Tous les forums > HEO Clubs > Tresse de masse ...
Img_0219
Farfadet

Tresse de masse ...

PAN PAN -bonjour - je constate sur mon bateau que les tresses de masse ont toutes disparues....
1-est ce vraiment fondamental d'en avoir sur un bateau plastique avec une quille en fonte ?
2-quelqu'un sait il quel chemin ces tresses doivent elles prendre ? moteur à la quille ? arbre au moteur ? je ne trouve rien sur le sujet......
ci joint photo montrant les varengues du bateau au niveau du mat et les boulons noyés dans plastique
merci pour votre aide

lundi 18 mai 2015 11:26

Liste des contributions

Dsc_0099
lonlon

Salut
Perso, je ne sais pas. Je dois faire la même chose sur mon dufour 31.
Justement, tu devrais préciser là marque et modèle de ton bateau pour que quelqu'un puisse t aider !!!
Lonlon

lundi 18 mai 2015 09:35
Img_0219
Farfadet

il s'agit d'un Fantasia Quillard mais je pense que peu importe la marque du bateau , quel est le principe et le raccordement ideal de ces tresses de masse ? que faire lorsque les boulons de quille sont noyés dans le gelcoat ? relier la tresse de masse sur la barre ou repose le mat ??et la relier au moteur ?

lundi 18 mai 2015 12:49
Avatar
1
galvatest

Peu importe la marque du bateau. Son rôle est de maintenir l'équipotentialité entre métaux immergés afin d'éviter la corrosion en les reliant ensuite à une anode. Mais dans votre cas, j'opterais plutôt pour l'évacuation de la foudre à la mer...
http://www.galvatest.com/PLB_Protection_Cathodique.pdf

lundi 18 mai 2015 10:40
Img_0219
Farfadet

merci galvatest je vais lire la doc avec attention- c'est un gros sujet je vois

lundi 18 mai 2015 12:50
Missing
dgedg

Bonjour,
J' ai aussi ce genre de pb: Dans les fonds de mon first 345, il y a une tresse de masse (assez grosse: 20 ou 25mm de large) qui n' est pas raccordée.
Pensez vous que cette tresse était raccordée sur le pied de mât ou sur un boulon de quille ? . Je ne sais pas sur quoi elle est raccordée à l' autre extrémité.
Quelle est son utilité?

lundi 18 mai 2015 10:49
Tarz_mor_2014
Jean-Marie First 310

Le sujet m'interresse, que les spécialistes nous éclairent, merci d'avance

lundi 18 mai 2015 10:56
Avatar
galvatest

Considérons que les notions de masse, terre et mer se confondent pour ce qui nous intéresse et procédons avec méthode et simplification :
1) La masse de l'équipotentialité. Tous les métaux immergés sont connectés à une tresse, elle-même connectée à une anode sacrificielle afin d'éviter la corrosion galvanique. Ce montage, fréquent aux USA, est controversé en Europe. Il y a, effectivement, du pour et du contre...
2) La masse du continu. Elle est réalisée en un seul point de contact, généralement le moteur, lui-même en contact avec l'eau via l'arbre d'hélice. Elle n'est pas supposée servir de "retour".
3) La masse de l'alternatif. C'est la "vraie", celle que l'on nomme usuellement la "terre". Elle est uniquement destinée à évacuer les courants de fuite de l'alternatif et assurer le bon fonctionnement des disjoncteurs. Elle est connectée au même point que la masse du continu. Mais là encore, existent différents points de vue (je précise que ces différents points de vue impactent le niveau de protection des biens OU des personnes et que les personnes sont bien évidemment prioritaires...).
4) La masse des radio-fréquences. Elle est, en principe, indépendante des autres et vise à assurer le bon fonctionnement des appareils de radio-communication.
5) La masse des instruments de bord. A connecter, via son terminal éventuel, au point unique précédemment évoqué.
6) La masse de protection contre la foudre. Elle n'est en principe commune à aucune autre.
Pour certaines de ces masses, le contact avec la mer se fait souvent via une surface métallique dédiée (plaque de masse en métal fritté afin d'augmenter la surface de contact). Enfin, selon les constructeurs et bricolages divers ces points sont diversement présents et/ou réalisés sur les bateaux mais plus ils sont gros, plus ils ont tendance à l'être...

lundi 18 mai 2015 12:53 *** Message modifié par son auteur ***
Mafaldahugopratt
Pytheas54

Bravo pour cette excellente mise au point.
(1), très rare pour les bateaux européen et pas difficile à bricoler par la suite...
(2/3) ce point est assez facile à tester avec un multimètre et deux LONGUES rallonges
(4 / 5) indispensable pour tous les instruments (radar, BLU, metéofax etc...) qui ont une prise spécifique, par le biais d'une tresse sur un boulon de quille (évidemment si (2) et/ou (3) ne sont pas déjà connectés à la quille !!!!)
(6) on peut peut-être imaginer une liaison temporaire de gros diamètre entre mât + filières (+ portique + ...) vers l'eau, mise en place en cas de risque d'orage

mardi 19 mai 2015 15:47
Missing
matelot@17523

Tout ce que j'ai trouvé à l'achat du bateau:
une tresse entre le moteur et la cadène de pataras + une tresse entre moteur et prise d'eau moteur en bronze.
Les anodes d'arbre et de bout d'hélice font un an, les anodes internes du moteur 3.
J'ai bon ou bien tout faux?

lundi 18 mai 2015 19:56
Missing
majolan83

j'ai un first 310
j'en écahnger une cassée entre haubans et boulon de quille (foudre) par du cable 16 carré
l'autre pas encore vérifiée

lundi 18 mai 2015 21:05
20140110_103120
mouzig

Un très bon article que je viens de relire : http://www.voilelec.com/pages/quille.php
D'après ce site (qui est pour moi une mine d'informations), c'est fondamental d'assurer le lien électrique entre la quille et le gréement.

mardi 19 mai 2015 13:44
P8224828
hoolof

Bonjour,
sur mon ancien Aquila, le YSM12 était relié par une tresse à la chaise d'arbre par un boulon traversant. Jamais compris pourquoi, j'avais une propulsion par arbre et hélice..

mardi 19 mai 2015 15:22 *** Message modifié par son auteur ***
Identit_daniel
daniellouis

1/ Il est important pour l'équipotentialité et la protection du coupe arbre-hélice de disposer une tresse de masse à cheval sur le tourteau en sortie d'inverseur ; j'ai vu un arbre mangé de plusieurs mm au rayon à l'entrée intérieure d'un presse-étoupe, faute de protection (installation par de prétendus pros) !

2/ A partir de la masse moteur, mettre également une tresse de masse en inox relié à une anode qui traîne dans les fonds, dans le cas où vous avez un peu d'eau résiduelle ; important surtout sur les bateaux métalliques.

mardi 19 mai 2015 18:32 *** Message modifié par son auteur ***

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums