PRINCES QU’EN MAINS TENEZ

Paroles :

Vous qu'en main tenez tous votre peuple
Pillé tant l'hyver que l'esté,
Vous qu'en main tenez tous votre peuple
Voyez qu'il a trop povre esté.

Sont cours aux robins des Princes de Bretaigne,
Sont coulps aux vilains si Princes les dédaignent,
Ni les cours aux vilains, ni les coulps aux robins.

C'est par desplaisir, fain et froidure
Que les povres gens meurent souvent,
C'est sans desplaisir, fain ni froidure,
Que seigneurs entre eux vont battant.

Seigneurs nous tenez comme rebelles,
Parlant plus hault qu'en bas ton.
Justice ne menez qu'au baston.

Gens qui de justice avez la charge,
Par trop n'y voyez qu'en prélats,
De vous en parler suis très las.

Souvent vous tenez femme pour folle,
Qui se vend pour le plus donnant,
Mais pire faictes-vous bien souvent.

A la fois suffist une cavale,
Au Roy une robe ung hostel
Le Roy se mourra, je suis tel.

Retour