encore la BLU

michel le 04/07/2005
suite à des questions métaphysiques de matelots et de voisins de ponton, un petit résumé des trucs à éviter ou à se souvenir pour choisir et utiliser une BLU

De nombreux fils de forum posent souvent les mêmes questions:
"le Sangean truc est-il un bon choix"
"je ne reçoit rien avec mon 706 tout neuf"
"pas d'images avec mon HF4 branché au pc"
"quelle antenne pour la météo.."
"quel interface PC..."
etc

une grande partie du problème vient bien sûr du vocabulaire et des notions simples a acquérir:
la BLU ce n'est pas les ondes courtes
RFI c'est de l' AM, monaco c'est de la BLU
il faut savoir si on est en BLI ou BLS
les notices sont en anglais..
je ne reviens pas la dessus , car les articles et forums sont abondants (y compris sur HEO: voir l'article général "la radio a bord"), voir aussi voilelec, et les articles de christian couderc, et sur STW et sur d'innombrables sites de radio.
Evitez en général les articles de la presse nautique sur ce sujet, en général des copies mal digérées des sources ci-dessus.

Juste quelques remarques pour compléter ces notions techniques supposées connues.en bornant le sujet aux bandes HF (ou ondes courtes)

recevoir les bulletins météo

Pour le plaisancier moyen, la "BLU" c'est juste un moyen de recevoir la météo au large: pour eux , surtout ne pas s'équiper d'un transceiver amateur complexe, un HF4 ou a la rigueur un Sangean707 ou Sony7600
le HF4 (ou ses predecesseurs HF3 et autres..)à été conçu pour être simple, assez performant, à prix raisonnable. C'est le bon choix si vous n'ètes pas accro de la radio.

Avec un transceiver amateur, vous aurez dix fois trop de fonctions et commandes , je prends plus bas l'exemple du 706 , qu'un ami m'a amené , car il "ne recevait rien"!

recevoir le fax ou rtty meteo

pas de doute il faut au moins un HF4 ou un recepteur "de traffic", ou un tranceiver, car:
le reglage est a 100Hz prés,et les emetteurs , en particulier rtty sont espacés de 2 à 3KHz: il faut un synthetiseur au pas de 100Hz( même 10Hz si possible), un filtre a quartz raide, etc, et ça se paye évidemment.

émettre et communiquer

Vaste question, selon qu'on est legaliste ou anarchiste, selon qu'on aime bricoler ou non, passer du temps a opérer ou ouvrir son pc pour lire des mails!
et surtout selon qu'on a 500 ou 5000E a mettre !!

recevoir le Navtex

Même si on arrive a recevoir le Navtex en utilisant un decodeur RTTY et un recepteur a 518KHz, il y le problème de fond: les messages sont brefs , a certaines heures, et le reglage du recepteur et du pc est difficile, surtout a bord. Rien ne vaut un recepteur decodeur dedié, même simple comme le NASA

licence ou non?

En effet, emettre demande légalement une licence, et un examen d'opérateur minimal. La raison n'est pas pour traire une fois de plus la vache, comme certains croient, mais d'abord technique: en émettant, on utilise une ressource , les frequences, qui est déjà partagée entre tous les utilisateurs de la terre selon des règles précises.
Un "pirate" qui émet n'importe comment viens perturber éventuellement des fréquences réservées a d'autres services, parfois de sécurité, militaires ou commerciales, dont les utilisateurs peuvent réclamer la protection par uniformes interposés. D'ou les licences et les bandes allouées a chacune.

Un béotien avec licence qui ne connait pas les bases techniques et la procédure perturbe les services également, d'ou le certificat d'opérateur

Et en plus bien sûr, il faut payer, plus ou moins selon la licence et le pays , mais les fonctionnaires qui surveillent tout ça doivent vivre , non?

Un exemple récent: un pirate émettait dans les bandes réservées a l'aviation. repéré et verbalisé , il a eu une amende costaud avec confiscation de tout le materiel (en France! car aux USA il était bon pour guantanamo..)

les licences et services

la radiodiffusion

On dit aussi les bandes "broadcast". L'emission est destinée a tous, en particulier aux expatriés des divers pays, parfois et souvent a la promotion nationale (voire a la propagande..), en AM, et peut étre rçue avec tous les recepteurs grand publics "toutes ondes".
Il y a des bandes pour ce service, souvent nommées selon la longueur d'onde : on parlera de bande de 120m , des 49m, etc, mais seule la conaissance précise des heures et fréquences permet d'écouter utilement.
Pour nous marins, les bulletins RFI de l'Atlantique nord sont remarquablement utiles.

les radio amateurs

Ils disposent d'un usage exclusif de 15% environ de la bande HF, en sous bandes bien précises (et non 50% comme j'ai pu lire ailleurs!)
La réglementation, variable selon les pays, interdit en Europe les communications personnelles, cependant, certains organisent des réseaux d'aide aux navigateurs dans ces bandes, les navigateurs doivent être impérativement des amateurs licenciés (indicatif MM).
A titre d'exemple, écoutez les réseaux allemands et anglais entre 14300 et 14350. Il y a trés peu de réseaux francophones. sauf quelques canadiens.

L'examen d'opérateur pour la licence est assez simple depuis la suppression de la graphie. C'est unen bonne base qui apprends la technique , le traffic, et la réglementation. le programme est dispo sur le site du cned et sur de nombreux sites radioamateurs.
Les tranceiver radioamateur couvrent donc ces bandes en émission, avec 100w en général, il faut a bord un coupleur d'antenne, ou un systeme de reglage plus manuel si vous etes bricoleurs, et acceptez de perdre du temps a règler
(exemple: antenne "bazooka " a ligne ajustable..)
On trouve aussi des transceivers "déblombés" qui couvrent en émission toute la bande hf, idéal pour les radioamateurs navigateurs.

La CB

La CB officielle utilise une bande de 500KHz autour de 27,2MHz.Aucune licence n'est necessaire
Les CB vendues peuvent en général fonctionner de 26 à 30MHz, mais ce n'est pas officiellement légal! sur 26MHz on interfère avec les telephones analogiques, et au délà de 28MHz, on est dans la bande amateur, qui a juste titre vous ferons dégager si vous n'ètes pas licenciés.
Dans les années de soleil actif (un an ou deux tous les onze ans) la bande CB permet des liaisons lointaines fiables: plusieurs amis ont été aux Antilles en gardant le contact journalier avec un CBiste en france sur 27930.
Hélas nous sommes en soleil calme et c'est plus aléatoire actuellement.

les bandes marines

Elles occupent 20% du spectre , d'abord dans la bande "MHF" entre 1,6 et 3,5MHz, puis en sous bandes vers 4 6 8 12 16 22MHz , les canaux sont bien définis , leur usage également. Seuls les canaux "navire a navire " sont d'usage assez libre, et beaucoup de navigateurs les utilisent, y compris pour des liaisons a terre (exemple le reseau "herb" sur 12159KHz)
il faut une licence pour y opérer
Si on veut les utiliser efficacement , il faut un matériel multibande, de 50 à 100w (voire 500w), donc un coupleur d'antenne, les transceiver "marine" sont totalement "presse bouton", choix du canal, reglage automatique du coupleur, utilisable par un pècheur tout en relevant le chalut.
Si on utilise un tranceiver "amateur" , il faut programmer avec soin les frequences emission et reception selon le canal, avec le tableau de correspondance.

radiococotier
on appelle ainsi l'usage pirate plus ou moins toléré de fréquences hf par les navigateurs. La plus connue est 13970KHz. A l'origine , ces frequences étaient proches des bandes radioamateur, car les materiels pouvaient etre decalés légèrement.
Avec les nouveaux transceivers déplombés, les pirates peuvent émettre n'importe ou..(techniquement! pas légalement, hein!)
Comme en CB, Une antenne accordée simple sans coupleur suffit également si on n'utilise qu'une frequence

et tous les autres..
la bande HF de 1 à 30 Mhz est une vraie jungle, avec d'innombrables émetteurs et services en plus de ceux cités: aviation, agences de presse, communications
militaires.. si vous devenez accros de radio, il vous faut la bible des frequences: le "kligenfuss"!



pour vous aider a choisir selon votre caractere (je ne dis pas niveau technique , pour ne pas être taxé d'élitisme non politiquement correct)

utilisation des recepteurs bas de gamme

Les Sony ou Sangean sont des recepteurs AM/FM légérement modifiés pour la BLU:
grace à l'ajout d'un BFO au schéma AM/FM de base on arrive à recevoir en BLU , mais avec des manipulations délicates, et des performances minables en selectivité et précision.
En effet le filtre est un filtre ceramique , 10 fois moins cher que les filtres a quartz, et large de 10Khz, avec une raideur non spécifiée.
Sur le Sangean 505, c'est vraiment de l'acrobatie: le synthetiseur est au pas de 5KHz, le bouton "clarifier" est minuscule!
sur le SONY 7600, c'est un peu mieux.
Ils sont moins chers , bien sûr!(100 à 200E)

utilisation du HF3 ou HF4

conçu exactement pour le besoin plaisance, il comprte le minimum utile avec des performances acceptables:
des mémoires en nombre variable selon les versions
les modes BLI BLS et AM
un synthétiseur a couverture générale au pas de 1KHz ou 100Hz selon les modeles
un filtre acceptable

utilisation du IC 706

Je le donne en exemple d'appareil radioamateur universel et performant mais trés complexe, a éviter absolument au débutants!
c'est un appareil de derniere génération, trés performant pour sa taille, qui coute environ 1200E neuf , et la moitié sur ebay..
Je décrit son utilisation , car on m'a appelé au secours deux fois !
en effet , séduits par la miniaturistion et les performances, des amis marins néophytes en radio l'ont acquis, et n'en sortent rien!!
Un bon exemple de mauvais choix pour le premier,qui ne voulait que la météo, et de manque de formation a la licence pour un autre , qui voulait vraiment émettre.

Le 706 , dans les dimensions d'un autoradio, contient l'équivalent d'une armoire de matériel dans la technologie de feu st lys radio!
Une centaine de fonctions et commandes y sont cachées, mais la face avant ne comporte qu'une dizaine de poussoirs , et trois boutons!

7 modes de modulation AM FM WFM USB LSB RTTY CW
trois ou quatre filtres a quartz
100 mémoires
100W HF
emission simplex ou duplex
anti interference
tout le spectre de 500KHz à 200MHz
sensibilité ajustable (trois attenuations )de 1UV à 100UV
scanner reglable, analyseur de spectre...
compresseur de modulation, vox, agc variable, interface pc , interface coupleur automatique, etc etc

et tout celà commandé par une dizaine de boutons, dont la plupart sont a double ou triple usage!
en appuyant brievement ça fait chose
en appuyant longtemps ça fait truc
et un adressage par menu pour les fonctions complexes!

sans la notice complete bien assimilée, vous n'en sortirez rien
Le copain qui en avait acheté un sans connaissances radio, n'a jamais pu entendre quelque chose!
plusieurs pieges courants:
-le squelch est actif dans tous les modes, ce qui n'était pas la gegle en HF. Mal réglé il coupe tout (bouton "squelch gain HF "a mettre vertical)
-la frequence se commande par étapes:
choix du multiplicateur, en appuyant sur TS brievement, puis tournant le gros "knob", mais TS permet aussi de changer le pas en appuyant longtemps(saut par bandes au lieu de Mhz, pas de 1Hz au lieu de10Hz)
-pareil pour le choix du mode, en appuyant longtemps sur "mode" on passe de LSB à USB , ou de AM à RTTY
-enfin les memoires, c'est le casse-tete absolu, avec afficheage du nom, pile des dernières positions, exploration des cases remplies par les boutons de micro, ou non remplies par "up" "dwn", etc

c'est cependant un appareil magnifique , que j'ai eu du mal a lui rendre aprés essais (:>)

utilisation d'un transceiver "marine"

On trouve dans le commerce un excellent ICOM marine, un peu plus cher que les materiels radioamateur, mais:
Tous les canaux sont préréglés, avec impossibilité d'emettre en pirate (ouf!), donc pas a chercher ses papiers quand monaco radio annonce qu'il passe a l'écoute sur le canal 842.
Trés facile d'emploi, fait pour les pros. Et parfait si on a une licence "marine"



l'antenne

que de questions rien que sur ce bout de fil!

exemple de FAQ:

"je n'entends rien avec mon antenne pataras isolé"
soit le recepteur est mal utilisé (attenuateur, squelch..)
soit l'antenne est en court circuit, par exemple le coaxial et l'ame sont serrés a mort par un collier , et tout est a la masse

"faut-il une mise a la masse"
facultatif en reception, mais aide a eliminer les pasasites de moteurs ou de pc
indispensable en emission, pour eviter de perturber les autres appreils, et surtout pour que l'antenne et son coupleur marchent

"quelle longueur de fil"
de 1 à 100m en reception, selon ce qu'on cherche a entendre
5 à 12m en emission, pour permettre la plage d'accord des boites de couplage automatique
le quart de longueur d'onde en emission sur une seule frequence, avec fignolage de longueur au "swr meter"

"antenne interieure ou exterieure"
en reception, ça peut marcher avec un fil dans le vaigrage, mais c'est moins bien!

"pataras isolé ou fouet de luxe.."
on trouve des antennes marine blu , de marque anglo-saxonne pour 200 à 500E !, elles font le même office qu'un canne a peche de 6m munie d'un fil de cuivre interieur, ou qu'un pataras isole , a vous de voir selon esthetique et prix

"pataras isolé, risqué?"
pas en mettant le prix sur de vrais isolateurs 5T.
Ou alors , doublez le pataras par deux drisses tenant aussi 3T

"ou mettre a la masse?"
par la borne du coupleur (ou l'ame du coax qui arrive a l'antenne), par un gros fil ou une tresse, au plus court

"quelle mise a la terre?"
la mer est la meilleure terre qui soit (:>)
par les boulons de quille (le meilleur pour les voiliers), ou une plaque de masse adhoc (pour les "moteurs")

"terre sur bateau alu"
pas de mise a la masse directe, mais avec un condensateur d'au moins 100NF en série (court-circuit en hf, isolant en continu)
un ceramique, isolé a 500v se trouve chez tous les dépanneurs tv..(filtrages 220V sur alims a decoupage)

"et la foudre?"
l'antenne est moins haute que le mat, et risque moins le coup direct, cependant:
mettre a la masse l'antenne (court circuit ame-tresse) et deconnection du coupleur protégera (un peu) vos appareils

"quelles frequences pour.."
si vous n'avez pas le kligenfuss, allez sur les sites des services: northwood pour les fax UK, RFI pour les bulletins de RFI, et le Bloc marine resume tout ça trés bien!
Avec google et les mots clés:
"meteofax"
"meteo marine"
etc



les NSFAQ

"Not so frequently asked questions", mais qui devraient l'ètre plus souvent (posées..)(:>)

que demander pour un bon materiel:

D'abord être adapté a vos besoin et trés facile à utiliser
un recepteur simple suffit largement si vous ne pensez pas traverser la grande mare, et vous posera moins de casse-tête.

la sensibilité
c'est l'équivalent du "noise factor" en antennes satellite: rapport du bruit propre interne au bruit thermique normal.

En BLU on l'exprime en Microvolts à l'entrée pour 10db S/N (quand il est spécifié, ce qui est rare sur les recepteurs grand public)

Un trés bon recepteur c'est 0,3 microVolt
un transceiver courant c'est 1 microvolt
un trés ordinaire c'est 3 à 10 microvolt

Pour recevoir la meteo ,broadcast, fax ou autre, inutile de demander mieux que 3 microvolts, car les emetteurs sont puissants, et quand ça coupe, ça coupe vite
Pour le traffic marine ou amateur, il faut au moins 1 microvolt (les emetteurs ne font que 100w, et on essaye en limite..)

On doit souvent sur les bandes broadcast mettre l'attenuateur
soit par pas, soit par reglage de "gainRF", car les puissances sont telles, que le récepteur sature et devient non linéaire avec mélange de tous les signaux proches ce qui amene à:

la dynamique
trés rarement donnée par les fournisseurs, car c'est la performance la plus difficile a tenir sur les schémas simples. c'est la capacité de rester lineaire en présence de trés forts signaux proches : si la linéarité est perdue, le filtre ne peut plus éliminer, il y a mélange irréversible, vous entendez radio belgrade qui brouille votre fax meteo!. parade:

l'attenuateur
il divise tout par 10 ou 100, et remet le recepteur dans sa zone lineaire. vous avec perdu sur le niveau de signal utile, mais vous recevez mieux!

les filtres
Chaque emission à une bande passante: le recepteur doit la recevoir entierement, et eliminer au mieux les frequences voisines. Idealement il faut un filtre raide special par modulation. Les recepteurs bas de gamme ont un filtre unique a ceramique, les recepteurs de traffic ont un filtre a quartz par mode:
exemple
25KHz en NBFM
6 à14KHz en AM
2,5KHz en SSB (BLU)
1,5KHz en RTTY
400Hz en CW

Souvent on peut retrécir le filtre en utilisant le suivant, au prix de distortions, moins grave parfois que l'interference.
ainsi, la modulation d'amplitude de qualité demande le filtre 15KHz (en PO par ex), mais si les bandes sont trés encombrées, on passe à 6KHz(en HF par ex)

sachant q'un bon filtre a quartz coute 50E, faites le compte, vous verrez que la différence de prix entre un sony et un ICOM se justifie!

La raideur de filtrage
plus important que la largeur de bande (partie passante ) est la raideur de la partie rejectante du filtre. Un bon filtre BLU aura 2,5KHz a -3db de bande utile et 5KHz a -40db . Un filtre ceramique de Sangean, on n'ose même pas le donner..
sinon vous entendez le chalutier russe qui parle sur le canal voisin 12156, alors que vous écoutez la precieuse meteo de "herb" sur 12159!

les "spurious"
on appelle ainsi les signaux internes crés par le recepteur qui génént certaines fréquences reçues. Beaucoup de recepteurs "HF" descendent sous 1,5MHz, mais avec des spurious catastrophiques, en particulier vers 500Khz, ce qui empeche toute reception dans la bande marine du navtex (490 et 518 kHZ).

L'impedance d'antenne
outre l'impedance normalisée de 50 ohms, adaptée a toutes les antennes accordées , ou aux coupleurs d'antenne , une entrés "haute impedance" permettant de brancher un fil quelconque est trés utile au dessous de 1,5MHz (bande PO et GO)

le synthetiseur

Ce n'est pas un instrument musical techno, mais le circuit qui génére le ou les
oscillateurs interne assurant la commande de fréquence reçue.
Ce paragraphe vous aidera a compendre le vocabulaire et les écarts de qualité (donc de prix)

On trouve encore d'excellent recepteurs de traffic utilisant un oscillateur analogique complété par des quartz, il n'y a pas alors de synthetiseur, mais un "VFO=oscillateur a frequence variable".
Si vous trouvez d'occasion un Drake R4, ou un FRG7700,dans cette ancienne technologie, a 50 ou 100E n'hésitez pas: c'est excellent, avec moins de spurious que les circuits modernes a synthétiseurs.
Seul pb: dans la technique analogique, pas de mise en mémoire possible,
il fallait des quartz en plus pour chaque fréquence mémorisée

Tous les récepteurs utilisent maintenant un synthétiseur commandé par un microprcesseur, avec mémoires et autres gadgets, mais de qualité trés variables:
-les "AM/FM améliorés" ont en général un synthétiseur a boucle unique,
qui ne permet par de descendre sous le pas de 1KHz
-les recepteurs corrects ont un pas de 100Hz, les meilleurs affichent jusqu'a 10hz, voire 1Hz
-ceux qui ont la technique "DDS = direct digital synthesis" sont les meilleurs vis a vis des spurious.

l'oscillateur

Le synthétiseur est commandé par une "horloge maitre" a quartz, de qualité variable également:
-les AM/FM améliorés ont en général un quartz ordinaire (10-5)
ce qui permet de garantir le Khz a 30MHz, mais la dérive en température n'est pas spécifiée
-les bons ont un quartz a (10-6), garantissant le 100Hz
-Les trés bons ont un "TCXO= oscillateur stabilisé en température", qui garantit le 10Hz
Si vous voulez mettre en route et décoder sans règlages la BLU,FAX,RTTY ou le PACTOR,il faut une stabilité absolue et en dérive, meilleure que 100Hz. Le reglage fin "clarifier" ou "RIT" ne sert alors qu'a compenser les ecarts d'émission de la station écoutée, mais votre recepteur a fait le maximum.

les changements de fréquence

On rentre là dans les entrailles du schema interne! peu importe de savoir s'il y a deux ou quatre changements de frequences, et leurs valeurs!
il y de trés bons recepteurs a deux ou a trois "IF=intermediate frequency", la premiere IF doit etre trés haute (70Mhz ou plus)pour faire une couverture générale sans trous ni spurious, la ou les autres IF's sont celles des filtres,
souvent filtres a quartz vers 9MHz puis demodulation à 455KHz,C'est du détail pour initiés.

le réglage AGC

ou commande automatique de gain in french:
-en "lent", il évite d'entendre le bruit entre les syllabes
-en "rapide" il permet d'entendre un appel faible entre les paroles de la station forte
à vous de choisir.



notions de procédures de traffic marine

Juste pour vous aider a comprendre cet inextricable fouillis de paroles échangées,un peu déroutant pour le néophyte,sans remplacer tout ce qui est dit dans l'examen d'opérateur.

Sur la bande marine MHF (bande basse 1,5 à 4MHz), la frequence 2182 sert de frequence d'appel et de contact, exactement comme le 16 en VHF:
les navires s'appellent sur cette frequence, puis discutent sur une autre,on entendra donc à 2182:

"papou2 de Papy1 , papou2 de Papy1"
"papy1 ici Papou2"
"Papou2, je passe sur 3146"
"bien reçu"

On ne doit jamais en dire plus car cette frequence doit etre toujours libre

Idem pour les bulletins:
"ici le cross med qui diffuse un bulletin pour les zones du large sur 1677"

Et parfois:
"pan pan de zozo1, pan pan pan"
et si vous l'entendez , sans qu'aucun service de secours ne semble répondre, c'est à vous de traiter l'urgence!

Sur les bandes marine hautes, on donne en general le numero de canal marine, par exemple
"ici monaco radio qui passe a l'écoute sur le canal 804"
interdiction absolue d'emettre sur SA frequence, vous brouillez tout le traffic,c'est le principe du Duplex (frequences differents en emission et reception).le "pseudo duplex" avec alternat emission reception est en général seul utilisable par les bateaux, alors que les stations cotieres pratiquent le "vrai duplex" et écoutent simultanement a l'émission (on entend souvent en bruit de fond derriere l'operateur , le bruit des receptions).
Il faut des filtres complexes pour le vrai duplex, ou des antennes separées .
Le duplex est souvent appelé "split" sur les matériels amateurs.

Sur les canaux "navire a navire", on est en général en simplex (même fréquence émission et réception),

La procédure officielle apprise avec l'examen d'opérateur évite tout cafouillage, mais est un peu lourde:
il faut donner son indicatif de navire, et utiliser les mots codifiés
a utiliser avec les services officiels ou les stations peu expertes, et surtout avec des stations cotiéres étrangères.
Si on se connait c'est plus informel.
il faut quand même une procedure plus ou moins précise pour eviter le cafouillage, par exemple:

"zozo2 de Kalou3, a toi"
"Ok Kalou3, je suis la"
"on arrive demain, prepares le tipunch.."

Avec de l'habitude, on n'a plus besoin de signaler la fin de message par un "a toi" ou "break" ou autre,
l'intonation et le rythme de phrase suffit.
Ce qui n'empèche pas d'entendre des stations parler en même temps, se répéter , cafouiller:
c'est la bonne ou mauvaise maitrise de la "procedure"!


Cette procédure est à peu prés la même dans les bandes amateur, avec les indicatifs à transmettre régulièrement, même en CB, quoique on y entends de tout! du pire comme du meilleur.

La seule façon de comprendre vraiment ces procédures de traffic, c'est d'écouter! des heures et des heures , et de fouiner...



le jargon technique d'émission

quelques remarques sur les fonctions spéciales a l'émission, disponibles en rglage sur tous les transceivers, a ne pas tourner inconsidérement:

le VOX

Ces remarques sur le traffic HF amènent a expliquer un autre gadget utile de tous les transceiver: le VOX
C'est la commande vocale automatique passant d'emission a reception. le "main libre " de votre telephone.
Pour empêcher l'instabilité, un reglage "antivox" est disponible,( pour que le haut parleur ne declenche pas.)
Voir le reglage avec votre appareil.

l'ALC
Ou "automatic level control", equivaut a la "CAG ou AGC" en réception: la puissance est ajustée au maximum, automatiquement,pour rester dans la zone lineaire de l'emetteur, un affichage de ce paramètre est utile en réglage initial, car si le gain micro (autre ajustage)est trop fort, l'ALC n'arrive pas à compenser et l'émetteur devient non linéaire:
il génère des interférences sur les canaux voisins, génantes pour les autres, et la qualité de voix se dégrade

le speech processor ou compressor
Ou compresseur de modulation in french. Il ameliore l'efficacité en BLU, en comprimant la dynamique de la voix, au prix dune dégradadion de qualité si on le pousse trop.

le SWR
si votre coupleur automatique est bien branché et paramètré,votre antenne toujours là, vous n'avez pas a vous en soucier, mais si vous avez a depanner ou a réinstaller, c'est a comprendre absolument!

L'emetteur ne peut envoyer son énergie dans l'antenne que si son impédance est "adaptée" c'est a dire égale ou trés proche de 50 ohms(impédance normalisée des emetteurs).
C'est "en gros" comme en electricité: si on met une lampe 220v sur un circuit 110V, elle ne s'allume guére mieux que au quart!

Le SWR (=TOS in french) mesure cette adaptation, il est gradué de 1 a "infini":
1 c'est parfait, 100% de l'energie va a l'antenne, "infini" c'est nul!
avec 2 on est pas mauvais (perte de 20%) et avec 3 c'est médiocre (perte de 50%)
Avec une antenne accordée naturellement (dipole ou monopole) on arrive facilement à 1,5
Avec un coupleur auto aussi, mais il doit se réajuster en permanence a chaque changement de fréquence.

le coupleur d'antenne

En général automatique, mais c'est 400E de plus, les bricoleurs experimentés peuvent en réaliser un manuel.
C'est comme un tranformateur reglable entre l'emetteur et l'antenne (exemple de l'ampoule 220V sur du 110V)
il comporte en général des selfs et condensateurs variables ou commutés, commandé par la mesure de SWR, avec une sequence de recherche de l'optimum.
Il lui faut donc un peu de temps car c'est electromécanique, donc aprés accord, vous voyez en general un voyant vert s'allumer.
Pour éviter le temps perdu, on peut parfois programmer la "séverité": le coupleur ne déclenche la recherche de réglage que pour un SWR donné: à 1,5 , donc trés souvent,ou à 3 donc rarement, (vivra plus vieux, mais avec plus de pertes)


FAQ's sur l'émission BLU

"longueur ideale d'antenne?"

Un coupleur a ses limites: par exemple il peut accorder un fil de 5m jusqu'a 5MHz, plus bas , il pédale dans la vase molle..ou un fil de 12m jusqu'a 2MHz.

Même avec un bon coupleur, le rendement d'une antenne courte vis a vis de la longueur d'onde est trés mauvais.
La longueur ideale est toujours le quart de longueur d'onde: l'impedance est alors "naturellement" de 30 à 50 ohms, et le coupleur n'a plus que du fignolage à faire. 90% de l'energie est émise dans l'espace.
A 2MHz, une antenne de 10m, bien adaptée par le coupleur, a un rendement effectif inférieur à 20%! l'energie est perdue dans le coupleur et on ne sait oû, mais à peine 20w sont rayonnés , sur les 100w qui sortent de l'émetteur.

"coupleur interne ou externe?"

Certains materiels ont un coupleur interne (le ts440 par exemple). Il peut suffire si le SWR est limité: ces coupleurs sont en général plus limité en "plage de réglage". ça marchera sauf autour de certaines fréquences, ou l'antenne a une impedance extrème (proche de zéro ou de l'infini). A essayer, en modifiant un peu la longueur d'antenne si ces fréquences interdites vous gènent..
Attention cependant, dans ce cas , le coaxial entre emetteur et antenne, n'est plus "adapté": la tension peut y etre trés supérieure, il faut donc du RG8 impérativement (le gros), le plus court possible, et le risque d'interference interne augmente.

"quel coaxial?"

ce qui amene donc au choix du coaxial:
avec un bon coupleur, du RG58 suffit, mais le RG8 est quand m^me toujours meilleur.


"je l'entends , il ne m'entends pas!"

plein de raisons possibles chez vous:
mauvais usage de BLI BLS
mauvais usage du duplex (frequences)
mauvaise procedure (on parle en m^me temps)
puissance emise reellement trop faible (couplage antenne, terre..)
ou chez l'autre:
il parle à un autre en local, et a baisssé le gain
Le canal est brouillé de l'autre coté, (mais vous n'entendez pas les brouillages )
l'autre a une antenne et une puissance bien supérieure (1KW et yagi 10db..)
vous étes sous le bruit chez lui avec vos 50w et bout de fil, alors qu'il arrive comme un canon chez vous.
il ne sait pas écouter..

contrairement a des superstitions bien ancrées, il n'y a pas de propagation dissymetrique!,c'est toujours un des problèmes ci-dessus.

"puissance necessaire?"

trés variable.
le maximum (jamais assez!) en cas de canal brouillé ou de propagation marginale
10w suffisent si le canal est libre et la propagation confortable
Le rendement de l'emetteur étant au mieux de 50%, il faut plus de 200W soit 20A sous 12v pour emettre 100W
mais en BLU, c'est en moyenne le quart, pour suivre la voix, donc pas trés grave.
En Pactor, c'est une puissance permanente, donc baisser à 20 ou 50W est utile pour la vie des batteries.

"en BLU , le PC se plante"

ou le GPS deconne, ou la girouette, ou le lecteur CD...
l'emission de 100w en HF peut être captée par n'importe quel fil non blindé, ou appareil mal mis a la terre
mais le pire est obtenu si le SWR est fort , car le coaxial devient antenne, et rayonne a l'intérieur.
donc: eloigne le coaxial BLU des autres fils
reduire le SWR
bonne terre coté BLU et aux autres appareils perturbés
liaisons blindées pour les capteurs,ferrites sur les entrées pc, etc

"pourquoi faut-il une bonne antenne accordée en emission, alors que n'importe quel fil marche en reception"

En général, en reception, on est géné non pas par le niveau reçu trop faible, mais par le bruit exterieur au recepteur:
ce bruit (statique, interferences, brouillages) est aussi capté par l'antenne, et donc le rapport "signal/bruit" ne change pas ou peu avec une "bonne "ou une "mauvaise" antenne
En gros, car c'est moins vrai quand le bruit thermique du récepteur est prédominant.C'est faux aussi si on cherche les liaisons lointaines, car une bonne antenne peut les favoriser par rapport au bruitqui vient de partout. En émission, cette situation se retrouve de l'autre coté: le bruit reçu est ce qu'il est, et votre signal au bout ne dépends que de votre puissance et antenne.
donc: une mauvaise antenne est catastrophique en emission
une bonne antenne sera aussi trés bonne en reception!

"que valent les antennes cb, ou gadgets mobiles autoaccordées.."

méfiance, méfiance
certaines antennes vendues en revues radio comme "fouet toutes bandes sans coupleur" sont :
soit des antennes "bandes amateur seulement" avec multiresonnances, trés bon, mais pas en marine , soit elle sont spécifiées bandes marine,
bien lire les specifications, et éviter d'acheter s'il n'y en a pas!

Soit ce sont de simples gadgets, avec une perte de 50% d'energie aux bonnes frequences, et un rendement quasi nul ailleurs, mais le SWR effectivement est toujours inférieur a 2!
n'oubliez pas qu'une resistance pure de 50ohms au bout d'un coaxial a un SWR de 1, donc parfait! mais n'emet strictement rien dans l'espace..

De plus la visserie non inox ou les liens alu/inox ne vivent pas vieux en mer.

Les antennes fouets cb assez longs peuvent fonctionner a d'autres fréquences si ce sont des "monopoles", pas des dipoles coaxiaux, donc .. ça dépends..

"quel danger si on touche a l'antenne"

au pied d'une antenne HF avec 100W on peut avoir entr 100 et 1000v de tension HF. Ce n'est cependant pas "dangereux" au sens électrocution, en raison de la frequence trés haute vis a vis de vos muscles,mais une brulure de la peau est possible.


BON, VOILA.....
N'hésitez pas a en remettre une couche, car il peut y avoir des fautes de frappe! et des questions non repondues (j'espère)


Les derniers commentaires :

Missing
shanghai
Merci pour les infos
Bonjour,

Je profite de la remontee de ce fil pour remercier Michel.

D'autre part, souhaitant commencer a m'eduquer sur le sujet, j'aimerais savoir quels livres, sites web, eventuellement cours, vous pourriez recommander ?

Je n'y connais rien, et souhaite en apprendre assez pour recevoir de la meteo, avoir une idee de ce qui se raconte sur les ondes 'utiles', et generalement me sentir moins bete face a une installation.
mardi 09 janvier 2007 11:24
---
ou trouver une HF4w
ben je cherche et pis je trouve pas alors je demande
dit michel c'est ou qu'elle est ???
merci
francois :-)
lundi 08 janvier 2007 15:22
Missing
yves d
le son des modulations HFFAX RTTY NAVTEX NOAA APT
Pour info :
en fouinant autour de jvcomm32 (pour y trouver nu support pour CAT) j'ai retrouvé la page où on peut entendre la "musique" de nos info en mer.
Bien utile, surtout quand on a pas encore réussi à capter l'original.
Voir http://www.jvcomm.de/soundframee.html

Michel, désolé de squatter ton fil, j'ai pas trouvé où mettre ç a ailleurs.
vendredi 05 janvier 2007 18:31
Missing
yves d
les commandes CAT, le logiciel FTBCAT
on a parlé à l'occasion de la possibilité de synthoniser certains récepteurs BLU directement depuis le PC.
Certains récepteurs supporte un protocole CAT à cet effet, protocole que parle Bonito mais pas JVComm32 et al.

Je viens de retrouver la référence d'un logiciel dédié qui gère ce CAT là, je n'est pas vérifié qu'il s'intègre bien à JVComm32

C'est FTBCAT (ma version est V1.0.6), dans son aide en ligne il est dit :
========================================
A CAT control program for Yaesu FT-100/D, FT-817/ND, FT-847, FT-857/D, FT-897/D, FT-920, FT-1000MP Mark V transceivers and VR-5000 and FRG-100 receivers.

This program does not perform management of any memory that is present in the hardware of the supported equipment.

G R Freeth (G4HFQ)

Web site: http://www.g4hfq.co.uk
Email: bob.freeth@g4hfq.co.uk
=========================================
vendredi 05 janvier 2007 18:11
---
avis sur Ten_Tec :
j'ai trouvé sur le marché ce produit :
Ten_Tec PC Radio Worldwide Shortwave on Your Computer $133.50 est ce un produit acceptable? voir bon ? ou inconnu? moi qui suis pc dépendant je suis tenté. Merci de vos avis (éclairés)
mardi 26 avril 2005 22:43
Voir tous les commentaires
Retour