transat les bermudes les açores

mosquito le 10/12/2004


Ce vendredi 1er juin 2001 nous avons accompagnés Christine à l’aéroport, elle décolle à 14 heures pour New York, puis de là Zurich et enfin Paris…., puis nous passons à la douane faire notre clearance, nous achetons les cartes météo à 1$ pour les 5 prochains jours, malheureusement le vent sera faible et dans le pif pendant trois jours, puis portant.

Nous quittons à regret notre quai de st George Harbour aux Bermudes car l’ambiance n’est pas sans rappeler celle de Madère ou de Porto Santo, nous y avons connu beaucoup de bateaux français de retour de leur année de pérégrination et se préparant comme nous à traverser l’Atlantique Nord vers les Açores.

Nous allons tous nous retrouver chez Peter à Horta, un bar bien connu des marins du monde entier .

Un dernier au revoir à Alabama (un grand Bermudien très sympathique de plus de 70 ans) toujours en train de traîner sur les quais en sifflant très fort.

Il y a un « qu’est ce qui dit « ( gros oiseau jaune d’ici ) qui nous siffle : qu’est ce qui dit, qu’est ce qui dit, qu’est ce qui dit …, un autre plus loin lui répond : qu’est ce qui dit, qu’est ce qui dit, qu’est ce qui dit …..

Nous allons faire le plein de gasoil et d’eau à une pompe ESSO plus loin dans le lagon, le gasoil y est à 0,65 US $ et l’eau gratuite, alors qu’à St Georges chez Shell c’est 1,25 US $ le litre et l’eau 0,25 US $ le gallon, à presque 8 Francs le Dollar, pas de commentaire … il nous faut 200 litres de GO et 500 d’eau.

Les pleins faits, nous quittons les Bermudes à 14 heures, direction l’Est.

Une fois sortis du chenal, nous entendons des Français à la VHF, le contact est prit, nous leurs demandons s’ils sont dans le lagon ou en mer, réponse : nous sommes Atalante et Zapoint, nous partons pour Flores aux Açores, rendez-vous chez Peter…

Puis un autre voilier français pend contact, il part aussi ; pour une fois nous ne serons pas seuls en mer…

Demain il y a aussi un couple de français sur un Dufour 35 Winnypooh et un autre sur un cata cela fera au total 6 voiliers français en mer plus nos amis de Ascatu, Mothaline, Guantanamera et Merzadène et Julie partis 4 jours avant nous et 4 autres bateaux partis 2 jours avant ces derniers, cela fera beaucoup de monde chez Peter.

Que de Français en mer, nous les écoutons à 12 et 0 H TU sur 8710, comme ça nous savons ce qu’il ce passe devant.

Notre route : cap au 71° jusqu’à atteindre le 35 e Nord que nous allons suivre plein Est, puis lorsque nous serons sur le 40e Ouest, nous ferons cap directement sur Horta, 1900 miles.

Donc pour l’instant cap au 071 vrai, mais le vent n’est pas avec nous, droit dans le pif, donc cap plein Nord … nous ne sommes pas prêts d’arriver à destination, nous aurions du partir avec une dépression, cela nous aurait apporté du vent d’Ouest.

Toute la nuit le vent reste d’Est, nous faisons au mieux cap à 20° , le lendemain matin, le vent passe Sud Est, nous pouvons faire cap au 70 vers l’objectif, mais nous avons semé tous les autres voiliers.

Le samedi 02 juin à 14H30 2 eme Jour de mer distance parcourue 89 miles mais seulement 64 vers les Açores.

Nous avons fait du moteur toute la journée pas de vent, les cartes météo que je reçois de Boston prévoient du vent de Sud Est mais faible.

Le Dimanche 03 Juin à 14H30 3eme jour de mer, distance parcourue 112 miles.

Nous sommes rattrapés par le cata, nous lui donnons la prochaine météo et prenons rendez-vous chez Peter…

Les cartes de Boston prévoient qu’une petite dépression passe sur nous et du vent de Sud Ouest de 25 nœuds.

Le Lundi 04 Juin à 14H30 4 eme jour de mer, distance parcourue 93 miles. Mais 301 miles parcourus sur le fond…

Vers midi nous entendons Atalante sur la VHF, le contact est prit, ils sont à 18 miles à notre Nord Est, nous allons faire un peu de Nord pour les rejoindre et leur donnerons la météo dès réception à 19H55 TU.

Les cartes météo prévoient 4 dépressions dont une de 1011 passe droit sur nous, des vent d’Ouest de 25 à 30 nœuds et des creux de 4 M, anticyclone de 1022 du Portugal à la Floride … ( excellent cet anticyclone ), nous donnons cela à Atalante…. « rendez-vous chez Peter… »

Nous leur conseillons de faire comme nous, rester sous le 35eme ( que nous avons atteint un peu vite à cause des vent d’Est) et de ne faire route directe sur les Açores que vers le Milieu de Ridge car le Nord de Ridge est un endroit très mal pavé.

Nous apprenons qu’Atalante connaît notre Bateau, ils ont rencontré nos amis de Nuance au cap vert qui leur ont parlé de nous.

Le Mardi 05 Juin à 14H30 5 eme jour de mer, distance parcourue 119 miles. ( on commence enfin à accélérer )

Plus d’Atalante à la VHF, la dépression est là, vent de 25 nœuds, la mer se durcit, vers 14 heures, Nico prend contact VHF avec un cargo Grec qui est à 30 miles derrière nous, il lui donne notre position, celui ci lui dit « rendez-vous dans une heure, je passe vous voir « il lui demande s’il peut contacter Atalante ; contact prit, ils sont à 35 miles derrière nous.

2 heures plus tard, nous sommes sous spi, vent 15 Nœuds et… la forteresse Grec passe à moins de 500 mètres de nous. Nous ne lui donnons pas rendez-vous chez Peter.

Mercredi 06 Juin à 14H30 6 eme jour de mer, distance parcourue 125 miles.

Rien de spécial, lecture, cuisson du pain et préparation des yaourts, vent 25 nœuds mer forte.
Les cartes météo prévoient une dépression à 1008 droit sur nous, vent S/O 30, 35 nœuds ( elles sont bloquées par l’anticyclone )

Jeudi 07 Juin à 14H30 7 eme jour de mer, distance parcourue 155 miles. ( on met le turbo )

La mer est assez forte, j’ai perdu un splendide thon, le bras de ligne a cassé, c’était certainement le seul thon de tout l’atlantique nord, tous nos amis devant n’ont pas vu la queue d’un poisson, sauf Mothaline qui à prit avec l’hélice de son hydrogènèrateur un grand requin d’environ 3 mètres ( quelle pêche ) . A la BLU, nous entendons que l’un des voiliers devant nous est arrivé à Horta.

Les autres sont loin devant nous, un n’à plus de pilote, l’autre une fuite de gasoil, l’autre plus de ralenti moteur, « m’enfin pour l’instant nous n’avons pas à nous plaindre ».

Les cartes Météo de Boston indiquent qu’une autre dépression de 1010 nous arrive dessus vent S/O 30 35 nœuds, greu gnieu gnieu …. En fait nous avons eu des rafales à 43 nœuds..

Vendredi 08 Juin à 14H30 8 eme jour de mer, distance parcourue 148 miles. Cela se maintient reste 959 miles jusqu’aux Açores.

Pas de chance, cette nuit, la réparation de la bôme faite à Tortola aux Iles Vièrges ( et si ça existe ) nous lâche et toutes les poulies hale bas et bosse d’enroulement de la grand voile se font la malle, les rivets popes ont cassés, impossible de rouler la voile et il y a 30 à 35 nœuds de vent, comme nous sommes au grand largue, nous mettons la voile dans les haubans pour que le vent ne prenne pas dessus.

Le matin nous effectuons une réparation de fortune sur la bôme et pouvons enfin réduire la toile.

Cartes météo de Boston sur 12750 : nouvelle dépression à 1011 hecto, vent SO de 30 nœuds puis 25 à l’O , pluies , creux 6 M ( on s’habitue )
09 Juin à 14H30, 9 eme jour de mer, distance parcourue 147 miles et 812 jusqu’à Horta ( Peter nous attendra encore un peu)

Le vent est là, les vagues aussi très grosse, le bateau fait des embardées, le baro remonte mais il pleut.

Toute notre traversée jusqu’à ce jour n’est pas couverte par météo France, mais voilà nous entrons enfin dans la zone météo de Ridge, à 11H40, sur RFI, Arielle Cassime nous dit « en raison d’une grève de météo France, nous ne sommes pas en mesure de vous diffuser le bulletin de météo marine » ( vive la France )

Si le ricains n’étaient pas là …

La réception des cartes météo de BOSTON AUX USA ( pas en grève eux ) nous prévoient encore une autre dépression de 1012, (qui l’aurait cru) elle vient du 30 eme et monte sur les Açores, en fait elle suit l’anticyclone, qui lui est sur le 25 eme et monte sur le 35 eme à la latitude des Açores, pour nous c’est bien, il faut qu’il reste là sinon plus de vent ou s’il passe au-dessus des Açores, le vent sera de Nord à N / E … pas très bon.

10 Juin à 14H30 10 eme jour de mer, distance parcourue 132 miles. ( ça baisse ) On change d’heure.

Cette nuit un peu de relâche, seul le génois porte malgré le vent arrière, nous avons fait quand même 5 nœuds de moyenne.

A 8 heures, je mets le tangon et sors toute la grand voile et nous voilà propulsés à 7,5 nœuds et surfs à près de 10 Nœuds.

Nous n’avons toujours pas péché de poisson alors pour le repas de midi se sera un choux braisé et un yaourt maison.

11H40 TU RFI enfin la météo. En raison d’une grève. On connaît…

Donc BOSTON USA, les cartes sont très bonnes, une dépression sur le nord de Ridge 30 nœuds de sud ouest, un anticyclone sur le sud de Rridge avec à son nord des vents faibles de 10 Nœuds au S/O et nous qui sommes au milieu de Ridge ; entre la dépression et l’anticyclone, des vents de 25 nœuds au S/O qui dit mieux.. par contre nous devons changer de route car si nous continuons comme ça plein Est nous allons tout droit dans anticyclone alors avant d’atteindre le 40° ouest nous allons faire une route au 70° droit sur Horta.

11 Juin à 14H30 11 eme jour de mer, distance parcourue 160 miles . ( on a mis 2 turbos )

La nuit a été belle, pas trop ballottée, mais cet après midi, les vagues arrivent de travers, alors on fait de belles embardées, le vent est de Sud Ouest entre 25 et 30 nœuds, le baro est remonté à 1019.

J’ai fait un pain de campagne, un pain brioché et une tarte au pomme, tout ça en étant très ballotté… ( pas moi le bateau )

A 11H40, nous avons enfin eu la météo d’RFI, vent de Sud Ouest 4 à 5 ( nous avons 30 nœuds ) Arielle Cassime nous à dit « bonjour à tous les navigateurs qui traversent l’Atlantique en direction des Açores, rendez-vous tous chez Peter le vieux ou Peter le jeune à Horta », par contre les fax météo de Boston prévoient que l’anticyclone

remonte plus au nord, les vent seront alors pour notre zone d’Ouest de 20 nœuds, pourvu qu’il ne monte pas plus sinon dans son sud ce sera des vents de nord.

Il est bientôt 20 heures local, il nous reste tout juste 500 miles tout rond, nous sommes par 36°36 N et 39°02 W soit en plein milieu de Ridge et toujours pas de poisson dans notre ligne.

12 Juin à 14H30 12 eme jour de mer, distance parcourue 142 miles . ( on perdu 1 turbo )

La journée à été très grise, pluies et crachin breton, tout ça avec une mer désordonnée on se croirait dans une bouilloire, ça brasse beaucoup.

Vers 13 heures, nous avons perdu beaucoup de vent, il est passé de 25 nœuds au Sud Ouest à 15 nœuds à l’Ouest mais les vagues sont restées…

Sur RFI ils prévoient des vents variables sur notre zone par contre sur les fax de Boston nous voyons une très grosse dépression de 990 à l’avant du Golfe de Gascogne avec des vents de 30 nœuds et son sud passe tout juste sur les Açores avec des vents de 20 nœuds de Nord Ouest et sur notre zone ….

Pas de vent donc risée Perkins .

Nous n’avons toujours pas de poisson, et il nous reste à parcourir 360 miles. Nous y serons certainement vendredi.

13 Juin à 14H30 13 eme jour de mer, distance parcourue 110 miles . ( au moteur )

Nous sommes au début de la zone Alice, c’est pas très drôle aujourd’hui le temps est très gris, nous n’avons plus de vent, l’anticyclone nous a rattrapé, le baro est monté à 1026, maintenant il commence à redescendre, le temps est très gris.

Les dauphins sont venus nous voir, de grands dauphins gris et blancs , pas gris avec le ventre rose comme entre les Canaries et le Cap Vert ( mais non on ne fume pas de la moquette sur Sailmosquito ).
Nous sommes au moteur à 1300 tours et 4,5 nœuds, pas vite mais à ce régime nous ne consommons que 2 litres à l’heure

14 Juin à 14H30 14 eme jour de mer, distance parcourue 113 miles .

Vers 2 heures du matin le vent est revenu de nord, entre 8 et 10 nœuds, moteur coupé à 50° du vent nous filons 4,5 à 5 nœuds. Avec ce vent de Nord, nous grelottons à bord de Sailmosquito, en plein soleil, il ne fait pas plus de 19°, on était mieux sous les tropiques.

Pour demain, la météo nous annonce vents faibles et variables de Nord, puis 20 nœuds de Sud. En fait l’anticyclone est trop monté, il est sur les Açores, donc pour nous plus de vent ou de secteur Nord, mais comme maintenant il part vers le Portugal, nous serons dans sont Est, donc nous aurons des vents de Sud.

15 Juin à 14H30 15 eme jour de mer, distance parcourue 110 miles .

Cette nuit nous avons sorti les polaires, nous sommes au moteur, dehors c’est glacial.

A 13H3O, le sommet de Pico nous apparaît au dessus des nuages, nous sommes encore à plus de 50 miles de Faial , Cricri nous a téléphoné sur Globalstar, elle est à Lisbonne, son avion part pour Horta à 15h30, elle arrivera bien avant nous, si nous n’avons pas plus de vent nous y serons vers 22 heures.

22 heures, nous entrons dans le port d’Horta, nos amis nous éclaire une goélette pour que l’on se mette à couple, cricri est là.

Après 15 jours et 6 heures, nous sommes enfin arrivés dans la capitale des Açores, notre traversée c’est bien passée, pas trop rapide, mais beaucoup plus technique que celle du Cap Vert aux Antilles.

Bon je dois vous quitter, j’ai rendez-vous chez Peter…



Les derniers commentaires :

Missing
jacquot
j'aime bien..
la lecture des journaux de bord,moi.
Avec un peu d'immagination,ou pourrait s'y croire,et chaque narateur a son style.
Pas mal tout çà!! :-)
jacquot
mardi 12 octobre 2004 19:12
Missing
mosquito
des précisions
mosquito est un océanis 430, voiles à enrouleur, équipé grand voyage ( qui fait maintenant le bonheur de ses nouveaux propriétaires) à bord nous étions deux personnes.

le 50' s'appelle maintenant également mosquito
mardi 12 octobre 2004 10:54
---
Voilà qui est mieux
En se présentant simplement comme ça, il est beaucoup plus simple ensuite de sensibiliser les gens à cette histoire de 50'. Et même si je persiste à penser que tu ne tires pas sur la bonne cible, j'ai toujours été convaincu que tu t'étais fait roulé dans la farine et que je n'aimerais pas être à ta place.
Mon retour a été bien plus idyllique que le tien et nous n'avons jamais eu plus de 30-33 noeuds réels, toujours portant (je n'ai pas suivi le 35° mais seulement la météo du Cap Hatteras). Malheureusement sans spi et sans poissons non plus :-( .
Tu oublies de donner des précisions sur Sailmosquito et sur l'équipage. C'est possible d'en avoir ?

Toujours curieux ;-)
mardi 12 octobre 2004 10:49
Avatar
michel
j'ai
supprimé ton autre fil qui doublonnait.

Super journal de bord, direct et sympa.. bonne biere chez Peter!
mardi 12 octobre 2004 10:19
Voir tous les commentaires
Retour