HIVERNAGE ESTIVAL TROPICAL

CERIGO le 04/09/2008

Pendant l'été tropical, les cyclones ne sont pas le seul danger pour nos bateaux! Les méfaits sournois du soleil sont aussi très dommageables.
Treize ans de pratique "d'hivernage" à terre m'ont conduit à une procédure de conservation contraignante mais protectrice de mon bien.
Voici toute ma check liste. Des détails peuvent surprendre, mais je ne fais jamais rien "gratuitement"...

MOTEUR

-Hivernage classique :vidange avant mise à terre, changer filtre;
-A terre, rincer le circuit de refroidissement (un filtre à eau est bien pratique pour cela), en terminant par plusieurs litres de liquide de refroidissement tropicalisé antirouille et protecteur des joints;
-Changer le filtre à carburant (ou à la fin de l'hivernage);
-Le réservoir fuel a été rempli à ras bord et additionné d'un bactéricide;
-Enlever le rotor de pompe à eau;
-Noyer le moteur de WD40 (sauf alternateur et courroie)! Un bidon d'un gallon me fait 2 ans! mais pas que pour le moteur...,
-Boucher l'entrée du filtre à air;
-Fermer tous les robinets du réservoir;
-Si Sail Drive : Très important : Démonter l'hélice, bourrer de graisse l'arbre de sortie vers le corps de l'embase pour que l'ensemble des joints ne sèche pas. Emmailloter le tout avec du tissu et ficeler. Noyer avec WD.

OEUVRES MORTES

-Nettoyer;
-Enduire d'une crème anti-uv, Wax 3M par exemple. Laisser en l'état.

PONT

-Profiter d'une averse pour rincer les voiles et les ôter après séchage;
-Sortir le mouillage, rincer ainsi que la baille, sécher, rentrer et WD à noyer;
-Rincer à grande eau l'enrouleur, WD et rentrer toute la bosse rincée, protéger par tissu;
-Rincer guindeau et WD, protéger par tissu;
-Contrôle ridoirs, rincer et WD;
-Ridoirs à volant : rincer, huiler, graisser pour ne pas les retrouver bloqués;
-Démonter bôme et hale-bas rigide, à rentrer dans le bateau;
-Rincer drisses, sécher, les renvoyer dans le mât avec messagers;
-Rassembler tous ces cordages au pied du mât et les protéger par une housse;
-Recouvrir de tissu toutes les poulies et réas;
-Démonter l'accastillage de pont qui peut l'être aisément et rapidement;
-Recouvrir tous les capots et hublots de film blanc 3M type Vinélia (les miens le sont en permanence);
-Housse pour l'antenne téléphone sat;
-Démonter pales éolienne à stocker dans le bateau, graisser largement l'axe de sortie et housse pour le corps de l'engin;
-Enlever les filières;
-Ôter capote de descente et bimini ainsi que leurs armatures à stocker à l'intérieur;
-Ne pas orienter les dorades dans le même sens;
-WD sur tout ce qui est inox sur le pont (balcons, ferrures etc.)

DIVERS

-HB. Hivernage classique;
-Annexe : nettoyage et séchage complets;
-Réservoirs d'eau : à vider totalement et laisser libres les ouvertures pour que toute humidité disparaisse;
-Électronique : tout débrancher si risque d'orages;
-Batteries : privilégier les plomb-calcium (sans alimentation, perte de 3% maxi par mois -vérifié-). Tout débrancher après recharge complète. J'enveloppe toutes les terminaisons des câbles pour pouvoir tout rebrancher rapidement sans chercher les bons fils pour les bonnes cosses et éloigner tout incident en cas de déplacement cahoteux du bateau;
-WC : Rincer eau douce et terminer par liquide de protection. Laisser du liquide au fond et obturer par film plastique de cuisine pour que ça "baigne"
le plus longtemps possible;
-De l'extérieur, WD sur les vannes ouvertes puis fermées;
-Enfin, couvrir le capot de descente et le cockpit d'une vraie bâche (celle en plastique tient 3 mois maxi au soleil).

Tout cet ouvrage minutieux demande à une personne seule 4 à 5 jours. Aucun de ces détails est inutile! La récompense est au retour, après sept mois d'abandon : il y a peu de dégradations. Si un cyclone n'a pas tout mis par terre!



Les derniers commentaires :

Avatar
PascalP
pour un hivernage en zone cyclonique
... j'aurais consacre ma priorite a l'etayage du bateau, ou mieux a la realisation d'un ber : tous les etais doivent etre relies entre eux de facon solide (soudage) et le bateau doit etre amarre au sol par des sangles a cliquets sur pieux fiches dans le sol ou sur anneaux sur dalle beton.
samedi 19 avril 2008 13:51
Missing
alien
bien malin
celui qui peut savoir ce qu'il achète :
plomb/calcium ou plomb/antimoine .

AMHA il n'y a plus que des Pb/Ca .

Fermées ou pas, c'est un autre problème .
samedi 19 avril 2008 00:46
---
un détail ...
Un bémol pour les "plomb-calcium" que tu préconise, elles ont deux inconvénients:

- il faut une tension de boost très élevée, sinon elles meurent prématurément par sous charge chronique,

- si ce sont des étanches (c'est souvent le cas), en climat tropical elles vieillissent mal par perte d'électrolyte impossible à remplacer (trop chaud).
samedi 19 avril 2008 00:11
Voir tous les commentaires
Retour