CP - Epoxy

Equipage le 10/06/2000
Le contre-plaqué - époxy sont les matériaux les plus employés pour la constrution amateur. Facilité, coût et rapidité de mise en oeuvre en font un atout majeur pour la construction amateur.

Le contre-plaqué est la méthode la plus populaire pour construire un bateau en amateur.

Les coûts matériels sont modérés excepté certains bois durs.

La technique consite à employer des époxys pour coller et stratifier les contre plaqués et l'utilisation de ces systèmes comme scelleur prolonge la vie des matériaux bien au delà de la coque plastique en fibre de verre.

Les époxys modernes permettent de nouvelles technique de construction qui racourcissent le temps de mise en oeuvre et permettent une meilleure qualité mécanique que les colles des années passées.

Ces configurations, permettent à non professionel de réaliser un travail digne d'un professionel.

Quelque soit la taille de l'unité, la mise en oeuvre est la même. Seul le temps de construction change et le coût.

Pour des raison techinque, cette entrepise doit être réalisé sous couvert (hangar ou abri). Il est facile pour l'amateur de réparer une coque en contre-plaqué.

La technique de construction de la coque, ce réalise coque à l'envers :

1 - réalisation d'un marbre ou chassi
2 - mise en place des gabarits, des cloisons, étrave et tableau arrière
3 - pose de la bauquière et éventuellement les lisses et les serres (ses dernières sont obsolètent dans les nouvelles techniques de construction)
4 - pose des bordées ( peux être en double peau si l'unité dépasse une certaine taille)
5 - stratification des bouchains : tissu de verre + époxy
6 - enduit de finition, traitement sous couche peinture et peinture
7 - retournement de la coque.
8 - pose des barots et barotins de pont
9 - pose du pont en CP
10 - pose du roufs
...

Les architectes proposant des plans en CP époxy sont nombreux. Consultez le "coffre à plans", vous permettra peut-être de trouver celui de vos rêves.
www.hartley-boats.com

Les derniers commentaires :

Avatar
takari
oui mais un peu quand meme
sur l etrave histoire de renforcer, moi sur mon cognac, j ai juste quelques bandes fines de verres mais sur un bateau neuf, kevlar c bien, le carbone aussi et hyper facil a travailler
dimanche 21 décembre 2003 00:00
---
Kevlar
mettre du kevlar en couche exterieure me semble etre une connerie de première à moins de vouloir faire de l'antidérapant partout ou d'utiliser des tonnes de mastic! L'idée de l'inserrée entre deux plis me parrait bonne mais quel travail!
samedi 20 décembre 2003 02:14
---
vive le placoplastique!
Quitte à faire des bateaux à bouchains, pourquoi ne pas faire des coques en panneaux composites (polyester, vynilester ou époxy) stratifiés sur marbre et prédécoupés, assemblés A L'ENDROIT!!! dans un manequin femelle succint(4 couples)
Les aventages sont multiples: avantage du gel coat sur les peintures, possibilité de sanwich, construction à l'endroit, peu de ponçage ext. hormis le bouchain sup l'étrave et le joint de tableau etc etc.
avec "rhinocéros", c'est un jeu d'enfant que d'avoir la forme développée de ses panneaux.
pour plus d'info me contacter vincent.crespy@club-internet.fr
A+
samedi 20 décembre 2003 02:01
---
CTP epoxy et isolation
le CTP epoxy me tente toujours, mais j'ai une nouvelle question existentielle : le pb de l'isolation. J'ai navigué sur des bateaux en CTP en été et sous nos latitudes. Si on fréquente des coins plus froids voire plus chauds, le CTP epoxy suffit-il?
Quid de la condensation ?
Est-il idiot d'isoler le carré et les cabines comme on le fait sur une coque alu : coller de l'isolant plus un revetement fin de surface ??

merci du retour d'expériences
samedi 22 novembre 2003 12:09
---
Gants et autres questions
Merci pour vos réponses, j'esseyeré des gants de vinyle et les nojetables mais plus résistants.

Une autre question, l'intérêt du Kevlar ce bon, mais les difficultés pour travailler avec ce matériel et suivant les recommandations de l'architecte et du fournisseur des composites que j'ai décidé de ne pas l'employer, quoi qu'il en soit mon CP estratifie sandwhich entre 1800g/m2 externe et de 1200g/m2 interne avec tissus multiaxiales(10mts HT).

Je visite cette forum chaque jour, et pour la bonne réponse a mes commentaires que je crois que je ferai peût êtrê des consultations sur beaucoup de questions... excepté sur l'élection du meilleur type d'ancre > : -)

Salutations
mercredi 17 septembre 2003 00:54
Voir tous les commentaires
Retour