Tous les forums > HEO Clubs > assèchement mousse d'insubmersiblité
Sam_0607
transatretour

assèchement mousse d'insubmersiblité

la mousse emprisonnée entre la coque et le contre-moule absorbe l'eau ( fuites ou condensation )comment assécher cette partie inaccessible ? merci de vos expériences guy
dimanche 25 septembre 2011 18:24

Liste des contributions

Missing
(Piep)
Il faut déterminer la cause de cette infiltration sinon travail inutile.
Une mousse d’insubmersibilité est à cellules fermées. Elle n'absorbe l'eau qu'après dégradation mécanique et un long séjour favorisant des réactions avec la saumure et autres matières. Selon l'état, on assèche et on referme étanche, ou on enlève toute la mousse et on réinjecte du produit. La 2ème solution demande la découpe du contre-moule, le retrait de la mousse, la mise en place de pains de mousse puis la fermeture (grandes cales) ou la fermeture puis l'injection de mousse par des trous (plutôt le cas ici).
Pour un puisard, c'est assez facile. dans tous les fonds...
dimanche 25 septembre 2011 19:51
Sam_0607
transatretour
l'assèchement à l'aide d'une pompe à vide est-il judicieux ?
lundi 26 septembre 2011 22:49
Missing
(Piep)
A priori tu ne pourras assécher que si tu as accès au point bas de chaque zone à assécher. Lapalissade mais selon le cas, il vaut mieux virer toute la mousse plutôt que de laisser des poches. Il n'y a que toi qui peut savoir.
mardi 27 septembre 2011 02:19
Sam_0607
transatretour
merci de ta réponse , que penses-tu de l'utilisation d'une pompe à vide ?
mercredi 28 septembre 2011 07:51
Missing
(wingeim)
J'ai viré toute la mousse et je l'ai remplacé par des volumes d'insubmersibilité gonflables !
C'est la galère à virer...
dimanche 25 septembre 2011 20:04
Sam_0607
transatretour
Merci sur quel voilier ?
lundi 26 septembre 2011 22:47 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
AICA
C'est marrant sur ce fil la question a été modifiée et la première réponse supprimée ?????
mardi 27 septembre 2011 09:39
Avatar_gilletarom
Gilletarom
Volume d'insubmersibilité gonflable ... mais en cas de crevaison de la coque lors d'un choc avec un OFNI ou autre, les dits volumes gonflables crèveront aussi. Et alors water-plouf-plouf ....

Question : Sur quel bateau avez vous un problème de mousse de flotabilité ?

Cordialement

Gilletarom.

mardi 27 septembre 2011 17:47
Sam_0607
transatretour
c'est un challenger bravo de 87, quelqu'un a-t-il essayé d'extraire l'eau avec une pompe à vide ?
cdlt guy
mercredi 28 septembre 2011 07:49
Missing
(wingeim)
N'importe quoi ! Les volumes gonflables font environ 20 litres chacuns. On en trouve très facilement dans les magasins qui vendent des accessoires pour petits dériveurs. On en met autant qu'il faut pour compenser le volume de la mousse retirée. En cas d'avarie, même si c'est du genre Titanic, il y a peu de chance d'en abîmer un seul. Périodiquement ou en permanence avec une pompe de cale, il est plus facile de retirer l'eau qui aurait pu s'infiltrer. C'est plus propre à gérer que de la mousse. On peut les retirer facilement pour faire un grand nettoyage si besoin. A volume égal, le gonflable a une flotabilité bien meilleure. Question de bon sens !
mardi 27 septembre 2011 18:31
Missing
(Piep)
J'ai répondu pour la mousse mais le fil ne précise pas de quel bateau il s'agit. Mousse "d'insubmersibilité" est un terme peut-être inapproprié. La mousse a plusieurs intérêts dont l'isolation et le faible poids. Elle participe parfois à une tenue structurelle de l'ensemble. Il n'est pas question de la remplacer par des volumes gonflables sous les fonds de n'importe quel croiseur. Quant au dit croiseur, son insubmersibilité ne repose pas sur quelques plaques de mousse mais sur une conception reconnue insubmersible et certifiée lors de tests.
Donc, il faut savoir de quoi il retourne avant de modifier quoi que ce soit.
mardi 27 septembre 2011 21:18
Missing
(wingeim)
Piep, tu a raison : il faut préciser de quel bateau il s'agit et ensuite comment la mousse est répartie. J'ai remplacé la mousse par des volumes gonflables sur un Jouet 550 et sur un Mourskoul 510, dans les coffres. Mais cela n'aurait pas été possible dans un Challenger, du Micro au Bravo, car la mousse se situe entre la coque et son contremoulage et doit aussi faire partie de la rigidité de l'ensemble. Pas plus d'ailleurs dans les Etap. Pour être plus clair, des photos des coffres du Jouet 550, l'un avec la mousse l'autre sans la mousse
mercredi 28 septembre 2011 10:23

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums