Eloge de la marine en bois

Eloge de la marine en bois.

 

La marine en bois est différente. C'est une plaisance de la durée qui se moque du temps qui passe. Elle a décidé de préférer la fantaisie, la beauté, la vigueur et l'insouciance que l’on prête à l’enfance. C'est une marine qui cherche l'accord, la grâce et le tempo des fugues andantes. Celles qui tintaient comme ces sonates échappées des doigts de Mozart. Marine faite d'élégances, de traditions et de cet angélisme que l'on prête aux distraits. Il faut, en effet, une distraction peu commune pour esquiver l’air du temps, les conventions, les préférences convenues, les précipitations contemporaines lourdes de hontes et d’opprobres indignes ! Voilà une marine robuste comme le chêne de ses membrures, joyeuse comme une vie offerte à la gaité. C’est une marine épanouie, telle une corolle ouverte sur l’écume pétillante. Elle glisse sur des océans de champagne rose, cachou ou indigo, entre l’or, la myrrhe odorante et l’encens que les équipages accordent au Grand Amiral du Temps.

 

La marine en bois demande l’impossible et l’obtient, fugitivement, au détour d’une île qui masque une calanque radieuse, paisible. Ensoleillée comme une baleine rêveuse. Elle se moque des tourbillons imbéciles qui désorientent nos économies. Elle glisse loin des artifices. Elle se trempe au sel des houles rondes qui conservent la trace des ruses d’Ulysse.

 

Quant aux capitaines de baignoires moulées dans le plastique qui sillonnent, aujourd’hui, des fausses Caraïbes de pacotille, ils saluent avec envie cette marine qui flâne, impénitente, intemporelle, soucieuse de ravir à l’éternité ses élégantes manières .Ainsi pour les marins qui naviguent à l’ancienne, la beauté d’une carène, l’astuce d’un gréement, l’intelligence d’une manœuvre, entretiennent les appétits. A la manière de ces baladins qui accompagnent le Capitaine Fracasse, les équipages musardent dans les clairières du présent. Vous y rencontrerez Arlequin et Pierrot. Peut-être Scaramouche et Colombine qui, pour un simple sourire, vous décrocheront la lune.

 

Gambaleone               Frioul falerne 004.jpg

Les derniers commentaires :

V__5091
Muss

il me semble que le polyester est aussi un piège a carbone a priori fabriqué a partir de pétrole... le jour ou il n'y aura plus de pétrole les plastiques deviendront des matériaux nobles !

Pour moi le bois c'est sympa pour une bonne flambée, après une nav sur polyester

mardi 23 juin 2015 16:03
Sea_shep
Matsyl©

La marine en bois c'est beau, authentique, c'est une façon de vivre la voile, un voilier en bois on en à UN dans sa vie... car les conneries on les fait pas 2 fois !! aprés avoir eu un tahiti j'adore les baignoires en plastique ou en acier, les cloques d'osmoze, je ne les cherches pas, et pi maintenant c'est même pas grave on est passé sur un ferro ciment !

mardi 24 mars 2015 17:26
Images
penjo luno

Certains aiment les meubles Ikea, d'autres les armoires normandes

mardi 18 novembre 2014 11:15
Canard-enchainepaint
iff

Si vous voulez voir une trentaine de voiliers en bois, entretenus par des passionnés :
LIEN

mardi 18 novembre 2014 08:28
Libre_pratique
Gradlon

Indépendamment du matériau dans lequel ils sont faits je crois que tous les bateaux à voile ont du charme. Il y a une relation entre les qualités de navigation et la beauté d'une carène.
Malheureusement quelquefois les propriétaires perdent de vue les exigences du milieu marin en surchargeant leur bateau dans les hauts: portiques démesurés, roofs surajoutés, bateaux trop petits dessinés pour de grands programmes. A ce moment là les bateaux deviennent laids.

mardi 18 novembre 2014 08:27
Voir tous les commentaires
Retour