relooker la table à cartes du Sunfizz

michel le 03/03/2002
Après deux ou trois propriétaires le coin navigation d’un bateau d’occasion ressemble en général à un joyeux entassement. Un exemple de lifting simple

état des lieux

relooker la table a cartes du sunfizzLes aménagements d’origine chantier avaient été pas mal modifiés :

le placard sous la table a cartes indiqué « placard à cirés » dans la doc jeanneau contenait le chargeur de quai et le boitier radar, l’électronique du gps et des câbles divers en vrac, y compris le tableau secteur.

le panneau tribord , initialement tableau électrique avec deux casiers bibliothèque, était recouvert par un nouveau tableau électrique (pas mal mais un peu grand)

les panneaux restant étaient couverts de trous de vis anciennes, d’ accessoires genre ouvre bouteille ou porte crayons, avec les deux trous béants d’un vieux loch et sondeur hors d’usage

L’écran radar est accroché tant bien que mal à la cloison, ainsi que le clavier/affichage du gps

La VHF est vissée de travers au plafond coincée au dessus de l’écran

Le vaigrage de plafond est plein de trous divers correspondant au vieux haut parleur du récepteur  «  Super Navitech » et d’autres organes disparus depuis longtemps

Astucieusement, des instruments en panne servent à cacher les trous laissés par d’autres bricolages !…ça je ne l’ai vu qu’après l’achat.

Derrière tout cela, des câbles en tous sens, rallongeant ou remplaçant les fils d’origine, sans aucun repérages ni fixations..
 
photo: état à la première visite,( à la vente, le Navitech et quelques autres babioles avaient disparus, bah..)



Que faire?

relooker la table a cartes du sunfizzL’électronique, (radar VHF chargeur et gps), quoique ancienne donc volumineuse, marche bien : mieux vaut attendre la panne pour remplacer, car en neuf c’est environ 10 à 15kf à débourser, mais il faut réimplanter tout ça pour relibérer le placard et la cloison

Le nouveau tableau électrique bricolé a du bon : les petirs panneaux de switches de chez Bernard sont presque neufs, il suffit de remplacer les quatre instruments à aiguille par deux digitaux plus précis, et tout peut tenir sur moitié de surface. Je prévois une charnière pour accéder derriere, à la place des vis foireuses.

Le radar était un système complexe, avec écran cathodique,  boitier principal sous la table, processeur « northup » derriere la banquette de carré, compas fluxgate encore ailleurs, commandes déportables  (télécommande) qui traine sur la table, et des tas de cables. Tout cela serait beaucoup plus petit et moins gourmand en matériel moderne, mais il marche bien, le bougre !

Solution : Encastrer l’écran radar proprement à 45° pour vue optimale, tout en laissant les liaisons accessibles, mettre a poste la telecommande sur le boitier , laisser provisoirement le coffret auxilliaire et son compas ou ils sont. Ce petit meuble ajouté proprement à la suite du panneau de chantier à les cotes intérieures d’une bibliothèque, qu’il pourra devenir quand on aura un radar plus petit..

Les récepteurs y compris le blu et le navtex à ajouter seront fixés à tribord, bien en vue.

Le placard sous la table va devenir un meuble de cuisine, avec vaisselle et casiers a légumes aérés. Car vraiment on ne sait pas ou mettre ces choses essentielles ( les cirés de toute façon n’y rentraient pas !)

Ouvrir des équipets permettant de récupérer les coins morts , au fond du placard et a tribord (coin mort d’origine, contenant des cables), sans oublier les petits casiers si précieux pour ranger les cadenas, le porte monnaie en pesetas, les téléphones portables, appareils photos..

Prévoir les petits accessoires indispensables aujourd’hui : prises allume cigare pour charger les portables, convertisseur 220v 50w du PC ou des chargeurs vidéo, etc
 
photo: aprés démontage général


un peu de boulot

relooker la table a cartes du sunfizzPour garder les tons exacts de bois d’origine, le panneau de cp tribord est coupé, et utilisé entièrement pour le meuble ajouté : même les fils du bois sont alignés, on croirait du chantier ! par chance, les trois quart des trous de vis disparaissent dans l’opération, et les découpes permettent de compléter les manques.

Les torons sont reroutés pour arriver au nouveau tableau, en évitant les raccords sources de pannes : ils passent dans le coin, libérant un équipet bien pratique derriere le siège, et laissant la place des radios.

Pour le vaigrage de plafond massacré, il faut le refaire

Des tiroirs de cuisine en fil « Ikea sur rail » sont installés sous la table.

Dans la table, des petites cloisons permettent de séparer les cartes pliées en deux et les livres  (de bord, de comptes, etc), un compas a ressort évite de la prendre sur les doigts

Pour fignoler le tout, la gouttière a crayons devant la table est coupée en trois, enfin ça ne glisse plus a la gite ! (les clés, cadenas, vis, ciseaux à ongles, enfin tout ce qui se trouve normalement là..)

photo: meuble radar et tableau electrique refait, place pour les radios encastrées à droite, et équipets à finir. Il ne restera plus qu’à replacer le décapsuleur a canettes…. On va trouver…



Ajouter un commentaire public :

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour