La mer au secours de la terre ! (un jour une escale)

Equipage le 04/13/2010

Des coques biodégradables, un bateau entièrement en matériaux naturels que l’on pourra broyer en fin de vie pour engraisser son jardin, ce n’est pas tout à fait une utopie....

la mer au secours de la terre Des coques biodégradables, un bateau entièrement en matériaux naturels que l’on pourra broyer en fin de vie pour engraisser son jardin, ce n’est pas tout à fait une utopie.

À Theix, près de Vannes (Morbihan), Plasmor fabrique des kayaks et embarcations de randonnées côtières destinées à une clientèle souvent très écolo. L’idée, la fibre de lin et résine… d’amidon de maïs.
Cette formule est la plus aboutie du point de vue écologique, mais avec elle, on est encore dans l’inconnu concernant sa résistance à l’eau de mer et aux rayons ultraviolets.

C’est l’une des pistes de recherche d’un programme qui associe la société Plasmor à l’Université de Bretagne sud à Lorient, au groupe Finot (architecture navale), à l’Ifremer, au fabricant de fibres Alström et à la journaliste navigatrice Catherine CHABAUD.

Le bateau « vert » demandera sans doute encore quelques années de travail. A y regarder de plus prêt, on s’aperçoit très vite, que tout au long de nos côtes les acteurs de l’écologie, qu’ils soient professionnels ou non, sont très nombreux et leurs actions environnementales très concrètes.
L’écologie embarquée est de plus en plus abordable (panneau solaire souple, éolienne,etc.). Le gouvernement qui met en place le grenelle de la mer.

En partenariat avec Hisse Et Oh, Christophe Lunati nous prépare 100 programmes courts écologiques intitulé: "Un jour Une escale" sur les gestes, actes et démarches écologiques qui existent réellement, à voir prochainement en exclusivité sur notre site et par la suite sur une chaine de télévision Française.

Afin de joindre l’utile à l’agréable, c'est sous forme d'une balade le long du littoral des côtes Française à la découverte d’endroits d’exceptions, que Christophe et son équipe vont se déplacer d'escale en escale à la rencontre de tous ces acteurs de l'écologie sous toutes ses formes.

L’ensemble du projet s’inscrit totalement dans l’exigence la plus drastique en matière environnementale. Tout d’abord, le projet : Faire un état des lieux des démarches écologiques inéluctables le long de nos côtes empruntant les quatre mers (la mer de Nord, La Manche, l’Atlantique et la Méditerranée)
et ce, de Dunkerque à Menton, le tout accompagné de très belles images de nos côtes.

Enfin, le bateau utilisé répondra aux normes les plus strictes en matière de sécurité et d’écologie à l’heure actuelle, Christophe est actuellement en discussion avec le groupe Bénéteau pour ce projet.

http://unjour-uneescale.heoblog.com

Les derniers commentaires :

---
déjà répondu!
Ma zone de nav: Golfe de Fos, batô basé à Port St Louis du Rhône et/ou Martigues
jeudi 22 avril 2010 13:16
---
mariage difficile !
On voit bien la difficulté de marier le bénévolat et le commercial. Rien de neuf sous le soleil !

Pour que le marché soit équilibré entre les diverses parties (sponsors, cinéaste professionnel, acteurs locaux sur le terrain), les sponsors devraient rémunérer également chacun des participants dont on solliciterait bizarrement une aide bénévole dans un processus commercial :heu:

Le forum rencontre de temps de temps ce problème, personne n'a trouvé de bonne solution, sauf à transformer H&O en entreprise partiellement commerciale.


mercredi 21 avril 2010 16:47
---
à Pascal
On y réfléchit! Pas en ce qui concerne les libations, ça, c'est le plus simple!

Les escales, l'organisation, tout celà demande un minimum de structuration!

Je vais proposer une tite rencontre réunion de travail (arrosé bien sûr mais pas trop!)pour affiner tout celà.

T'es partant?
Amitiés,
Jean-Marie
mercredi 21 avril 2010 13:01
Dsc01641
pascal11
à jean marie
chouette idée que le visu itinérant, on prévoit quoi pour les libations ?
Après boire la vie à défaut d'être verte est plus rose
mercredi 21 avril 2010 12:55
---
bonne idée!
Je ne peux qu'adherer à cette proposition!

En MED, l'idée d'organiser un "visu itinérant" trotte dans la tête de quelques uns d'entre nous.

A très bientôt donc
mercredi 21 avril 2010 12:43
Voir tous les commentaires
Retour