de la Corse à la Tunisie (Monastir)

yvesbulle le 12/20/2010

De Taverna à Monastir: tout est facile mais pas forcément évident. L'Est de la Corse et de la Sardaigne est peu exposé (en général) aux houles désagréables et aux vents puissants, mais les abris ne sont pas toujours idéaux et au sud d'Olbia les mouillages faciles et protégés se raréfient.En Tunisie on entre dans un autre monde.
De juin à août 2010, nous avons très tranquillement longé les côtes et retenu quelques renseignements qui pourront peut-être servir, en particulier pour les ports et les mouillages...

Bulle, notre Sunfizz DL, a passé l'hiver à Taverna, petite marina à côté de Moriani, au sud de Bastia. L'abri est très sûr, d'autant que l'entrée du port se colmate presque pendant l'hiver(un mélange de sable et d'algues que la drague du port dégage à la fin de l'hiver), empêchant toute houle ou tout clapot dans le port. L'accueil est parfait, aimable et très serviable. En hiver c'est totalement mort, le ravitaillement minimal survit tristement à 2km au sud et Moriani est à 4 km au nord. Mais ce n'est pas cher et l'aéroport de Bastia n'est qu'à une trentaine de Km (service de bus pluri-quotidien). Travel lift et shipchandler multitaches(Henri n'a pas tout en stock mais en commandant la veille presque tout est possible, et il est compétent...).

28 mai: départ vers le sud:sur la Corse, je passerai rapidement.

Solenzara: bon abri sauf par fort SE, tout le ravitaillement à proximité et on vous livre vos courses à bord gratos. Belle plage juste à côté du port.

Porto Vecchio: plein de mouillages partout dans la baie et un port avec plein de places en juin ( au mois d'août chacun sait que c'est très différent...).Tous ravitaillements évidemment, même sans monter à la vielle ville.

Santa Giulia: magnifique mouillage. Au sud de l'anse, des corps morts ont été installés, bien abrités( sauf de l'Est)et gratuits (en juin en tout cas). Le mouillage près du village est bien abrité aussi mais un peu plus technique d'accès (hauts fonds à éviter).

Cala Lazzarina(Lavezzi): en juin,en semaine,c'est idyllique, facile et même convivial. En été, un dimanche, le cadre est toujours aussi merveilleux mais les places sont très disputées!!!

la Sardaigne est toute proche

L 'archipel de la Maddalena: un choix extraordinaire de mouillages, avec toujours la possibilité de s'abriter en fonction du vent, et les deux ports de la Maddalena pour le plein d'eau, les vivres et le reste. Nos coups de coeur: Cala longa(un decor minéral fantasmagorique), la secca del morto côté SE (mais beaucoup de monde en journée le week end), cala Santa Maria (moins peuplée),etc. Nous avons utilisé quelques fois les corps morts du parc. Nous n'avons jamais été contrôlés par les gardes du parc qui sont pourtant passés à plusieurs reprises et ont contrôlé des bateaux italiens à côté de nous.

Palau: pas toujours de la place, mais en insistant et en acceptant de changer de place, c'est possible et pas cher (26€ en juin). Sinon les bouées devant le port sont correctement abritées et très proches de la plage et de la ville (toutes commodités). On peut aussi mouiller devant la plage.

Porto Cervo: pour la visite du zoo de riches. Mouillage gratuit sur tribord après l'entrée. Attention: les fonds ne sont pas partout de très bonne tenue(peu de sable sur la roche)et les bouées sont chères. Nous avons posé la question: 100€ la nuit pour notre 12m! Donc rester au mouillage sauf coup de vent, mais dans ce cas il suffit alors de remonter vers le ...

Golfe d'Arzachena, à Canigione, au port(38€) ou au mouillage, très bien abrité, fonds de vase lourde et de bonne tenue. Toutes ressources.

cala di volpe: 2 à 3m d'eau turquoise étincelante, fond de sable, abri presque total: un délice.

cala liscia ruia: un écrin sur fond turquoise. Tous les "moteurs" s'en vont avant la nuit.

Porto di Cugnana: un abri total (sauf des vents catabatiques),peu de fond près de la côte et du "port"(quelques pontons un peu branlants) mais un fond de bonne tenue(on a encaissé 35/40n dans 2m d'eau avec 40m de chaîne). Nous ne sommes pas allés à la marina qui trône à droite de l'entrée de la baie.

Olbia: au môle de commerce (presque au fond sur tribord), c'est gratuit(ni eau ni électricité)avec une ambiance très internationale vaguement tour-du-mondiste. pas beaucoup de places: on se met à couple et c'est sympa. On peut demander(et obtenir) une place au Circolo Nautico: on a tout, bonne ambiance, mais c'est plus cher(50€)! On trouve tout en ville mais ce n'est pas toujours très évident: le centre est plus touristique que commerçant. Un super marché très complet se situe juste avant le grand pont(suivre les quais vers la gauche si on regarde la ville).A éviter: la marina près de l'entrée à babord: chère et loin de tout(sauf si on ne peut se passer du grand conford et d'une ambiance nulle).

Porto Brandinchi: nombreux mouillages, abris de presque tout les vents, fonds de sable. Le turquoise habituel, quoi...

A partir d'ici les abris deviennent plus rares...

La Caletta: marina sympa et pas trop chère(31€), très bon accueil, essayer de choisir le fond du port, par la droite, car le premier ponton extérieur est assez exposé, petite station balnéaire sans prétention, belles plages à proximité immédiate. Tous commerces.

Golfe d'Orosei: grandiose, surtout devant Cala di luna et Cala Sisine. mais même par grand beau temps, la houle rentre et les mouillages sont rouleurs. question de choix personnel...

Arbatax: port très bien abrité, tarif acceptable(28€), accueil serviable, ravitaillement limité mais suffisant, laverie automatique(c'est assez rare pour qu'on le signale).

Toute la côte vers le sud est désormais peu abritée, avec des plages qui succèdent aux plages, quelques petits abris(Scoglius Arrubius,Capo d'Asta, etc) et on arrive à

Porto Corallo: port bien abrité, plein de vide au mois de juin, désert, vastes terre-plein , une minuscule superette au fin fond du terrain de camping, un restau sans clients, bref un port d'escale brève(27€)!

la côte (toujours vers le sud) est plutôt basse, frangée d'immenses plages presque vides, quelques collines, quelques pointes pour des mouillages de jour (ou de nuit si on apprécie, par beau temps, le grand calme un peu rouleur).

Cap Carbonara: un mouillage sympathique par beau temps.

Villasimius: le mouillage devant le port est tellement beau que ce serait dommage d'aller payer à la marina, pourtant bien équipée et pas bondée(fin juin). Là aussi des restaurants et des cafés presque vides, comme la petite superette perdue dans les bâtiments quasi déserts qui entourent le port: visiblement nous sommes là encore dans l'une de ces régions sous perfusion de subventions aux périphéries européennes...

Marina di Capitana: sans intérêt et chère(57€). Utile pour faire le plein de gaz oil(juste à babord à l'entrée), d'eau ou de quelques ravitaillements, mais
bon, à quelques miles c'est...

Cagliari: un grand port et une ville magnifique et agréable. Une escale à ne pas manquer. Plusieurs marinas. Les plus proches du centre ville ont peu de place pour les passagers. Les deux autres sont à 20 minutes du centre à pied (mais il y a des bus qui passent à proximité). Nous avons essayé la Marina del Sole, la plus sympathique, et la plus délabrée(30€). Accueil familial et efficace(nous étions en panne de moteur), mais il est tout de même de bon ton de respecter les horaires de la sieste (en gros entre 14h30 et 16h30)...

Capo di Pula: plusieurs mouilages de part et d'autre du cap, donc presque toujours la possibilité de s'abriter, belles plages, cadre agréable.

Malfatano: l'extrême sud de la Sardaigne, une grande baie avec de nombreux mouillages plutôt bien abrités(à choisir en fonction de la météo). Très très peu de ravitaillement.

Là on traverse: tout près (85 miles) on arrive en Tunisie à l'île de...

La Galite: un mouillage à ne pas manquer s'il fait beau. L'île est haute, couverte d'une faible végétation,abrupte et quasi sauvage. Le mouillage principal au sud est bien abrité des vents dominants mais pas de la houle qui fait le tour de la pointe. Des pêcheurs spécialisés dans la langouste...Fonds de sable de bonne tenue au pied des quelques habitations, dont le local de la garde nationale qui vient vérifier passeports et papiers du bateau dans les minutes qui suivent votre arrivée: courtois et discrets, ils restent dans leur pneumatique et ne montent même pas à bord (La Galite n'est pas un port d'entrée, les formalités se font au port suivant.) Pour nous...

Bizerte: La super extra-grande marina prévue pour 2010 est à peine commencée, il faut donc aller au port de pêche. Quelques places à couple(une dizaine au maximum), au contact direct avec la foule colorée des bateaux de pêche, dans une ambiance décontractée. Evidemment la garde nationale, la police des frontières et-normalement-la douane sont à bord dans les minutes qui suivent l'arrivée. (pour nous la douane n'est pas venue malgré notre superbe pavillon jaune. Et pourtant nous sommes restés 3 jours!).

[petit apparté pour ceux qui n'auraient pas encore entendu parler de la Tunisie:
la surveillance est permanente"pour votre sécurité"(?!). A votre arrivée dans un port les différents uniformes défilent à bord ou vous invitent à venir rapidement à leur bureau. Contrôle des passeports, papiers du bateau,formulaires d'entrée du premier port(douane,garde nationale,police des frontières). En général c'est très simple et courtois puisque vous êtes en règle. C'est parfois un peu long si on tombe sur un fonctionnaire tatillon(ce n'est pas forcément un pléonasme). Le "racket" est exceptionnel(une fois en 2 mois) et bon enfant(je m'en suis tiré avec un pack de 6 bières).
Mais ces contrôles, même au mouillage dans un coin totalement désert, sans la moindre habitation à terre, par les garde côtes, ou les douaniers, ou les autres, qui vous appellent à la VHF, arrivent et vous demandent ce que vous faites là, pourquoi vous n'êtes pas au port, si vous "n'avez pas peur des clandestins",etc,sont un peu lassants (euphémisme). D'autant qu'il faut tout recommencer au départ du port, déclarer quand on part, où l'on va, à quelle heure on compte arriver(euh?) et rebelote au port suivant. Bof, on s'y fait........]

revenons à Bizerte, au port de pêche. Pas cher : 10dt. Le dinard tunisien vaut environ 0.55€. En gros on divise par deux: on va dire 6€ ici. Le tarif est au mètre dans les ports de pêche,0.6 à 0.8 dt, plus éventuellement l'eau et l'électricité( quasiment rien). A Bizerte, il n'y en a pas. Le port est loin de la ville mais on peut faire un ravitaillement très sommaire dans l'une des deux "boutiques" du port, et juste à droite en sortant du port on trouve vins, bieres et apéros divers. [Pas d'enseigne évidemment(ne pas encourager la consommation de boissons alcoolisées): c'est un des gravissimes problêmes en Tunisie pour un vieux voileux breton comme moi, avec l'absence de toute charcuterie...Où est la Corse et sa coppa ou son lonzo?]. La ville est facile d'accès en taxi (ils passent juste à la sortie du port et ne coûtent presque rien) et vaut largement la visite. Marchés foisonnants, magasins de toutes sortes (Monoprix même) et bien achalandés, medina, kasbah, etc.

Mais on va voir plus loin, direction le cap Farina, puis Ghar El Melh . Côte avec peu d'abris, surtout avec l'alternance des brises, des plages, quelques villages ou petites stations balnéaires comme Raf-Raf. Ghar el melh est un tout petit port triste aux eaux troubles: peu tentant! Devant la plage, c'est joli mais avec le vent de secteur Est, on s'abstient. Direction Sidi Bou Said mais attention les fonds en face de l'embouchure de la Medjerda sont très faibles jusque loin au large et très changeants. La carte papier du shom est fausse, les repères à terre sont inexistants et la carte C-Map ne vaut pas mieux. Nous avons trouvé des bouées cardinales un peu par hasard (une Nord puis une Est) c'était rassurant...Donc

Sidi Bou Said: Tout le monde connait(café des nattes, le bleu, le blanc, la foule des touristes). La marina est presque toujours pleine, il est bon de téléphoner la veille ou au moins le matin (mettre une Sim tunisienne dans le téléphone portable). 58dt(autour de 32€). La montée jusqu'au village par la route est très longue(taxi), et rude par l'escalier déglingué (et pas facile à trouver). Belle plage-fréquentée-juste à côté du port. Restaurants, cafés, une marina quoi...

On y va? La côte du Cap bon fournit quelques mouillages avec plages et solitude(sauf VHF,douanes, etc..) comme Korbous, Ras el Fortas, Sidi Daoud ou même juste au pied du Cap bon (bon abri des vents du SE à SW par le sud) puis c'est

Kelibia: port de pêche bondé de pêcheurs. Un petit bout de quai permet d'accueillir une dizaine de plaisanciers à couple sur 3 à 4 rangs. Accueil agréable.(10dt). On peut même avoir de l'eau(long tuyau indispensable. Facile en s'y mettant à plusieurs) et de l'électricité (longue rallonge aussi). La ville est un peu loin(taxi pour 1 à 2dt). Beau marché, magasins nombreux...une jolie escale.

Beni Khiar: Port de pêche. ça avait l'air pas mal mais le gaz oil n'arrive définitivement plus au moteur: on va essayer de réparer à...

Port Yasmine-Hammamet: la MARINA à l'état pur! Accueil nickel, de la place, des autorités bien regroupées (ça va vite comme ça)(49dt). Des dizaines d'hotels alignés en bord de mer, des milliers de touristes, une ville complètement artificielle et sans aucun intérêt. Une toute petite superette avec des légumes fatigués (personne ne fait à manger ici: on bouffe à l'hotel avant d'aller cuire au bord de la piscine, ou sur la plage pour les plus aventureux). Mais le chantier naval est, parait-il, compétent,dispose de matériel...et Hammamet n'est pas bien loin, avec son bijou de minuscule medina, sa plage des pêcheurs et ses petits restaurants agréables.

Théoriquement l'alimentation moteur refonctionne après vidage et rinçage du réservoir( on ne savait pas que ce n'était que théorique). Direction...

Sousse: ben on croyait que... mais...non, il n'y a plus de port de plaisance à Sousse. Dommage, il était juste au pied de la medina: il ne sert désormais qu'aux "bateaux pirates", sortes de playmobil pour touristes. Il faut donc retourner vers ...

El Kantaoui: ville(?) et marina(45dt) artificielles ici aussi. Mais à l'échelle humaine, avec un cadre plutôt sympathique et un accueil excellent à la capitainerie. La garde nationale par contre est très pointilleuse mais dans les limites de l'acceptable. Côté douane, c'est parfait. Plages, cafés, restaurants, alimentations et Sousse tout près (3 dt en taxi collectif). Finalement, si on accepte d'être en point de mire de la foule de la "passegiata" du soir, c'est pas mal. Si on est gêné, on peut mettre l'étrave à quai...

Seulement, le moteur s'est encore étouffé!Et ne repart pas! Dernière solution: une escale prolongée: enlever le moteur pour pouvoir enlever le réservoir de gazoil, en faire faire un autre, remonter le tout, si possible sans erreur. Où peut-on faire cela? Ben, à...

Monastir: marina plébiscitée par de nombreux zigzagodromeurs de Méditerranée, à juste titre semble-t-il. Pas trop chère,27dt la nuit,2400dt à l'année, plus l'eau et l'électricité en fonction du nombre de jours passés à bord. un bon abri, des autorités très correctes, un chantier plutôt bon, la ville (et le marché) à 10 mn à pied, la plage à 5mn, toutes les commodités. Les îles Kuriat en face(10 miles), Lampedusa à moins de 100 miles.

J'arrête là, sinon on va croire que je fais de la pub. Notre croisière s'est arrêtée là, nous ne sommes pas allés aux Kerkennah (si, en voiture..)ni jusqu'à Djerba. Aux Kerkennah, les ports on été améliorés, mais Sidi Youssef est le port des ferries et il n'est pas facile d'y trouver une place, El Kraten et El Attaya(désormais assez facile d'accès grâce à son chenal bien balisé et dragué) sont des ports de pêche récents, avec de la place, mais loin des villages, eux-mêmes loin de tout(très peu de ravitaillement). Remla, au centre de l'île est la seule bourgade à disposer des services de la société de consommation(sans excès...). On peut envisager de mouiller, mais ce sera très loin de la côte si on n'est pas dériveur!

Bulle est semble-t-il réparé, enfin, et passe l'hiver à Monastir. En principe, nous repartirons début Mai 2011...

Les derniers commentaires :

Img_20141124_165410
1
Mangareva 2

merci beacoup yvesbulles pour ces conseils sur la tunisie que j'ai lu 10x sur mon smartphone, actuellement a monastir nous partons demain pour lampedusa puis malte;
rien n'a vraiment changé depuis 2010, je rajouterai que dans la baie de ostia en sardaigne il y Cala Gonone qui est très sympa, compact avec toutes les grottes a visiter ( par exemple ancrage puis visiter les grottes avec l'annexe).
en Tunisie Eviter Bizerte comme 1ere arrivée. j'ai adoré Kelibia, son fort just au dessus, le prix, les magasins avec des produits qui servent, les chantiers bateaux de pèche...sidi bou said avec son banc de sable a ne pas oublier ( un italien y a laissé son safran, et son inverseur le jour avant).
Quand on voyage avec son propre navire on est Touriste quand même une fois a terre.
Le bateau pirate qu'on peux toujours qualifier de playmobil si on veut(on l'a fait aujord'hui a monastir) est un programme sympa; pour 10€ vous avez la sortie aux iles a 10miles en face, grillades poisson et viande, boisson et même dégustation oursins, animations, baignade; le bateau de 30m en bois avec son 12cylindres diesel éclate les vagues à 8noueds, et ça change d'étre a 5 mètres de haut (en Bretagne vous avez juste une glace et un porte clef "i love breitz" pour ce prix)

lundi 05 août 2013 22:59
Avatar
massalé

effectivement pas mal de cargos,sinon pour ceux qui on le temps c'est dommage de rater tabarka et la cote jusqu'a kelibia avec bizerte au milieu et de tres beau site historique dans l’arrière pays

mardi 21 mai 2013 08:19
P1000163_2
Flora :)
:coucou: l'équipage !
Comme ce parcours m'intéresse, j'ai voulu suivre le sujet et je l'ai mis dans mes Bookmarks... mais il doit y avoir un bug parce qu'il n'y est pas ???

Qu'en dit l'équipage ???

:coucou:
vendredi 14 janvier 2011 21:35
Born_to_sail
Sailortoun
J'ai fais
Plus ou moins le même trajet au départ de Port St-Louis l'année passée, voilà ce que j'écrivais : http://www.hisse-et-oh.com/forum/index.php?action=detail&id_message=631091&vue=0&tab=recherche#grip_id_631091

Bonne lecture
vendredi 14 janvier 2011 14:25
Voir tous les commentaires
Retour