ferrociment

pepperbox le 09/24/2008

Je n' ai rien d' un doux rêveur et je ne suis pas un maçon de la mer .
Pourtant , je voudrais vous faire partager ce que je sais sur le ferrociment .
Ni pour vous en vendre , ni pour les demolir , simplement pour le fun ,pour le plaisir de partager un savoir (si infime soit-il ) .

Le ferrociment

Voilà déjà quelques temps que je voulais écrire un article sur Heo . Mais j' hésitais car je jugeais le thème plus vraiment d' actualité ...Pensez vous , le ferrociment !

Mais finalement , au risque de passer pour un fou , j' ai décidé de me lancer , simplement pour le plaisir d' informer et de partager .

L' histoire du ferro débute en 1848 avec la barque de Mr Lambot , mais là , c' est plutôt la préhistoire .Il faut oublier les péniches et autres bateaux construits en béton armé durant la première guerre mondiale , ils n' ont que peu de rapport avec le ferrociment . Non , en fait le père du ferro moderne est le Pr . Nervi un italien qui donnera les grands principes du ferro à partir de 1943 .
Le résultat de ses recherches prendra la forme d' un voilier de 165 tonneaux ," Irène" .Il sera moins lourd de 5 % que les bateaux en bois classique de même taille .
Ce mode de construction ce développera surtout en Nouvelle-zelande , grâce entre autre au chantier Hartley . La plaisance française découvrira le ferrociment dans les années 70 . Hélas , les maçons de la mer , rêveurs infortunés , ont fait un peu de tout et surtout n' importe quoi . Ils ont tué ce matériaux par ignorance . Quand enfin de vrais professionnels ce sont penchés sérieusement sur le problème , il était trop tard , la mauvaise réputation avait fait son oeuvre . L' industrie ayant trouvé des solutions bien plus efficaces en matière de poids et de production , il devenait logique d' oublier le ferro . Mais voilà , un certain nombre de bateaux ferro existe encore . Alors , pourquoi ne pas en parler ?


Le ferrociment , c' est un squelette en acier imprégné d' un mortier .

La structure acier est faite avec des treillis et des fers à béton , je passerai l' étude de la nature de ces fers , mais si on veut des éléments pour apprécier la qualité d 'un bateau ferrociment , il faut quand même s' intéresser à la forme . Au début , beaucoup de voiliers ont été fait avec du grillage à mailles hexagonales galvanisées ( type cage à poule) . Il faut savoir qu' une structure faite de la sorte sera plus lourde car le manque de résistance de ce type de grillage implique une épaisseur de coque plus importante . L' autre problème vient de la galvanisation . Sur un bateau en eau de mer , les risques d' électrolyse sont importants et le ferro n' échappe pas à la règle . C' est alors que la galvanisation devient anode et disparaît en laissant place à de l' air . Le fil d' acier va s' oxyder , le mortier se fragiliser . La catastrophe n' est pas loin ! Par contre , l' autre moyen de faire du ferrociment , c' est en utilisant un treillis d' acier noir à mailles carrées soudées . Le béton protégera l 'acier de toute corrosion ,,, Sous certaines conditions quand même !
La qualité du mortier est évidement très importante . Sur un bateau déjà fait , il est difficile de savoir la manière dont il fût fait et les produits qui furent utilisés , mais quand même , on peut vérifier certaines choses . Déjà , il faut regarder , partout où c' est possible , si le ciment recouvre bien tout le treillis sans aucune sur-épaisseur , le premier treillis doit se voir et toujours être recouvert de ciment . Il ne doit pas y avoir de trace de rouille . Attention à ne pas confondre des coulures de rouilles de boulonnerie avec des traces de rouille structurelles !
Souvent , la coque est recouverte de résine époxy . Mais , ce n' est pas une obligation , selon la nature du mortier , la coque peut être presque complètement étanche et se contenter d' une peinture epoxy , les parties vives étant traitées au brai époxy .
L' intérieur doit impérativement être peint afin de protéger la coque de toute agression acide ou grasse ( gaz oil par exemple) .
Il est absolument stupide de croire qu 'un ciment doit respirer ! Au contraire , il faut le protéger .

Comment sont ils construit ?
Il existe deux sortes de construction , Celle utilisée par Hartley et la celle dite « sur moule »
La plus courante est la méthode Hartley . Elle consiste a faire la coque en utilisant un portique de soutient . Ainsi , la coque peut être ouvragée à l' endroit ou à l' envers . Il faut noter que la construction à l' envers évite les risques de déformation au moment du bétonnage ,
Les unités les plus anciennes furent souvent construites de la sorte avec du grillage hexagonale .
La construction sur moule est ce qu' on fait de mieux en matière de ferrociment . Dans notre pays c' est le chantier de Saint Jean d' Angle (17) qui a le plus développé cette méthode . Un bateau fabriqué sur moule par ce chantier est une preuve de qualité . Le nec plus ultra étant une construction sur moule permanent , le bois servant de renfort et de support aux aménagements intérieur , à condition que cette réalisation soit professionnelle .
Un bon bateau ferro n ' a pas sa coque uniformément de même épaisseur . Celle si varie en fonction des contraintes , ce qui permet un allégement positif de l' ensemble . Un bon ferro à une coque d' environ 45 à 50 kg du mètre carré , ce qui donne des bateaux d' une tonne au mètre en moyenne .
Il est donc difficile d' envisager un bateau de moins de 10 mètres !!!
Les bateaux à mailles hexagonales arrivaient à 60 kg du m² ...

Que dire des réparations ? Elles sont tout à fait possibles et durables ,
La méthode est la même que pour n' importe quel autre bateau , Enlever la partie malade et la refaire . Ici , il faut enlever le ciment éclaté avec un petit marteau ou une sableuse . Redresser ou remplacer les aciers qui ont soufferts . Faire le mortier de reprise et « coller »au produits Sika .
Bien souvent , les petits incidents seront réparés par des résines epoxy .
Je dois également signaler que le ciment prompt peut rendre bien des services !


Maintenant que l' on sait que ce matériaux peut , s' il est bien fait , servir à construire des bateaux , faut il pour autant en acheter un ?
La réponse est évidement non si on le compare aux productions polyester ou aluminium ,
Je suis bien plus nuancé si je compare avec l' acier et quand il est question de bateaux de plus de 11/12 mètres .
Le ferrociment est un matériaux lourd qui impose des bateaux à fort déplacement . Tout comme l' acier d' ailleurs ,,, cela permet de faire de bons bateaux de voyage , très habitables et supportant la charge .
Il faut souligner qu' un bateau ferrociment est considéré comme invendable . Au moment du choix , il faut en tenir compte . Peut importe si c' est justifié ou pas , c' est ainsi . Mais le plus grave , c' est qu' ils sont difficilement assurables , les sociétés d' assurances étant restés sur les échecs des années 70 . Par ailleurs , je suppose également que les experts en bateaux ferrociment doivent se faire de plus en plus rare !
Pourtant , les bateaux ferro qui naviguent aujourd'hui sont pour la plupart de bons bateaux , parfaitement aptes à faire de grands voyages . Les plus mauvais ce sont « naturellement éliminés »
En fait , je ferais une mise en garde sur les coques jamais finies , les bateaux qui n 'ont jamais vu l 'eau , les bateaux dont les coques ont un mauvais aspect et , comme toujours , les bateaux non entretenus .

En conclusion , je pense que le ferrociment est dépassé mais qu ' il ne faut pas pour autant dénigrer les unités bien réalisées . D' ailleurs , on pourrait en dire autant de l' acier au niveau des voiliers de plaisances ...
A notre époque , il est impensable de construire un bateau de la sorte tant il faut de temps , de sérieux et de personnel pour obtenir au final un bateau lent au formes dépassées , mais je ne trouve pas ridicule d' en acheté un ayant fait ses preuves .

Voici deux ouvrages en langue française : Hors série de loisirs nautiques n° 17 de décembre 1983 , c' est l' ouvrage de référence sur le sujet .
Et : « construction des bateaux en ferrociment »
de Danièle & Dominique Berruyer que je ne recommande surtout pas , qui doit être considéré comme une relique du passé , une approche anecdotique de ce qui ce faisait avant .



Les derniers commentaires :

Rp-a-bi-2010
redpearl

plusieurs contactées ... la suite au prochain numéro

dimanche 18 janvier 2015 23:25
Missing
dlen

Bar si immatricule en France axa sans hésiter sinon ça va être galere si pas d'expertise
Bon vent

samedi 17 janvier 2015 20:32
Rp-a-bi-2010
redpearl

en Bretagne sud, je navigue depuis 4 ans avec RED PEARL, goelette ferrociment et elle marche bien, surtout avec du vent. Je prépare un grand voyage et j'ai un souci : l'assurance. Est-ce que quelqu'un connait un assureur qui prendrait un ferrociment pour un grand voyage (en RC uniquement)
https://www.facebook.com/redpearl.goelette

samedi 17 janvier 2015 19:30
3dauphinsmini3
CLK

Du nouveau pour ceux que ça intéresse : les BFUHP

http://www.bfuhp.fr/
http://www.lamoureux-ricciotti.com/bfup-bfuhp.php

Ferrociment sans ferro : voilà qui peut relancer les réflexions.

jeudi 22 août 2013 13:59
Voir tous les commentaires
Retour