Les loisirs

jonque le 08/26/2002

Nous voulons vous parler des loisirs à bord et non pas des occupations car, par exemple, les peintures sont une occupation et non un loisir. Nous sommes conscients que nous devons avoir des activités à bord qui doivent nous donner la satisfaction d’être là et dans ce cas, nous ne pensons pas à la navigation ou à l’entretien du bateau. C’est pourquoi nous avons embarqué un certain nombre de choses pour se détendre durant les traversées ou au mouillage.

Tout d’abord, nous avons mis à bord de la « nourriture pour l’esprit » à savoir une centaine de bouquins que nous comptons échanger au fur et à mesure de nos rencontres. Le choix est assez éclectique allant du roman au policier, du vécu à la science fiction, de Slocum à Montaigne et Nietzsche à Tabarly. Le dictionnaire français a une place privilégié dans notre bibliothèque. Les dictionnaires traducteurs sont bien sûr à bord pour les cours de Christopher mais aussi pour faciliter les contacts aux escales. A tous les gens que nous allons rencontrer sur leur bateau ou à terre, nous proposons un échange de livres. Il y même au fond d’un coffre une encyclopédie culinaire en 10 volumes dont France a décidé de nous faire tester une grande partie des recettes.


La musique est aussi bienvenue à bord de la jonque. De nombreuses cassettes ou CD nous attendent au fond de leur rangement. L’auto radio ou plutôt le bateau radio, avec ses 4 haut-parleurs dont 2 dans le cockpit nous permet d’écouter la musique sous voiles. Dire Straits ou Pink Floyd, par vent arrière, voiles en ciseaux, à la tombée de nuit est un véritable régal.


Nous vous avons déjà parlé des annexes (une rigide et une gonflable) dans l’article n°2, nous avons également à bord un narguilé qui est un compresseur d’air en 12 volts permettant à 2 plongeurs d’évoluer dans 4 à 5 mètres d’eau pour y découvrir les fonds sous-marins. Cet appareil fonctionnant à l’aide d’une batterie, il est possible de les mettre, lui et sa batterie, dans l’annexe et ainsi d’avoir une plus grande autonomie d’exploration sous-marine. Cet engin servira aussi à nettoyer la carène du bateau mais là ce n'est plus du loisir.


Attendant sagement leur tour au fond de la soute avant, 3 vélos, une remorque et du matériel de camping nous invitent à des balades dans l’arrière pays des endroits que nous allons visiter. Nous envisageons grâce à ce moyen de transport de pouvoir laisser le bateau et partir en vélos pour une ou plusieurs journées. Nous avons une remorque constituée d’un cadre en alu avec 2 roues de bicyclette venant se fixé à la roue arrière d’un des vélos et sur lequel se sanglent deux boîtes plastiques étanches dans lesquelles se trouve tout le matériel de camping. Cette option nous donne une grande autonomie à condition de pouvoir laisser le bateau dans un endroit sûr.


Du matériel informatique comme un PC, une imprimante, un graveur de CD et un appareil photo numérique sont aussi à bord permettant via les cybercafés ou des personnes complaisantes de faire parvenir à notre famille des nouvelles et des photos ainsi que d’alimenter notre site Web favori.


Ajouter un commentaire public :

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour