La Grèce : de Trisonia à Sérifos

Equipage le 10/09/2001

Les itinéraires possibles sont ici très nombreux. Pour notre part, nous avons choisi de passer par le canal de Corynthe, car nous voulions passer à Delphes. D'autre part, le vent souffle souvent du nord en Mer Egée, et mieux vaut partir du nord pour naviguer au portant vers les îles, encore qu'en septembre, cette donnée soit moins importante qu'en juillet-août. Pendant ces deux mois, le meltem règne en maître, comptez 5-6 Beaufort en permanence et au minimum. Heureusement, les mouillages orientés au sud ne manquent pas.


Deux-trois trucs pratiques à savoir sur la Grèce

Le transit-log n'est plus d'actualité, sauf si vous faites des allers-retours entre la Grèce et la Turquie. La plupart des ports dans les îles sont gratuits ou alors très peu chers (20 F). En revanche, l'eau est souvent payante, car elle arrive par camion-citerne, une fois par jour : se renseigner auprès des locaux. De plus, sachez qu'elle est rarement bonne pour accommoder l'ouzo. Prévoir des bouteilles d'eau minérale. Comme l'eau, le gazole arrive par camion-citerne. Nous n'avons pas eu de problème d'approvisionnement, il suffit demander aux autres bateaux ou aux restaurants autour des ports : on vous donne vite un numéro de téléphone, et le camion raboule dans la demi-heure. L'électricité est rare. Les ports se limitent souvent à un quai en béton : on s'y place cul à quai en mouillant sur ancre. Dans tous les ports, on trouve de petits supermarchés où faire son avitaillement : les prix n'y sont pas plus chers qu'à Athènes… hors saison. Coté sous : la viande est peu chère (40 F le kilo de bœuf), les poissons sont chers voire très chers et les laitages aussi.
 

Baie de Trisonia - Histoire de faire une étape

38°21 N 22°04 E


Une baie bien protégée, qui permet de faire une étape sur la route. La baie abrite désormais un petit port de plaisance, mais on peut aussi mouiller à gauche. Nous étions venus sur la fois du guide de la Méditerranée d'Alain Grée (il paraîtrait qu'il y eut des roseaux dans le temps), et ma foi, le guide date un peu, car la baie n'a rien d'extraordinaire par ailleurs (et à la place des roseaux, il y a un quai en béton). Mouillage sur fonds de posidonie. Seul véritable événement marquant : une mémorable tarte tatin préparée par Pat.
Itéa - Dans le nombril du monde

la grece de trisonia a serifos

38°25 N 22°25 E


Une escale à ne pas manquer si vous passez par le canal de Corynthe. Non pas tant pour Itéa, qui n'est qu'un quai (pas d'eau, pas d'électricité pour le moment ; en revanche, de quoi faire un avitaillement), mais pour la visite de la ville de Delphes, qui n'est autre que le nombril du monde tout de même, à 20 minutes en bus. Un site superbe, une ville fantôme peuplée de colonnades et de l'esprit des Anciens. On y trouve le sanctuaire d'Apollon, un théâtre, un stade, la Voie Sacrée ou encore un sanctuaire dédié à Athéna (on croyait pourtant savoir que le dieu Archer et la fille de Zeus porte-égide se tapaient joyeusement sur la gu…). Deux conseils : n'oubliez pas votre carte d'étudiant pour rentrer gratis, mais si, vous en avez une, sinon c'est 40 balles. Et allez-y à l'ouverture, c'est plus romantique sans touristes en short.

Canal de Corynthe - Impressionnant !

 


Un bon raccourci, ma foi, si l'on vient depuis la mer Ionienne, que l'on souhaite passer à Athènes et commencer la visite des Cyclades par le nord. Le canal est large de 23 mètres et long de 6 kilomètres : sa profondeur atteint 70 mètres à l'endroit le plus impressionnant. Pour la petite histoire, le premier coup de pioche fut donné par… Néron lui-même, en 67 de notre ère, mais il fallut attendre 1882 pour le canal soit effectivement inauguré ! En arrivant par l'ouest, il suffit d'attendre que le feu passe au vert : le canal est ouvert successivement dans un sens puis dans l'autre, il est en effet trop étroit pour que les bateaux s'y croisent. L'attente dure en général une demi-heure. La facturation du passage s'effectue du coté est : nous avons payé, en septembre 1999 et pour un bateau de 12,60 m sur 4,20 m (c'est la surface qui est prise en compte), 39 648 drachmes, soit 790 F. Pour calculer le prix de passage de votre bateau, utilisez le calcul suivant (données septembre 99) :

 















Jauge brute


Péage en drachmes


Entre 0 et 7 tonnes


11 000


Entre 7,1 et 9 tonnes


17 500


9 tonnes et plus


17 500 +(LOA-9 m)x5000


 



 


N'oubliez pas d'ajouter la TVA au total calculé (18%). Les passages de nuit (entre 22 h et 6 h du 1er avril au 30 septembre et de 20 h à 5 h sinon) sont majorés de 25%. Pour notre part, les autorités se sont trompées en confondant notre LOA et notre longueur de coque (12,22 m) dans le carnet de francisation… à notre bénéfice.
 
 
Canal de Corynthe
 




Athènes - Une ville de dingue

37°56 N 23°39 E


Une ville de fou, très bruyante et polluée, avec des voitures et des scooters dans tous les sens. Quand on vient de faire une paisible traversée, ça rend ivre. Mais Athènes reste tout de même une étape un peu obligée : on en profitera pour aller voir l'Acropole, qui domine la capitale, mais qui est archi-visité et en restauration permanente : pour tout vous dire, on a nettement préféré Delphes ! Plusieurs marinas s'offrent aux plaisanciers (le Pirée est réservé aux ferries). Préférez Falirou, Floisvos ou Alimou à Zéa si vous avez besoin d'un shipchandler. Avantage de Zéa : il est proche du Pirée et du marché du Pirée. Appontage sur pendille, électricité et eau payable à part. Nombreux cafés internet autour de Zéa. Profitez des taxis, ils ne sont vraiment pas chers.
Cap Sounion - Sous le signe du dieu

37°39 N 24°01 E


Encore un temple ? Et oui, il faut dire qu'on est en Grèce. Et puis, non seulement celui-ci est bien placé pour faire une escale, mais en plus, il s'agit du temple de Poséidon, comment pourrait-on passer devant en feignant l'indifférence ? La moindre des choses est de rendre un vibrant hommage à celui qui laisse fouler son territoire. Ce que nous avons fait ; le temple est témoin des progrès de Valérie en matière de dessin. Le mouillage en lui-même n'a d'intérêt que la protection qu'il offre des vents de nord, il est construit de quelques hôtels. Mouillage sur sable.
Korissia (Ile de Kéa) - Première île

37°39.7 N 24°18.6 E


C'était notre première escale dans une île grecque, et c'est ce qui fait son charme. Korissia est un petit port à la grecque, mi-pêche mi-tourisme. Le village en lui-même offre peu d'intérêt, mais il paraît que le bourg de Kéa vaut vraiment le coup. Il est malheureusement nettement dans les terres, on peut prendre un bus ou louer un scooter pour y aller. Le port situé dans la baie du nord est plus calme que celui de Korissia, lequel reçoit plusieurs ferries par jour.
Loutra (Ile de Kithnos) - RAS

la grece de trisonia a serifos

 37°26.5 N 24°26 E
Port récent, devant prochainement offrir eau et électricité. Le village est sympathique, sans plus, et servira surtout de base pour partir à la découverte de Kithnos.
 
Kithnos, Djinn III dans le port de Loutra
 

Mégalos Livadhi (Ile de Sérifos) - Y'a quelqu'un ?

la grece de trisonia a serifos

37°08.4 N 24°25.8 E


Jolie petite baie enclavée dans les montagnes. Le bled au bord de la plage ressemble plus à un bled qu'à Mykonos, mais au moins on a l'impression de rentrer dans une Grèce profonde. Mouillage sur fonds de posidonies. Attention, une bouée métallique retenue entre deux eaux par un gros corps mort mine le milieu de la baie. Notre hélice l'a percutée de plein fouet, à la suite de quoi il a fallut la démonter et la faire retaper.

Mégalos Livadhi
Mouillage de Koutalas (Ile de Sérifos)...

...Ich bin ein Alsacian…

37°07.7 N 24°27.6 E

A droite de la grande baie de Koutalas, se trouve une baie secondaire bordée par une plage. Il s'agit d'un bon abri, sur fonds de gros sable. La baie est déserte lorsque nous y arrivons… mais quelques minutes plus tard, un bateau d'Allemands en goguette débarque et mouille… à 15 mètres de nous, non sans s'annoncer par force rires gras. Bientôt, nous avons droit aux beuglements de leur radio. Nous dégainons les watts du bord, CD Highway to Hell. Ca les fait rire plus fort ? OK, nous sortons la corne de brume. Pas démontés, les Allemands sortent aussi la corne de brume. Trop facile. Sortons donc le tam-tam. Comment donc ? Eux aussi ont un tam-tam ? Bon, allons-y pour la guitare. Rien à faire : ils en ont une aussi ! Au final, nous rapprochons les deux bateaux et trinquons ensemble…

Sérifos (Ile de Sérifos)

la grece de trisonia a serifos

Coup de cœur


37°08.4 N 24°01.1 E
Les coordonnées ci-dessus sont celles de Livadhion, petit port sans autre intérêt que celui d'être à 2 kilomètres de Sérifos. Sérifos, c'est un superbe village tel qu'on imagine, blanc à s'en faire péter la rétine, et d'un calme… olympien, cela va sans dire, avec quelques vieux sur le pas de porte et des chats qui se prélassent sur les terrasses. Il fait bon se perdre dans ces ruelles étroites qui montent à flanc de coteau, dans un site superbe. Si la grimpette est plutôt sportive, elle vaut le détour…

Sérifos, Pat dans le blanc c'est blanc

Les derniers commentaires :

Avatar
numis69
sur les traces d'Ulysse
Bonjour,
Je pense emprunter le canal de corithe en aout pour convoyer mon sunrise de Marmaris à Corfou,
avez vous de tarif recent de ce canal ?
Que conseilleriez vous comme escale à part Santorin et Athene à ne pas manquer sur le trajet ?
Merci par avance pour vos réponses...
Nicolas
jeudi 28 juin 2007 14:00
---
Salut Michel..
Istambul est une ville mystique.. mais non, entre le nord, la mer noire et le sud les Cyclades et la cote turque.. il m'a fallu faire un choix et j'avoue préférer les z'eaux chaudes..
Désolé de ne pouvoir te parler de la mer noire..
mercredi 26 février 2003 22:30
---
Alain d''hylas
bonjour, j'ai vu que tu es allé jusqu'à istamboul, est ce que tu n'as pas eu idée d'aller faire un tour en mer noire? Pas tenté? pas le temps? J'aimerais trouver quelqu'un qui est allé naviguer là bas pour des renseignements. Merci.
mercredi 26 février 2003 20:34
---
Echo..
à Alain DUCAUX

J'ai personnellement réalisé ce périple.. il y a quelques années..
Tu en trouveras le récit sur mon site: www.hylas.ws

Bon Voyage...
mercredi 26 février 2003 09:33
---
projet navigation vers TRISONIA
Basé à LA ROCHELLE,j'envisage de conduire mon FLUSH POKER, au travers de la MEDITERANEE, pour rejoindre le port de TRISONIA.
J'ai vu des pavillons Français dans ce port, et j'aimerais profiter des conseils et de l'expérience des navigateurs qui ont conduit leurs
voiliers jusqu'à cette destination.
Sur 4 à 5 semaines de navigation, le projet est-t-il réalisable soit à partir de MARSEILLE en contournant l'ITALIE, soit en partant d'ANCONE.
Quels sont les régimes des vents, et la meilleure période de l'année pour réaliser le parcours.
Je ne sais pas si mon message trouvera un écho, je le souhaite de tout coeur.
MERCI
mercredi 26 février 2003 00:05
Voir tous les commentaires
Retour