Tous les forums > Bateaux > Tirant d'air Fantasia
Avatar
PtitLu

Tirant d'air Fantasia

Bonjour,

Juste une p'tite question, quel est le tirant d'air du Fantasia ???

Je ne retrouve, le tirant d'air, ni sur les docs Jeannea ni sur internet, d'ailleurs la longueur du mat nân plus. Si quelqu'un avait la bonne réponse ça m'éviterait de grimper tout en haut.

Merci
dimanche 17 avril 2011 15:07

Liste des contributions

Dsc02181
Basile
10.75 m ou 11.11 m selon les sources.

cote détaillées :
mat 9.50 m
H totale dériveur 2.42 m
H totale quillard 3.10
Franc bord milieu 0.94
Franc bord avant 1.05

mat 9.50 + franc bord avant 1.05 = 10.55 + la courbe du pont = environ les 10.75
dimanche 17 avril 2011 15:27 *** Message modifié par son auteur ***
20150628_135718_1_
beito

la hauteur du mât exacte d'un Fantasia quillard est de 9,25. Je l'ai mesuré avec un ami à moi qui en possède un.

dimanche 03 avril 2016 07:02
Avatar
KOALA-5
Tirant d'air 10m75 d'après la revue Bateaux
dimanche 17 avril 2011 15:49 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
PtitLu
Merci à vous deux.
dimanche 17 avril 2011 17:05
Missing
dayo
tirant d:air 10.68m
dimanche 23 septembre 2012 09:44
Missing
Goudurix
bonjour à tous, petit nouveau sur l'eau à bord d'un kelt 5.50 et j'ai un petit souci, impossible de trouver les dimensions/cote afin de refaire la porte de cabine complétement détruite.
si quelqu'un à une idée, je suis preneur. merci et à bientôt
mardi 30 octobre 2012 13:49
Missing
(vega 4)
l ideal est de prendre les mesures sur place
ca evite pas mal d erreurs
mardi 30 octobre 2012 14:04
2
3
bugcrusher
J'ajouterai que poster une demande concernant les dimensions de porte sur un Kelt sur un sujet concernant le tirant d'air d'un Fantasia, c'est peut-être pas la meilleure solution...
mardi 30 octobre 2012 14:32
Dsc02775
ROMARANGE

ET LE TIRANT D'AIR D'UN BAVARIA 37 ?
Merci

samedi 12 avril 2014 09:33
Missing
dayo

modele 2014 16.82 m

dimanche 13 avril 2014 09:47
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

Salut,
Je passe là par hasard et je trouve ça :
http://pytheas.heoblog.com/index.php?post/2010/03/13/Les-chiffres-de-nos-voiliers-7-%3A-Le-tirant-dair-cest-tyrannique-suite

Je n'ai rien contre ceux qui "réfléchissent" (pour ne pas utiliser le terme d'intello), mais là je vous donne une méthode très "réfléchie".
-
pour mesurer la longueur du mât :
on attache un bout à la drisse de GV (que l'on a défaite de la GV...), on hisse à fond, et avec n'importe quoi (scotch, papier collant, feutre, morceau de garcette...) on fait un repère sur le bout (qui descend du haut du mât...) au ras du pont et du pied de mât, puis on tire sur le bout pour "redescendre" la drisse et on mesure (on a bien un mètre souple à bord...) le bout (*).
on rajoute 5 ou 6 cm pour le "noeud" et l'épaisseur de la ferrure de tête de mât.
-
pour le tirant d'air, on regarde son voilier et à quelques cm près on se rend compte que la filière est à la hauteur du pied de mât (légèrement plus haute), avec le même bout (ou un autre...) on mesure de la filière jusqu'à la surface de l'eau (sans faire gîter le bateau), ça devrait donner ~ 1,5 m. et on ajoute cette mesure à la précédente plus (+) 1 mètre pour l'antenne VHF si elle est en tête de mât.
-
voili voilou, comme ça PtiLu n'aura pas à "grimper tout en haut" et ça évitera des calcul tyranniques en passant par la surface de la GV qui est creuse, la longueur de la bôme au bout de laquelle la GV n'arrive pas et la distance du point d'amure de la GV au pied de mât....
-
(*) si on a un double décamètre on l'accroche à la place du bout, comme le font les voiliers (sérieux) à qui on a commandé de nouvelles voiles...

mercredi 31 décembre 2014 11:34 *** Message modifié par son auteur ***
Mafaldahugopratt
Pytheas54

Oui, j'ai eu tort de parler de méthode. C'est plutôt une réflexion sur l'architecture navale. Etant donné une surface de GV, les architectes choisissent-ils la hauteur du mât et la longueur de la bôme dans les mêmes proportions ? Et y a t-il un rapport clair entre longueur du bateau et tirant d'air ? Cela semble vrai si l'on élimine les voiles à forts ronds de chute. Et je ne suis pas sûr que cette similitude des rapports soit conscient. En revanche, la hauteur de la bôme par rapport au pont semble être un choix plus personnel de l'architecte.

mercredi 31 décembre 2014 16:25
Soiree-peace-and-love-xl
M@telot Phi

et tant qu'on y est
tout est en "rapport" sur un bateau, avec quelques variantes, un même voilier pour "lac" aura un mât légèrement plus grand que pour "mer" pour avoir plus de surface de voile et avoir une vitesse respectable, mais dans une limite due à la longueur du bateau où le haubanage, et surtout l'étai et le pataras ne permettront pas de mettre un mât de 15 m sur un voilier de 10 m.
et tout est "conscient" aussi, une bôme assez basse permettra plus de surface de voile avec un centre vélique (et de gravité...) plus bas donc moins de gîte, mais sera dangereuse pour les têtes.
Je pense que les architectes ne se posent pas les mêmes questions que toi, les leurs ont des réponses.

jeudi 01 janvier 2015 21:16
Avatar
1
baderne

Ne pas oublier l'antenne vhf

samedi 02 avril 2016 22:12

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums