butées de barre simples et efficaces

michel le 11/01/2001

On reconnait assez facilement les bateaux sans butées de barre: a sec, la coque présente deux jolies marques plus ou moins profondes à 45° environ de part et d'autre du safran.
C'est là que la pelle s'incruste quand une marche arrière un peu violente a bloqué la barre, ou que le barreur a essayé desespérément de redresser a vitesse nulle..
Sans butées franches et indolores, ça bute forcément quelque part: sur la coque, dans le pignon de chaine sur une barre a roue (au risque de pèter les dents), ou sur le genou du barreur pour une barre franche.

Un systeme simple, sans mécanisme subtil, pour une barre a roue:
Deux retenues courtes, de longueur bien réglée sont fixées sur le secteur , et solidement arrimées a des cadènes dans le coqueron. elles se mettent en tension d'un bord ou l'autre, limitant le mouvement du secteur avant que le safran ne touche la coque.
J' ai utilisé un ecrou a oeil de 12mm au centre du secteur, et deux cadenes de 8mm fixées sur les cloisons latérales , le plus prés possible du tableau, là ou le renfort de tissus est épais ( en effet, ça cogne dur parfois). les bouts sont en amarre de 14mm, tenant la tonne, et assez souples pour amortir la fin de course,
Selon le détail du coqueron, on trouvera la configuration des cadenes, pensez a éviter le ragage des parties ballantes (sur un tissus de verre mal ébavuré par exemple)

Ajouter un commentaire public :

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour