Le petit port Breton.....

Equipage le 11/26/2004

c'est une petite nouvelles,ecrite cette nuit,inspirée par des souvenirs lointains,et qui pourrait etre encore vecue de nos jours....
sans pretention,juste pour le plaisir,en esperant vous le faire partager........

gerard.

le petit port breton Le bull avançait dans un crissement de metal contrarié.....

Quand il entendit craquer,pierre se retourna et vit les morceaux eparts en meme temps qu'il reçevait le nuage de fumée de gaz oil......."c'est degeulbif ...qu'est ce qu'il font ces cons là..?".
il venait d'arriver sur ce petit port qui avait ete de pêche.......dans le temps....maintenant...on ne savait plus trop.un copain lui avait dit que ce coin etait joli et que le p'tit resteau avait une marmite du pecheur extra ,et pas chere....alors,comme il se baladait........et qu'il avait deux jours à occuper...pourquoi pas.
"mais qu'est ce qu'ils foutent avec cet engin de malheur" et il se dirigea curieux vers la cale ou le bull continuait ses manoeuvres bruyantes et fumantes,en fait,il venait de mettre fin à la vie de labeur d'un brave petit chalutier ,qui avait passé sa vie à nourir des gens de la mer.le bull,releva la tete et,comme si il etait fier du massacre qu'il venait de faire,il partit en bringuebalant sur le pavé du port...et disparu au coin de la poste.
Pierre traversa la petite route pavée ,et se choisi une place en terrasse du p'tit café du port.
Les chaises etaient vieilles et usées mais avaient l'air d'avoir ete faites pour des costauds et le bois en etait sain et massif. de plus leur largeur lui sembla hors gabaris actuel et c'est avec un sourir satisfait qu'il y deposa ses 120 kilos en toute tranquilité .le port devant lui reprenait son doux rythme et l'air de la mer,avait deja remplacer les odeurs noséeuses du tas de feraille tueur.

"elle est pas belle la vie" ,dit il à la jeune femme qui arrivait avec un sourir comercial."aller,une ch'tite mousse petite madame... là je sens que je vais l'apprecier.une blonde,à la pression s'il vous plait". ça du lui plaire,car aprés avoir effleuré la table de metal d'une eponge usée,elle se dirigea sans un mot vers le bar....
un vieux clebard venait d'arriver sur le port la tete en l'air.il marcha jusqu'a l'epave ecrabouillée et se mit à fureter dans le tas de planches ecrasées et de toutes les couleurs ,interieur et exterieur melangé.il denicha un vieux bout de pull et s'en empara le sortit dufatras de bois et le senti longtemps.il se mit à geindre et se coucha en silence tete posée sur la loque..........
"c'etait son chien"
"hein quoi?"dis-je.
"oui c'etait son chien,au vieux du bateau."
"oui et alors?"
"bah il est mort"
"le bateau ?"
"non,le vieux ,ah...bah ! le bateau aussi, c'est certain.........."
et elle posa la mousse sur la table avec une soucoupe pour le ticket...et retourna au bar.
quelques vieux passaient maintenant sur la cale et regardaient le tas de vieux bois .de temps à autre ,un doigt se tendait montrant une piece de bois particuliere,une godasse frapait pour le tester un morceau de chêne ,pour en apprecier la santé...." l'etait encore vaillant ch'te ch'tit baté là" "quelle misere........." ..."c'est foutu"...ils parlaient doucement comme pour montrer le decalage entre leur monde de marin et ce monde qui venait de detruire une belle petite unité de pêche,qui avait fait partie de leur paysage depuis presque toujours....

c'est ainsi que va la vie.............

qu'il est beau,ce petit port.....

gerard.

Les derniers commentaires :

---
bon,je ne parle pas que pour moi,mais :
il est encourageant de voir que,ce que l'on ecrit pour les lecteurs de HEO,leur plait ou pas....si on voit ,que seul les copains vous encourage,c'est sympa,mais,ce sont des copains...........donc...

alors qu'il y a un moyen de voter trés simple.en haut de chaque article,il y a une case......VOTER...
il suffit de la cocher et vous aportez ainsi votre sentiment de satisfaction general........
pour les ceuss' qui ne sont pas content du texte,il peuvent s'exprimer et surtout,expliquer pourquoi,car seul ce genre de critique peut faire avancer le chimilibli.......chimli....chimilibibli.......chilimi....chilmimli.....

gg. ;-)............

il est vrai que si le vote etait en bas du texte,ce serait plus visible et logique.....qu'en pense l'equipage ????..........
dimanche 28 novembre 2004 13:28
---
Je ne peux malheureusement...
... consteller d'étoiles ta nouvelle, c'est comme ça, un sujet n'est pas sujet au vote, seuls les contributions qui suivent le sont.

Alors je te dis merci Gérard de ta poésie et c'est toujours un bonheur de te lire. Je te mets mille étoiles!

Fraternité comme dit Jacques KPK, Alain
dimanche 28 novembre 2004 13:05
Missing
jacquot
évidemment que ça me plait!!!!!
je ne l'avais pas encore lu,ta chtite nouvelle ;-)
Je sais pas ce que tu as mangé,à moins que se soit de savoir qu'il ne te reste plus que qques mois avant de retourner sur l'eau,toujours est-il que tu nous gratifie de bien jolies choses Gérard ces dernier temps :-)
Tu vois,tu m'envie mes "talents" de dessineux,eh bien moi,j'aimerais bien avoir les tiens de narrateur ;-)
amicalement
jacquot
dimanche 28 novembre 2004 12:45
---
ça ne vous plais pas...........
,aucun vote,bon ,bah je le remet dans ma culotte.....

gg.;-)..............
dimanche 28 novembre 2004 12:33
Missing
Hervé PLex35
La suite?
(...mais pendant ce temps-là,au pied de la cale aux gros pavés,y'a un gamin qui grée son Optimist,il est fébrile le môme, vu qu'c'est mercredi, et qu'demain, ça s'ra pas la même...)
En plus Jennifer (la fille du boulanger,la tite qu'a les roploplos qui poussent)a déjà viré la tonne de l'avant-port,faut qu'il la rattrappe avant ce fayot de Gontrand pour découvrir c'qu'elle a à goûter dans son sac étanche...Comme disait son tad coz (vous le grand-père dont a cassé le bateau là-haut su'l quai):"c'est en mer qu'y a le biscuit"...

vendredi 26 novembre 2004 17:47
Voir tous les commentaires
Retour