Tous les forums > HEO Clubs > Projet acquisition Etap 22i... ou Muscadet
Missing
Jaffar

Projet acquisition Etap 22i... ou Muscadet

Bonjour,
J'ai le projet d'acquérir un voilier transportable et j'aurais besoin de conseils.
Le bateau devrait répondre au cahier des charges suivant:
- transportable avec permis B96
- mise à l'eau à la grue
- préparation incluant matage/dématage en 1/2 journée max
- pouvant tranverser la Manche, partir à 2 ou 2+enfants pour quelques jours

Mon coeur va vers le Muscadet, j'adore, ma raison va vers l'Etap 22i qui devient abordable (le 21i est encore cher)

Pourriez-vous s'il vous plait me faire part de vos conseils et expériences?

d'avance merci!!
jaff

dimanche 03 mai 2015 22:10

Liste des contributions

Missing
(MANAVA)

Bonsoir Jaff, Les 2 sont bien. Ma préférence va vers l'etap22i (même si le muscadet est remarquable) car un bateau bois demande du temps pour le bichonner . Question confort je préfère l'étap .
Matage :Etap (gràce aux jumelles)
Mise à l'eau : pareil pour les 2 (mais muscadet si équipé d'un anneau de levage)
qualité nautiques : Muscadet mais le côté insubmersible de l'etap est rassurant, l'etap se defend bien.

Le mieux c'est de visiter avec tes enfants et Madame. Ils t'apporteront la réponse

Par contre attention pour le permis, je n'ai pas calculé mais je pense que ça doit être juste sans le pl

Laurent

dimanche 03 mai 2015 23:33
Cocov
ClaudeChorus

Pourquoi pas le Mousquetaire ? Qui est insubmersible contrairement au Miuscadet.

dimanche 03 mai 2015 23:35
Missing
Jaffar

Merci pour vos réponses, l'intérêt pour moi du Muscadet est que je pouvais en trouver un en très bon état justement. Autant l'entretien annuel ne me fait pas peur, autant je ne souhaite pas passer du temps à restaurer un bateau.

D'où l'élimination du Mousquetaire.

L'insubmersibilité en revanche je n'y crois pas trop, vu l'age du bateau il faut reconsidérer les mousses, et j'avais lu que le Muscadet dernière mouture était également homologué insubmersible (?!)

Question sur le 22i, son faible poids est un super avantage sur la route, en revanche n'est-ce pas au détriment du comportement marin?
Quels seraient les grandes différences nautiques avec le Muscadet?

Merci de vos expériences!

lundi 04 mai 2015 12:03
Cocov
ClaudeChorus

Je ne vois pas la différence dans l'entretien entre un Mousquetaire et un Muscadet. Tous les deux sont en CP et la construction des deux est très semblable.
En ce qui concerne le caractère insubmersible: il y a une dizaine d'année j'avais un Mousquetaire, qui devait avoir un peu plus de trente ans. Suite à un gros coup de vent une béquille s'est brisée et le bateau a eu un trou dans la coque. Bien entendu il s'est rempli d'eau, jusqu'au bord des banettes, et il a continué à flotter.
Je l'ai ramené au moteur jusqu'au port, plein d'eau.

lundi 04 mai 2015 13:00
2014-12-24_200924
targaz

je penche pour un muscadet,de trés bons souvenirs avec ( traversée de l'atlantique en solo)

lundi 04 mai 2015 12:23
Missing
xabia

Moins cher qu'un Etap 21i ,tu peux trouver un First 211 .

lundi 04 mai 2015 12:38
Missing
Jaffar

On me déconseille le 211 (ou 210) car l'opération de matage/démâtage est longue et impossible à réaliser seul.
Et je parlais du 22i, le 21i étant encore cher en effet.

lundi 04 mai 2015 13:10
20140110_103120
mouzig

Bonjour,
Je ne parlerai que du 22i que je connais bien (et pour cause, je vends le mien !).
Pour moi, l'énorme avantage est la possibilité de mettre à l'eau sur cale, avec une remorque cassante. Ca peut paraître délicat : c'est en réalité très facile !
Tu parles d'une préparation en 1/2 journée max. Avec le mien, du moment où j'arrive à la cale jusqu'au moment ou je pars de celle-ci, prêt à naviguer, je compte habituellement 2h. En effet, le matage avec les jumelles prends 10 minutes (barres de flèches poussantes, donc pas de réglages haubans à refaire) . Le reste n'est que rééquipement (bôme, génois, etc) et mise à l'eau.
L'insubmersibilité des Etap est une réalité. J'ai un article de magazine de voile (j'ai oublié le nom) : ils ont traversé la Manche avec un 21i vide, puis retour avec le même toutes vannes ouvertes. Et déception des journalistes car le voilier marchait mieux ainsi !
Pour Madame, elle appréciait énormément la double coque : pas de condensation, et un coup d'éponge en cas de tâche (pas de vaigrages).
J'ai changé pour plus grand (3 enfants), mais tant qu'ils étaient relativement petits, nous naviguions plusieurs jours sans PB, donc à 5.

lundi 04 mai 2015 14:17

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums