Le GORFOU de Patrick BALTA

Equipage le 06/25/2008
Pour parler de Patrick BALTA, un architecte prolifique, c'est le GORFOU qui a été choisit.
Suivez nous dans la présentation de ce bateau à travers des vues d'architecte et des photos de la construction de deux exemplaires de ce bateau.

[c]L'Architecte

le gorfou de patrick balta[/c]

Patrick BALTA est un architecte œuvrant sur toutes les tailles de bateaux.

Mais une constante se dégage, le matériau de base, [c]LE BOIS,[/c]
Il a attrapé le virus de la mer dans le bateau de ses parents pendant les années 50 sur le thonier familiale de 20m, sans moteur de surcroit.

Il a fait d'une passion, son métier. dès le départ le bois l'a convaincu pour ces qualités mécaniques et esthétiques. Il s'est forgé son expérience du travail du bois en fabriquant ses premiers bateaux, en faisant lui même les aménagements.

Il a su soupçonner l'importance qu'allait prendre l'informatique dans la conception des bateaux, associé à son expérience et compétences mathématique il pu faire l'étude des aménagement de bateau de course comme le 50 pieds de Bob Escoffier, engagé dans la transat Jacques Vabre 2001,dans la Route du Rhum 2002 et de nouveau dans la Jacques Vabre en 2005.

Mais de son point de vue le gréement aurique reste le gréement par excellence, associé à une coque "moderne" avec quille et safran suspendus cela devient le bateau idéal.

[c]le gorfou de patrick balta[/c]

[c]Dans le cadre cet article, c'est le GORFOU qui a été choisit de vous être présenté.

En voici les caractéristiques:

Longueur 6,45 m
Largeur max au pont : 2,168 m
Flottaison 6,00 m
Déplacement 977 kg
Lest 350 kg
Tirant d'eau 1,60 m



le gorfou de patrick balta

sa silhouette


on retrouve bien le gréement aurique, la quille à bulbe et le safran suspendu.[/c]

[c]le gorfou de patrick balta[/c]

[c]Présentation du GORFOU[/c]

Le Gorfou est un petit voilier de caractère, rapide et agréable.

Raide à la toile de par son fort rapport de lest localisé dans la torpille de plomb, il se manipule comme un jouet grâce à son safran compensé.


le gorfou de patrick balta


Le gréement de houari permet un démontage aisé, les espars peuvent se ranger sur le pont ce qui facilite le transport de l'ensemble.

Le lest peut être fixe ou peut se remonter, au choix.

Dans le cas d'un lest fixe le safran pourra être installé sous la voûte avec une mèche et une jaumière. Le Gorfou est simple à construire en Épicéa stratifié verre et époxy intérieur / extérieur. Les cloisons, varangues, aménagements, pont et roof sont prédécoupés à l'avance.







le gorfou de patrick balta



A l'intérieur on trouvera deux belles bannettes et une vaste soute avant.

A l'arrière on pourra ranger un petit hors-bord et/ou le prévoir dans un puits.

Voilà de quoi se faire plaisir sur un voilier véloce qui saura afficher un charme certain sur les plans d'eau "près des côtes" en catégorie "C".
(force 6, vagues de 2 mètres).







[c]le gorfou de patrick balta[/c]

[c]La construction[/c]

La construction du GORFOU est possible en latte bois sur couple en achetant les plans complet pour 800€ht (en 2008).

Une construction par un chantier est possible pour avoir un bateau "barre en main", l'architecte pourra vous orienter dans le choix d'un chantier.

L'étude d'un kit complet de construction est faites mais le prix n'est pas encore connu. P.BALTA pourra vous en dire plus si vous souhaitez vous diriger vers ce choix.

Maintenant je vous propose de suivre la construction de deux de ce modèle, avec peu de légende car les photos parlent d'elles même, mêlés aux photos des vues d'architecte sortie de la magie informatique.


[c]le gorfou de patrick balta[/c]


le gorfou de patrick balta le gorfou de patrick balta

















La première étape


[c]le gorfou de patrick balta[/c]

le gorfou de patrick balta le gorfou de patrick balta





















le gorfou de patrick balta le gorfou de patrick balta


















Lattage du bordé.


[c]le gorfou de patrick balta[/c]




le gorfou de patrick balta le gorfou de patrick balta





















[c]Un grand moment dans la vie du bateau, et celui de son constructeur,

le retournement ![/c]


[c]le gorfou de patrick balta[/c]



[c]le gorfou de patrick balta[/c]

[c]La coque vide de ses couples de construction.[/c]


[c]le gorfou de patrick balta[/c]


le gorfou de patrick balta le gorfou de patrick balta























[c]le gorfou de patrick balta[/c]


[c]le gorfou de patrick balta le gorfou de patrick balta le gorfou de patrick balta[/c]

[c]Il lui faut bien un beau roof[/c]




[c]le gorfou de patrick balta[/c]


[c]le gorfou de patrick balta

le gorfou de patrick balta[/c]



[c]le gorfou de patrick balta



le gorfou de patrick balta


le gorfou de patrick balta[/c]

Il nous tarde d'avoir les premières photos de la mise à l'eau et surtout les premières impressions des constructeurs sur leur nouveau bateau.

Les conceptions de P.BALTA ne se limitent pas au GORFOU, il y a plein d'autre bateau déjà proposé que l'on peut retrouver sur le site de l'architecte:

[c] http://www.balta.fr [/c]


Nul doute qu'il sera aussi répondre à vos questions ou vos futurs projets, n'hésitez pas à lui écrire:


[c]Patrick BALTA
2571, route de la mer
76119 Sainte Marguerite sur Mer

Tél : 02 35 83 53 5

E-mail : p.balta@balta.fr
[/c]


[c]le gorfou de patrick balta[/c]


[c]le gorfou de patrick balta[/c]


[c]le gorfou de patrick balta[/c]

Les derniers commentaires :

Poucet
Eric17

Liens / Marchaj & Co :

http://www.voiles-alternatives.com/viewtopic.php?f=20&t=59

http://www.voiles-alternatives.com/documents/atypiques_exotiques/article_ln_marchaj.pdf

http://www.voiles-alternatives.com/documents/comparatif-voiles-optimist.pdf

Et effectivement on n'a pas dit "antiquités", on a dit "marier tradition & modernité"
...dans le style Balta et Irens, avec utilisation de matériaux modernes quand c'est un plus (des cornes en matériaux exotiques, pour alléger les hauts, par ex).
Et même, dans un genre plus trad, on ne peut pas dire que Vivier ou Gartside dessinent de grosses bouses, quand même !

Par ailleurs, grâce à l'epoxy, le CP est redevenu un matériau moderne, efficace, économique et durable, pour la construction à l'unité ou en petite série. Donc à bouchains, bien sur (ou à clins), ce qui peut aussi donner de bons et efficaces bateaux, pour la moitié du prix de la mousse PVC.

jeudi 02 octobre 2014 15:32
Logo_r_duit
Jean-Claude MICHAUD

Au sujet de ce comparatif "voile et Voiliers" j'estime que le résulta obtenu avec la voile de jonque ne reflète pas la réalité du rendement de ce gréement.

jeudi 02 octobre 2014 15:29
Moi_et_mon_bateau
bapoup

Bonjour
Un comparatif avait été fait sur une revue voiles et voilier ou une autre revue a propos des différents gréements ; le gréement aurique n’était pas si mal placé .
Autre avantage de l'houari et de l'aurique lorsque l'on réduit la toile est de descendre le poids dans les hauts .
A regarder de plus près les carènes et les appendices des bateaux de Balta ; carènes tendues et bulbes sur dérives (qui en plus sont rétractables ) je me voie pas ou sont les antiquitées .

jeudi 02 octobre 2014 15:04
Poucet
2
Eric17

L'avenir est peut-être, pour les gens qui pratiquent la croisière, de se tourner vers des solutions simples ET efficaces (et si possible économiques), plutôt que de se conformer à des modes et à des règles de jauge.

jeudi 02 octobre 2014 00:30
Dsc07139
1166

Je n'ai pas cru écrire a propos de ces messieurs que j'admire d'ailleurs moi même Je n"ai fait qu'envisager l'avenir me semble t il sauf erreur
Faut pas rêver les gars faut prendre le large
Roland

jeudi 02 octobre 2014 00:23
Voir tous les commentaires
Retour