bulle dans le rio Minho (Portugal/Espagne)

patrick le 10/11/2007

bulle est au portugal, et patrick nous envoie un premier article sur la remontée du rio minho

.

Le Rio Minho : El Pasaje, Caminha, Vila Nova do Cerveira

Je pense tres difficile de trouver un écrit sur le sujet, aussi je vais m’étendre :
Le Minho est la rivière frontière nord Portugal-Espagne. Il n’y a aucune marina, aucun appontement et a notre connaissance aucun coffre assez gros pour un voilier de la taille de Bulle. Ceci parce que chaque année seuls 3 ou 4 voiliers de notre taille se risquent dans les passes d’entrée, et aucun plus loin.
Donc, sans le déconseiller, nous nous garderons de le sous-estimer. D’ailleurs, sans notre tirant d’eau variable (quille relevable), jamais nous ne nous y serions risqués : pas a cause du tirant d’eau en lui-meme (nous avons fait tous les cheminements avec 1.70m de T.E.), mais grâce a la facilité de se déséchouer : au moins 7 fois.
Malgré ces difficultés, la récompense a été grande, tant en rencontres qu’en paysages et en tranquillité.

Ni la passe d’entrée ni a fortiori la suite ne sont balisés, même par des perches, sauf les deux écueils juste avant El Pasaje. Les dangers sont :
- les bancs, tous de sable dur, dont aucune carte n’est bien exacte parce qu’ils varient.
- De nombreux écueils dans la fausse passe Nord d’entrée,
- Les courants de marée dans le goulet d’entrée
Mis a part les deux ecueils d’El Pasaje, il n’y a aucun caillou, donc tous les échouages sont ‘doux’.

Bulle est entré a la PM 3.40m et sorti a la PM 2.92m, ces hauteurs étant données au port de La Guardia. Les coefficients étaient autour de 100.
La Guardia est à l’extérieur, sur la façade Atlantique. Des que passé le goulet d’entrée, elle est amortie : j’ai estimé le marnage a El Pasaje a 2.30m alors qu’a La Guardia on avait PM 3.64m BM 0.11m.

La passe et le goulet d’entrée :
Il faut impérativement emprunter la passe Sud, celle du Nord est très encombrée écueils à fleur d’eau.

De plus, on sera à moins d’une heure de l’étale de marée haute (courants) et impérativement sans la moindre houle du large ou vent de plus de 15 nœuds – sinon ‘il nous a été dit que’ la mer lève fortement : pas étonnant avec ces fonds et ces courants.

La passe sud donne tout de suite le ton : un passage de l’ordre de 50 a 100 mètres de large entre la plage et l’île au fortin (Insua Nova e Fortaleza). Le banc du nord-est l’île au fortin est plus débordant que sur la carte mais il est assez accore et dans la passe le fond est conforme a la carte (0.2 a 0.4m en dessous du zéro). Coté plage il m’a semblé que la remontée du fond est progressive. Apres avoir passé l’île, continuer cap 010 sur 0.4 M presque jusqu'à la cote en face, ne pas aller serrer la plage, vous vous engageriez dans un cul de sac au fond d’un banc.
Le goulet d’entrée est sans surprise, grands fonds (4m et plus sous le zéro) entretenus par le courant et conforme a la carte : il faut donc serrer au Nord qui est accore, alors qu’au Sud c’est une jolie plage de sable blanc qui déborde pour former une langue.

Passé le goulet, vous etes devant une grande baie (longueur 2.5M largeur 0.7M), divisée en deux sur sa longueur au niveau du chenal du ferry El Pasaje-Caminha.
Vous etes devant un choix : a droite vers le front de mer de Caminha (Portugal) ou tout droit vers El Pasaje (Espagne). Nous avons essayé les deux.

bulle dans le rio minho

Le front de mer de Caminha :
Passée la petite plage, une zone boisée ou sont mouillés sur coffres des pêcheurs et barques. Au long des ces bateaux le fond est bon, mais mouiller obstruerait le passage. En continuant, le front de mer de Caminha est bien envasé : après deux déséchouages, nous avons fait demi-tour, cela d’autant plus que l’eau est bordée par un perré et la route nationale, c’est très moche et bruyant.

Il existe, si vous avez a bord un des rares locaux connaissant les passes, légèrement a droite en partant du goulet d’entrée vers le centre de la baie puis vers la rivière, un chenal central, certainement à tenter avec un dériveur intégral, à pleine marée basse. En effet dans ces conditions il est visible (tous les bancs decouvrent avec une marée coef. 100) et il reste de l’eau puisque la canonnière de la Policia Maritima le fait. Mais certainement pas Bulle avec 1,70m.

La passe depuis le goulet jusqu'à El Pasaje (1 Mile) :
C’est quasiment tout droit en longeant la plage (a gauche). Au début il faut rester proche (50m) puis s’écarter au niveau d’un grand batiment jusqu'à s’aligner dans le passage entre les deux groupes d’écueils (Cabras et Cabron) balisés par deux perches (serrer plutôt celui de gauche qui est franc). La difficulté sur cette deuxième partie est qu’un banc se forme coté plage, le chenal plus profond s’écarte (disons 100m au pif). Nous sommes passés sans toucher, en louvoyant pour trouver le plus profond, avec au minimum de l’ordre de 2.20m d’eau. Sauf les deux écueils balisés, c’est du sable.

bulle dans le rio minho

El Pasaje :
Sorti des deux écueils, vous croisez l’appontement et le chenal du ferry vers Caminha (deux rangées de bouées latérales). Juste après, serrez bien a gauche les petits bateaux sur coffre, jusqu'à être dans l’axe des rails du chantier naval (de l’ordre de 100m a courir). Repérez la fosse, elle n’est pas large : nous avons mouillé 2 longueurs a coté de la drague qui est avant-arriere sur deux gros coffres. Comme vous etes dans l’axe des rails du chantier, allez demander si vous ne gênerez pas un mouvement, ils sont très aimables. Nous avons eu 4.5m a PM, 2.4 a 2.7 m a BM, courant très moyen (je dirais 3kts). Nous sommes restés deux jours. Position 41d53,46’ 008d50,949’ .
A El Pasaje lui-meme, il n’y a rien a voir, et deux petits commerces. La ville c’est La Guardia, à 4 km. Par contre, au Club Nautico (entre le ferry et la Guarda Fiscal), nous avons sympathisé avec le responsable (boulot d’été), qui nous a sorti sa carte perso et manuscrite du Rio et des bancs : c’est uniquement grâce a cette ‘carte au trésor ‘ que nous avons pensé pouvoir continuer en amont.
Après une reconnaissance-sondage a marée basse avec l’annexe, nous nous sommes lancés dans :

Le passage des bancs vers l’amont après El Pasaje :
Il s’agit de louvoyer entre les bancs sur la moitie supérieure de la baie (au total, 1.6 M a courir).
Le dessin général des bancs sur la carte est vrai, mais comme les passages sont étroits, je ne pense pas qu’elle soit assez fidèle puisque les bancs bougent.
J’espère qu’avec le scan de la carte plus les indications, ça marche. Désolé de ne pas avoir relevé le GPS pendant cette étape, c’était tendu ! En tous cas, tous les bancs sont de sable dur, pas de cailloux, et des bords abrupts. Si vous vous y engagez, même sans toucher, n’insistez pas, demi-tour vite sous peine de tourner en rond a la recherche de l’eau (comme bien entendu nous avons fait pendant 40 très longues minutes lors de la redescente).
Rappelez vous que les fonds ci-après sont donnés a PM=3.6m a La Guardia.
En partant du mouillage de El Pasaje 41d53,46’ 008d50,949’, s’écarter vers le centre de la baie (plein E) de 3 a 4 longueurs, puis virer a gauche (approx cap 040) au milieu du creux dans la montagne en face. Fonds de 3m, bancs accores a droite et a gauche.
Approx 0.5M plus loin, vous avez la pointe S de Isla Canosa par le travers a approx 250m, piquez droit dessus (soit 100 degrés a gauche). Fond de 3m.
Quand vous avez Isla Canosa a pas plus que 2 longueurs (donc très près), élongez-la sur un quart a la moitie de sa longueur, soit maxi 0.6M. Fonds de 3.6m a 3.3m. Nous avons été jusqu'à la moitié et je pense que c’est trop loin.
A ce point, on va traverser toute la baie vers la droite : en visant les deux grandes antennes au sommet des monts, puis en approchant, plus précisément, au milieu des deux églises les plus en amont du village d’en face. Soit 0.5M cap approx 120. Fonds 2.7 puis 5.8 puis 3.0m. En approchant la rive Espagnole, arrondissez à hauteur des petits bateaux sur coffre. Le fond passe a plus de 5m.
Vous y etes ? Alors c’est gagné, vous etes a l’entrée du Rio Minho, la remontée c’est de la gnognotte.
Un conseil : relevez exactement le point de depart, le point d’arrivée et le cap de cette dernière branche, parce qu’au retour il n’y a pas de repère en face. Nous n’y avons pas pensé … et a 50m pres, nous avons bataille ¾ d’heure.

La rivière jusqu'à Vila Nova de Cerveira :
Voyez le scan. C’est pas profond partout (2.6m par endroit) mais sans surprise (et puis je vous donne les points GPS) et ça vaut le coup d’aller au moins jusque la. En face de Vila Nova do Cerveira, il y a un grand bassin très calme (aussi bien la rivière que la terre) avec 4 à 6 m de fond. Ancrez à 30m de la rive Portugaise, en face d’un ponton flottant pour l’annexe, encore loin du pont. Attention après le pont, il y a la plage avec musica gros boum boum le week-end ! Courant de marée sensible mais tranquille dans le bassin parce qu’il est large, et aussi très protégé des vents. Pas vrai partout dans la rivière, plus en aval par exemple.

bulle dans le rio minho

Vila Nova est un village délicieux avec un marché journalier (sauf dimanche et lundi) sous halle et un grand marché de plein air le samedi, et tous les commerces nécessaires.
N’hésitez pas à vous présenter en français et en anglais, vous ferez des connaissances. Vous pouvez aussi inviter a venir vers vous les nombreux bateaux qui ferons un tour, deux tours, autour de vous (toujours avec réserve, pour ne pas vous gêner) pour voir ‘un grand voilier’ : c’est comme cela que nous avons connu Jorge. Nous y avons passé 10 jours et sommes partis avec regret alors que nous avions des gens à revoir.

bulle dans le rio minho

En annexe, nous avons fait 5 fois l’aller-retour au ponton du club nautico pour faire le plein d’eau avec nos bidons, avec sourire des gens présents.

On peut remonter bien plus loin jusqu'à Valenca do Minho – nous y sommes allés par le rio en annexe, puis en train, mais Vila Nova est bien plus joli et accueillant.
Nous avons aussi pris le train jusqu'à Caminha et puis jusqu'à Porto.

Mais pourquoi avons-nous quitté le Nord, tellement plus accueillant ? Eh bien d’abord nous ne savions pas que la différence est aussi marquée, ensuite il faut bien dire que nous avons bénéficié d’une année météo exceptionnelle, autant la France et l’Irlande ont été trop froids et trop pluvieux, autant le Portugal a bénéficié d’un été sec et sans fin.

En tous cas, si vous allez de France vers le Portugal, arrêtez vous dans l’Alto Minho – c'est-à-dire la région la plus Nord du Portugal.

bulle dans le rio minho

bulle dans le rio minho

bulle dans le rio minho

bulle dans le rio minho

Les derniers commentaires :

Avatar
michel
plus d'info
sur "bulle" dans l'article d'il y a un an:
" mise a l'eau de "bulle"
encore une constructeur amateur totale qui suit sa route..
jeudi 11 octobre 2007 19:14
Voir tous les commentaires
Retour