Conteneurs OFNI, et si on les coulait ?

Parmis les OFNI répertoriables, on connait les billes de bois exotique, qui par leur densité importante n'émergent que très peu, les growlers difficilement répérables, et les conteneurs "perdus" en mer par les porte-conteneurs et qui représentent de l'avis de tous, un danger constant et durable. Que ce soit pour la marine marchande ou pour nos bateaux de plaisance ou de courses.

 

Il semblerait pourtant facile de mettre fin à cette situation en empéchant les-dits conteneurs de flotter.

 

Je m'explique : si ces volumes métalliques plus ou moins étanches se retrouvent entre deux eaux, à attendre la collision sous les lignes de flottaison des bateaux, c'est parce qu'ils emprisonnent un volume d'air suffisant à les maintenir en surface. (voir Archimède)

Il suffirait donc d'imposer la mise en place d'évents, orifices répartis aux angles du conteneur pour assurer la purge de ce volume d'air quel que soit la situation spaciale de l'objet (vertical, à l'envers ...).

Afin de conserver malgrés tout l'étanchéité utile à la bonne conservation des marchandises transportées en temps normal, un système de membrane soluble à l'eau ou autre type de procédé simple et peu onéreux, garantissant un laps de temps suffisant à une éventuelle récupération de l'objet, chute dans un port par exemple, permettrait de ne pas aller à l'encontre des intérêts des affréteurs et des transporteurs.

Sachant qu'un porte-conteneur ne fait jamais demi-tour et n'est de toute façon pas équipé pour la récupération d'un conteneur, celui-ci coulerait obligatoirement au bout d'une période courte.

Aucun intérêt financier ne serait mis en jeu par ce type de précaution, et un danger mortel pour la navigation disparaîtrait,.

C'est du gagnant-gagnant pour tous ... Utopique ?

Et si des Héonautes, en relation avec des personnalités capables de porter un projet de loi européen, sondaient cette éventualité ... ( sous réserve que cette idée soit jugée intéressante) On peut réver !!!

 

 

 

Les derniers commentaires :

Avatar
1
totor

Pour ce qui est de la casse en course, les containers / cétacés ont bons dos! C'est vraiment bête que tous ces Ofni ne volent pas, ça excuserai bien les dématages....

vendredi 01 septembre 2017 15:19
Imgp1083
2
LeMoko

Bonjour à tous

Beau sujet,
Deux remarques, avant de trouver une solution pour les repérer il faut éviter qu ' ils passent par dessus bord amarrage qui casse ou pas fait par manque de temps au chargement ou un sur deux ect .
Mettre une très forte amande très dissuasive pour les déclarations de perte en non un remboursement par l'assurance.
Curieusement ils feraient plus attention au chargement.

Le Moko

vendredi 01 septembre 2017 01:00
Vents_leman_amiguet
1
Jenlain

LE NI de OFNI indique Non Identifié. Je ne pense pas qu'aucun concurrent d'une grande course au large a pu affirmer avec certitude avoir tapé un container. Il parait qu'il y a beaucoup plus de troncs d'arbre et surtout d'animaux marins qui ne sont pas rangés où ils devraient. Je te foutrais tout ça dans un aquarium, qu'on puisse régater tranquille... (humour, pas taper....)

Sinon, pour avoir eu la même idée du container qui peut couler et en avoir parlé avec un pro du transport, il m'a expliqué que c'est la cargaison qui flotte, le container, s'il était vide coulerait en quelques heures. Les marchandises sont souvent emballées avec de la mousse qui flotte et c'est ça qui maintient le container entre deux eaux.

jeudi 31 août 2017 08:33
12_06_2012_003
Cap-Eole

Le problème de la pollution qui semble heurter certains reste un faux problème à l'évidence ... DE TOUTES FACONS, ILS FINISSENT PAR COULER , le danger c'est le temps qu'ils mettent à le faire ...

mercredi 14 juin 2017 11:08
Missing
fpelu

Le problème apparaît plus grave pour les navires de course qui vont à des vitesses pas possibles. A 20 nœuds, le résultat n'est pas le même qu'à 5.
Le nombre d'abandons suite à des chocs sur des OFNI dans le dernier Vendée Globe est impressionnant.

mercredi 07 juin 2017 16:59
Voir tous les commentaires
Retour