Histoires de bateau

tom le 12/02/2003

Sujet lancé par Philippe RENAUD dans le forum : dans la série "présentation de nos bébés respectifs", relancée par Gérard avec les photos, chacun pourrait aussi raconter brièvement l'histoire de son bateau.
Ceux qui ont acheté leur canote d'occasion pourraient raconter comment ils l'ont trouvé, comment il leur a tapé dans l'œil et quelle était son histoire avant eux.
Ceux qu'il l'ont construit ou acheté neuf pourraient expliquer ce qui les a amené à choisir ce modèle.
Bref, raconter un peu la genèse de nos histoires avec ces objets flottants à fort quotient affectif.

Histoires de bateau

histoires de bateauDans la série "présentation de nos bébés respectifs", relancée par Gérard avec les photos, chacun pourrait aussi raconter brièvement l'histoire de son bateau.
Ceux qui ont acheté leur canote d'occasion pourraient raconter comment ils l'ont trouvé, comment il leur a tapé dans l'œil et quelle était son histoire avant eux.
Ceux qu'il l'ont construit ou acheté neuf pourraient expliquer ce qui les a amené à choisir ce modèle.

Bref, raconter un peu la genèse de nos histoires avec ces objets flottants à fort quotient affectif.



Les derniers commentaires :

Dsc00491
1
pacotheas
De la montagne à la mer ....
Ben moi je suis de la montagne, j'avais jamais navigué, après ma 3eme mutation professionnelle j'ai une opportunité pour la charente maritime, je tente le coup, ça marche, j'avais lu Moitessier, je fais le tour des pontons, je trouve une secretaire sympa dans un petit port qui échoue, elle me présente au président du club, il est ok pour me laisser un corps mort, j'y connais rien, j'achète un edel 2 (5,60m) au moi de septembre 2007. Je rencontre ceux qui vont devenir mes amis, les copains du port, ils m'expliquent comment poncer, époxy etc...et comment ouvrir une bouteille( bon je savais déjà un peu ), et puis on bricole tout l'hiver, puis c'est le grand jour, puis les sorties en week end (30 sorties la première année, ça me tappe sur le système ! je ne pense qu'à ça !), puis le temps de remettre les bateaux au sec et c'est fini....et ça recommence, je vends l'edel 2 du premier coup, j'achète un brio dl (6,60m), sur remorque que je vais chercher à Clermond Ferrand, vu que j ai un petit budget, je le ramène à la maison, là c'est reparti les travaux, peinture, électricité, joint lest coque, haubans étai etc...jusqu'en avril et là mise à l'eau, bonheur des navigations avec les amis et aussi sans eux et puis d'autres rencontres ( 40 sorties pour la deuxième année) avec un allé retour jusqu'à Yeu en aout, la petite famille et les soirées dans les ports de st denis et du douet !! quel bonheur et puis octobre arrive, là je vends mon Brio et j e trouve un vieux Storm de chez Jeanneau, un voilier de 1967 en plastic ! 8,30m plus habitable pour ma petite famille ( on est 4 alors en edel 2 même pour 1 week end vous imaginez !!), avec les copains on vient de le démater ce week end, cette année je suis en retard mais le coeur y est, voilà tt ça pour dire que c'est une aventure sur l'eau mais aussi et surtout des rencontres et beaucoup de plaisir, j'ai 38 ans et je compte avoir un beau 10m avant 50 piges .... :-D
dimanche 21 février 2010 22:39
Missing
mar-karette
nouveau bat
:-)bonjour et bien me voila depuis un ans avec un nouveau bateau l'ancien je l'ai coule alors qu'il s'était décroche du corps mort par vent d'est j'ai voulu le sortir tout seul et a force de taloner il s'est ouvert a l'étrave et a coule.
donc le nouveau après le tour des pontons et des annonces a été choisi pour sa taille et son cockpit avantageux.c'est un fast 26 avec génois sur enrouleur et grande voile sur bôme leysysteme donc prise de ris facile et rangement de la grande voile aussi tout seul c'est plus facile a naviguer.c'est un vrai voilier par rapport au fifty que j'avais je fais beaucoup moins de moteur,je m'amuse beaucoup plus.il etai en état de naviguer j'ai refait les planchers intérieurs le plan de travail cuisine et salle de bain les cousins intérieurs l'électricité la douche extérieur un wc avec cuve a eau noire 2 panneaux solaire l'eau sous pression changement des bagues de safran changement de l'étai peinture intérieur et pose gps geonav puis capot d'instrument et ventilateur de cale voila je dois en oublier il est plus court de 2 metres j'ai moin de probleme au port et pour le manier bien sur moin de place que le fifty mais on s'en accomode :-D
vendredi 08 janvier 2010 10:42
Dscf0683
ALTAÏR1
Bon!
Le mieux est de mettre le lien de mon blog et la vous aurez tout photos de la construction du bateau, texte l'histoire d'une envie etc..

http://altairlevoyage.unblog.fr/ :-)
jeudi 12 novembre 2009 15:43
Dscf0683
ALTAÏR1
Bon!
Le mieux est de mettre le lien de mon blog et la vous aurez tout photos de la construction du bateau, texte l'histoire d'une envie etc..

http://altairlevoyage.unblog.fr/ :-)
jeudi 12 novembre 2009 15:43
Avatar
WindSong
WindSong
Quand j'étais enfant mon papa possédait un Rafale 600, petit dériveur lesté de 6m avec une petite cabine pour des sorties journalières. Mais à coté de ca, mon papa ne loupait pas une occasion d'emprunter le Jaguar 27 d'un ami ammaré quelques pontons plus loin.
Ces emprunts ont permis à mon papa de nous emmener naviguer mes 2 soeurs et moi sur plusieurs jours et d'être ainsi plus à l'aise à bord.
Devenu adulte, j'ai moi même commencé par un petit dériveur lesté (un Prairie 560), je l'avais acheté une bouchée de pain et j'ai bcp appris à bord de ce "petit machin" très toilé et peu stable.
Mais vint une nuit, par grosse tempête ou les élingues arrière ont laché et le malheureux esquif est venu se fracasser l'étrave contre la digue jusqu'au matin! Je l'ai retrouvé bon pour la casse, les travaux m'auraient couté bien trop. Triste, dépité, j'ai décidé de rebondir et d'emblée d'économiser et de me remettre à la recherche d'un voilier que je voulais plus grand et un peu plus cossu!
J'ai dû visiter une bonne douzaine de bateaux, jusqu'au jour ou... en scrutant les annonces d'un quotidien local, que vois-je? Un Jaguar 27... a vendre pour une somme que j'avais plus ou moins budégtée... Mon sang n'a fait qu'un tour... Je connais les Jaguar 27 puisque mon père m'a fait naviguer sur celui de son ami (devenu d'ailleurs sont propre bateau puisque l'ami le lui avait finalement revendu) et j'aimais ce bateau à l'intérieur confortable et à la nav' pépère et rassurante.
J'ai contacté le vendeur. il était tout jeune, 23 ans à peine, et ledit Jaguar lui avait été refilé par son oncle mais lui n'était pas particulièrement passionné par tout ca. Le voilier était en bon état général et assez bien équipé! Outils, pièces de rechanges, couvertures lampes diverses... une vraie caverne d'Ali-Baba la dedans. Et le plus dingue c'est au moment de la passation des clés... L'ex-proprio est descendu dans la cabine, a ouvert un coffre, s'est saisi d'une paire de palmes qui trainaient là et est ressorti sans demander son reste! "Voilà", me dit-il... "bien du plaisir... au revoir"!

Génial!

Et voilà 10 ans que je navigue sur mon bon vieux "WindSong" qui était son nom, joliment peint sur la coque et que je n'ai pas voulu changer! :-)

Cordialement
jeudi 02 août 2007 16:55
Voir tous les commentaires
Retour