Acheter son voilier d'occasion et le rénover ou pas

Equipage le 04/14/2005

Bonjour à toi candidat à la rénovation.

Je n'avais pas fais les travaux sur mes voiliers précédents et même avec mes très nombreux milles je ne m'y étais pas vraiment intéressé, maintenant, par obligation financière (les temps changent aussi dans ce domaine) j'ai dû le faire avec LOUNGTA. (chevaux de vent en tibétain)

Je parle ici de grand voyage.
Lis la suite...

- La première chose à faire, même si tu n'as pas l'argent, est de savoir quel voilier tu désires et quel est ton programme de navigation.
- Tu en as découvert un ou deux parfait...

- Ceci fait, il faut trouver l'argent si tu n'en as pas. Nous avons demandé un prêt immobilier, nous avons trouvé un directeur d'agence compréhensif (et oui!)
Prêt à 5% sur 10 ans. Fais des démarches tu trouveras toujours une solution similaire.
Pour notre exemple 21000 euros.

- Si tu n'as d'argent l'aventure s'arrêtera là je pense (pour l'instant... Surtout à notre époque) ou alors il te reste la solution Moitessier. Tu vas en brousse et le tu le fabriques avec des arbres : 0)

- Passé le cap monétaire la véritable aventure commence.
Jusqu'ici je n'avais jamais touché une vis alors dur dur...
Tout paraissait impossible je ne savais pas par ou commencer.

- 10 tonnes c'est un gros morceau à avaler.

- D’abord les craintes... Es-il en bon état? y aura t-il des vices cachés etc...
Nous avons acheté le voilier d'occasion en acier ponté, mature et moteur compris mais plus rien à l'intérieur.
Quille refaite et quelques plaques d'acier sur la coque découpées et changées par le vendeur, d'où nos craintes.

Nous l'avons fait expertiser. N'hésite pas à le faire c'est très important pour la tête et la tranquillité d'esprit.

- Nous nous sommes aperçus que chaque petite chose à faire sur un voilier prend des proportions ENORMES car il y a toujours un léger problème à régler. Rien n'est facile.
et pourtant, bizarrement, tout se règle petit à petit.

Nous pensons en fait qu'il n'y a pas vraiment de règles du style "il faut démarrer par ceci puis faire cela etc...."
Pour notre part rien de tout cela. Nous construisons à notre gré un jour ceci un autre cela. C'est moins ennuyeux et on visualise plus vite.

Les revues et livres sont très utiles ainsi que certaines aides des participants d'hisse et oh.

Ne pas oublier que le gréement et les voiles sont plus importants que le reste (on a souvent tendance à oublier que c'est le véritable moteur du voilier)

Si tu es comme nous, loin de la mer tu feras sûrement des économies car tu seras obligé de trouver des matériaux ailleurs que chez les spécialistes.

Si tu ne comprends rien en moteur, menuiserie, électricité etc... n'en fais pas un monde.
Pose la première cloison le reste vient tout seul.
Pose le moteur, ose le faire et le reste vient tout seul également. Tu as un doute ? Exprime le, demande, il sera probablement résolu.
Souvent tu seras face à une énigme ou un dilemme.

Personnellement, je m'assoie, je regarde le problème avec un thé à la main et tout s'éclaire. Quand rien ne va plus assied-toi et bois un thé, disaient les itinérants.

- Sache que le budget aménagement, électronique et divers doublera le prix de l'achat (dans notre cas 25000 euros supplémentaires.)

Ne vois pas trop grand ni sur-équipé, tu verras plus tard après expérience de navigation.

- Tu seras incompris, dénigré, rejeté parfois par les uns mais aussi estimé par d'autres. Oublie les uns et garde les autres en mémoires...

- lis et écoute les expériences des autres mais tu ne sauras qu'après avoir eu ton propre vécu, TA PROPRE EXPERIENCE ce qu'il fallait faire.

- lorsque tu construis, imagines ton voilier à l'envers et vois ce qui se passe... Les planchers se retrouvent au plafond ? Il y a sûrement quelque chose à faire...

- le plus important de l'aménagement intérieur pour les voiliers acier et alu est L'ISOLATION.

- si tu passes les moqueries de certains lorsque tu poses des questions sur un forum tu es probablement bon pour affronter les rencontres réelles ...

- donnes-toi un objectif de départ et n'en démord pas sauf maladie ou accident. Sache qu'il faut 1500 heures mini pour monter tout l'aménagement intérieur. N’attend personne pour t’aider gracieusement, ça, ce sera un don du ciel…

- fais en sorte que tout soit simple et démontable. En cas de panne ou de problème les solutions seront simples également.

- pour le bois nous avons choisi le ctbx oukoumé sur lequel nous passons une couche de produit incolore qui étanchéité la matière. Par-dessus transparent toujours, du vitrificateur. Nous avons voulu garder la couleur du bois.
Vis tout inox.
Outils scie sauteuse simplement, tournevis et clef... (la simplicité...)

- Pour le moteur, la plomberie, des clefs du sika c'est tout....(simplicité)
- Pour l'électricité Nous ne savons pas encore, nous te le dirons. Mais je pense que ce sera d'abord les tubes plastique avec les fils qui conviennent selon la force du courant et nous ferons comme pour le reste nous demanderons aux savants érudits au coup par coup.
- En attendant nous allons faire un stage électricité marine à Nantes (700 km de chez nous)

- N'hésites pas à changer tes hublots des qu'ils sont faïencés c'est ta vie qui est en cause... C'est du vécu...

- Ne mets pas ta chaîne dans la baille de mouillage mais fais-la venir vers le centre du bateau par un tube. Rends la légère cette proue...

L'électronique ? Fais comme tu le sens.
Personnellement gps fixe plus un portable et carte papier. Régulateur d'allure. sondeur loch speddo. Plus appareil pour météo (blu probablement)
Nous voulions mettre un pc mais c’est trop compliqué et pas très fiable en mer du point de vue isolation.
Un radar si je le gagne au loto ou si on me l'offre à mon anniversaire.

-survie, fais comme tu le veux également. Pour nous, ce sera une survie dynamique avec petite voile. L'autre, (l'obligatoire) on s'en servira de piscine en Papouasie pour les gamins : 0)

-Tout cela pour dire que tout est très simple en réalité le plus dur est de passé 5 h par jours à bricoler en plus de son travail ( c’est notre cas).

Certains puristes vont sûrement être choqué et je respecte leur esprit de puriste ils auront raison probablement mais si tu veux réellement partir, il ne faut pas trop traîner, trop fignoler car les passions peuvent se lasser à force d'attendre. Comme les amours...

Alors candidat à la rénovation pour un grand départ ne te prend pas la tête. Tout est en fait assez simple et si parfois cela dépasse ton entendement et bien lis et cherche d'abord , si tu ne trouves pas (après de longues recherches) ou si tu ne comprends pas, (ce qui est souvent mon cas) demande. Certains sont calés et sympas ici...

Si j'avais lu un tel message au début de notre nouveau projet j'aurai moins flippé...

Un bricoleur qui s'ignorait...
Dan


Les derniers commentaires :

Avatar
cetecry

DAN ?
Houla, ça date un peu.
qu'est-il devenu ?

jeudi 23 mai 2013 10:36
Missing
LES3DUKONTIKI

Merci Dan, nous qui sommes au tout début de l'aventure, tes propos nous font, comme tu dis , moins flipper...nous serons des la fin juin 2013, aux piedx d'une coque acier de 1977, de 14 m de long....alors tu imagines bien que nous nous sommes posé toutes les questions que toi même tu t'ai déja posé et auxquelles tu as trouvé réponse au fur et à mesure.

sympa

philippe, celine et gauthier

jeudi 23 mai 2013 10:09
Voir tous les commentaires
Retour