Protection des aciers

calypso 2 le 01/27/2006
Precausions pour qu'un bateau acier rouille peu.

Voici quelques precausions indispensables pour obtenir un bateau en acier bien protégé de la rouille.

Une tole ou un profilé lorsqu'ils sortent du laminoir sont recouvert d'une calamine tres dure .La rouille s'installe sous la calamine ,et donc tout revetement genre peinture sera d'aucune utilité.Il faut donc l'enlevé; deux methodes , chimique ou mecanique.

-Chimique :la tole est plongée dans l'acide ,rincée puis peinte.
Ce sont les toles appellées prepeinte (carbozinc ou newplat)

-Mecanique: par sablage apres façonnage generalement.

Pour des raisons economiques, et d'efficacité les chantiers commandent des toles prepeintes celà evite le sablage surtout à l'interieur des bateaux.

Lors de la conception du bateau l'on veille à avoir acces dans tous les recoins pour pouvoir correctement souder,nettoyer,sabler,peindre.On pense à l'ecoulement de l'eau (condensation ou autre) en faisant des "anguillers" dans les lisses, dans les varangues ,carlingues etc .On pense à la ventilation des endroits fermés (coqueron,fond,puits aux chaines etc )

Durant la fabrication tous les champs des toles ou prolilés devront etre arrondis par meulage ,la peinture se casse aux angles droits.Pour éviter que la rouille s'installe entre l'épaisseur des profilés et le bordé ,endroit inaccessible à la peinture l'on effectue des soudures continue 2 faces partout.

Avant peinture il faut sabler legerement les soudures et les griffures sur la peinture prepeinte des toles.

Les oeuvres mortes exterieure peuvent etre shoopper (alors la soudure continue est inutile).Methode tres efficace si bien faite .

Pour ensuite proteger la tole ;mettre 3 ou 4 couches de peinture antirouille mais de couleur differentes pour que le travail soit bien fait.Puis les couches de finition.Biensur suivre les recommandations du fornisseur ,Temperature,Humidité , epaisseur des couches (important).Un point souvent ignorer,la peinture doit etre à la m^me temperature que le support evitant la formation de condensation sous la peinture ce qui provoquera son decollement par plaque.


Un bateau bien protégé au depart ,je dis bien au depart ne neccesitera qu'un minimum d'entretien par contre si les precautions d'usages n'ont pas été prisse les couches de peintures n'empecheront pas la rouille d'apparaitre.Et il est bien moins couteux de faire les choses correctement qu'en suite etre obliger de tout refaire ou d'avoir un bateau qui se degrade rapidement.


josé






Les derniers commentaires :

Dscf0683
ALTAÏR1
Protection
Relisez notre bon Nanard Moitessier et n'oubliez pas que les peintures industrielles pour la pétro-chimie existent, et sont le mêmes que les "marines"
vendredi 17 juillet 2009 12:51
---
jose
il est bien ton article moi j ai fait du carénage sur les frégates . et ces tous a fait ça sablage dépoussiérage avec conservation du local a l air sec pour que le sablage ne vire pas et après prendre la rugosités de la tôle ces elle qui te donnera ton épaisseur de peinture a appliquer et la température pour application .
mais pour les reprise de peinture un brossage suffit avec un dégraissage et le tour est jouer.la brosse a utiliser ces celle qui va sur les meuleuse bien sure.noel
lundi 10 septembre 2007 20:12
Missing
gauvins
repeindre un pont (acier)
j'ai acheté un bateau d'occasion en acier il y a quelques années. Très bien construit.

Le pont commence toutefois à montrer plusieurs traces de rouille. Je pensais faire des retouches ici et là.

Peut-on gratter au métal là où on voit de la rouille (avec brosse métallique montée sur perceuse), mettre anti-rouille et apprêt. Puis sabler partour légèrement avant d'appliquer 2 couches de peinture de pont? (acrylique 2 parties).

Ou faut-il absolument sabler au jet.

(l'an dernier j'ai gratté et appliqué peinture anti-rouille du commerce du genre aérosol. Certaines retouches ont tenu. D'autres ont été rongées par la rouille en quelques semaines)
lundi 14 mai 2007 09:32
Missing
bran ruz
protection de l'acier
Comme dit, le traitement au neuvage est primordial. Mon bâteau est un Vulcain V construit chez Brument...en 1982. La coque est donc galvanisée
Toutes les tôles et profilés étaient galvanisées
à l'approvisionnement; reprises aprés soudures.
Traitement aux caoutchouc chloré (de chez
Lappartien;vieille maison aujourd'hui disparue).
Toute l'installation électrique est faite comme sur les bâteaux en alu; moteur isolé (seul le démarreur
n'a pu l'être: un relais pour le démarrage). Anti-
fouling pour alu (j'ai essayé une fois un antifou-
ling pour acier: cloques d'électrolyse assez rapi-
dement).
Entretien régulier, pas de soucis parti-
culiers: les premières couches sont celles du neuvage.
Kenavo
Jef
samedi 11 février 2006 00:29
Missing
thp44
anti-rouille
Sablage puis 2couches d'epoxy-zinc,mastic epoxy(eventuellement)2couches epoxy puis peinture poluyréthane 2 a 3 couches dans la journée
mardi 31 janvier 2006 23:48
Voir tous les commentaires
Retour