Le voyage (prévu, de la jonque "au delà du délire")

jonque le 04/14/2002

Le départ est prévu le 16 août 2002 à 10 heures du port de RAMONVILLE, à coté de TOULOUSE. Vous conviendrez que la date est très précise, mais en fait, c‘est une boutade qui est devenue rapidement une réalité. A Port Sud, à force de s’entendre demander à quelle date nous allions partir, après une soirée quelque peu arrosée, France a répondu le 16 août 2002 et à 10 heures. Maintenant tout le monde sur le port rigole de la précision, mais demandez à Francis ou André le départ en 2000 qui a eu lieu à 9 heures précises, eux deux arrivant avec 5 minutes de retard, ont dû aller à l’écluse de Bayard en voiture pour nous souhaiter bon voyage.

Nous partons pour trois ans et plus si affinités. Comme nous ne sommes pas pressés, nous avons couru pendant prés de 40 ans entre l’école et la maison, le boulot et la voiture, les courses et les lessives, les enfants et les vacances, nous allons cesser de courir, prendre notre temps, flâner ici, se reposer là, en un mot profiter de cette vie. C’est pourquoi nous n’envisageons pas de continuer à courir durant cette balade. Aussi la première année, ne voulant pas se dépêcher d’être aux Canaries pour traverser l’hiver prochain, nous partirons tranquillement de RAMONVILLE pour se retrouver vers la fin du mois à PORT LA NOUVELLE en procédant par petites étapes le long du canal du midi.

le voyage

En septembre, nous serons aux Baléares, où nous pourrons aller dans les mouillages quasiment vides car vous serez tous au boulot et nous penserons à vous. Après, nous descendrons le long de la côte espagnole et Gibraltar, pour aller hiverner soit en Espagne coté atlantique soit au Portugal. Pour le moment le choix du lieu d’hivernage n’est pas fixé, nous cherchons des infos sur les ports de ces régions. A vos mails !
Au printemps 2003, nous irons flâner dans les lagunes de l’Algarve, pousser jusqu’à Séville et remonter le Guadiana. Au cours de l’été, Madère, puis les Canaries où une ascension de La Teide est prévue, le sommet le plus haut d’Espagne à 3700 mètres. Ensuite, nous ferons route vers le Sénégal (via le Cap Vert) où nous passerons les fêtes de fin d’année. La Casamance n’est pas au programme pour cause d’insécurité, nous irons faire un tour dans le Siné Saloum sorte de mini Casamance dans le sud de Dakar et en Gambie. En janvier ou février 2004, nous effectuerons le grand saut vers le Brésil.
Nous avons prévu de rallier le Brésil en commençant par Fernando do Noronha, de remonter tranquillement vers la Guyane pour se retrouver en juin, hors d’atteinte des cyclones, quelque part entre Trinidad et le Venezuela. Là, nous visiterons les îles qui nous font rêver depuis notre départ comme Los Testigos et Los Roques. Nous essayerons de trouver un endroit sûr pour laisser le bateau pour rentrer en France, nous avons besoin de vos infos à ce sujet sur Trinidad, le Venezuela ou Curaçao.
A notre retour, nous ferons cap sur Cuba où nous comptons passer quelque temps pour voir toute la côte sud et la 2éme plus grande barrière de corail du monde après l’Australie.
Après une grande décision devra être prise, le choix sera Panama ou Bermudes. Nous avons déjà notre petite idée là dessus…soyons patient.


Ajouter un commentaire public :

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour