L’Oie Sauvage est à Ushuaia !

Gary le 03/06/2007

L’Oie Sauvage est à Ushuaia !

Suite des aventures de L'Oie Sauvage racontées par Serge et Dominique

Non, c’est une blague. En fait, nous avons laissé le bateau au sec au Venezuela. Depuis début janvier nous visitons l’Amérique latine déguises en routards. Nous sommes depuis deux jours a Ushuaia.

loie sauvage est a ushuaia loie sauvage est a ushuaia

Il y a des noms qui m’ont toujours fait rêver. Patagonie, Terre de feu, Cap Horn, sont de ceux-la. Justement, nous sommes dans les canaux de Patagonie sur un cargo que nous avons pris à Puerto Montt et qui nous mènera à Puerto Natales.

Ces canaux de Patagonie (Chili) s’étalent sur environ 2000 km le long de la cote Pacifique, de Puerto Montt a Ushuaia. Nous sommes dans un immense enchevêtrement d’îles quasiment inhabitées, de canaux, de fjord… Les canaux peuvent être grandioses lorsque les glaciers s’y jettent, lumineux lorsque le soleil fait son apparition, très austères lorsque la brume s’installe, dans tous les cas, ils sont fascinants !

loie sauvage est a ushuaia loie sauvage est a ushuaia

Sur le pont, a la tombée de la nuit, mon p’tit diable se fait sournoisement entendre :

- Dis-moi, tu ne te verrais pas arriver au mouillage avec Dominique et ton Oie Sauvage, la, juste derrière cet îlot... ?
- ....
- Au fait, tu n’aurais pas aime naviguer sur les traces de Josuha Slocum ? Du Brésil, descendre le long de l’Argentine, passer le Detroit de Magellan, remonter par les canaux de Patagonie ?

loie sauvage est a ushuaia loie sauvage est a ushuaia

Ma conscience intervient. Elle qui montre habituellement une belle assurance, la voila qui bredouille :

- Je ne voulais pas prendre de risques avec Dominique...
- Tse, tse, laisse Dominique de cote ! Tu l’as entraîne dans bien d’autres galères !
- Et puis notre voilier n’est pas conçu pour les navigations australes...
- Hé alors, tu sais très bien que tu aurais pu trouver le bateau d’occasion qui aurait fait l’affaire...
- ...
- Comme c’est parti, je parie que tu vas passer le Horn sur un trimballe-couillons, départ d’Ushuai, retour Ushuaia avec un petit force 2. Il parait même qu’ils donnent un brevet de Cap Hornier...
- Ah non, ça je ne pourrais jamais !!!
- Tu parles ! Je vais te dire, moi, pourquoi tu n’es pas descendu dans le Sud, c’est parce que tu as manque de couilles, c’est tout !!!

loie sauvage est a ushuaia loie sauvage est a ushuaia

Vlan, je mets une grande beigne dans les dents du p’tit diable. Il commence vraiment a me les briser depuis que nous avons embarque ! Ma conscience se couche, pas très fiérote. Le p’tit diable disparaît en tirant des bords. Mais je sais qu’il reviendra… Même lorsque je serai sur une chaise roulante à sucrer les fraises, il reviendra me parler du Horn, du Grand Sud...

Coup de cœur pour la Bolivie. Les Boliviennes avec leur petit chapeau melon et leur gamin dans le dos sont craquantes. Les rues de La Paz sont une spectacle permanent. Le cout de la vie est incroyablement bas. On y rencontre des paysages fantastiques : Jungle pres de la frontiere avec le Bresil, haute montagne dans les Andes. La Isla del Sol sur le lac Titicaca est une perle. Notre virée de quatre jours dans le Salar d’Uyuni et le sud Lipez aura été une étape marquante. Le salar est fascinant. Imaginez un lac sale d’une blancheur etincelante d’environ 200 km sur 100 sur 12 metres d’epaisseur de sel. Les 10 premiers km, le Salar est recouvert d’eau. On ne roule plus, on vogue. Ce sel est encore exploité de façon artisanale ou semi-industrielle. Une pensée pour ceux qui l’on extrait à la pelle et la pioche pendant des siècles.

loie sauvage est a ushuaia loie sauvage est a ushuaia

En descendant dans le sud Lipez on roule à 4000 mètres sur l’altiplano. Partout des volcans allant de 5 a 6000 metres. Tres peu de presence humaine. Des rencontres assez fréquentes avec des lamas ou des vigognes. Les lagunas (lacs) sont le domaine des flamands roses. Le matin l’atmosphère est extraordinaire. Pas un soufflé, pas un bruit, les volcans se reflètent dans les lacs... O temps, suspend ton vol ! Chaque lagune présente une couleur différente : Rose, verte, turquoise...


Tout n’est pas rose durant le trek : La Paz, Uyuni, 13 heures de bus de nuit. Je ne suis pas bien. J’ai des nausees et n’arrive pas a me defaire d’une tourista tenace.

Mon p’tit diable se manifeste en ricanant :
Dis donc, tu as vu l’allure que tu as, recroqueville sur ton siège a claquer des dents ? Derrière toi des matrones boliviennes qui sentent le lama, a cote de toi des routards de vingt ans qui dorment comme des bienheureux... Ha tu as belle mine...

loie sauvage est a ushuaia

Je serre les dents. Le bus cahote sur une mauvaise piste depuis des heures. La tôle ondulée n’arrange pas mes affaires. La nuit est sans fin. Ce satane chauffeur ne s’arrêtera donc jamais...Le p’tit diable intervient en ricanant :
- Imagine, tu ne serais pas bien a la maison, dans ta robe de chambre, en charentaises devant un bon feu de cheminée, a goûter une pre-retraite bien méritée, hein ?

Je n’en peux plus. Je passe la tete par la fenetre et rend mon ventre. Mon p’tit diable se tord de rire. Je me rassois en grelottant.

Hé bien non, je ne voudrais pas être ailleurs, ça c’est sur... J’ai choisi cette vie, ce projet... Je suis avec ma Douce, avec mes potes... Depuis la Paz, nous gagnons dans le sud. Je décide donc une bonne fois pour toute que je suis heureux et que tout va bien. Mon p’tit diable va se coucher...

Dans quelques jours, nous allons “remonter” vers le nord, direction le Bresil.

Serge et Dominique


Transcrit par

Les derniers commentaires :

Missing
baniere
le Mikalvi
:-D
Excellantes photos
Un autre souvenir inoubliable des canaux c est le bar du Mikalvi a Puerto Williams, la douche aussi c est memorable
roger
lundi 15 décembre 2008 00:55
---
Que du bonheur
:-)continuez à nous faire partager vos aventures, nous révons de notre coté.
Bises à tous les 2
lundi 19 mars 2007 23:14
---
Nav vers Ushuaia
Salut les amis,

Merci pour vos bons mots.

Jose, naviguer dans les canaux ne me semble pas tres difficile (encore qu'il faut etre prudent a proximite des glaciers). Le probleme est qu'il faut y aller et en revenir. Et la ce n'est pas de la tarte. Je ne pense pas que ce soit realiste avec des bateaux de serie comme les notres. Ils sont super dans les alizes, mais la, ce n'est plus pareil...

Amities a tous
Sergio
vendredi 16 mars 2007 23:15
---
Bien vu...
Salut les voyageurs infatiguables...

Pendant que "l'oie sauvage 2" vous attend sagement au Vénézuéla (il y était la dernière fois que nous y sommes passés...) vous goutez au plaisir des yeux de cette superbe zone de patagonie.
Maintenant plus d'excuses, votre bateau peut y aller, vous connaissez la route (...) on vous attend pour former un "convoi" et descendre trois mois dans les canaux.

Poursuivez votre balade et régalez nous de vos textes enlevés.

Amitiés.

José et Fanfan ;-)

sur amuitz
mercredi 14 mars 2007 16:44
---
C'était la séquence émotion....
merci pour tout et bonne route
mercredi 14 mars 2007 10:13
Voir tous les commentaires
Retour