA CORROSION AUTOUR DES PIECES RIVETéES surtout vers les BARRES DE FLECHE

Pour conclure, après des mois de recherche je n'ai jamais trouvé un ensemble mat- gréement- voiles d'occasion pour mon Horizon, et le devis pour du neuf se chiffre à 10 000 Roros, tout le monde aura compris que ce n'est même pas la peine d'y penser...

La bonne nouvelle est que je viens de trouver un ensemble de ce qu'il faut provenant d'un Sillage 660 du chantier Ocqueteau. Les caractéristiques sont très similaires, sauf que le mat fait 60cm de plus et il n'est pas retreint au-dessus de l'ancrage de l'étai comme sur le Horizon. On va voir s'il est possible de le raccourcir en bas, la bôme me semble assez haute sur le Sillage.

Voilà, si qqn est intéressé par la suite faites moi savoir je mettrai des photos

'Bye
Cap'tain Pete

lundi 15 juin 2015 22:52

Liste des contributions

Galleon
achwilan

Vraiment la poisse!
J'ai eu un Challenger Horizon (modèle 85, super bateau!) avec lequel j'ai parcouru la côte atlantique entre 86 et 99; j'ai eu un autre gag au bout de peu d'années: infiltration d'eau aux cadènes de haubans, avec détérioration locale du contreplaqué composant le sandwich du rouf => virer tout le vaigrage, percer des petits trous pour que ça sèche pendant 6 mois, reboucher à la résine armée avec un peu de tissu de verre dessous, et revaigrage, en liège (joli mais pénible à poser vu que le rouf arbore en partie des surfaces non développables); et j'en ai profité pour remplacer le gréement d'origine de diamètre 4 par du 5; comme ça je n'avais plus d'arrière-pensées quand je lui tirais sur la couenne, au près dans la brise et le clapot en particulier; autre petit gag découvert au bout de 10ans: la quille n'était pas parfaitement alignée longitudinalement, et à la remontée, la pointe arrière érodait lentement mais sûrement la coque, d'où un jour infiltrations dans la double coque... heureusement la mousse avait fortement limité la diffusion de l'humidité; remèdes meuler la pointe fautive (pas d'action possible sur l'axe ou ses paliers), et mettre une petite trappe de visite à l'intérieur à l'endroit délicat.
Mais quand même c'était un sacré bon bateau!...

lundi 15 juin 2015 23:41
Missing
Cap'tain Pete

Hello achwilan

Tu as bien fait de passer les haubans en 5mm au lieu de 4 !

A propos, j'ai eu le même problème que toi sur le cadène bâbord. Infiltrations, pourrissement du contreplaqué dessous le fibre du pont.

L'origine de ces infiltrations (mais j'ai mis du temps à m'en rendre compte..) était les écrous borgnes à l'intérieur. En fait, les tiges filetées des cadènes sont trop longues et les écrous borgnes butent au fond, ce qui donne l'impression que tout est bien serré quand on vérifie, mais non! En réalité il y avait du jeu.

J'ai raccourci un peu les tiges, ôté au ciseau à bois tous qui était pourri, remplacé par une stratification massive résine + mat et tissu de verre pour reconstituer toute l'épaisseur.

A tribord, pas de souci mais j'ai raccourci les filetages par précaution.

Depuis, plus de problèmes à ce niveau. Cependant, la cadène qui était en souffrance est du même coté que le galhauban qui a lâché... on ne peut pas s'empêcher de penser que c'était quand même un signe de fatigue !

Juste un commentaire, je n'incrimine pas le chantier ; 30 ans, c'est vieux pour un gréement dormant ! Le chantier actuel nous le dirait si on demandait : Changer votre gréement dormant après toutes ces années de bons et loyaux services !

On est d'accord, super bateau cet Horizon, avec la remorque et ses qualités en mer de toutes sortes, on va partout... son équilibre à la voile, sa raideur surtout longitudinale - un équipier lourd à l'étrave ne le fait pas plonger comme sur bcp d'autres transportables de cette taille - bon je fais pas toute la liste des avantages de ce bateau, mais nous on repart vers les Baléares en juillet si le nouveau mat ne pose pas trop de problèmes d'adaptation !

Sinon tu navigues sur quoi maintenant ?

Cordialement

mardi 16 juin 2015 20:35
Galleon
achwilan

Après l'Horizon, mon ministre des finances a voté le budget pour passer à la taille au-dessus, et finalement bien au-dessus puisque nous sommes passés à un Océanis 311, DL bien sûr car quand on a pris l'habitude d'éviter autant que possible les marinas pour aller remonter les ruisseaux, on a du mal à s'en défaire...
bon bateau aussi , pas insubmersible malheureusement, mais c'était Byzance par rapport au 311, et ça nous a permis d'étendre les promenades à l'Angleterre et à l'Espagne, et d'embarquer de plus en plus de petits-enfants... une marée de petits-enfants qui se battent pour réserver leur place à tour de rôle; si bien qu'une nouvelle autorisation budgétaire a permis l'acquisition d'un Sun Odyssey 35 (toujours DL, y qu'avec ça qu'on peut rouler sur les trottoirs!... )) qui me semble un paquebot par rapport au Cha; heureusement parce qu'avec nos colonies de vacances embarquées!...

mercredi 17 juin 2015 00:31
Vanikoro_24r
didier13

Salut Cap' tain pete,
Il se trouve que c'était moi sur l'étang de Berre avec le mat cassé. En cause le galhauban cassé net.
Je m'en suis sorti pour moins cher, 2500 euros il me semble.
Mais livraison assez calamiteuse...

samedi 19 décembre 2015 20:58
Corb2
Loupeis

Cables d'origine ? Peut ête trop usés., sachant que la qualité des cables et sertissages actuels vont de moins en moins bien. inox merdiques et sertissages fait a l'arrache. Augmenter les échantilonages augmente les compressions.mefi. Mieux vaut vaut rester dans le matos préconisé et trouver un bon materiel avec un gars sérieux. c 'est le plus difficile.

samedi 19 décembre 2015 23:07
Vanikoro_24r
1
didier13

J'étais passé par le site Minicroiseur, bon contact au début, bon prix sur du matériel d'origine Zspars. Mais pour la livraison, beaucoup d'attente, j'ai du insister lourdement et régulièrement. Bref une fois payé, j'avais le sentiment de le saouler.

dimanche 20 décembre 2015 08:56
Missing
paulbraux4@yahoo.fr

Coté dématage, j'ai été bien servi avec mon challenger 1984... Deux fois... Première, à la sortie des sables d'olonne, c'est la cadène de fixation de l'étai au pont qui a laché. cisaillement progressif. Le mat et les voiles sont descendu gentillement à l'eau à 500 m du phare de sortie du chenal. La capitainerie et un chantier du port m'ont généreusement assisté dans mes réparations, merci encore. Tout mon grément dormant etait neuf, comme quoi !...
Deuxième fois, sortie de Bandol (mediterrannée). Cette fois, le sertissage du bas hauban au mat s'est cassé net. Conséquence, le mat s'est cassé en deux, juste au dessous des barres de flêches. Le meilleur endroit selon un expert... Grâce à la solidarité des gens de mer, j'ai été aidé et conseillé pour manchonner et ainsi réparer mon mat. La faute a été reconnue par celui qui m'avait fait le nouveau grément moins de deux ans auparavant et il m'a refait le gréement entièrement sur dimentionné en 5mm et dédommagé pour la rupture du mat. 10 jours de perdus, mais des amitiés et des connaissances techniques gagnées.
Depuis ce temps, je navigue avec ces réparations qui selon les experts, rendent le mat plus solide encore.... Un tour de 13 mois en méditerrannée (espagne, gibraltar, Magreb, Sicile, Grèce) avec de sacrés coup de vent!...
Et un tour de la France, Angleterre, Belgique, Hollande Allemagne, Baltique jusqu'à Copenhague et retour par les canaux, l'été passé, jusqu'à Nice.
Je suis un fan du challenger horizon.... J'envisage même une transat l'année prochaine...

vendredi 25 décembre 2015 16:52
Fritz_ze_cat
fritz the cat

je ne comprends pas vos augmentations de diamètre des galhaubans
les bas haubans à la rigueur et encore ,ce n'est pas les câbles qui cassent mais les sertissages ,prenez de la qualité acmo par exemple
sur des voilier comme le cha le poids dans les haut est primordial .sur quels critères vous basez vous pour calculer les diamètres ????
pour l'étai si on met un enrouleur il faut un cardan en haut et en bas
et tout va bien .
alain

vendredi 25 décembre 2015 20:08
Dscf0683
ALTAÏR1

Tout a fait, vrai changer pour un grément NORSMAN de plus forte section.

jeudi 11 février 2016 18:45

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums