Mâtage et démâtage en pratique

Perelandra le 02/09/2008

La pratique du mâtage (ou démâtage) par une chèvre, sur un mat de petite hauteur en quelques photos et commentaires.

introduction:

Le mâtage des dériveurs et des petits voiliers de type «micros», ne pose en général aucun problème, mais dès qu’on dépasse les 6 mètres, … prudence.
On peut, bien sûr, improviser des systèmes au départ d’un pont, d’un quai ou en s’aidant des mâts de bateaux voisins, mais ce n’est pas sans risques surtout si on souhaite mâter et démâter souvent.


Il vaut mieux alors équiper son bateau d’un dispositif adapté portant sur 4 points : le pied de mât (rep 1), l’arceau de (dé)mâtage (rep 2), le croisillon ou support de mât (rep 3) et la tension des haubans (rep 4).




1) Le pied de mat:matage et dematage en pratique

Vu l’immense bras de levier d’un mât qui pivote, il est indispensable que le pied soit solidement fixé au pont par un des deux systèmes suivants :

matage et dematage en pratique

-Articulation de style charnière à ras du pont.

Certains chantiers équipent d’origine leurs bateaux de ce système qui a l’avantage de moins solliciter la platine de pont, mais a aussi ses limites. Pour les mâts implantés devant le roof (Sangria, Mallards …etc), impossibilité de descendre complètement le mât.


matage et dematage en pratique


-Les jumelles de mât ,en inox ou alu, nécessitent une très bonne fixation au pont car elles travaillent à l’arrachage sur les boulons. La hauteur des jumelles est conditionnée par la hauteur des obstacles à «contourner» : roof ou pare-brise rigide.


Sur les «petits» voiliers du chantier Etap équipés d’origine de jumelles, le mât ne repose pas sur le pont mais sur l’axe pivot. Pour les mâts plus importants (10m et plus), il vaut mieux que la base du mât soit en contact avec la platine des jumelles, mais, dans ce cas, la base arrière du mât doit être arrondie pour pouvoir pivoter.
Pour éviter une ovalisation du trou dans le mât, il est souhaitable de le renforcer par des flasques inox rivetées.

2) Arceau:

L’arceau de démâtage qu’on appelle aussi chèvre ou bigue est constitué de 2 tubes inox de 25 à 30 mm de diamètre, de +ou- 2mm d’épaisseur et 3 à 4 mètres de long (mesures pouvant varier en fonction du poids du mât et de la distance entre pied de mât et étrave).

matage et dematage en pratique

Ces 2 tubes sont frappés solidement au niveau du mât, sur 2 cadènes dédiées ou sur le rail de fargues.

matage et dematage en pratique

Si on veut laisser l’arceau à demeure sur le pont, les tubes peuvent être cintrés pour suivre la courbure du rail de fargues ou des listons. Ils seront aplatis à leurs extrémités pour être fixés d’un côté à la cadène et de l’autre attachés entre eux par un ou deux boulons.


3) le démâtage:

Au moment du démâtage, on fixera l’étai sur le dessus du portique et un palan à 6 ou 8 brins sur le dessous du portique et sur la cadène d’étrave.
Pour démâter, il «suffira» de tirer sur le pataras ou de pousser le mât vers l’arrière. Le « triangle » mât, étai, arceau basculera et on laissera filer le palan qui freinera la descente du mât. Un équipier réceptionnera le mât dans le cockpit pour le positionner dans la 3ème partie du système.


4) La tension des haubans:

Au moment du mâtage-démâtage, le danger peut provenir d’une inattention ou d’une rafale de vent qui déporte le mât sur le côté au risque de tout arracher.
Pour éviter ce risque, il faut que les haubans (galhaubans de préférence) restent tendus pendant toute la manœuvre comme quand le mât est dressé.
Pour garder cette tension, l’axe de rotation des haubans doit être exactement au même niveau que l’axe de rotation du mât. Les haubans seront recoupés en conséquence. Le point de rotation du hauban peut être maintenu à sa place par plusieurs dispositifs : un arceau fixé sur le pont comme sur les petits voiliers VIVA.

matage et dematage en pratique



matage et dematage en pratique






Un tube inox avec jambe de force.




matage et dematage en pratique







ou un simple tube inox tenu par une estrope inox.




en conclusion:

Il est possible de mâter ou démâter un bateau souvent et seul (ou presque) avec ce dispositif.


Les derniers commentaires :

Dsc_0002
Tamata 22

J'ai un Maxus 21... un régal pour mater et démater !
Seul, sans effort, et aucun danger de voir le mât partir !!

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ntXr_AUCOeY

mercredi 25 septembre 2013 14:03
Dsc00053_-_copie
nestor05
bonjour
comment vous faite avec les connexions,radar,anémomètre,antenne vhf,pour le passage de cable sur le pont j'ai un espèce de col de cygne,et a l'intérieur les cables passent sous le vaigrage,je n'ai pas l'intention de démater pour l'instant mais cela fait un moment que je me posse la question
mardi 05 février 2013 17:10
Missing
syldup
Bonjour,
Vous pouvez voir le matage et dématage d'un bilout 77nv à l'adresse: http://monbiloup.77nv.perso.sfr.fr/
Amicalement
mardi 05 février 2013 15:20
Armoirie
ALB

Bonjour,

Pour ma part sur un Djinn7, j'ai utilisé le tangon avec quelques artifices. Lors de la montée une 2eme personne sécurise le mat latéralement avec l'enrouleur. (voir le lien) :

http://www.ladesirade3.sitew.com/fs/PDF/2vsly-Systeme_pour_mater_D7.pdf

ALAIN
jeudi 06 décembre 2012 02:00
C281-d2a3
margotte
Il y en a qui cogitent ferme.

Et pas forcément avec un petit mât. même si celui-ci n'est pas très lourd



jeudi 06 décembre 2012 01:12 *** Message modifié par son auteur ***
Voir tous les commentaires
Retour