le Plexiglass 1

manhasset le 02/26/2010

Le plexiglass est un matériau trop connu pour être bien connu...

Tous nos bateaux comportent quelques pièces en "plexiglass", pièces importantes car communicantes - lumière et .... fuites!

Le Plexigass est une marque commerciale allemande tombée dans le domaine public au même titre que "frigidaire" ou "mobylette".

A la base il s'agit de "verre acrylique" constitué d'une molécule polymère générique : le PMMA. Dans le nautisme, nous n'utilisons principalement que des plaques je me limiterai donc à leur description.

Les marques commerciales sont nombreuses, les plus connues sont Plexigass, Altuglass ou Setacryl, la qualité de ces produits vient de leur différentes techniques de fabrication.
Deux façons de faire des plaques :
-- la coulée
-- l'extrusion calandrage.

Les plaques coulées sont réalisées directement à partir du monomère liquide fourni par les pétroliers. Pour ce que j'en sais, la qualité des monomères est à peu près équivalente d'un fournisseur à l'autre, du moins en Europe. Le monomère est un produit très pur, puant, mais non toxique. Il est coulé après mise en température et coloration entre deux plaques de verre espacées par des joints en élastomère compressés. C'est l'épaisseur de ce joint qui donne l'épaisseur de la plaque.
Une fois la coulée réalisée les plaques de verres sont mises au bain Marie, verticales pour ne pas se briser, à 65° (si ma mémoire est bonne) pendant plusieurs dizaines d'heures voire plusieurs jours selon l'épaisseur. La polymérisation doit se faire lentement pour que la matière soit cohérente.
Cette méthode provoque un défaut lié à la gravité... En effet, la pression est plus importante en bas de la plaque ; donc, une plaque de plexi (2000 x 1250 mm) va être plus épaisse d'un coté des 1250mm que de l'autre. Par exemple, il est courant de constater +- 5% de delta soit presque 1mm pour une épaisseur théorique de 10 mm... Les lamages de reprise d'épaisseur sont l'un des talents des transformateurs de PMMA en plaque!
Certains fabricants diminuent ce défaut par différents procédés, mais il n'est jamais totalement absent.
Les formats de PMMA coulé sont généralement +-3000x2000 mm pour les petites épaisseurs standards et +-2000x1250mm pour les épaisseurs au delà de 10 mm.
les prix sont de l'ordre de 80€ du m2 ttc pour des plaques complètes en 10mm fumé ( en dessous de ces prix, hors récupération de chute, attention à la qualité..)

Les plaques extrudés sont réalisées par compression de granulés fondus entre une série de rouleaux autrement appelé calandrage.
Le processus de transformation est le suivant :
Pétrolier : monomère
Chimiste : polymérisation -> extrusion à chaud -> granulé
Fabricant : granulé -> coloration -> calandrage à chaud.
L'extrusion à plusieurs avantages, la dimension des plaques est liés à la largeur de la calandreuse (généralement 2100 mm) donc leur longueur peut être optimisée et l'épaisseur est constante.
Par contre il y a aussi quelques inconvénients.
Il est clair que la matière est largement transformée par ce processus, sa stabilité chimique est donc moins bonne que par coulée, sa durabilité est inférieure et la matière est moins facile à travailler. Physiquement, les plaques ont un "sens", leurs caractéristiques (raideur, parfois même aspect) sont différentes dans la longueur et dans la largeur.
Les formats de PMMA extrudés sont généralement +-3000x2000 mm. Aujourd'hui ont trouve d'excellent PMMA extrudé même en forte épaisseur.
Les prix sont de l'ordre de 60€ du m2 ttc pour des plaques complètes en 10mm fumé.

En résumé, que choisir?
Pour de petits bateaux, l'extrudé suffit... si vous en trouvez en fumé!
Pour des bateaux au long cours, le coulé est de loin le meilleur choix pour sa stabilité et pour sa faciliter de mise en œuvre.
Il vous sera sans doute plus facile de trouver des PMMA épais fumés en coulé qu'en extrudé car il est possible de ne fabriquer qu'une seule plaque si nécessaire alors que l'extrusion nécessite une fabrication industrielle.

Petits conseils :
cherchez dans votre région un fabricant de présentoirs publicitaires (à défaut, un fabricant d'enseigne, mais ils n'auront pas de forte épaisseurs) et négociez avec lui pour récupérer des chutes.
Regroupez-vous pour achetez une plaque, voici deux adresse, ce sont des professionnels évitez de les déranger pour rien :

Madreperla France
24 av Louis Braille
91420 MORANGIS
01 60 49 16 17
Fabricant italien avec un stock en France

Dacryl
16 rue Saint Maur
75011 Paris
meyer@dacryl.fr
les joindre par email, petite société capable de réaliser des choses incroyables si vous êtes créatifs et prêt à y mettre un certain prix...

Voila, épisode 2 à venir

Loic

PS: un tableau XL permettant de calculer le Calepinage de panneaux dans une plaque

Les derniers commentaires :

Daurade_royale_squelette
La Daurade
Un grand merci manhasset.
A l'année prochaine et attention aux abus
Bien à toi,
Denis
dimanche 30 décembre 2012 20:23
11148332_956012871104851_6583920082657990979_o
manhasset
Ces plaques Palsun sont en polycarbonate quelles différences avec tes plaques PMMA ?

C'est pas du tout la même molécule, lis l'article sur le PMMA.
Le PC est plus gris, un peu moins transparent.
En plaque, il est beaucoup plus résistant aux chocs (pare-balle et protection de guichet, feuilletage des vitres de sécurité etc...) en 8 mm, tu peux l'attaquer à la masse, c'est ton bateau qui cédera avant....
Par contre, il est sensible au poinçonnement, c'est l'histoire du chêne et du roseau, si tu es souple tu résistes mieux et le PC tire sa solidité de sa souplesse. C'est aussi pour ça qu'il est difficile à polir sur les chants.
Il a aussi l'avantage de ne pas éclater au perçage, par contre il fond facilement sous les outils.

Joyeuses Fêtes
samedi 29 décembre 2012 23:54
Daurade_royale_squelette
La Daurade
Hi Manhasset,
Tout d'abord un grand merci pour tes indications.
Ces plaques Palsun sont en polycarbonate quelles différences avec tes plaques PMMA ?
Sinon le film s'ôte très facilement, et si mes souvenirs sont bons le proprio m'avait parlé d'un film style film chromé pour voiture à mettre de l'intérieur.
Je viens de trouver ce PDF qui indique que ces plaques peuvent être utilisées pour des pare brise de voiture ???????????? http://www.sunclear.fr/pdf/palsun-docpdf-201001211101.pdf
D'autres liens auraient pu m'en dire plus, hélas je suis réfractaire à l'anglais :(
Encore merci, bien à toi, passe un bon réveillon et tous mes vœux pour cette nouvelle année qui approche à grandes vagues
Denis

Mon p'ti voilier "Gloria"
samedi 29 décembre 2012 19:30
11148332_956012871104851_6583920082657990979_o
manhasset
Denis,
Il ne me semble pas que cela puisse poser problème de percer à deux fois l'épaisseur de la feuille. Le polycarbonate est souple et peu cassant.
Il ne devrait pas y avoir de problème non plus si les plaques ont été stockées à l'abris des UV, sinon, faire attention à la plaque la plus exposée et ne pas utiliser les bords.
Il est possible que cette remarque concerne ce problème, les US sont trés pointilleux sur la responsabilité professionelle, ils mentionnent souvent des conseils destinés à se préserver du pire.
Par contre, les chants sont difficiles à polir, le PC étant très souple il est quasi impossible de le polir sans équipement industriel. Mon conseil serait de l'effleurer à la toupie en bouffant 5/10 tournant après les usinages.
Il est aussi possible que les films de protection soient "définitivement" collés.. C'est trés chiant à retirer, ne pas utiliser d'acétone, il y a un produit 3M le Scotch Weld que l'on trouve chez les revendeurs d'adhésifs (voir http://www.adhesifs.com/).
Je conseille de retirer le film AVANT de commencer à découper ou percer, et de le remplacer par un film de déco bas de gamme ou des bandes d'adhésifs de protection LISSES.
S'il y des rayures, c'est FOUTU, il faut les laisser comme elles sont, c'est la patine du PC...
Aucun moyen de repolir contrairement au PMMA.
Les dimensions bizarres viennent des calendreuses au format US, il doivent utiliser des petites largeurs pour sortir des feuilles teintées, vu le marché trés étroit pour ce type de produit.
Si les feuilles sont incolores, moi je ne les utiliseraient pas pour des hublots (trop de lumière) sans les faire refilmer par un pro sur la face intérieure. Je l'ai fait industriellement, je n'ai pas d'idée pour les petites surfaces. Voir un enseigniste ou un accessoiriste auto.

Tous mes meilleurs Voeux pour 2013
samedi 29 décembre 2012 18:27
Avatar
alcyon8
Extrudé, coulé et micro-fissures
Bonjour,
J'ai constaté que mes capots de pont de mon nouveau bateau micro-fissuraient plus vite que sur l'ancien.
Peut-on émettre l'hypothèse que le nouveau serait équipé d'extrudé alors que l'ancien le serait avec du coulé?
samedi 01 mai 2010 03:35
Voir tous les commentaires
Retour