HeoClub Gib Sea 105 et 106

Equipage le 09/03/2009
Sloop, quillard et dériveur lesté sont les versions standard produites Gibert Marine en collaboration avec les architectes Joubert/Nivel.

Ce sont les premières unités construites, à partir de 1980 pour le 105, pour le portant : arrière plus large que les voiliers de la même génération.

Bateau bien construit et robuste, très marin, sécurisant, notamment dans le mauvais temps avec cabine arrière séparée.
C’est un excellent bateau capable de presque tout transporter sans fatiguer.


Le HéO-Club pourrait servir à recenser toutes nos expériences,
partager des souvenirs de navigation et, bien sûr, naviguer et se retrouver.




GIBERT MARINE GIB'SEA 106 S

Solidement construit, disposant d'emménagements vraiment destinés à vivre au large, le Gib'Sea 106 a tout pour séduire ceux qui conçoivent la croisière sous forme de grandes traversées, plus qu'en sauts de puce de mouillage en marina.

Le Gib'Sea 106 est proposé en trois versions:

le Master qui est le modèle standard,
le "S" qui se distingue des deux autres par sa cuisine plus importante ,
et le "Plus" qui est gréé d'un mât plus haut, doté de deux étages de barres de flèche.

Tous trois ressemblent de plus au Gib'Sea 105, lancé en 1980 et qui se distingue par son tableau arrière moins incliné.

Mais, dans tous les cas, il s'agit de dériveurs lestés, correspondant au cahier des charges suivant : dans un voilier de 10 mètres, proposer deux vraies cabines pour des croisières ambitieuses. Le but est atteint, et le concept répond encore à la demande de certains plaisanciers de l'an 2000.

heoclub gib sea 105 et 106


Le chantier Gibert en collaboration avec les architectes Joubert/Nivelt avait su créer dans le Gib'Sea 106 un intérieur vraiment marin. Les équipets sont légions, la cuisine en U utilisable en toutes circonstances, tout comme la table à cartes.
Une seule cabine arrière double
Une cuisine en U immense, dotée d'un grand plan de travail et d'un véritable garde manger, une table à cartes équipée pour une navigation subtile (même si le GPS permet d'y consacrer moins de temps), une couchette de mer supérieure dans le carré. En quelques mots, ceux qui apprécient le rythme des quarts typique des traversées hauturières ont compris l'esprit de ce bateau. Pour le reste, il ne présente aucune originalité, avec sa cabine avant séparée du carré par un cabinet de toilette (avec douche). Et la cabine arrière double, installée sur babord derrière la table à cartes, laisse le côté tribord disponible pour un immense coffre à voiles. Il y en a deux autres, qui permettent donc d'embarquer sans hésiter tout le matériel dont on aime disposer pendant une longue croisière.

Et comment marche-t-il ? Les versions "s" et "master" peuvent sembler un peu sous-toilées, mais le 106 donne toujours une impression de puissance et de sécurité.
Un vrai bateau pour aller partout par tous les temps.
+ La solidité de la construction.
+ La capote qui protège le cockpit des embruns.
Le dériveur lesté pour aller loin, très recherché en occasion.

Les derniers commentaires :

Sous_spi
Maloin
HeoClub Gib Sea
Je suis propriétaire d'un Gib Sea 31 quillard de 1983 , petit cousin des 105 et 106 , puis-je m'intégrer à votre forum ou doit-on en ouvrir un autre ?
mercredi 03 février 2010 12:17
Avatar
Aliguen
MERCI DE NE PAS ECHANGER.....
sur ce fil réservé aux infos très générales sur l'objet de la rubrique.

Pour les échanges particuliers entre participants, utiliser le fil suivant :

"salut à tout les propriétaires de 105 et 106"

que vous retrouvez ici :

http://www.hisse-et-oh.com/forum/index.php?action=detail&id_message=606605&

les contributions précédemment publiées y ont été transférées.
mardi 19 janvier 2010 12:18
Avatar
Aliguen
juste un complément d'info :
Sloop, quillard et dériveur lesté sont les versions standard produites Gibert Marine en collaboration avec les architectes Joubert/Nivel.

Ce sont les premières unités construites, à partir de 1979 pour le 105, pour le portant : arrière plus large que les voiliers de la même génération.

Les Gib Sea 105 et 106 ont été construits entre 1079 et 1987 à 316 exemplaires par Gibert Marine. Un nombre auquel il faut ajouter 43 exemplaires des la version Master entre 1984 et 1987.

Les 105 et 106 existent en version Plus avec 2 étages de barres de flèches et 10% de voilure supplémentaire.

Le 106 est équipé de 2 cabines arrière sauf dans la version S.

Bateau bien construit et robuste, très marin, sécurisant, notamment dans le mauvais temps avec cabine arrière séparée.
samedi 19 décembre 2009 19:36
Avatar
KOALA-5
Gib Sea 105 -106-106 S Historique
Les 3 types existent en version quillard et dériveur lesté, cette dernière se retrouvant préférentiellement en Atlantique.

Sur le Gib Sea 105 il n'y a qu'une seule cabine arrière, les toilettes se trouvant à l'avant du carré sur tribord. Le carré ayant une grande banquette en U autour de la table.

Le Gib Sea 106, sorti quelques années plus tard, possédait 2 cabines arrière double, une cuisine plus petite et une banquette en L dans le carré.

Un peu plus tard, le tableau arrière a été un peu plus incliné, afin d'éviter qu'il ne traine de l'eau, au dessus de 6 nœuds.

Ces bateaux sont équipés d'un moteur de 28 CV (Vovlo ou Yanmar).

Sur le plan gréement, il existe: la version standard, mât à un étage de barres de flèche, environ 64 m2 de surface de voile et la version "plus" environ 70 m2 de voilure avec un mât à 2 étages de barres de flèche.

En 1985 est sorti le Gib Sea 106 S, c'est une version simplifié, voilure standard, une seule cabine arrière et une cuisine immense. La motorisation est un peu juste avec un Volvo 2002 de 18 CV.

Parallèlement est sortie la version "Master", luxueuse, une seule cabine arrière, toilette à tribord de la descente, caisse à eau en inox, gréement standard ou "plus".

Je ne connais que le Gib Sea 106 S, que j'ai depuis 1986.
C'est un bateau robuste, raide à la toile, suffisamment volumineux pour partir en croisière à 5 ou même 6, avec tout ce qu'il faut pour vivre en autonomie.

Un peu lent dans le petit temps, ses performances peuvent être boostées avec une grande voile lattée.

Très chargé pour la croisière, la ligne de flottaison s'enfonce de quelques 5 cm, mais le bateau reste performant.

Après 25 saisons sur Koala V, je n'ai aucune envie d'en changer.

Essais: Comparatif Gib Sea 105 plus Revue Bateaux N° 300
Bilan 12000 milles Gib Sea 106 S (le mien) V & V N° 354

Voir Aliguen ou Koala V



samedi 19 décembre 2009 16:45
Voir tous les commentaires
Retour