TEMPETE à SOUVAROV

sailrover le 02/13/2007

Voyage avec le voilier SAILROVER, escale à Souvarov dans le Pacifique sud

tempete a souvarov

VENDREDI 18 AOUT 2006
tempête à SUVAROV
http://pagesperso-orange.fr/sailrover/suvarov.htm

Après ces journées et nuits de vent "fou", quel splendide fin d’après midi. Le soleil couchant baigne l’île et ses cocotiers d’une lumière magnifique. Les eaux sont transparentes d’un bleu vert superbe, pas une ride, le fond de sable semé de petites patates est fascinant.
La plus belle journée que nous ayons connue ici. Le vent très faible venant de l’ouest finit sa rotation et tend à retrouver le S.E. Les cartes météorologiques reçues à bord sur nos ordinateurs concordent toutes ; que ce soit des américaines, Néo Zélandaises ou Australiennes.
Demain le vent favorable pour le départ vers l'Ouest, sera rétabli : TONGA pour les uns, SAMOA OUEST pour nous. Joie et bonne humeur pour les 10 voiliers en partance autour de la table sur laquelle VERONICA enregistre et distribue les « clearances » .

tempete a souvarov

Départ demain matin 7 heures pour STEPHILANN et nous. Les bateaux sont prêts, les annexes remontées. Une bonne nuit de sommeil devant nous avant de reprendre la mer. Mais...
23 heures des cris, des appels à l’aide, un remue ménage affolé sur le mouillage. Les voiliers dansent fortement au bout de leur chaîne. Tous sont éclairés. Le vent s’est levé brutalement venant du Sud Ouest nous laissant sans protection ; apportant une forte houle et nous bouscule.
Les coques décrivent des arcs de cercle, se frôlent, passent et repassent. Tous dans les cockpits scrutent avec angoisse son voisin et les mouvements des autres, tout en faisant des allées et venues de la poupe à la proue pour observer le comportement de son propre mouillage.

tempete a souvarov

Le bruit du vent monte et hurle dans tous les haubans, il faut crier pour se comprendre entre Marie-Ange et moi. Elle restera toute la nuit dans le cockpit à guetter la moindre anomalie ; entre deux observations je me recouche sur la couchette à l’avant faisant des bonds sur le matelas.
Les heures défilent sans changement. Un des voiliers ne cesse de tourner en rond, dans la nuit noire, au moteur, tout près de nous. Nous apprendrons plus tard, au matin que son annexe avec son moteur hors bord a été arrachés de son arrière en même temps qu’il perdait son ancre, sa chaîne s’étant brisée dans un rappel brutal.

tempete a souvarov

Un deuxième non loin de nous, vient s’approcher de notre avant, et dérive sur les patates de corail dont nous marquons la limite. Au dernier moment il part en marche arrière avant de reprendre sa ronde infernale. Lui aussi a cassé son mouillage.
Le vent ne cesse de souffler : 25 à 33 nœuds soulevant une mauvaise houle pour nous tous. La nuit n’en finit pas. Au lever du jour, la houle s’apaise, le vent finit sa rotation soufflant du S.E. à nouveau nous venons sous la protection de l’île. La météo est incertaine., la zone de convergence est très haute cette année, beaucoup trop près de l’équateur nous apportant pluie et vent violent. Rien n’est plus comme avant, encore une année exceptionnelle disent les anciens.

La suite sur notre site : http://pagesperso-orange.fr/sailrover

Les derniers commentaires :

---
une bien bonne nuit :-)
Si je ne me trompes pas c'est bien l'ile de Neal ? (le pote à moitmoit ?).
En tous cas, on se trouve là vite confrontés aux problèmes du pacifique : loin de tout, démerde et pas de météo.
De bora bora j'étais remonté par les lignes de la ligne pour aller sur hawaï et n'ai pas voulu faire le détour (+500miles) par souvaroof.
Je ne sais pas si l'arrrêt vaut surtout par le personnage illustre (surtout pour les ricains) qui y a terminé sa vie où si comme un peu tout les attols c'est l'occasion de mette le pied à terre et de vivre à son propre rythme.
A priori, c'était plein de bateau au mouillage.

Sur le site, un beau récit, des photos qui font rêver et la sereinité des grands voyageurs malgré les conditions ;-) .
dimanche 25 mars 2007 15:48
Avatar
michel
ça décoiffe
un petit coup de dépaysement... merci sailrover

au fait pourquoi diable cette ile perdue s'appelle-t-elle "souvarov"!
jeudi 22 mars 2007 12:15
Voir tous les commentaires
Retour