Tous les forums > Equipements > Ralenti subitement décalé sur Nanni 4220HE
Hug_0481
Ngu

Ralenti subitement décalé sur Nanni 4220HE

Bonjour,

Du jour au lendemain, le ralenti de notre Nanni 4220HE s’est décalé.
Maintenant quand la manette des gaz est au point mort, le moteur tour à peine à 800 T/m, fait un bruit d’enfer et fini par s’arrêter.
Si je mets les gaz un quart avant ou un quart arrière je retrouve le ralenti entre 900 et 950 T/m et le moteur tourne rond. Aucun trou à l‘accélération si je poursuis d’accélérer.

Côté moteur : pour obtenir le ralenti je dois maintenir le levier d’accélération à 8mm de la vis butoir sur lequel il repose habituellement.

Nos soupçons :
un décalage de la crémaillère, peut être grippé, comme il est fait référence dans ce post :
https://www.hisse-et-oh.com/forums/equipements/messages/1537318-pompe-injection-moteur-nanni-4220-he
Un élément du régulateur de vitesse qui se serait déréglé ? Est-ce possible?

Ce que nous avons déjà fait : changer les tous les filtres carburants, changer le diesel, démonter chaque injecteur et contrôler qu’ils crachent bien tout remonter en serrant correctement, recherche de prise d’air, purge, gavage forcé avec pompe hors bord sur le circuit pendant que le moteur tourne, vérification qu’il n’a pas d’eau dans l’huile, dans le carter et la pompe de gavage.

Mes questions :
Que pensez-vous de mes soupçons ?
S’il fallait verifier la crémaillaire, est-ce que le démontage de pompe d’injection est aisée (j’ai le manuel d’atelier à bord et de bons rudiments de mécanique mais guère mieux), y a t’il des finesses ou des pièges, ne faut-il pas des pièces neuves pour le remontage, comme les cales ?
Cette semi-panne, qui me laisse quand même la possibilité d’utiliser le moteur, peut elle empirer ?

Les conditions : Nous sommes au Brésil, dans la baie d’ilha Grande, le moteur tourne tous les jours. Nous avions navigué une heure au moteur la veille, le lendemain en démarrant le ralenti était décalé. Il fait une chaleur de brute, 33 dans le bateau (le mécano souffre, mais un moteur, ça aime ça non ?).
Nous sommes au mouillage, sans aide facilement solicitable.

Vos avis, vos conseils me seront précieux. Merci d’avoir lu cette bouteille à la mer.

mardi 27 décembre 2016 19:38

Liste des contributions

  • erreur Ngu lundi 27 février 2017 13:13
Hug_0481
Ngu

Mon message était peut être un peu trop précis. Des infos générales sur la dépose d'une pompe à injection pourrait m'aider.

La dépose et la repose de la pompe a injection sont-elles des opérations complexes.
Quel est le cadre général ?
Cela demande de piger le monteur je crois et de mettre le levier de vitesse et le levier de stop dans une position particulière ?
Je serais curieux d'un retour d’expérience de ceux qui sont déjà passé par là.
Merci

vendredi 30 décembre 2016 13:18
Missing
outremer

Tout est sans doute possible mais essayez absolument de disposer de l'éclaté moteur (souvent récupérable sur internet) pour bien analyser le cheminement du levier de commande à la pompe d'injection en passant par le régulateur, avant d'aggraver éventuellement un problème.
La logique est d'aller successivement du plus simple et du plus accessible au plus compliqué et hasardeux à démonter.
Un levier de transmission peut être simplement décalé. Un simple desserrage suffit. Pour ce qui est d'un régulateur, bien comprendre comment cela marche. C'est chatouilleux et la vie du moteur repose souvent sur un simple ressort. Faire très attention à la montée des tours, etc.....

vendredi 30 décembre 2016 18:16
Hug_0481
Ngu

Bonjour Outremer, tous mes voeux pour la nouvelle année.

Tu as très bien saisi mon appréhension
"La vie du moteur repose souvent sur un simple ressort."
J'ai répété ta phrase à tout l'équipage qui ne comprend pas toujours pourquoi le bateau est arrêté pendant leurs vacances et mes scrupules à toucher à ces pièces d’horlogerie que sont le régulateur de vitesse et la pompe à injection.

J'ai mis l'éclaté du régulateur (j'ai aussi le manuel d'atelier) en pièce jointe.

La question est-ce que je me lance ou pas dans le démontage du régulateur ?
Au vu de ce schéma la déposes est-elle ardue? faut-il des outils spéciaux pour remettre les ressorts ?
Quelqu'un a-t-il déja fait cette dépose ? Un retour d’expérience me rassurerait.

dimanche 01 janvier 2017 15:37
Missing
juliana

Regardez avec une pile si il y a une coiffe en plomb serti sur un écrou et contre ecrou en cul de carter de pompe.

dimanche 01 janvier 2017 17:34
Hug_0481
Ngu

Je ne crois pas avoir vu de coiffe en plomb. Ci-joint une photo pour donner une idée de la pompe.

lundi 02 janvier 2017 17:30
Missing
juliana

Desolé,je me suis planté de moteur.

lundi 02 janvier 2017 19:17
Missing
juliana

Re,
je vais essayer d'expliquer de ce que je connais des moteurs kubota,et qui pourrai correspondre à votre panne.
Sur l'éclaté de pièces vous avez en 3 un levier de régulateur et à côté la fourchette de pompe injection,l'encoche en haut reçois l'ergot de pompe,plus bas vous avez un tube mécano soudé avec une butée,un ressort et une vis,cette ensemble règle le débit de pompe mini,il arrive que cette ensemble vienne à gripper ou ne plus rendre cette fonction par colmatage,dans ce cas le moteur ce met à réguler et ne plus trouver son ralenti.
Sur ceux que je connais,10/40 ch industriel,la vis est accessible par l'extérieur,d'ou cette fameuse coiffe qui recouvre la vis,écrou et contre écrou.
Dans ce cas il suffit de déposer l'ensemble par derrière la pompe,vérifier l'état,nettoyer et remonter en réglant la butée la vis juste en butée sur le levier de régulateur pour retrouver un ralenti stable.

samedi 25 février 2017 19:51
Hug_0481
Ngu

Le cas s'aggrave...

Il y a deux jours, j'ai testé le moteur après mon remontage des injecteur. Je l'ai fait tourner deux fois une heure, sans souci.

Ce matin, je me suis dis, tiens je vais refaire tourner le moteur pour voir, et charger les batteries...

Il a mis beaucoup de temps à démarrer alors qu'il démarre au quart habituellement, et après une ou deux minutes, un panache de fumée blanche s'est élevée plus une grande auréole d'hydrocarbure dans la mer (huile ? diesel?), en quantité plus grande que les habituelles petites pertes à bas régime que nous avons depuis un épisode d'eau dans le moteur il y a trois ans. Plus je mettais les gaz plus elle était dense. J'ai laissé tourné (5 minute à 1200t) mais la fumée n'a pas cessé. J'ai coupé l'eau, éteint le moteur et je me suis fait un café.... C'est grave docteur ?

Le ralenti est toujours décalé de la même manière ni plus ni moins.

Ai-je deux pannes, une seule ? Joint de culasse? je n'ai pourtant jamais eu de surchauffe ? Ou est-ce toujours la pompe à injection comme suggère quelques manuel de pannes sur les fumées blanches....

Si on était dans une bande dessinée on me verrait avec un tortillon noir au dessus de la tête !

lundi 02 janvier 2017 17:34
Missing
outremer

On ne peut à distance rester que sur des généralités:
Quelque soit l'objet d'un dépannage (mécanique, électronique, homme malade, etc...), il faut rester logique et méthodique, ne pas faire d'impasse, tout envisager, y compris le plus improbable, ne pas se faire enfermer sur une seule hypothèse, le cerveau ne demandant qu'à converger et à tourner en rond. Se méfier beaucoup des raisonnements tordus que l'on se fabrique facilement et que l'on n'arrive plus à critiquer. Dans ce cas repartir à zéro.
Ne pas non plus refuser les évidences, parfois couteuses.
Ne pas en faire une idée fixe mais tenir compte par principe de l'historique car tout évolue..
Les bons mécanos dieselistes doivent exister.
Les pannes inconstantes sont les plus sournoises.
Dans tous les cas il faut en tout premier être absolument certain que l'alimentation en GO est OK, car c'est la toute première raison de problèmes sur un diesel.
La suite concerne effectivement le moteur lui-même, sans oublier son environnement..
Expériences sur Volvo 2003:
Mon prédécesseur passait son temps à faire tarer les injecteurs; 3 saisons pour trouver enfin une microprise d'air en sortie de réservoir GO; grosse surprise: par un bon mécano diesel réfection d'un moteur pour le prix de la moitié d'un neuf (pièces hors de prix), sur une fuite d'huile d'un joint spi, alors que le moteur tournait bien; compartiment moteur pulvérisé de GO sur une petite rondelle cuivre changée par une alu; desserrage facheux de commande de gaz en amont du régulateur. C'est la où j'ai compris qu'un régulateur, pourtant simple, demande beaucoup de prudence au démontage/remontage; je ne me vois pas bricoler une pompe d'injection; etc...

lundi 02 janvier 2017 18:20
Missing
Mamita

Salut a tous,
Bsr Ngu,
Fumée blanche, auréole d'hydrocarbures, démarrages difficiles, ralenti instable, etc...J’espère bien me tromper ...mais celà ressemble bien a un siphonnage d'eau de mer dans un cylindre par la ligne d'échappement! Problème bien connu sur n'importe quel moteur , du au positionnement de l'injection d'eau dans le circuit d'échappement et/ou filtre a eau, siphon bouché, etc...
Encore une fois j’espère bien me tromper , mais....
Mamita

lundi 02 janvier 2017 21:29
Hug_0481
Ngu

Résumé :
L'eau dans un cylindre, Je pensais déposer les injecteur pour voir et goûter (salée ou sucrée). Connaissez-vous une méthode plus rapide ?
Par exemple est-il possible de sortir la pompe, moteur pigé, regarder et remettre la pompe tel quel ? Je me pose ce type de questions.

Version longue :

Outremer, Mamita,

Vos réponses sont pleines de bon sens et je suis bien d'accord sur l'effet tunnel dont parle Outremer, je m'y suis engouffré plusieurs fois.

L'avantage dans mon cas c'est que j'ai le temps, le bateau est dans une baie bien protégée avec une route des bus pour la ville.

Vos hypothèses me permettent de réfléchir, merci.

Le gasoil : j'avais testé un bidon neuf sans voir de changement lorsque je n'avait que le ralenti. C'est facile de recommencer, le bypass est très commode (après 5 ans de voyage on prend ses précautions).

L'eau dans un cylindre, c'est ma prochaine recherche minutieuse. Je pensais déposer les injecteur pour voir et goûter (salée ou sucrée). Connaissez-vous une méthode plus rapide ?

Si la fumée blanche et le ralenti sont deux problèmes distincts.
A propos de la pompe ou le régulateur : mon idée n'est pas de bricoler la pompe mais la porter à un diéséliste, pour ça il faut de la déposer proprement et de savoir la reposer correctement car faire venir un mécano sur le bateau vu où je suis sera un peu compliqué. Il est possible que la crémaillère ne soit que grippée.
Pour le régulateur, pareil. Il se peut que le levier ou une pièce soit simplement desserré.
Dans ces deux cas je cherche quelqu'un qui a déjà fait cette dépose pour me donner un pas à pas le plus précis possible pour travailler. Je ne veux pas me lancer à l'aveugle dans cette horlogerie.

Mais avec des bonnes infos on fait beaucoup de choses. Avec le pas à pas livré avec la courroie de distribution de mon ancienne 309 j'avais réussi à refaire la distribution et changer la pompe à eau.
Les pompes Bosh type mini PFR ne semble pas trop piégeuse à déposer. C'est le calage au remontage qui m'inquiète.

Par exemple est-il possible de sortir la pompe, moteur pigé, regarder et remettre la pompe tel quel ? Je me pose ce type de questions.

L'important c'est de garder l'esprit ludique qui accompagne la recherche de panne, et pour cela vous m'aidez bien, c'est bon de pouvoir en parler; Merci beaucoup

mardi 03 janvier 2017 21:55 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
2
Mamita

Re,
Avant de s'attaquer à la pompe a injection, si tu es parti pour démonter les injecteurs, autant les démonter et faire tourner le moteur avec une clé, ou mème avec le demarreur pour essai.
S'il y a de l'eau dans un cylindre, tu vas le voir de-suite, elle va dégueuler par le cylindre incriminé...
Mamita

mercredi 04 janvier 2017 22:38
Missing
bernard1968

Pour ma culture personnelle , il y a un truc que je ne pige pas bien.

S'il y a siphonnage d'eau de mer par l'échappement , pourquoi n'y aurait il d'eau que dans un cylindre , et pas dans les quatre?

jeudi 05 janvier 2017 10:08
Hug_0481
Ngu

Le moteur est incliné, le cylindre le plus près de l’échappement est le plus bas.

jeudi 05 janvier 2017 11:40
Hug_0481
Ngu

@Mamita, Ok Je vais démonter ça demain, entre temps le feu de mouillage est parti en court-jus. La loi des série. Aujourd'hui je grimpe au mat. Déjà que je ne peux pas bouger, ce serait con de se faire rentrer dedans par un pécheur... RogntudjûûûÛÛÛ!

jeudi 05 janvier 2017 11:45
Missing
Vino

Bonjour Ngu,

Bon courage avec la panne de ton moteur. J'ai connu également plusieurs pannes sur un grand voyage (siège de soupape, segmentation) qui m'ont immobilisé, ce n'est pas drôle. Je ne suis pas mécanicien ni spécialiste diesel, en revanche, vu le nombre de pannes que j'ai eu sur mon moteur Volvo MD2010, j'ai appris quelque peu le fonctionnement de ces bêtes.
Ma dernière panne justement concerne l'injection et j'ai du déposer la pompe d'injection.
C'est généralement facile de déposer la pompe d'injection sur nos moteurs : enlever tous les tuyaux, desserrer les 4 écrous, soulever précautionneusement la pompe, retirer la goupille (en repérant son sens de montage), bien garder les cales sous la pompe qui règlent le calage de l'injection. Sur mon moteur, il n'y a pas de joint à changer lors du remontage.
En revanche, je ne connais rien du régulateur (ses ressorts, ses masselottes).

J'en profite pour te féliciter de ton blog sur voilesetvoiliers que je suis. Bravo.
Et te poser une question : pour remonter de Buenos Aires vers l'Europe, quelle est la route la plus facile? Le long de la côte (100 milles)? Tirer au large (500 milles)? ou autre?

Bon courage

jeudi 05 janvier 2017 16:08
Img_20141124_165410
Mangareva 2

Pour la route la plus facile; ca depends de la saison,et des capacités de remonter au prés du bateau également du temps dont on dispose. d'abord, faire un stop ou 2 au brésil, puis de remonter tout droit en se décallant vers l'est quand c'est possible.
pense a telecharger les gribs pour suivre les évolutions de la méteo. sinon les pilot charts.

mercredi 11 janvier 2017 08:18
Missing
ice bird

Bonjours,
je ne suis pas habituer au forum...
j'en lis beaucoup de connerie et j'espère ne pas en rajouter en te demandant de vérifier la sortie échappement échangeur .LA MALADIT des moteur marin.
la parois se perce et l'eau de mer repart dans le dernier cylindre. tu fait ressouder la pièce ou commander cher nanni 150 €+ ou -
Bon réparation et peut être à St Brieuc ou au environ...

jeudi 05 janvier 2017 18:17
Missing
ice bird

Regarde le forum de 2014 coude échappement nanni il y a l'explication de la pièce qui se bouffe
bon courage et ne démonte pas tout pour rien ...

jeudi 05 janvier 2017 18:46
Hug_0481
Ngu

Ice Bird,

Je connais bien ce problème pour avoir changé le collecteur (c'est le nom de cette pièce) plusieurs fois. Je l'ai refait soudé au Brésil il y a trois ans, a priori cela n'a rien à voir. Merci quand même.

vendredi 06 janvier 2017 12:24
Hug_0481
Ngu

@Vino,

Merci pour ton tuto, cela me donne du cœur au ventre. C'est tout à fait ce que je cherche. Si quelqu'un à la même expérience sur Nanni... je prends aussi.
Merci aussi pour ton commentaire sur le blog... Je vais avoir de quoi faire un nouveau billet Ha Ha!
Pour le retour, c'et aussi la question que je me pose. Je regarde avec précision comme vont passer les gars du Vendée. En gros il y a deux stratégies. La cote jusqu'a Joao Pessoa (la marina de Jacaré ;) et un grand S jusqu'aux Açores. Ou le large en prenant le plus a l'est possible sachant que plus tu tires à l'est plus le pot au noir est long, puis vers le Cap Vert avec les 300 derniers milles plus au moins bout au vent suivant à quelle longitude tu arrive au 4° N ce qui est généralement la latitude à laquelle tu touches l'Alizée.

Je rentre dans le moteur aujourd'hui -au moins pour le pb de l'eau, la pompe sera en 2 si ce n'est pas le même pb, et je vous donne des nouvelles,
merci à tous.

vendredi 06 janvier 2017 12:36
Hug_0481
1
Ngu

Panne fumée blanche réglée. C’était tout simplement le caoutchouc du siphon qui ne s’ouvrait plus. On a eu de l’eau dans le cylindre.

Reste le ralenti toujours décalé, qui a perdu 200t. Aujourd’hui, le moteur à tourné une heure en charge à 1200t, sans soucis.
J’ai donc deux solutions : rien toucher et prier pour que cela reste comme ça. Mais traverser l’Altantique avec cette épée de Damoclès ne me plait pas du tout.
Ou essayer de comprendre pourquoi le ralenti s'est décalé, même si cela doit rester comme ça, Juste pour être sur que cela ne va pas s’aggraver.
Ce n’est visiblement pas un problème de mélange de fluides. Donc on revient vers le régulateur et la pompe à injection avec l’inquiétude de faire une bêtise en démontant...

Ce devrait être le moment de la marina et du mécano, sauf que point de vue papiers, comment dire... on est moyennement en règle… Ici, les français n’ont que trois mois...

vendredi 06 janvier 2017 20:31 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
Mamita

Re,
Si je comprends bien, tu as un anti-siphon avec clapet ; pourquoi ne pas le changer par un anti_siphon sans clapet (avec tuyau prise d'air) ? Sinon, ce qui t'est déjà arrivé, va se reproduire ...
Si c'est uniquement le ralenti qui est décalé, et si le moteur prend normalement ses tours, perso, je ne toucherai pas la pompe.
Mamita

vendredi 06 janvier 2017 22:55 *** Message modifié par son auteur ***
Hug_0481
Ngu

@ Mamita, Tu as bien compris pour le siphon. Le trajet du tuyau jusqu'à l'exterieur n'est pas simple. Il faut dévégrer et souder, puis peindre. Au départ il n'y avait pas de siphon c'est en passant en eau douce dans le Rio de la Plata que on a eu l'effet siphon, car le bateau s'est un eu enfoncé. Là c'était plus compliqué à installer un anti-siphon en inox avec sortie dehors, j'ai fait au plus rapide et j'ai acheté un anti-siphon de drogerie. Le clapet à sauté nous remplissant le bateau jusqu'au planchers un jour de grand calme (et de moteur) !!!! Depus on en a un autre meilleur mais je suis d'accord, c'est mieux avec une sortie dehors...
Oui cela va se reproduire.... et je vaisracheter un autre clapet ou un autre anti-siphon si je ne trouve pas la pièce.

Pas toucher au moteur, tentant par 33°... mais la route est longue ensuite avec un pot au noir à traverser, donc du moteur. J'aimerai connaître le pourquoi de cet histoire, au moins pour être sur que c'est stable.

samedi 07 janvier 2017 20:14
Img_20141124_165410
1
Mangareva 2

le pot au noir se traverse a la voile quand meme; quand il n'y a pas de vent; sieste, lecture, baignade...et en couple on sais comment s'occuper , jusqu'au retour du vent.

mercredi 11 janvier 2017 08:25
Missing
Mamita

re,
Je me doute que tu as des contraintes techniques pour l'anti siphon, mais comme je ne les connais pas , de mème que je ne connais pas ta hauteur de ligne de flottaison par rapport à ton injection d'eau dans l'échappement, je ne peux que t'envoyer un dessin de chez Vét.s expliquant le phénomène du siphonnage , mème moteur arrête... et ou on comprend qu'un anti-siphon a clapet "coincé" (ou défectueux) pose de sérieux dégâts !
Pour le moteur:a mon avis, s'il prend tous ses tours a haut régime, le probleme du ralenti ne me semble pas trop important pour l'instant. Peut être que le cylindre contenant de l'eau , a fait vibrer le moteur anormalement et que le ralenti s'est déréglé ? Pourquoi pas ?
Bonne navigation.
Mamita

samedi 07 janvier 2017 21:24 *** Message modifié par son auteur ***
Hug_0481
Ngu

Je ne crois pas l'eau dans le cylindre est arrivée après le pb du ralenti. Probablement parce que j'ai resserré la vis du clapet qui perlait lors de ma viste du moteur pour le ralenti.

lundi 09 janvier 2017 18:14
Missing
tailana

Salut, j'ai eu pas mal de soucis sur mon yanmar 3gm30f lors de mon récent voyage (le moteur a fini hs après 3 syphonnages). Parmi mes interventions j'ai du démonter la pompe à injection que j'ai amené à un dieseliste pour défaut d'étanchéité. Je ne suis pas mécano mais c'est relativement simple. J'ai trois cylindres donc trois "tuyaux" entre la pompe et les injecteurs. Tu les desseres puis 4 écrous montés sur goujons. Tu dois actionner légèrement l'étouffoir pour pouvoir sortir la pompe (placer l'ouverture de la fourchette au dessous de la lumière dans le support de pompe). Dessous tu as des cales en cuivre à ne pas toucher. Procédure inverse pour le remontage. Désolé pas eu à faire à un nanni.
J'ai aussi eu des variations de ralenti. La cause en était toute simple. Le filet de la vis de ralenti était bouffé à l'endroit ou elle était prise sur son support. Si bien que montée je ne voyais rien. Je la mettais en bonne position, serrais le contre écrou mais avec les vibrations elle bougeait. J'ai mis un moment à trouver! Je l'ai changée. Le ralenti est redevenu stable.
Pour ton histoire de siphon ton anti à clapet ne servira à rien si ton moteur siphonne à l'arrêt (cela a été le cas du mien). J'ai monté un anti avec tube qui sort sur l'extérieur (même pb que toi car même bateau). Je n'ai jamais eu d'eau qui est passée par ce tube depuis son montage! Donc tu pourrais peut être tenter un tube qui arrive en fond de cale. Sauf si mon cas est atypique tu ne remplirais pas ta cale.
Bonne recherche.
franck.

lundi 09 janvier 2017 21:17
Img_20141124_165410
1
Mangareva 2

Avant que votre moteur ne sois grippé par l'eau de mer pensez a fermer la vanne d'entrée d'eau a chaque fois...c'est pas la mer a boire.

mercredi 11 janvier 2017 08:31
Hug_0481
Ngu

@Mangareva2, Sage précaution mais qui demande d'ouvrir le capot moteur dans la cabine bâbord, sortant une planche sous un matelas... C'est mieux si ça marche.

@Tailana, Merci pour ce post, tu es le second à dire que a dépose n'est pas aussi mystique que l'idée que je m'en fais.
Visiblement sur Nanni, il faut peut être actionner l’étouffoir mais il faut aussi mettre d'accélérateur à fond pour rentrer la crémaillère afin que la pompe glisse par le haut.
Question de néophyte : j'imagine qu'il ne faut ni bouger le moteur ni la pompe une fois déposée. Mais faut-il positionner le moteur sur une positon particulière pour la dépose ? le piger ?
J'aimerai que ce soit quelque chose comme le boulon. ici, il a fallu que le visse sur 8mm pour retrouver mon ralenti, j'ai aussi avancé le point de fixation du cable de commande 33c, d'un centimètre. Cela fait, le moteur marche bien. j'ai tendance à accuser le régulateur de vitesse.

Pompe ou régulateur? les deux déposes sont délicates. Le moteur à tourné 4 heures sans soucis
Je crois que je vais lui faire faire un petit peu plus d'heure avant d'ouvrir quoi que ce soit, dans la mesure où je ne vais pas m'éloigner de la côte avant deux bons mois.
Je garde enregistré vos indications précieuses, j'en aurai besoin si cela empire, et ce jour-là je ne serais pas forcément en mesure de me connecter à internet. Et je suis toujours preneur de nouveaux conseils ou de récits d'expériences similaires.

Coté Nanni je leur ai envoyé un mail avec la description de la panne, ils m'ont renvoyé l'adresse de leur importateur à Salvador de Bahia, à 1000km d'ici. (Qui doivent probablement faire des gros moteurs de motoryacht, le gros du marché local, comme en Argentine et qui m'avait dit alors qu'il ne pouvait rien pour moi - à l'époque c'était le dumper) Je leur ai écrit à tout hasard.
Pas de conseils à espérer de ce coté-là je crois. Heureusement que les forums existent... Merci.

jeudi 12 janvier 2017 12:17
Phare-du-grand-jardin-15.jp
polben

Bon courage et bravo pour ton blog

jeudi 12 janvier 2017 15:55
S1090005
Callinago

Alors, il marche maintenant ce moteur ?
J'espère que vous avez trouvé la solution
Bravo pour le blog, ça fait plusieurs années que vous nous faites rêver, Mme et moi, et on part finalement cet été autour de l'Atlantique (juste un an mais bon !
Dommage que Caroline ne fasse plus trop de vidéos, elles étaient vraiment top aussi (j'ai la musique dans la tête en écrivant ces lignes )
super voyage en tous cas et bon retour en métropole

vendredi 17 février 2017 10:34
Hug_0481
Ngu

Oui à peu près. Le ralenti n'est pas revenu à sa place mais le moteur tourne. Vu que nous sommes clandestins ici (le Bresil ne donne que 3 mois tous les trois mois), il n'est pas facile d'avoir acces à un mecano et impossible d'aller en marina, hors de prix dans cette région, de toute façon. Mais bon, on va le faire tourner et voir. Nous préparons la remonter le long des côtes du Bresil et malheureusement je suis encore trop occupé pour écrire le blog. Nous avons eu beaucoup beaucoup de panne et de maintenance récemment : anemo, feux, annexe, les antennes HF, l'ordi de nav, l'antifouling épuisé qui demande de plonger tous les jours, y compris la maladie et mort du chat, bref on a croisé une grosse veine de scoumoune, qui a emporté, entre autre mon appareil photo et la caméra de Caroline. Ha! Ha! C'est gentil de dire que l'on vous fait rêver mais il y a des jours où la vie est loin d'être un rêve. Mais on sait tous cela quand on choisit le voyage en voilier, cela passera pour aller vers d'autres émerveillements. En tout cas, tous ces ennuis nous on fait découvrir un Bresil très sympa, les gens nous ont beaucoup soutenus et aidés. Tout ça bientôt dans le blog, dès que possible, disons. Merci pour vos encouragements.

vendredi 17 février 2017 12:10 *** Message modifié par son auteur ***
Fritz_ze_cat
fritz the cat

vérifie ton breack syphon puir ce faire tu débranches ton tuyau qui rentre dans le coude et tu le descends un peu ,si l'eau coule c'est gagné ..
alain

vendredi 17 février 2017 15:00
S1090005
Callinago

La scoumoune, ça ne dure pas éternellement ! Après la pluie, vient le beau temps et nous aurons plaisir à vous relire bientôt donc
bonne remonté et, qui sait, on se croisera peut être si vous n'êtes pas rentrés avant juillet

vendredi 17 février 2017 15:41
Img_2
Bruno Fizz

Salut Hugues
Je suis votre blog depuis plusieurs année, bravo et merci pour la qualité de vos reportages !! cela a définitivement contribué à nous décidé de partir en famille. Ce sera pour l'automne 2017 !

Concernant ton moteur, je pense que vous avez un problème sur un cylindre (injecteur, soupapes, ...).

une astuce pour détecter si un cylindre est a incriminer :
Tu démarres et tu desserres un a un les injecteurs d'un quart de tour environ, histoire de créer une dépression, normalement, si les cylindres sont ok, cela va aggraver le comportement du moteur. Si un cylindre est défectueux, il ne va rien se passer et tu auras trouvé le fautif.
Une fois cette manip faite, si rien ne s'aggrave, tu pourra passer sur autre chose.

Avez-vous pensé au jeu aux soupapes ? as-tu réglé régulièrement les culbuteurs ?
Dans le doute, il vaut mieux avoir trop de jeu que pas assez.
Pourquoi ? Il faut savoir que sur un vieux moteur dont ce réglage a été négligé, les soupapes ont très bien pu user la culasse côté piston.

Démonter-remonter une pompe a injection ne pose a priori aucun problème de réglage. Il faut savoir que cet organe moteur a quand même la réputation d'être plutôt plus fiable que les autres, donc je ne me focaliserai pas sur elle dans un premier temps.

Fais le test avec les injecteurs et dis-moi

Bruno

vendredi 24 février 2017 08:58
Hug_0481
Ngu

Salut Bruno,
Merci pour tes conseils. Un copain diéseliste m'a aussi conseillé cette manip sur les tubulures d'injecteurs. Et tout va bien.
Je fais moi-même les jeux de soupapes que je controle une fois par an ou avant les grandes traversées.
Aujourd'hui le moteur tourne rond même si le ralenti n'est pas revenu au point où il était initialement. Nous laissons passer le caraval et attendons le retour un petit groupe electrogène de chez le mécano (scoumoune quand tu nous tiens...) et nous remontons les côte du Bresil. On verra bien comment fonctionne le moteur. Nous allons faire un chantier à Joao Pessoa avant de traverser l'Atlantique. On verra là-bas s'il faut déculasser. je soupçonne des soupapes corrodées.
Bravo et bon courage pour ton projet, au moins tu as de bonnes notions de mécanique, très utile en voyage !

vendredi 24 février 2017 12:33 *** Message modifié par son auteur ***
Hug_0481
Ngu

erreur

lundi 27 février 2017 13:13 *** Message modifié par son auteur ***

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums