Un Cata en Strongall® chez Meta

Jean-Claude MICHAUD le 11/24/2010
un cata en strongall chez metaLorsque j’ai rencontré Patrice Passinge pour lui parler catamaran, il a été très attentif à mes idées et mes propositions techniques, en effet Meta se devait de proposer des catamarans de voyage en Strongall® et y réfléchissait déjà depuis quelques temps.
Nous sommes vite tombé d’accord pour privilégier un concept qui permettra au Strongall® de répondre aux nécessités de légèreté des catamarans.
Voici donc, Maeva 129 un catamaran en Strongall et rouf en composite qui répond à cet impératif.
Jean-Claude

CATAMARAN de Grand Voyage en Strongall® Par META
un cata en strongall chez meta

Voici le premier catamaran de Meta en Strongall® et rouf polyester. Ce bateau qui est maintenant au catalogue des standards de Meta, s’adresse à de futurs grands voyageurs soucieux de leur sécurité et qui considèrent que la simplicité de leur bateau est aussi un élément de confort.

CONSTRUCTION
Maeva 129 est réalisé en STRONGALL® pour la coque et le pont. Le rouf est en composite polyester. Cette option permet de gagner du poids et ainsi de proposer un bateau performant. Maeva 129 se situe ainsi dans une valeur de poids normal pour un bateau familial de grand voyage de cette taille.
J’ai conçu Maeva 129 avec à l’esprit la possibilité d’une adaptation personnalisée aux cahiers des charges des différents futurs navigateurs. Cette adaptabilité est faisable uniquement dans le cadre de la coque et les superstructures existantes qui ne peuvent pas être modifiées. Mais il possible de concevoir pour d’autres tailles de catamarans plus grand en conservant ce principe de cata en Strongall® et rouf polyester.


A BORD
Dans le carré :
un cata en strongall chez meta
Maeva 129 apporte la sécurité indispensable à un équipage familial en grande croisière.
Les espaces et volumes disponibles permettent une vie à bord confortable à l’année en grand voyage.
Au mouillage et au port, le grand cockpit extérieur permet une vie extérieure protégée et agréable.
Les circulations sont simples. Le cockpit, le rouf et la circulation transversale arrière sont d’un seul niveau.
L’accès au bateau se fait par l’arrière au niveau des jupes.
On accède au carré via une porte aluminium coulissante. Le carré permettra d’accueillir 6 convives. La cuisine en L est au standard terrien.
La table à carte bureau de très grand format fait face à la mer.

Dans les coques :
un cata en strongall chez meta
- A tribord, une suite propriétaire comporte une cabine double digne d’une chambre à terre avec son lit de milieu et des rangements en suffisance. Un canapé 2 places ajoute au confort de cette cabine. Le wc électrique est séparé de la salle d’eau équipée d’une douche au standard terrien et d’un lavabo, elle peut accueillir une machine à laver et un sèche linge. Un grand rangement complète cet espace. Cette coque peut être identique à la coque bâbord pour la version charter.
- A bâbord, il est prévu deux cabines d’invités. A l’arrière la cabine principale reçoit un lit de milieu ou transversal. La salle d’eau comporte le wc électrique. De nombreux rangements sont prévus. En avant, une seconde cabine reçoit un lit de 140x200.
En face des descentes tribord et bâbord, des rangements complètent ceux des cabines. Ce type d’agencement standard est modifiable en cabines simples pour préserver l’espace privatif des enfants.

NAVIGATION
un cata en strongall chez metaun cata en strongall chez meta
C’est un catamaran d’un ratio voilure poids très performant. Le poids de ce bateau en charge est semblable à ses concurrents plastique de même taille.
La grand-voile peut être sur enrouleur, mais bénéficiera de toute façon de la position du guindeau en pied de mat pour une assistance électrique. La trinquette est auto vireuse sur un rail transversal, il n’y donc pas à gérer cette trinquette dans les virements de bord. Cette configuration est la voilure de route standard mais dans le petit temps on peut envoyer un Génnaker de 65m², sur enrouleur, assurant ainsi la puissance nécessaire pour continuer à faire route.
Les manœuvres ne passent pas dans le cockpit et arrivent toutes au poste de barre positionné sur la face arrière du rouf. La philosophie de ce poste de barre est de voir aux 4 angles du bateau et d’y trouver à portée de main toutes les manœuvres.
La hauteur entre le fond de nacelle et l’eau est de 85cm en charge maxi soit plus que la majorité des catamarans du marché. Il n’y a pas de caisson débordant vers l’intérieur pour « faire passer » des couchettes, au contraire, une forme fluide raccorde le fond de nacelle et la coque. Cette forme est profilée dans le plan longitudinal pour favoriser les écoulements. En effet, dans la grosse mer, si le bateau traverse une vague de 1.50m par exemple, elle soulèvera très peu le bateau en raison de la vitesse et du poids. Elle aura un effet d’impact à son passage sur tout de qui est frontal ou même non profilé en sous face.

Longueur : 12.90m
Largeur : 6.80m
Longueur à la flottaison en charge : 12.75m
Tirant d’eau en charge : 0.995m
Déplacement en charge : 10.64 Tonnes
Charge utile prévisionnelle : 2.56 T
Distance fond de nacelle niveau de la mer en charge maxi : 0.85 m
Grand voile : 74.1m²
Trinquette : 27.7m²
Génnaker : 65.7m²
Tout dessus : 167.5m²
Motorisation : 2x30 à 40 ch.
un cata en strongall chez meta
Le bateau est proposé en deux versions : coque nue à aménager ou à différents niveaux de finition et d’équipement.

Chantier META :
http://www.meta-chantier-naval.fr/web/

Agencement Chantier Olbia
Mail : chantier-naval-olbia@wanadoo.fr

Site internet : http://www.olbia-chantier-naval.fr

Les derniers commentaires :

Vignette-katalu
1
zuck236
KATALU 42
Je finis la construction d'un cata alu de 42'.
C'est un KATALU 42 (12.60) construit sur couple avec tôle fine.
http://www.cata-utopie.net
L'architecte le donne pour 8,5T lège avec 2T de charge possible
http://www.ngyachtdesign.com
Lors de sa mise à l'eau au printemps 2012 je le ferais peser trés précisément.
Pour les amménagements intérieur j'ai essayé de faire le plus light possible en diminuant toutes les épaisseurs de CP données par l'architecte.
- Tous les tasseaux en red cedar de 40x40 (trés léger)
- Seulement 2 portes en CP de 12 sans massif ...
- 2 x moteurs de 30cv (au lieu de 40)
- 1 seul réservoir d'eau de 400l (au lieu de 2)
- etc.. etc...
Avant ce bateau j'avais construit un mono de 12m en acier et c'est vrai qu'on ne flippait pas avec le poids.
Une structure sur membrure et tôle fine permet de faire des formes moins taillées à la serpe.
...
Bruno

mardi 11 janvier 2011 14:46
Avatar
Flipper56
Il me semble
que l'ex-chanteur et toujours navigateur Antoine navigue depuis pas mal d'années sur un Cat-Flotteur construit en Strongal par Prometa.

Son Banana-Split a fait au moins deux fois le tour du monde, ce qui me semble être une bonne référence. Je sais qu'après avoir longuement hésité l'ex-chanteur a décidé de garder son navire mais d'en refondre tout l'intérieur.

Ce brillant Centralien, doit savoir ce qu'une construction doit être.
lundi 10 janvier 2011 14:16
Missing
ptitvoilier
prometa ??
Prometa existe t'il toujours ?
Et pourquoi faire un rouf sur structure en tôles minces sur une coque en strongall ?
Le strongall est t'il plus économique que l'alu sur structure ? Vaste débat
dimanche 09 janvier 2011 19:15
Dsc00358
captainjas
déplacement lège chantier
quelle fiabilité de ces données. Poids embarqué pour faire un déplacement en charge, en croisière ? Ne serait -il pas plus sage de parler poids peson. De mémoire mon uldb, donné a 3.5 t, poids peson 4.5 t pour 47 p ?? I t d'écart, c'est énorme, non ??
samedi 08 janvier 2011 17:16
Logo
(HOA)
Le seul
avantage de l'alu epais etait surtout pour le chantier: un nombre d'heures de mo tres reduit et une marge plus consequente,...
Pour ce qui est des construction en toles trop fines...je me rappelle un bateau un temps nommé "la folie des grinder"une tres belle structure,logique est bien faite mais des toles trop fines qui ce sont enfoncées dans la mer,puis ont ete enduites il aurait mieux valu mettre plus de d'alu le poids final alu + enduit...Ou un NGV qui avait des tôles si fines que des sa mise à l'eau les bittes d'amarrages sont parties avec la tole de pont,puis toutes la construction et partie en c....
Le constructeur habituel des catas en alu epais etait Prometa et non pas Meta.
Pour moi le bon compromis et quelque par entre ses deux extremes,ou alors si comme moi vous ete du style "bretelles ET ceinture" :tôle epaisse et structure...
samedi 08 janvier 2011 16:43
Voir tous les commentaires
Retour