Tous les forums > HEO Clubs > les points forts & inconvénients d'un arpège
Triskell
glloq

les points forts & inconvénients d'un arpège

bonsoir
En vue d'un potentiel achat d'un arpège j'aurais aimé connaitre les points forts & inconvénients de ce bateau .
j'en connais déjà un c'est le délaminage du pont souvent présent sur ce bateau et la mise en oeuvre pour le réparer .
par avance merci

mercredi 11 janvier 2017 09:39

Liste des contributions

  • Émouvant ! AQUILON - 964 dimanche 13 mars 2016 20:37
  • :pouce: pierre 2 jeudi 27 septembre 2012 21:13
  • Joli Blog clarivoile mercredi 16 mars 2016 12:54
Missing
(ouatapan)
Un avantage: c'est un ARPEGE
Un inconvénient: c'est un ARPEGE
mercredi 05 septembre 2012 22:56
Avatar
CataHorus
Très solide et très marin. Tu pourras sans hésiter et te faire peur affronter tous les mistrals de Med.

Les inconvénients des bateaux de son époque et son âge.

Si tu comprares au Folie Douce qui était son principal concurrent, à longueur égale et même prix à l'époque, il fait une tonne de plus.

CaptainRV
mercredi 05 septembre 2012 23:00
11148332_956012871104851_6583920082657990979_o
manhasset
heo club...
jeudi 06 septembre 2012 05:48
1146976_419239364862418_542579829_o
Cpt Martin
Ca a tout gagné ça comme bateau, ce fut le top du top, bon achat
jeudi 06 septembre 2012 08:22
Sam_0341
Pircarre
L'Arpège était mon précédent bateau jusqu'il y a un an.

J'ai changé uniquement pour des raisons de forme physique personnelle et de confort pour mon équipière.

C'est un super bateau, solide, marin, rapide, raide à la toile, comme sur des rails au près. Très rarement osmosé (c'était une bonne époque de construction)

A voir lors de l'achat :

- le délaminage du pont bien connu mais bon... faut relativiser. Comme disent les arpégistes on n'a jamais vu quelqu'un passer au travers du pont d'un arpège.

- la liaison contremoule pont / contremoule coque à l'intérieur

- l'âge, les heures et l'entretien du moteur bien qu'on peut relativiser aussi, le mien a 38 ans et tourne toujours.

Et puis tout le reste comme sur tous les bateaux d'occase.

Tu peux en trouver à partir de 8.000 avec du boulot dessus jusqu'à 18.000 qu'on dirait que c'est un neuf.

Bonne recherche et beaucoup de plaisir !!!

P.S. : le mien n'est pas encore vendu... http://www.hisse-et-oh.com/annonces/voiliers/ref/29214-arpege
jeudi 06 septembre 2012 09:20
Img_2089
1
desmanlb
Nous avons un arpège depuis 5ans maintenant et nous en sommes super satisfait :)

C'est un bateau qui marche bien, il fait un bon près, bien toilé il démarre avec peu de vent.
Il tient bien la mer, cet été nous avons fait le tour de la Galice en partant de La Rochelle et je ne me suis toujours senti en sécurité malgré la houle qui se creuse fortement dans le nord de l'espagne.

L'aménagement à ses bons et mauvais côtés, c'est un bateau qui est vraiment fait pour naviguer avec :
- une grade table à carte dans le sens de la route
- des bancs du cockpit permettent de barrer confortablement
- une belle soute à voile à l'avant
- pleins de couchettes simple qui permettent de dormir callé sous le vent en nav.
- Un accès facile à la table à carte et aux instruments de nav depuis le cockpit.
- il y a pleins de rangements évitant d'avoir trop de bordel en nav

Cependant ces choix d'aménagement font que :
- il n'y a pas de cabines à proprement parlé
- c'est un bateau véritablement confortable à 2 voir 3 mais difficilement à plus.

Autre point fort l'arpège a vraiment de l'allure et il tranche avec tous les bateaux actuel et leurs arrière large :)
vendredi 21 septembre 2012 16:40
Fritz_ze_cat
fritz the cat

une grande table à carte face à la route ...........
elles sont toujours face à la route ,le nord est toujours en face de soi si on positionne correctement la carte .....
alain

jeudi 10 mars 2016 09:13
Img_2089
1
desmanlb

On peut jouer sur les mots entre route du bateau et route de la carte mais y'a quand même un gap entre ça :
http://www.lenautisme.com/wp-content/uploads/2009/03/img_0024-490x367.jpg

et ça :
http://www.evasion-yachting.com/site/images/normal/Bateaux-Occasion-Voiliers5566e338ac03a.jpg

mardi 03 mai 2016 12:30
Haig_et_2010_027
AQUILON - 964

Autre point fort l'arpège a vraiment de l'allure et il tranche avec tous les bateaux actuel et leurs arrière large :)
Je te rejoins tout à fait, Desmanlb, ces bateaux sont magnifiques et reconnaissables de loin !

samedi 21 mai 2016 19:34
Missing
6
fanch-f
la conception de l'arpège date quand même de près de 50 ans, et il porte bien les marques de cet âge:
- l'aménagement intérieur ne correspond plus du tout au mode de vie actuel; il est prévu pour un équipage masculin de coureurs célbataires, aucune couchette double, aucune cabine séparée, grand gaspillage de l'espace
- la carène elle-même porte le poids des ans: arrière riquiqui, exluant tout planning, déplacement semi-lourd trainant beaucoup d'eau, formes arrondies favorisant le roulis pendulaire, performances médiocres comparées aux productions modernes; encore doit-on ajouter que ce bateau, à l'époque le fin du fin des bateaux de régate, serait aujourd'hui complètement ridicule face aux productions modernes du même créneau
- l'aménagement extérieur est fortement handicapé par les options architecturales (cul étroit notamment) et le gréément est le prototype des grééments rorc, dépassé aujourd'hui, constitué d'un pieu rigide et lourd...
- la construction était révolutionnaire à l'époque (contremoule et bateau "pensé" dans sa globalité dès la conception), mais lourde et condamnant tous les accés aux parties vitales de la coque..

en conclusion, l'arpège fut un excellent bateau à son époque, qui a laissé des souvenirs impérissables à tous ceux qui l'ont chevauché; il n'est plus au niveau -du tout- aujourd'hui, et ne constituera qu'un médiocre voilier de croisière (pour laquelle il na pas été conçu) pour skipper nostalgique de sa jeunesse folle... et encore, en équipage restreint...

n.b. ces jeunes ne respectent plus rien!!!
samedi 22 septembre 2012 08:40
Avatar
3
clarivoile
Au près son ridicule est encore à démontrer
samedi 22 septembre 2012 09:36
Haig_et_2010_027
AQUILON - 964

Personnellement, je tiens encore la dragée haute aux Pogo8.50 au près !!!

samedi 21 mai 2016 19:37
Missing
LIHOU2
Jean Lacombe à fait la transpacifique en 19.. sur un arpège, il à fini deuxième derrière Pen Duick 5 (je crois)
samedi 22 septembre 2012 15:11
Missing
4
fanch-f
c'était pas jean lacombe mais j.y. terlain; et il est arrivé dernier (il n'y avait que 2 concurrents)
samedi 22 septembre 2012 16:51
Australia
bitkine
Non second!!!!!!!
samedi 22 septembre 2012 17:11
Atlantique_nord__first_30_little_wing
1
jeanlittlewing
l y a deux ans dan sun compaao de voile mag il était devant un pogo 8.5 au près parce force 5 plus clapot sinon d'accord sur l'interieur pas du tout pratique et sans carré.
samedi 22 septembre 2012 19:58
Missing
fanch-f
dernier ou second, quand il n'y a que deux concurrents, c'est pareil!...
triste d'avoir à le faire remarquer...
samedi 22 septembre 2012 21:04
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing
non non il y avait trois bateaux un sun machin 32, un pogo et un excellent arpege très bien voile et skippe il faut le dire
samedi 22 septembre 2012 21:15
Fritz_ze_cat
fritz the cat

ça c'est le défaut de ne pas avoir la même monture ,même avec des fers un âne ne fera jamais un cheval de course ...
mais le principal c'est d'arriver entier
j'ai navigué sur penduik V quant il était à la SNT de toulon avec les tangons télescopiques ,effectivement au portant c'est un avion ,c'est la première fois que j'ai été à 14nds à la voile au planning ,l'arpège doit pouvoir y arriver au surf
mais pas en continu ...
alain

jeudi 10 mars 2016 09:18
Missing
3
(PYTHEAS II)
Oui Terlain est arrivé deuxième, 10 jours apres Tabarly sur Pen Duick 5 spécialement concu pour la TransPac.

L'Arpege à été et est toujours un excellent bateau. Un bon bateau reste toujours dans le temps un bon bateau, mais les modes changes alors...... effectivement l'Arpege n'a pas de cabines Av et AR, un seul WC, un p'tit cul, pas de tableau ouvert...., mais un brigedeck, un cocpit sécurisé, des couchettes de mer, une cuisine utilisable en mer et enfin une table à carte, une vrai et dans le bon sens.

C'est un bateau pour naviguer, pas pour prendre l'appéro, ou rester devant une plage pour se faire bronzer.
samedi 22 septembre 2012 22:36
Missing
2
fanch-f
oui, 10 jours après; aujourd'hui, avec ce délai, on appelle cela se perdre...
et naviguer sans apéro, sans partie de jambes en l'air, mais avec une table à cartes qui ne sert plus à rien et un cockpit-baignoire qui empêche de bronzer, c'est pas de la navigation, c'est du masochisme...
dimanche 23 septembre 2012 04:02
Capitaine-haddock.1232873497
gwennili2
Nous avons fait la régate de notre assoc samedi dernier, et sommes arrivés 3ème sur 34 concurrents. La flotte constituée entre autre, de flush poker, sunfast37, first 28 à 38, aquila, bavaria40, 30, ....enfin une petite régate de quartier.
Nous avons même pris l'apéro comme il se doit.
L'Arpège ça marche fort à toutes les allures, et encore, on n'est pas des régatiers....
C'est vrai, cockpit réduit pour des gros gabarits, la couchette double bien que présente, n'est pas facile à agencer, les cercueils pas pour les gros, mais il y a tout ce qu'il faut pour le reste.
Concernant le délaminage, le problème a été résolu l'hiver dernier, maintenant on peut danser sur le pont.
dimanche 23 septembre 2012 08:34 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
clarivoile
pour la couchette double, on peut très simplement installer un système repliable dans le carré ce qui me fait un lit large en travers. Bien sûr, il ne faut pas être trop grand 1.8 doit être un grand max.
dimanche 23 septembre 2012 09:37 *** Message modifié par son auteur ***
Img_2089
desmanlb
La couchette double d'origine est déjà pas mal, on arrive à y dormir confortablement avec nos copines malgré les gabarits imposant des proprios :)
vendredi 28 septembre 2012 10:17
Img_1150
PAMPUS
Franchement, c'est completement hors d'age!
Avec un budget équivalent, on trouve un Bren de Folie roof long, qui présente presque tous les critères de confort d'aujourd'hui:
Grand couchage double isolé à l'avant.
WC fermé, + petit coin lavabo.
Belle table à carte dans le bon sens
2ème couchage double dans le carré.
Et en plus, le cokpit est assez grand.
dimanche 23 septembre 2012 11:45
Avatar
1
clarivoile
Peut être mais son allure n'a rien à voir avec celle d'un BDF
dimanche 23 septembre 2012 14:41
Missing
(Altaïr)
L'Arpège a pour lui d'être une icône de la plaisance française mais déjà en 1972 quand j'ai choisi mon premier voilier il était obsolète. Les Harlé et Joubert de l'époque avaient un bon train d'avance en architecture navale.
Néanmoins c'est toujours un bon voilier, ce qui n'est plus si fréquent de nos jours.
dimanche 23 septembre 2012 17:30
Missing
1
(PYTHEAS II)
Oui Altair, je suis d'accord avec vous, un bon voilier restera toujours un bon voilier. De nos jour on parle surtout de bateaux à voiles, et comme dit Fanch à quoi sert une table à carte, effectivement je vois pourquoi le coin navigation n'est plus qu'un pupitre, même sur des unités de 40', tout juste bon pour y installer un clavier.
dimanche 23 septembre 2012 17:48
Avatar
clarivoile
Il ne faut peut être pas s'obséder des la TAC. On peut faire beaucoup sur la table du carré, et en plus ça permet de partager.
dimanche 23 septembre 2012 18:09
P1000031_small_
Guillemot
C'est marrant , cette nostalgie pour l'arpège.

Il y a 15 ans, nous naviguions entre jeunes célibataires tous les w-e de l'année quelque soit le temps, avec trois bateaux : un arpège Deuxième version lest court, un Armagnac premier modèle (7.90 m) et un sauvignon (DL harlé 8.90).

je n'ai jamais vu l'arpège devant les autres et tout cas loin dernière l'armagnac.

Quand au cockpit, et à l'intérieur. Prendre l’apéro à 8 ou manger : d'un inconfort lamentable.

Passer du 1.80 m de hauteur sous barreaux de l'armagnac, pourtant long de 1.30 m de moins, ou des 1.88 m du sauvignon, aux 1.75 du carré de l’arpège faisait un peu misère quand le repas commun s'y déroulait.

A oui, on passait tous les hivers à injecter de la résine dans le pont pourri !

A part ça, c'était un super bateau !

Sérieusement, à moins d'acheter l'un des derniers, super entretenu et suivi (donc cher) n'importe quel half bien né des années 70 sera meilleur et donnera moins d'emmerdes.
dimanche 23 septembre 2012 18:25 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(PYTHEAS II)
Non Guillemot, pas de nostalgie de l'Arpège, je pense que bien des half des années 70 marchaient plus fort que l'Arpege, meme le Karaté marche mieux, mais c'est un bon bateau, malgré ces defauts, car il a des défauts comme tous les bateaux, mais il a aussi des qualités, meme si ce bateau est complétement dépassé il a encore des adeptes, laissons les prendre du plaisir à naviguer sur ce bateau.
dimanche 23 septembre 2012 18:52
P1000031_small_
Guillemot
Bien Sûr PYTHEAS

Moi, je vois maintenant l'arpège comme un objet de collection pour passionnés.

Ca ne peut juste pas être un choix pragmatique pour une personne cherchant un bon bateau de croisière.

anecdote oubliée tout à l'heure : tous les jolies équipières qui venaient naviguer avec nous sortaient tout droit de deux écoles d'infirmières.

Invitées sur l'Arpège, elles y passaient la première nuit... et les nuits suivantes sur le sauvignon !
dimanche 23 septembre 2012 19:34
Missing
(PYTHEAS II)
Sur le Sauvignon, avec du Sauvignon, j'espere.
dimanche 23 septembre 2012 22:42
Missing
Padre11
A mon avis l'Arpege reste un très bon bateau. Le gros point négatif que nous lui avions trouvé lorsque nous cherchions un bateau de ces années là était l'absence de cabine double. Ce point est à nos yeux rédhibitoire vu que nous naviguons à 2 avec ma chérie. Cela dépend toujours du programme de nav...
lundi 24 septembre 2012 17:14
Images_(large)_(2)
pierre 2
je pense que l'arpege est obsolete au niveau amenagement pour naviguer en famille et puis il y a tellement de bon bateaux de la meme taille au meme prix bien plus performants et confortable !je trouve que l'arpege a une cote qu'il ne merite pas toujours a part dans le coeur de ses passionnés ,quand on aime on ne compte pas
lundi 24 septembre 2012 18:08 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
vantampoupe
Salut,
je prends en route la conversation concernant les qualités et défauts de l'arpège.
Perso, sur le mien, j'ai remplacé le coffre à voiles à l'avant et le petit cabinet de toilettes par une grande cabine double, j'ai crée une cuisine dans le carré en rognant sur la moitié de la couchette babord, et à la place de la cuisine au pied de la descente j'ai crée un cabinet de toilette avec douche (assise). J'ai mis un chauffe eau, un frigo en plus de la glacière d'origine.
J'ai donc tout le confort moderne, on peut partir à 5 sans se marcher dessus, et en plus un super bateau sécur et marin.
Que du bonheur quoi!
Je déplore les jugements à l'emporte pièce de certains marins (d'eau douce?!), se moquer d'un bateau c'est ne pas prendre en compte la relation affective que son proprio entretient avec lui. Et c'est dommage.
Bonne nav
Michel
lundi 12 novembre 2012 14:57
Missing
(elixence)
La critique ou le jugement porté sont toujours énoncés selon la perspective et les attentes de leur auteur. Certains aimeront mettre en évidence l'aspect confort à bord, d'autres les qualités marines, cabine avant ou pas, couchette double ou pas ... a chacun selon ses besoins , ses aspirations et ses envies et c'est bien normal.
Pour ma part, navigant majoritairement en solo sur mon arpège, ses qualités marines me satisfont, l'agencement intérieur me va fort bien. Coté performance, certes mon quadragénaire a l'age de ses artères mais encore le week end dernier je naviguais de concert avec deux First 31.7 et un Dufour 34 et je n'étais pas à la traîne loin s'en faut (et même sous spi, on a bien rigolé).

Il est vrai que ce bateau a aussi une petite part un peu mythique, justifiée ou pas, et qui en agagace certains probablement. Je dois témoigner que bien souvent sur les pontons les gens ( d'un certain âge j'en conviens) viennent assez spontanément vers moi pour discuter sur l'arpège, ce qui ne serait pas forcément le cas avec la multitude d'autres bateaux. C'est un point que je mets au crédit de ce bateau que j'ai depuis 5 ans maintenant, avec quelques anecdotes sympas sur ce plan ... ça compte.

Je peux témoigner en tout cas que le rapport investissement/plaisir de navigation est pour moi d'excellent niveau. je ne suis pas un arpègiste indéboulonnable, je changerai probablement de bateau d'ici à quelques années de ma probable ( et espérée, j'avoue j'avoue..) fin de carrière, pour un bateau voyage plus conséquent, mais pour l'instant, tout baigne, budget réduit, plaisir complet, que demander de plus ... une cuisine équipée ? une cabine fermée ? un cockpit plus grand pour l'apéro ? ... bah !

Dom
jeudi 27 septembre 2012 08:03 *** Message modifié par son auteur ***
P1260281_-_version_2
la cuisine au beurre
bonjour Dominique
Non tu n'etais pas ridicule avec ton Arpege nous avons eu beaucoup de mal a te reprendre lundi avant la sud Meaban avec Sirius malgrés le bon 7
Bernard
jeudi 27 septembre 2012 17:02
Missing
11
(elixence)
Salut Bernard

C'est vai que lundi le 7 était bon ( et les rafales aussi ... à combien ? j'ai pas d'anémo)
et en solo, malgré tout, ça reste bien gérable, une qualité que pas mal des contacts de ponton reconnaissent.

Alliez, je ne peux pas résister à vous raconter ma petite anecdote, elle date d'il y a environ 2 ans, mais je me l'étais soigneusement notée, elle résume assez bien ce que j'ai envie de dire sur ce bateau...et ça fait partie de ces petits riens de la vie, ces moments à ma fois banals, uniques et inattendus qui nous réconcilient avec ... ce que l'on a, pour mieux l'apprécier, avec simplicité.

J'avas intitulé ça = "Le bateau de mes rêves", vous allez comprendre pourquoi ...

L’Arpège est un bateau qui a une histoire un peu à part, ce voilier laisse rarement indifférent et devient parfois l’initiateur de discussions ou de rencontres inattendues.


J’étais à l’avant du bateau, affairé à remettre en ordre l’ancre et sa chaîne dans la baille à mouillage lorsque l’homme passant sur le ponton s’est approché et m’a demandé :
- Il est de quelle année ?
- Soixante sept, lui ai-je répondu.
- Il a l’air encore en bon état.
Assez grand, l’homme paraissait un peu âgé mais avait la démarche souple et l’allure de quelqu’un qui avait dû être plutôt sportif dans sa jeunesse. Sa casquette à visière comme en portent souvent les voileux, contribuait sans doute à ne pas pouvoir lui donner vraiment d’âge.
Comme on dit parfois, il portait beau.
- c’était le bateau de mes rêves. Ajouta t-il, comme avec une émotion dans la voix. L’Arpège est un bateau magnifique, le plus agréable que j’aie connu. Il y a longtemps, j’avais eu un Aloa 29, et un ami avait un Arpège, ce bateau m’a fait rêver, jusqu’au jour où j’en ai eu un. Je n’ai jamais connu mieux. Pourtant, j’en ai eu d’autres, des bateaux, un First 36, par exemple.
- Ça devait être pas mal, le First 36, ai-je répondu.
- Oui mais pas la bonne taille, déjà trop gros pour sortir en solo, alors que l’Arpège, simple, marin, pas trop grand, et pour l’époque très bien équipé. Vous avez bien de la chance, monsieur, me dit-il, si vous saviez comme je vous envie !
J’étais étonné que l’on puisse m’envier mon vieux quadragénaire au milieu de tant de voiliers tous plus superbes les uns que les autres dans le port du Crouesty.
- Mais maintenant vous avez quoi ?
- Oh, maintenant, si vous aviez, j’en ai presque honte, j’ai un bateau à moteur en copropriété avec un ami, j’ai arrêté la voile.
A ce moment je faillis lui répondre qu’il n’avait pourtant pas l’air si vieux, mais il me devança.
- Ce n’est plus de mon âge. J’ai quatre vingt ans, vous savez.
Je ne sais pas si l’homme a perçu mon étonnement, j’ai l’impression que j’ai eu du mal à le dissimuler et je ne pus m’empêcher de lui assurer qu’il ne les faisait pas du tout, j’étais à la fois admiratif et ému par cet homme qui laissait ainsi transparaître sa nostalgie comme une brève impudeur, comme une mise à nu soudaine. Ce à quoi il ajouta :
- Oui mais vous savez, quand on est en mer, les ans sont bien là !
Nous avons prolongé notre discussion quelques minutes, parlant autour de l’Arpège, mais plutôt en fait du temps qui passe, lui me redisant qu’il faut faire les choses, ne pas attendre ni repousser les projets à un futur qui nous rattrape bien plus vite qu’on ne le pense.
Il me répéta de nouveau « Comme je vous envie, monsieur, ce bateau a été mon rêve ». C’était comme si le destin m’avait mis ce vieil homme honorable sur ma route pour mieux me persuader de ce bonheur que je touche désormais pour de bon, pour mieux me convaincre qu’il ne me reste plus qu’à en faire le meilleur usage, à ne pas le gâcher, et à le vivre pleinement avec ce que ce bateau a le potentiel de m’offrir si je m’en donne le courage et les moyens.
Au travers de ses mots, cet homme du hasard venait me signifier avec acuité la fragilité et la fugacité du bonheur qu’il faut saisir quand il passe. Il m’enviait très probablement autant la jeunesse que je représentais que le bateau lui-même, et cette nostalgie m’a laissé pensif, interloqué, avec comme une boule au fond de la gorge, comme une envie de pouvoir retourner le temps à l’envers quelques instants pour voir rajeuni cet homme qui fut si heureux sur son bateau. Pour un peu, si je n’avais pas été affairé à mes préparations, j’aurais été tenté de lui dire « allez, on va faire un tour ».
Je n’ai cessé de penser à cette rencontre pendant des heures, puis les jours suivants, avec l’étrange sensation d’avoir compris quelque chose encore plus clairement qu’auparavant.

- Bon vent ! m’a lancé l’homme en quittant le ponton. Je ne l’ai plus jamais revu.
jeudi 27 septembre 2012 20:35 *** Message modifié par son auteur ***
P1260281_-_version_2
la cuisine au beurre
Salut Dom
je te confirme lundi matin c'était 35 38 kn une claque nous amis les filieres au jus
Bernard
vendredi 28 septembre 2012 18:14
Haig_et_2010_027
AQUILON - 964

Émouvant !

dimanche 13 mars 2016 20:37
Images_(large)_(2)
jeudi 27 septembre 2012 21:13
Img_0593
Nola
superbe tout simplement ! A un moment j'ai cru etre a tes cotés !

ceci dit pour rester sur le fil un bon bateau reste un bon bateau malgré son age ( ca me rappel la DS que feu mon pere n'avait jamais eu, mais qui 'avait fait tant rever !)
vendredi 28 septembre 2012 07:58
11148332_956012871104851_6583920082657990979_o
1
manhasset
Chacun son truc, mais comparer un Arpege a un Brin de Folie/Folie douce c'est un peu comparer une deuche et un kangoo, chacun son style....

J'ai acheté le mien il y a bientot 15 ans, j'y ai fait naviguer ma famille (3 enfants) ... ils le prennent tout seul maintenant. La nav a deux y est particulièrement agréable, au moins pour ceux dont l'érotisme ne se limite pas à une joue sur une épaule. Je déteste les couchettes doubles, les mouillages intéressants sont toujours rouleurs....
L'aménagement est tout simplement exceptionel pour son époque, il vaut bien des dortoirs flottants qu'on essaie de nous faire passer pour de fiers dextriers...
Il me fait souvent penser à l'apartement témoin de la Cité du Soleil exposé a la Cité de l'Architecture au Trocadero. Je pense qu'on a rarement fait mieux et plus cohérent...
Mais les ombrageux amoureux auront le plaisir d'ignorer ce qui leur manque dans leur studios flottants!

Join the Club
vendredi 28 septembre 2012 12:48
P1000031_small_
2
Guillemot
j'aime beaucoup les posts de manhasset et de elixence.

Chacun, par son âge, sa culture, ses attentes et son programme, trouvera tel bateau très bon, simplement convenable ou franchement pas adapté.

Moi qui suis plus jeune que vous, j'ai connu l'arpège après son heure de gloire. Il n'était pour moi qu'un vieux bateau parmi les autres, accessible financièrement.

Pas de femmes, pas d'enfants, parfois des équipières bien trempées, on naviguait surtout entre potes : cabines doubles inutiles.

J'ai cité plus haut les bateaux sur lesquels nous naviguions.

Pourtant, contrairement à manhasset, l'Arpège, qu'est ce que j'ai trouvé ça mal foutu !!

Inconfort notoire dans le cockpit, passavants trop étroits, cuisine pas pratique, hauteur sous barreaux insuffisante, toilettes inutilisables par mer formée, surtout au près.

et que dire du dortoir appelé pompeusement "carré" !
Quatre jeunes mâles dormant cote à cote, pas lavés, à l'halène alcoolique, au transit intestinal pas surveillé de près, et on arrivait avant la fin de la nuit au proportions stœchiométriques de la combustion explosive...

une belle nuit était le prétexte à dormir dehors : encore aurait-il fallu que les bancs de cockpit ou les passavants soient assez larges !
vendredi 28 septembre 2012 17:39
Missing
vantampoupe
Salut,
je prends en route la conversation concernant les qualités et défauts de l'arpège.
Perso, sur le mien, j'ai remplacé le coffre à voiles à l'avant et le petit cabinet de toilettes par une grande cabine double, j'ai crée une cuisine dans le carré en rognant sur la moitié de la couchette babord, et à la place de la cuisine au pied de la descente j'ai crée un cabinet de toilette avec douche (assise). J'ai mis un chauffe eau, un frigo en plus de la glacière d'origine.
J'ai donc tout le confort moderne, on peut partir à 5 sans se marcher dessus, et en plus un super bateau sécur et marin.
Que du bonheur quoi!
Je déplore les jugements à l'emporte pièce de certains marins (d'eau douce?!), se moquer d'un bateau c'est ne pas prendre en compte la relation affective que son proprio entretient avec lui. Et c'est dommage.
Bonne nav
Michel
lundi 12 novembre 2012 15:26
H%c3%a9naff
2
Tribal [Pursuit]
A l'époque de ce fil, je n'ai pas réagi et pourtant, dans une certaine mesure, je me suis senti concerné, vu que j'ai bien failli acheter un Aprège il y a un peu plus de 10 ans maintenant. c'était déjà à l'époque "un vieux bateau"; celui que j'ai vu m'a un peu rebuté - pont "très souple", intérieur un peu délabré, bien encombré et cockpit un peu petit pour un couple et deux jeunes enfants.
Je n'ai donc pas acheté d'Arpège; j'ai acheté un Karaté. La filiation entre le deux bateaux me semble évidente, et c'est quelque chose que je n'ai pas vu dans vos posts :
l'harmonie des oeuvres vives, la discrétion du rouf, le petit cul étroit, bref, tout ce qui pour moi fait la beauté, un peu surannée, soit, d'un monoque et donc bien loin des canons actuels - Etrave verticale, maître beau reculé, cul extra-large, décoré de sa plage de bain, cabine avec vue sur la mer etc.

En conclusion, pour moi les performances d'un bateau, le nbre de cabines, l'eau chaude/froide ss pression et la taille de la table à carte sont des critères tout à fait secondaires; faut juste que je tombe amoureux de ses lignes !

Regardez ces "dessous", franchement, c'est-y pas beau? Ok, c'est pas non plus un plan Fife ou un 12mJI, mais j'ai pas dit non plus que j'étais objectif
lundi 12 novembre 2012 15:29
0
1
jean-louis
Je conseillerai la version quille longue, au près ça fait toute la différence.
lundi 12 novembre 2012 16:06
Avatar
1
Swanee
C'est marrant comme les histoires se ressemblent...
Comme Tribal, j'avais envisagé un Arpège, pour ensuite me décider pour un Karaté (mais un MKI, cabine arrière) et le garder 15 ans.
C'est vrai qu'il a une carène sublime, avec l'avantage de ne pas avoir de lest rapporté.

Pour moi, c'est clair aussi : un voilier, ça doit avant tout être beau à regarder, et ce qui est beau est souvent efficace...

Quitte à aller sur l'eau, et à la voile en plus, activité beaucoup plus poussée par le rêve et le romanesque, que par le pragmatisme et la recherche des performances (hors régate...) et bien autant pousser le principe jusqu'au bout et choisir un bateau qui flatte les sens.

Choisir de naviguer en Arpège, c'est comprendre que le plaisir à la voile n'est pas obligatoirement la résultante d'une opération multipliant performances et confort.
Cela peut être aussi une question de budget car ces bateaux peuvent s’accommoder de budgets de fonctionnement minimalistes.
lundi 12 novembre 2012 16:38
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]
sinon y a le Swan


Et un tas d'autres bateaux "anciens" si beaux, si racés. Par exemple le beau She de sieur She36; comprends pas qu'il ne trouve pas preneur à ce prix. Ah, si je n'avais pas déjà deux bateaux...
mardi 13 novembre 2012 14:39
Missing
(60nora)
bjr,
à propos de la table à carte dans le bons sens ,
je n'ai jamais compris, pour moi quand je suis à la table à carte le nord est en haut qu'elle soit dans n'importe quel sens .
souvent j'ai un petit compas magnetique sur cardan qui a sa ligne de foi dans le sens de la marche qui me sert surtout pour savoir si le pilote tient bien le cap .
alain
mardi 13 novembre 2012 08:46
Img_2089
desmanlb
Quand on parle de table à carte dans le bon sens c'est plus pour le confort du capitaine que pour la lecture de la carte.

Dans le TGV je n'aime pas être dos à la route et dans un bateau c'est la même chose :)
(et pour les aller retour table/cockpit c'est quand même plus pratique d'avoir la table en face)
vendredi 12 avril 2013 18:14
Gouvernail-icone
Al66
La liaison contremoule pont / contremoule coque à l'intérieur est un point faible avec l'age qui donne un bateau qui donne l'impression de dandiller quand on est à l'intérieur par mer forte. (modèle 1968)

L'un de mes amis a résolu le problème en injectant de la mousse expansive dans l'espace vide et au final ça donne un bateau super rigide qui passe plus en force.

Jusqu'à des vagues de trois mètres ça mouille pas....après c'est une autre histoire.

Sinon le moteur RENAULT COUACH est très très capricieux.
mardi 13 novembre 2012 10:00
Image
tycoz77

Je me souviens d'un retour Guernesey saint Mlo de nuit .premier quart j'étais à la barre ..petit vent sympa .releve je vais me coucher dans la couchette cercueil bâbord .le vent tombe le brouillard aussi et le fin de nuit s'est passé avec le fameux 3 cylindres essence Renault .....ça tourne carré un 3 cylindres .impossible de dormir sinon ça te faisait du président avec force 8 ce bateau là ...

jeudi 17 mars 2016 18:21
Fb_img_1478935676627
7
Chloé
Pour moi c’est l’élégance qui compte. J’ai toujours préféré une vielle maison en pierre de taille chauffé au bois à une construction nouvelle avec tout le confort. A chacun ses goûts, il ne vous viendrait pas a l’idée de comparer, d’en sous peser, les avantages et inconvénients car tellement différant.
Quand j’ai vue pour la première fois Chloé avec ses finesses, son équilibre, j’en suis tombé amoureux. Son intérieur bois vernis du sol au plafond sa table a carte si imposante et sa cuisine riquiqui si charmante mon fait oublier son mètre 80 de hauteur sous barreau. Il n’y a pas de douche... moins de problème avec la tuyauterie et les pompes moins de réserve d’eau pour une plus grande autonomie.
Ce n’est pas parce qu’il y a 6 couchettes qu’il faut être 6 a bord. Je suis bien dans ma couchette double avec ma copine ou très heureux de naviguer à trois avec mes deux fils.
50 heures pour aller de La Rochelle à Gijon certes les nouvelles unités sportives de 9 m en auraient mis 40 mais moi ça me convient. Les vieux winches des années 60, le mat droit comme un poteau télégraphique, son arrière étroit, son moteur volvo qui toussote, (pou pou pou pou) lui donne un coté «vieillot» Mon fils affirme qu’il sera vintage dans quelque années alors j’attends ... et je me fait plaisir a être sur un joli bateau pour un budget très raisonnable.
lundi 18 mars 2013 16:01
Gouvernail-icone
1
Al66
Je rejoins Chloé...l'Arpège a le charme des tractions ou des vieilles DS.
Hors d'age, intemporel et historiquement incontournable.

A l'usage on se rend compte que jadis les architectes concevaient la voile hauturière comme un truc assez sommaire.
La preuve du penchant marin de la bête....la table à carte est quasi plus grande que la cuisine.

Après j'avoue qu'au niveau des ligne avec sa poupe resserrée l'Arpège est un beau bateau.
mardi 19 mars 2013 08:03
Missing
2
(elixence)
Elle est marrante, finalement , l'histoire de ce fil. il a des résurgences assez imprévisibles - on répond par exemple en mars 2013 à un post du 23 septembre de l'année précédente -ça ne cessera de m'étonner . Faut il croire que l'arpège à lui seul soulève quelques passions ? Ce serait faire trop d'honneur aux arpégistes, non, croyez pas ?
Des gens - arpégistes donc - viennent échanger des propos assez simples du style "nous on l'aime bien notre arpège par ce que ceci-cela...etc...", eh bien, cela suffit pour que d'autres viennent opposer que c'est finalement naze de trouver des qualités à ce bateau. Curiosité des forums internet, sans doute, qui se voudraient échanges d'idées quand ils sont assez souvent des suites de monologues (ou mono-scripts ?). Quand la spontanéité de l'échange verbal n'est plus là l'excès ou l'exagération deviennent un risque classique;
Et surtout la tentative de ringardisation insidieuse consistant à comparer un arpégiste à un conducteur de traction peut avoir un petit coté agaçant.
Je n'ai pas l'impression de me sentir à ce point démodé, dépassé, passéiste par ce que je navigue sur un bateau largement quadragénaire. J'aurais même parfois envie d'inviter certains tupperware-jeunots à partager une bonne "piaule" bien trempée, pour voir.

J'ai passé rapidement l'article de sailingmagazine - mag américain - posté par Carthage sur le fil "au fil des lectures" daté de décembre 2011; au traducteur google, j'ai pas le temps de de traduire à la mano ni de le corriger, c'est un peu approximatif en syntaxe, mais le sens est bien là ... et pour moi l'essentiel y est. allez lire l'original si vous lisez l'anglais, je reviendrai sur la trad améliorée si jai le temps, mais comment dire ... comment dire... question bateau, c'est comme le reste, comme le chantait Brassens

Quand ils sont tout neufs
Qu'ils sortent de l'oeuf du cocon
Tous les jeunes blancs becs
Prennent les vieux mecs pour des cons

( et la suite à l'inverse symétrique ...)
...
Le temps ne fait rien à l'affaire
etc ...

(oui bon franchement la trad google est comme elle est, mais sur le fond, pas si mal non ?
bon, un peu poilante dans son coté bouillie syntaxique tout de même par endroits , faudra quand même la reprendre à la main quand yaura le temps)
samedi 13 avril 2013 00:19 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
clarivoile
Tous ces commentaires positifs ou négatifs ont l'avantage de faire vivre ce fil et plus loin ce forum.

Ils sont notre plaisir
samedi 13 avril 2013 10:09
Tanit
CARTHAGE
Fabuleuse, la trad Google ! Entre le pont qui peut, ou peut ne pas, avoir été évidé (= délaminé), je ne sais plus quoi qui peut être bien porté (= usé), et la barre qui convient bien pour un motoculteur...
Et je suis bien d'accord pour trouver que c'est dommage qu'un Arpège ait été "déplacés de son poste à quai
habituel pour le clinquant du show de nouveaux modèles" !

Moi, je suis arrivée à l'Arpège par hasard ; mais quand j'ai commencé à chercher, une chose était claire : mon bateau serait de la génération 70 ; parce que ce qu'on a fait depuis me plaisait beaucoup moins, et m'inspirait beaucoup moins confiance.
Comme en plus un bateau de cet âge-là rentrait bien mieux dans mon budget d'achat... je suis peut-être ringarde et si c'est le cas je m'en fiche, mais je suis surtout contente à un point que vous n'imaginez pas !
lundi 15 avril 2013 17:44
Missing
(ouatapan)
Content de te lire à nouveau, où en es-tu dans ton reconditioning, navigues-tu avec, si non, tu sentiras le plaisir suprême avec ce bateau. Je navigue régulièrement avec même en hiver et chaque fois je me régale et mes petits enfants aussi !!!
A+
mercredi 17 avril 2013 00:32
Tanit
CARTHAGE
Mon reconditioning a commencé par la réfection totale du chauffage chez ma Maman, suite à intox monoxyde de carbone ! C'est une horreur ce truc-là, il faut absolument avoir un détecteur chez soi (moins de 100 €) !
Du coup, Carthage, j'ai un tout petit peu navigué côte Nord Espagne, et pas refitté grand'chose. Mais c'est reparti, je suis en train d'accumuler connaissances et matériel (et il faut que je passe le CRR), le but étant qu'il soit bien avancé, sinon fini pour l'indispensable, à l'automne.
Oui, c'est un drôlement bon bateau. Pour gens minimalistes et modestes, certes (et qui aiment le près, ce qui est mon cas). Mais que veux-tu trouver de plus marin, de plus gentil, de plus habitable, de moins exigeant, de meilleur marché, qu'un Arpège ?
Son temps de gloire est passé et dépassé, nul ne le nie ; il reste un excellent et solide bateau.
A voir si les Oceanis et autres merveilles dureront autant, et seront autant convoitées d'ici 40 ans ?
mercredi 17 avril 2013 09:46
Haig_et_2010_027
AQUILON - 964

Merci pour votre article.

mardi 15 mars 2016 08:04
Capitaine-haddock.1232873497
1
gwennili2
Je lis et relis le post de guillemeau, et vraiment je suis peiné.
Certes l'Arpège a eu ses heures de gloires, et le confort offert à l'époque était à la hauteur du moment.
Je me souviens, moi qui naviguais sur un bateau bois, la première fois que je suis monté dessus...
Aujourd'hui, si l'on veut du confort pour un équipage de 6, peut être faut-il prendre un werterly.
Mais, pour ce qui est d'une navigation rapide, sécurisante, avec de bonnes sensations, des sorties sur l'eau à la journée ou même du cabotage, (nous allons régulièrement aux anglos), participer aux régates du coins (baie de St Brieuc), l'Arpège est un magnifique bateau.
De plus si on s'y intéresse un peu, l'esthétique est là.
mercredi 17 avril 2013 08:43 *** Message modifié par son auteur ***
Tanit
CARTHAGE
Très juste, j'oubliais l'esthétique ! C'est pas pour rien que l'idée est venue, non de Michel Dufour tout seul, mais de Michel Dufour ET Renzo Piano !
Quant au confort, tout dépend de la définition. J'ai fait quelques jours en Ecosse sur BDA, c'était je crois un Westerly, cabine arrière, cabinets de toilette partout, chauffage etc... et je déteste ça.
C'est pas, quoi qu'on en dise, le confort d'une maison ; ce sont des contraintes plus fortes qu'à la maison, parce que sur l'eau tout est plus difficile, à commencer par le ménage ; pour moi, ça bouffe la liberté et le temps.
J'aime mieux mon Arpège minimaliste, qui me laisse tout le temps de flemmarder, de barrer, de regarder autour de moi... de vivre, quoi.
mercredi 17 avril 2013 09:49
Haig_et_2010_027
AQUILON - 964

Si on demande à un enfant de dessiner un bateau à voiles, il esquissera un Arpège, et pas un Pogo (très bon bateau par ailleurs..), c'est quand même un signe du "beau" de ce bateau, non ?

Et ceux qui naviguent sur cette unité de prestige le savent bien et le constatent tous les jours, "on" se retourne sur un Arpège, c'est comme ça.
Bons vents à tous, et que vivent nos Arpèges !

jeudi 29 août 2013 23:27
1706331877
arnaudp

Chaque fois que je vois un arpège,je l admire et je me crois capable de succomber à cette tentation (c est vrai que j aime les MZ et les Jawa),je le trouve utilitaire et fonctionnel.

lundi 14 mars 2016 19:26
Avatar
clarivoile

Il ne faut pas hésiter! C'est bien mieux qu'une MZ

lundi 14 mars 2016 23:09
Haig_et_2010_027
AQUILON - 964

Il ne vous reste plus qu'à franchir le pas et devenir Arpègiste !

lundi 14 mars 2016 19:35
Fb_img_1478935676627
1
Chloé

Les plus et les moins d'un bateau ne veut pas dire grand chose, il n'y a pas d'absolu, juste des utilisations. C'est une vision consommatrice. Un 15 mètres pour passer ses week end entre la Rochelle et l'ile de Ré peut être pertinent pour certain et absurde pour d'autre.
Je voulais un bateau avec une cabine avant et arrière, une douche (eau chaude si possible) et une hauteur sous barreau 1m85.
J'ai croisé « Chloé », un arpège, à une vente de bateau d'occasion au port de la Rochelle. Il y avait 30 bateaux a vendre... je les visitais mais ne voyais que lui. Ce fut une évidence.
Pourtant « Chloé » ne m'offrait rien de ce que j'attendais mais je ne pourrais pas imaginer naviguer sur un autre bateau.

On trouve son bateau, sans y prendre garde, contre sa volonté.
Dans une vision trop consommatrice, il manque se petit rien qui fait tout, l'attachement du marin à son bateau.

https://chloearpege.wordpress.com/

mercredi 16 mars 2016 12:00 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
clarivoile

Ah le petit cul de Chloé!

mercredi 16 mars 2016 12:51
7591
Capucin

les dix-sept vont vous tomber dessus.

dimanche 22 mai 2016 06:27
Avatar
clarivoile

Joli Blog

mercredi 16 mars 2016 12:54
Fb_img_1478935676627
Chloé

Merci Clarivoile pour le petit cul et le joli blog ...
amicalement gilles

jeudi 17 mars 2016 17:59
1706331877
arnaudp

J en ai un en vu,premier modéle, mais le pont est délaminé, est ce un gros travail à faire soi meme?

jeudi 17 mars 2016 18:24
Haig_et_2010_027
AQUILON - 964

arnaudp, je ne conseillerai trop d'aller sur le site voilier-arpege.com. Il y a plusieurs papiers sur le sujet. N'hésite pas à prendre contact avec le site, ils peuvent être de très bons conseils. Bon courage.

jeudi 17 mars 2016 20:57
Capitaine-haddock.1232873497
gwennili2

C'est un vrai voilier, qui marche, conçu dans les années 70, magnifique carène. On fait le bonheur de nos concurrents lors de régates locales, on leur fait voir notre cul...

samedi 21 mai 2016 21:09
Img_3084
2
guillaume5633

bonjour a tous '
je suis un petit nouveau sur le site . Je suis un jeune à revenus moyen et passionné de voile. Je cherchai un bateau depuis longtemps et a force on trouve ?
pour ma part l'arpege est un symbole de liberté vagabondage et futur moments de partage en famille. Ce qui a mon sens est le plus important. Il permet aussi de donner accès à des personne à budget modéré le loisirs de s'évader . Alors oui il n'est pas neuf, oui il est spartiate mais peux importe le flacon pourvus que l'on ai l'ivresse.
mon reve approche et je l'espere vite naviguer en ARPEGE????????

mardi 10 janvier 2017 10:04
Haig_et_2010_027
AQUILON - 964

Bonjour Guillaume5633,

Un rêve est fait pour être concrétisé, sinon, ça s'appelle une utopie !
Je t'invite à consulter le site très intéressant largement remanié :
http://www.voilier-arpege.com/
et à nous y rejoindre.
Mais, méfie-toi...!! De passionné de voile, tu risques de devenir Passionné de l'Arpège !!
Bon courage et à bientôt !

mardi 10 janvier 2017 11:09
Fb_img_1478935676627
Chloé

Bienvenue Guillaume, oui il faut concrétiser ses rêves. Comme le dit si bien Aquilon tu risque de devenir un passionné. Vagabondage ? Je te propose de visiter ce site :

https://chloearpege.wordpress.com/

Je t'affirme que faire le tour de l'Espagne en arpège n'est qu'une balade de santé. Il faut juste avoir le temps et surtout le prendre.
Amicalement
Gilles

mardi 10 janvier 2017 11:26
Missing
(Primipile)

L'arpège fais partie des bateaux mythique de par ses qualités marins. Bien construit costaud et équilibré, ils font des heureux dans la monde entier. Être propriétaire d'une bateau de cet époque n'est pas à la portée de tous. Souvent plus du boulot pour une mise en état en gardant son aspect d'origine. Pour ma part j'ai une centurion 32 concurrent direct de l'arpege, architecture similaire et comportement marin qui dépasse la majorité des 'tupperware' sur la marché des voiliers aujourd'hui.

mardi 10 janvier 2017 13:46
Missing
hobi

On a plus qu'a se faire des regates d'anciens, Arpege contre Centurion, contre Sirocco. Je n'ai jamais vu le fond de ma coque se deformer dans le Sirocco, et c'est la meme chose dans un voilier genre Centurion ou Arpege.

Par contre dans un Delher... C'est pas pareil. A chaque vague par F6, le fond de la coque travaillait, et ca met pas en confiance.

Apres, si c'est pour la bronzette, c'est sur, un Tupperware sera mieux!

mardi 10 janvier 2017 14:13
Atlantique_nord__first_30_little_wing
1
jeanlittlewing

l'arpège est un bateau mythique mais il ne faut pas sous estimer le problème du pont spongieux qui entraine un chantier pas marrant du tout !! c'est vraiment son point faible, souvent mentionné sur HEO

mardi 10 janvier 2017 14:16
Img_3084
guillaume5633

Pour ma part, je suis tombé sous le charme de ce bateau en 2010 lors de mes recherches puis la confirmation en 2013 lors du rassemblement des arpèges à Quiberon où j'aurai du monté à bord de l'un d'entre eux pour visiter mais le propriétaire en a décidé le contraire au dernier moment dommage.
Pour les problèmes de pont, je l'ai lu dans plusieurs postes ainsi que les problèmes de liaison pont coque mais je compte sur la grande communauté qui existe dans le Morbihan pour m'aider à choisir mon bateau et de me conseiller pour les travaux.

mardi 10 janvier 2017 15:14
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

si ce n'est pas fait c'est à faire et c'est un boulot pas marrant

mardi 10 janvier 2017 17:02
Haig_et_2010_027
AQUILON - 964

J'étais à Quiberon lors de ce rassemblement.
Dommage que vous n'ayez pu monter à bord d'un de nos magnifiques bateaux !!

mardi 10 janvier 2017 15:26
Missing
hobi

Je suis aussi base à quiberon. Une course sirocco contre arpège!

mardi 10 janvier 2017 19:19
Missing
bernard1968

il y a dans mon port , un arpège qui doit être à vendre depuis plus de cinq ans . Pour 5000 euro , il me semble . Le pont est délaminé.

mercredi 11 janvier 2017 17:10
Img_3084
guillaume5633

Aquilon-964 ça sera plus facile pour moi car au premier Mars je quitte la gironde Pour le Morbihan ou mon épouse et moi meme comptons bien avoir l'opportunité d'avoir notre Arpège ????????????. En effet c'est dommage de s'être loupé car j'étais venue exprès de gironde Pour ce rassemblement Mais n'étant que visiteur ça laisse pas l'accès aux bateaux ceque je comprend aisaiement ????

mercredi 11 janvier 2017 17:45
Img_3084
guillaume5633

Oula y a eu un beug avec les ??? ???????????????? ta photo Aquilon-964 est superbe.tu es à quel port bernard1968

mercredi 11 janvier 2017 17:49
Haig_et_2010_027
AQUILON - 964

Bonsoir Bernard1968,

Merci pour ton compliment...
Je suis sur le Vieux Port de La Rochelle.
Photo de cet été à La Trin'

mercredi 11 janvier 2017 22:39
Img_3084
guillaume5633

Aquilon-964 Votre Arpége est magnifique

jeudi 12 janvier 2017 11:54
Img_3084
guillaume5633

merci Chaberto pour cette video. Je la connaissais déjà je pense avoie ecumè toutes les videos sur youtunbe et autre consernant l'arpege lol.

jeudi 12 janvier 2017 12:49
Img_2185
Moins c+

Juste pour te faire patienter ou rêver en attendant...

jeudi 12 janvier 2017 19:59
Img_2185
Moins c+

Comme dit plus haut: avantages: c'est un Arpège, défauts: c'est un Arpège. Tout était dit, mais ça ne fait pas vivre un fil ou forum....
Ni mieux ni moins bien que tant d'autres,
Pas plus déraisonnable qu'une vieille ferme en pierre au charme inimitable et aux défauts sans fin, ou qu'un vieux gréement....ou que n'importe quel voilier, au fond.
Sur la photo suivante, le voisin de droite se souviendra longtemps des heures de retards prises entre l'Aber Ildut et l'Aber Wrach, cet été, au près F 5, vent et courant dans le nez. Il n'avait pas l'air plus nouille que nous, ni moins mordu.
L'apéro fut sympa tout de même, et les commentaires nombreux.
C'est parfois dur de se faire passer par des bombes, au portant par petite brise, mais ça ne doit pas être le bateau...
Jf

jeudi 12 janvier 2017 20:28
Img_3084
guillaume5633

Moins C+ les photos sont superbes et tu as raison je ne pense pas qu'il y ai de bOn oú de mauvais bateaux. Il tellement d'effectif là dedans que je ne me permettais pas de juger. Moi l'arpege c'est un idéal un rêve en fait donc je pense que ce sera mon. Ayrault de coeur

jeudi 12 janvier 2017 21:07
Balise_belge_2
1
ecumeur

Il faut aussi se souvenir que, en son temps, l'Arpège était un "grand bateau" avec ses 9,15m!
A la même époque, les Sangria ou Ecume de Mer étaient des bateaux familiaux avec respectivement 7,60 et 7,90m!
On rencontre de nombreux Arpèges amoureusement entretenus et en parfait état, mais aussi d'autres en fin de vie.

jeudi 12 janvier 2017 21:16
Fritz_ze_cat
1
fritz the cat

pour avoir un arpège il faut connaitre la musique ,et ne pas commèttre de fausses notes ,c'est l'accord parfait .
alain

jeudi 12 janvier 2017 21:29
Missing
(ouatapan)

C'est pour ça que OUATAPAN sapelait SCHERZO !

vendredi 13 janvier 2017 00:19
Img_3084
guillaume5633

Friz the cat bien vue les jeux de mots ;0)

jeudi 12 janvier 2017 21:31

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums