un beau plancher pour un prix raisonnable

bateauPegase le 02/17/2010

Je voulais avoir de beaux planchers mais ne voulait payer un prix exorbitant. Voici la synthèse de mes recherches et une réalisation concrète. Pas besoin d'un super équipement, simplement du temps.

De Beaux planchers pour un prix raisonnable

Je résume dans cet article le travail réalisé pour refaire mes planchers. Ne voulant pas y consacrer un budget important, j’ai fouillé sur le forum, pris des idées à droite et à gauche, puis je me suis lancé.

L’idée est d’avoir au final des planchers assez lumineux, rainuré blanc.

Je dispose d’un matériel de base : ponceuses diverses, défonceuse, scies, etc.

Je précise aussi que la méthode que j’ai appliquée n’est sans doute pas LA méthode d’un professionnel, mais elle m’a permis d’avoir un résultat correct avec un minimum d’investissement.

1er étape : le bois

Pour le choix du bois, plusieurs discussions sur le forum à ce sujet, entre les différentes qualités et normes, il y a de quoi se perdre. Dans mon cas, j’ai prix du multiplex extérieur utilisé par mon menuisier local. Pas le choix pour la couleur pour le dernier pli. Il faudra donc passer par une teinture.

2ème étape : préparation des panneaux

Avant de me lancer dans la réalisation des panneaux de planchers, il est prudent de réaliser quelques tests de couleur et de découpe.
Les premiers essais de découpe à la scie circulaire sont assez catastrophiques, même après changement de lame (lame avec un maximum de dents). Il y a plein d’éclat dans le premier pli. Pour la découpe, on utilisera la défonceuse et la fraise adaptée (j’y reviendrai plus tard).

Quelques essais de teinture aussi, et de vitrification. Pour protéger les planchers, je vais les vitrifier avec le même produit que ce que l’on utilise pour la maison. Un vitrificateur deux composants. La vitrification change légèrement les couleurs. Le test complet permet de valider la compatibilité entre les produits.

Pour le rainurage blanc, j’ai testé le trait au marqueur blanc directement sur la première couche de vitrification. C’est correct mais fastidieux pour un résultat moyen. Puis j’ai réalisé des rainurages de 5mm de large à la défonceuse pour des baguettes de bois clair, qu’il faudra insérer. Le travail est plus long, mais fourni un bien meilleur rendu.

3ème étape : réalisation pratique

En premier j’ai passé une couche légère de teinture couleur « teck brésilien ». Cela rend le bois plus rouge. Il faut le passer uniformément sinon la couleur variera selon les zones. Puis une couche de vitrificateur. Cette couche à pour avantage de rendre le dernier pli plus résistant lors de la découpe et les ponçages ultérieurs.

Ensuite la découpe des panneaux. Pour avoir plus facile, j’ai procédé en deux étapes :
- Une première découpe grossière à la défonceuse avec une marge de +/- 1cm
- Une deuxième découpe ajustée, toujours à la défonceuse, avec une fraise à copier. Pour être certain que les panneaux ne bouge pas pendant ce travail, j’ai visé les morceaux entre eux (vis traversante dans l’ancien plancher uniquement). Les anciens et nouveaux panneaux sont identiques.

J’ai maintenant des nouveaux planchers que je souhaite rainurer.


un beau plancher pour un prix raisonnable





Pour que ce soit un minimum beau, il faut que le rainurage soit aligné entre tous les panneaux. Pour ça, avant d’enlever les anciens planchers du bateau, j’ai pris soin de tracer des repères aux jonctions et aux alignements. Je peux ainsi les aligner exactement de la même façon et les fixer sur des longerons. Je viens poser les nouveaux panneaux par-dessus.



un beau plancher pour un prix raisonnable




Il ne reste plus qu’à rainurer le tout en une fois.

Ensuite dans chaque rainure, j’insère une baguette de bois clair de 5 *5. Comme je n’ai pas les moyens de les débiter moi-même je les ai achetées toutes faites. Pour les insérer il a été nécessaire que je ponce légèrement un angle, sinon ça ne voulait pas rentrer. Il faut utiliser une cale et un marteau. J’ai aussi déposé un fin filet de colle dans le fond de chaque rainure.

Les rainures sont de 4,5mm de profondeur. Il faut donc toutes les poncées. C’est la partie la plus délicate car les panneaux sont déjà teintés et vitrifiés. Le meilleur résultat c’est encore à la cale et au papier de verre. Ce qui ne m’a pas empêché de devoir faire des retouches de teinture dans certains cas. Ce que j’ai fait au chiffon et pas au pinceau. Je trouve le résultat plus uniforme.

un beau plancher pour un prix raisonnable
Ensuite j’ai repassé deux couches de vitrificateurs.

Et voilà le travail (panneau de droite fini et panneau de gauche après ponçage).

Les derniers commentaires :

Missing
motuiti
autre proposition
de fabrication de planchers. un peu plus de travail mais résultat excellent.
http://www.uaif.org/technique/site_planchers/index.html
jeudi 07 octobre 2010 03:49
Maido_2
Domde
Plancher costaud
J'ai refait mes planchers en achetant une plaque de stratifil chez Charles, environ 80 € le m2 ttc avec une plaque de 3m2 en 2mn d'épaisseur ça m'a suffit tout juste.
Collage sur les anciennes plaques de contreplaqué.
Finition bord à bord à la défonçeuse.
Le résultat est bluffant (acajou filets clairs)par rapport à du vrais bois, le gros avantages + pas d'entretien + incroyablement costaud même aux chocs et aux rayures.
vendredi 09 avril 2010 12:26
Logo2z
Z
sinon il y a la solution bois…
ce que j'ai choisi pour le plancher de mon bateau, des lames de lambris en teck pour salles de bain de chez leroi machin… c'est facile à travailler, en 14mm ce n'est pas plus lourd que le cp, et c'est antidérapant (rainurages type lambris)… et c'est beau… et avec la norme forêt durable s'il vous plait (enfin j'espère que c'est une vraie norme…)…
jeudi 08 avril 2010 23:53
011aaaa
LeLOUISE
bravo !!! mais ...
...tillac AR et trincarin puis tillac AV qui sont de traditions. Du parquet flottant qui mécaniquement contourne la difficultée du savoir, bricole PROFESSIONNELE.
Henri ;-)
jeudi 08 avril 2010 22:45
Missing
Philever
Dans le genre encore plus simple:
Très joli.
Dans un genre encore plus simple, on peut faire des traits à l'aide d'un gros marqueur et d'une règle au lieu de passer la défonseuse. Et on vitifie le tout. Le résultat est surprenant et tient bien dans le temps.
mardi 06 avril 2010 18:33
Voir tous les commentaires
Retour