Une année à bord d'un enfant de 12 ans

jonque le 10/20/2003

Mon bilan personnel de la première année.

Je m’appelle Christopher et j’ai 12 ans. Il y a un peu plus d’un an (le 16 août 2002 à 10 heures) que je suis parti, avec mes parents, à bord d’une jonque de 12 mètres pour faire le tour du monde. Dans cet article, je vais vous présenter ma vie a bord.
 
Concernant ma scolarité, je suis en cinquième et fais les cours par correspondance, l’enseignement à distance par le CNED. Avec ce dernier, j’ai fais la sixième et suis actuellement en cinquième. Les cours sont présentés de la façon suivante : comme à l’école à terre, j’ai des livres, des cahiers de cours et d’exercices. Sur les cahiers de cours, il y a des exercices que je fais avec le livre et je marque les réponses sur le cahier d’exercices. Il y a des séries et chacune d’elle correspond à deux semaines et demi de travail. A la fin de chaque série, il y a un contrôle que je fais et envoie au CNED qui le corrige et le renvoie avec la note. Chaque série compte six devoirs avec six matières différentes et il y a douze séries. En sixième, les matières étaient : mathématiques, sciences et vie de la terre, français, histoire géographie éducation civique, arts plastiques, technologie, musique et anglais. En cinquième, il y a onze matières pour douze séries : mathématiques, sciences et vie de la terre, français, histoire géographie éducation civique, arts plastiques, technologie, musique, anglais,  physique chimie et itinéraire de découverte. Toutes les matières sont très bien expliquées. De plus, j’ai deux très bons profs à bord. Etant le seul élevé, il m’est difficile de ne pas être interrogé sur les leçons et il m’est impossible de sécher les cours.


Mes activités extra scolaires : quand je ne suis pas en cours, je fais des activités telles la natation, le vélo, la trottinette, les rollers, la lecture, la marche, la navigation, faire de l’annexe à la voile, à la rame ou au moteur, la fabrication ou la rénovation de mon catamaran « Le Virus », un cata ketch de 32,5 …centimètres en polystyrène. Bref, des activités qui m’occupent.


Ce que j’aime :

  • Rencontrer des gens et des jeunes de mon age.
  • Les traversées calmes par vent arrière, voiles en ciseaux.
  • Voir les dauphins sauter dans l’entrave.
  • Attraper du poisson à la ligne de traîne durant les traversées.
  • Marcher sur la plage, au bord de mer, et ramasser des coquillages.
  • Visiter les villes où l’on s’arrête et connaître leur histoire.

Ce que je n’aime pas :

  • Quitter les amis aux départs d’escales.
  • Naviguer pendant plusieurs jours avec des vagues hautes de trois mètres.
  • Casser des bambous qu’il y a dans la voile lors de fortes rafales de vent.


Pendant cette première année, à cause de la casse du grand mât, nous avons décidé d’hiverner à Almerimar, où nous sommes restés six mois pour attendre le nouveau mât. J’ai rencontré des français, des espagnols, des anglais qui m’ont aidé dans l’apprentissage de leur langue et bien d’autres encore. Ces rencontres ont été enrichissantes pour moi, tant sur le plan humain que sur le plan culturel.


Ce que le voyage m’apporte : tout en voyageant, dans chaque pays, je peux découvrir les coutumes, les gens, les différentes cultures, les divers paysages qui s’offrent à mes yeux, l’entraide dans le cercle des navigateurs qu’il n’y a pas ou peu à terre, et j’ai pu acquérir une certaine maturité que je n’avais pas à terre.
 
Si les enfants ou les adultes qui lisent cet article ont des questions à me poser, envoyez les par Internet à notre adresse email, j’y répondrais avec plaisir.


Ajouter un commentaire public :

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour